Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Info-tatouages et piercing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flö




Masculin
Nombre de messages : 3702
Age : 29
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Info-tatouages et piercing   Dim 05 Mar 2006, 22:58

Tatouages et piercing : mieux vaut prévenir que guérir...




Parce qu’ils se pratiquent à l’aide d’aiguille et autres instruments qui endommagent la chair et touchent au sang, tatouages, piercing et autres branding peuvent faire courir le risque d’une contamination ou d’une infection.


Le premier qui vient à l’esprit est bien sûr le risque de contamination par le sida, mais il n’est pas le seul. Petit guide de conseils pratiques à adopter pour un tatouage et piercing réalisé avec hygiène en toute sécurité.


Les contre-indications


°Les personnes atteintes d’hémophilie, du sida, de l’hépatite B et C, ou encore les personnes allergiques aux encres et pigments, intolérantes à certaines matières utilisées dans le tatouage ou à certains métaux ;

°Le tatouage n’est pas recommandé aux femmes enceintes, car il ne tient pas bien (peau distendue, puis retendue qui altère le motif) ;

°Attention : tatouage et piercing sont interdits aux mineurs sans l’autorisation parentale. Il est de toute façon préférable d’attendre la fin de la croissance ;

°A proscrire : les anesthésiques locaux qui augmentent la sensibilité de la zone une fois l’effet de l’endolorissement dissipé ;

°Les piercing génitaux sont les plus difficiles à réaliser : une fois sur deux, l’objet est rejeté par le corps. A propos de rejet, il est très difficile de prévoir comment le corps réagit en présence d’objets ou de pigments et encres ;

°Des réactions allergiques sont toujours à craindre (inflammation, sensation de chaleur). Elles sont dues aux sels métalliques utilisés dans la confection des pigments. Grâce aux substances anti-allergéniques, les allergies se font cependant aujourd’hui beaucoup plus rares.

°Il n’existe pas de déontologie professionnelle actuellement pour les tatouages et autres piercings. Tatoueurs, perceurs et chirurgiens se protègent en faisant signer une décharge à leur clientèle.


Hygiène élémentaire à respecter au préalable


En ce qui concerne les tatouage ou piercing, faites-le pratiquer par des professionnels ; évitez les marchés aux puces ou autres lieux peu rigoureux en matière d’hygiène.

Avant de laisser votre peau à un spécialiste, n’hésitez pas à bien inspecter les conditions d’accueil et à poser des questions pour connaître les précautions d’hygiène prises : aiguilles à usage unique dans un emballage stérilisé, pinces et buses stérilisées en autoclave et stérilisateur. Vérifiez que le tatoueur porte bien des gants de chirurgie. Sachez que même un anneau ne peut être introduit sans une très grande maîtrise et précision : matière du bijou, taille, emplacement, épaisseur de la peau…


Pas d’exposition au soleil ni de bains avant cicatrisation


Autre condition indispensable : ne faites pas faire votre tatouage si vous savez que vous allez exposer la partie tatouée au soleil dans le mois - ou mieux encore les deux mois - qui suit. Il faut que la cicatrisation soit parfaite et profonde avant.

La cicatrisation (dix ou quinze jours environ), qui dépend en partie de la solidification des tissus cellulaires dans des conditions d’hygiène irréprochable, est sous l’entière responsabilité du tatoué ou du percé. Du respect des consignes données par le tatoueur ou l’artisan du piercing dépend l’aspect définitif que prendra la peau percée ou teintée.


Quelques règles essentielles


°Conservez le pansement d’un tatouage durant environ trois heures - pansement qui devra être renouvelé plusieurs fois par jour pendant une semaine pour maintenir une bonne hydratation de l’épiderme ;

°Nettoyez avec un savon doux ou une solution antiseptique (pas d’alcool ni aucune solution qui creuse la peau), puis rincez la plaie ou le tracé piqué ;

°Enfin, appliquez, pour la peau tatouée, une fine couche d’un onguent (Bépanthène ou vaseline par exemple) en massant légèrement ;

°Pour la peau percée, privilégiez le sérum physiologique et nettoyez avec un savon (Cythéal) ou appliquez une lotion antiseptique (Daseptyl) ;

°Répétez l’opération plusieurs fois par jour en diminuant la fréquence jusqu’à complète cicatrisation ;

°Maintenez la peau dans des conditions d’hygiène parfaite : elle doit être aérée, ni trop sèche ni trop grasse ; prenez garde de ne pas laisser s’infecter la cicatrice en laissant des agents infectieux s’introduire dans la plaie : poussière, vêtements souillés, tissus irritants (laine…) ;

°Ne pas s’exposer au soleil au soleil ni aux UV, ne pas prendre de bains jusqu’à complète cicatrisation ;

°Ne pas gratter ni retirer les peaux qui se forment sur le tatouage : elles se détacheront d’elles-mêmes ;

°Pour le piercing de la langue, des bains de bouche, des applications de glace et une nourriture non épicée sont recommandés ; pour celui du nombril, pas de port de ceinture, éviter d’être serré à la taille. Enfin, évitez tout frottement et rapports rapprochés pendant la période de consolidation : le piercing reste très fragile pendant une semaine et demie.


Après ?


Une visite au cabinet où la modification corporelle a eu lieu permet de s’assurer du bon déroulement de la cicatrisation.


Les prix


Comptez environ 62 €uros pour un tatouage flash (petit motif), entre 30 et 60 €uros pour un piercing (sans le bijou). Les prix augmentent avec la complexité de l’acte du spécialiste et la durée de l’intervention.




Tatouages et pierceurs : le flou artistique d’une profession





Sensuels ou élégants pour les uns, provocateurs pour les autres, les tatouages et piercings connaissent un succès croissant et se pratiquent jusqu’à plusieurs centaines de milliers de fois par an. Artistes dans l’âme, les spécialistes du marquage corporel n’ont à ce jour aucun statut professionnel reconnu, et leurs actes ne sont encadrés d’aucune réglementation sanitaire digne de ce nom…

Un problème qui persiste et continue d’inquiéter tant les autorités de santé, les tatoueurs/pierceurs, que leur clientèle elle-même.

Aussi vieux que l’humanité, les marquages corporels font et feront toujours des adeptes. Si la mode passe, eux restent pour s’inscrire résolument dans l’air du temps. Qu’il s’agisse de tatouages ou de piercings, ces blessures de beauté s’inscrivent dans la chair, avec tout ce que cela implique de risques pour la santé. Malgré tout, se proclamer tatoueurs/pierceurs demeure à la portée de tous puisque aucun statut professionnel ni réglementation sur le plan sanitaire n’ont encore vu le jour. Le point sur une pratique en mal de légitimité.

Des pratiques à risque

Tatouages et piercings font depuis longtemps l’objet de controverses chez les professionnels de la santé. Et pour cause ! En effet, ces actes peuvent être dangereux pour la santé. Le risque potentiel de transmission bactérienne locale (staphylocoque, streptocoques, pyocyaniques) est clairement établit. Fort heureusement, ces infections sont pour la plupart bénignes, sauf dans de rares cas où le tatouage donnent lieu à des septicémies généralisées et des endocardites (inflammation du muscle cardiaque). Sans oublier les infections virales (VIH, VHC et VHB), faute d’asepsie ou encore par transmission croisée entre le professionnel et son client. Si un seul cas de transmission de l’hépatite C a été récemment rapporté à la suite d’un piercing de l’oreille, le risque a été jugé suffisamment important pour exclure tout donneur de sang qui aurait eu un piercing dans l’année précédant le don. Dans le cas du tatouage, le risque sanitaire viendrait aussi de la composition des encres, dont la qualité et la provenance ne sont soumises à aucune norme.

Il aura d’ailleurs fallu attendre un signalement tchèque faisant état de l’hospitalisation pour infection osseuse suite à la contamination par un champignon (Acremonium fungi) pour que l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) interdise la mise sur le marché et l’utilisation des encres de la marque incriminée.

Imbroglio administratif


Cette affaire est intervenue quelques jours après que la législation française ait reconnu pour la première fois les produits de tatouage en insérant leur définition et les dispositions prévues à leur utilisation dans le code de la santé publique. Mais toujours rien en ce qui concerne le statut professionnel de ces artistes (comme ils se définissent eux-mêmes), ainsi que sur la réglementation sanitaire de ces pratiques corporelles. Car si les médecins et autres professionnels de santé attendent depuis plusieurs années des directives sanitaires claires et précises, les professionnels du tatouage et du piercing eux-mêmes sont également bien conscients des risques et de la nécessité de recourir à des pratiques plus sûres envers leur clientèle. Selon une enquête de sécurité sanitaire menée en 2002 auprès des tatoueurs/pierceurs, par des médecins inspecteurs de la santé publique, il subsisterait encore de graves lacunes d’hygiène chez certains praticiens. La plupart d’entre eux sont pourtant demandeurs de plus d’informations en matière de précautions sanitaires. Face à la démocratisation du tatouage et à la multiplication des boutiques, le Syndicat National des Artistes Tatoueurs a d’ailleurs décidé de prendre lui-même les choses en main en créant il y a déjà plusieurs années un Manuel Assurance Qualité comme garantie d’un travail de qualité, en collaboration avec des chirurgiens, médecins et dermatologues. A noter qu’un guide des bonnes pratiques du piercings avait aussi été édité sous la direction de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.


Dernière édition par le Dim 05 Mar 2006, 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flö




Masculin
Nombre de messages : 3702
Age : 29
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Dim 05 Mar 2006, 23:06

Gare aux tatouages au henné !




Un marchand ambulant dans une ruelle touristique, des motifs fantaisie, une peau éclatante et teint hâlé… on craque facilement pour les tatouages. Vantés comme inoffensifs, indolores et bon marché, les tatouages semi-permanents au henné peuvent provoquer des allergies. Alors méfiance...

L'usage ancestral du henné par les femmes musulmanes pour la coloration des cheveux ou de la peau crédite cette teinture végétale d'un label "naturel". Malheureusement, pour renforcer la teinte et sa fixation sur la peau, un produit appelé paraphénylène diamine (PPD) lui est souvent associé. Et c’est là qu’il y a danger !

Attention allergie !

Contrairement au henné, le PPD n'est pas inoffensif. Lors du 20ème congrès mondial de dermatologie, qui s'est déroulé du 1er au 5 juillet 2002, à Paris, le Dr Martine Vigan, dermatologue au CHU de Besançon a même tiré la sonnette d'alarme. Le paraphénylène diamine provoque des allergies retardées. Résultat : la zone tatouée enfle, rougit et démange. Plus grave, cette allergie peut conduire à long terme à une hyper sensibilisation à vie.

Lorsque le PPD pénètre dans la peau, via le tatouage, il se fixe sur les cellules cutanées (kératinocytes, cellule de Langerhans ou macrophages). Cette fixation entraîne un signal transmis aux lymphocytes T qui se trouvent alors "sensibilisés" (ils ont été en contact avec le PPD et mémorisent le fait que c’est une substance étrangère). "C'est au bout de 15 jours, au moment où le dessin doit disparaître, explique le Dr. Vigan, qu'un eczéma apparaît, reproduisant le motif du tatouage". En effet, les lymphocytes T ont reconnu une nouvelle fois le PPD lors de la disparition du tatouage, et ont donc déclenché un processus inflammatoire (responsable de l’eczéma) en libérant des substances comme l’histamine (en cause dans les mécanismes allergiques). Une fois qu'on est sensibilisé à un allergène, l'eczéma peut réapparaître à chaque fois qu'on le rencontre à nouveau (en cas de nouveau tatouage avec du PPD, l’eczéma apparaîtra cette fois-ci immédiatement, les lymphocytes étant déjà sensibilisés).

Tatouage ou boutons, à vous de choisir !

Dans le cas du PPD, cette allergie peut devenir contraignante car le produit est présent dans de nombreux colorants, notamment pour les jeans et dans les teintures capillaires.

Pour éviter ces désagréments estivaux, méfiez-vous des tatouages qui paraissent trop noirs. La teinte normale d'un tatouage au henné varie du marron à l'orange. La chaleur, l'humidité, et la transpiration en estompent en effet la teinte et le motif.

Il serait également prudent, selon le Dr Martine Vigan, de demander le nom et l'adresse du numéro du lot car ces informations sont utiles en cas de sensibilisation. Mais il est peut probable que votre "tatoueur" soit en mesure de vous fournir ces précisions. Alors peut-être vaut-il mieux s’abstenir.



Attention, tatouage dangereux




Décider de se faire tatouer n'est jamais un acte anodin. Pour preuve, l'alerte lancée par les autorités sanitaires françaises annonçant la suspension de l'utilisation d'une encre de tatouage contaminée par un champignon. Pour en savoir plus, consultez notre article.


Depuis quelques années, le tatouage connaît un véritable succès, et pour faire face à cette demande croissante, de nombreux tatoueurs ouvrent boutique. Une démarche assez simple, puisqu'en France, ces artistes échappent à toute réglementation sur le plan sanitaire. Pourtant parce qu'ils se pratiquent à l'aide d'aiguilles et autres instruments qui endommagent la chair et touchent au sang, tatouages, piercing et autres branding peuvent faire courir le risque d'une infection. Quand ce n'est pas le produit injecté qui est à la source de la contamination…

Jetez l'encre

Les autorités françaises ont annoncé le retrait d'une encre de tatouage contaminée par le champignon Acremonium fungi. La découverte de cette contamination mycosique a été faite à l'occasion de l'hospitalisation, en République Tchèque, d'une personne récemment tatouée et présentant un mycétome (tuméfaction infectieuse évoluant de façon chronique avec fistulisation) associé à un syndrome infectieux. Et ce même produit circulait en France.

Une enquête des services de la Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a permis d'identifier chez deux distributeurs français, la présence des lots incriminés. D'ores et déjà, les deux distributeurs ont relayé l'information à l'ensemble de leurs clients en leur demandant de ne plus utiliser ces encres de tatouages.

Il faut savoir que les champignons de l'espèce Acremonium fungi peuvent entraîner des ostéites, c'est-à-dire une inflammation du tissu osseux. La lésion de la peau peut être associée à de la fièvre. Elle est habituellement peu sensible aux médicaments antimycosiques et une ablation chirurgicale est souvent nécessaire. En cas de survenue de signes cliniques sur un tatouage récemment réalisé, il est recommandé de consulter un médecin.

Conseils pratiques pour des tatouages en toute sécurité

Si vous souhaitez vous faire tatouer, vous devez veiller à ce que votre tatouage soit pratiqué dans des conditions d'hygiène parfaite. Evitez les marchés aux puces ou autres lieux peu rigoureux en matière de propreté.

Avant de laisser votre peau à un spécialiste, n'hésitez pas à bien inspecter les conditions d'accueil et à poser des questions pour connaître les précautions d'hygiène prises : aiguilles à usage unique dans un emballage stérilisé, pinces et buses stérilisées. Vérifiez que le tatoueur porte bien des gants de chirurgie.

N'oubliez pas que le tatouage est contre indiqué à certaines personnes : Déjà énoncé plus haut
Revenir en haut Aller en bas
Flö




Masculin
Nombre de messages : 3702
Age : 29
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Dim 05 Mar 2006, 23:10

Des dangers du piercing quand il passe à l’oral




Lèvres, joues et même langue, tout est matière à piercing. Mais, entre l’amour du “body-art” et rester en bonne santé, il faut parfois savoir choisir. Car le piercing de la langue ou des zones du corps qui entourent la bouche n’est pas dénué de dangers…


Le piercing est à la mode. Il n’est plus une zone corporelle qui ne lui échappe, des plus habituelles : oreilles, nez… aux moins classiques : tétons, sexe… Aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure en Europe, il est devenu courant, dans certains milieux, de se percer la langue, la luette, les lèvres ou les joues. Attention cependant. Non seulement, cette pratique expose aux problèmes habituels du piercing, lorsque ce dernier n’est pas pratiqué dans de bonnes conditions d’hygiène : possible transmission d’une hépatite B ou C par voie sanguine ou, plus grave, d’une infection à VIH ; mais elle fait aussi courir des risques bien spécifiques.

Des problèmes éventuels d’hémorragie ou d’asphyxie

Hors la douleur et le gonflement que peut provoquer le bijou lorsqu’il est mal toléré, une augmentation désagréable du flux salivaire peut être observée, voire le développement d’une hypersensibilité ou d’une allergie au métal. Parfois, le dispositif modifie aussi la parole, les capacités de mastication et de déglutition et il peut donner lieu à la formation d’un tissu cicatriciel ou léser des nerfs de la langue. Enfin, des traumatismes peuvent apparaître au niveau des dents, soit lors de l’insertion, soit lors d’un un coup de dent si celui-ci est malencontreusement dirigé contre le bijou.

Deux risques ont fait réagir l’Association des dentistes américains (ADA), qui a rappelé à de multiples reprises son opposition au piercing oral :


°En premier lieu, la possibilité d’une obstruction des voies respiratoires en rapport avec le gonflement de la gorge ou l’inhalation du bijou ;

°Ensuite, la survenue d’hémorragies graves secondaires à une section des artères irriguant la langue, car ce muscle est richement vascularisé.

°Certes, aucune personne ne paraît encore être décédée de ce motif. Mais, si l’on en croit le porte-parole de l’ADA, le Dr Michael Messina (Cleveland), cette éventualité ne peut être éliminée.

Un important risque infectieux

A cela, il faut ajouter le problème des infections, encore plus aigu que pour d’autres parties du corps. La bouche contenant à l’état naturel de nombreuses bactéries, des infections diverses peuvent en effet se développer si le bijou n’a pas été désinfecté avant sa pose. Une infection s’étendant à la mandibule et au pourtour de la bouche a ainsi été constatée chez un patient de 25 ans qui avait eu la langue percée. Il dut être intubé, puis opéré*.

Par ailleurs, en cas de problème dentaire, le diagnostic sera rendu plus difficile car le bijou pourra gêner par sa présence les radiographies. Il pourra alors être nécessaire de l’enlever.

Enfin, signalons aux téméraires qui oseraient encore se lancer dans l’aventure, qu’il arrive que la langue soit le siège d’un petit trou lorsque l’on retire le bijou. Ce qui n’est pas toujours joli, joli, avouez-le !

Exigez la propreté

En réalité, il serait plus prudent de renoncer au piercing dans cette région, si fragile, de l’organisme. Pour ceux qui ne peuvent résister aux charmes de cette mode, recommandons tout au moins quelques conseils de bon sens. Vérifiez que la personne chez laquelle vous allez faire le piercing a l’habitude de ce geste et exigez que le matériel soit désinfecté, de préférence en autoclave, avant l’insertion. C’est bien le minimum !



Source:Doctissimo
Revenir en haut Aller en bas
Moua




Féminin
Nombre de messages : 380
Age : 34
Localisation : Gironde
Passion : bodmods, internet, lecture et musique
Surnom : ha ha ^^
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Dim 05 Mar 2006, 23:33

ouais ouais ouais

un malade du sida peut tout à fait se piercer ou se tatouer
puisuqe le matos est à usage unique et/ou steriliser
donc bon. aucun risque de contamination

ensuite, s'ettoufer avec un piercing à la langue
oui oui
meme si la langue gonfle beaucoup, on respire qd meme
de plus
avaler le bijou n'a jamais tué personne
les billes peuvent etre avalée
la tige entiere... non

enfin, doctissimo, ils s'interressent plus au coté medical que le reste donc ils vont rarement voir plus loin
bon, je vais pas tout corriger, j'en aurai pour deux heures
Revenir en haut Aller en bas
http://entredjeunces.coolbb.net
Flö




Masculin
Nombre de messages : 3702
Age : 29
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Dim 05 Mar 2006, 23:40

merci 14
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Lun 06 Mar 2006, 18:03

Bonjour,
..........................
Moua a bien raison....
Y'a pas mal d'inepsies , de conseils dangereux, et de contradictions......
Perso le piercing je dis rien, j'y connais pas grand chose, pour le tatoo.......
Pas de déontologie chez les tatoueurs??????????
Et pis quoi encore!
Si les tatoueurs tatouent pas en dessous de 16 meme avec autorisation parentale, de 16 à 18 avec autorisation parentale, c'est bien grâce à leur déontologie! Il n'y a pas de LOI qui l'interdise.
Quant aux soins.... la vaseline n'est pas conseilée pour les soins post tattoo. On peut en mettre bien sûr, mais elle a tendance à boucher les pores de la peeau, d'où l'apparition fréquente de petits boutons blancs, comme une surdose de crême....... Le "pansement", bah il en faut pas, ou le moins possible, un simple vêtement en coton suffit....
Pour le soleil..... meme une fois cicatriser, il faut mettre de l'écran total, si on veut qu'il reste brillan comme au début. On fait ce qu'on veut bien sûr, mais c'est juste préférable.

Bel effort tout de même Flo'.
Revenir en haut Aller en bas
Flö




Masculin
Nombre de messages : 3702
Age : 29
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Lun 06 Mar 2006, 20:32

Bon ça va on réctifira ceci ce weec-end
Revenir en haut Aller en bas
Ange



Masculin
Nombre de messages : 5048
Age : 28
Localisation : Pays des Rêves...
Surnom : † Ange †
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Mar 07 Mar 2006, 15:21

Moua a écrit:
ouais ouais ouais

un malade du sida peut tout à fait se piercer ou se tatouer
puisuqe le matos est à usage unique et/ou steriliser
donc bon. aucun risque de contamination

ensuite, s'ettoufer avec un piercing à la langue
oui oui
meme si la langue gonfle beaucoup, on respire qd meme
de plus
avaler le bijou n'a jamais tué personne
les billes peuvent etre avalée
la tige entiere... non

enfin, doctissimo, ils s'interressent plus au coté medical que le reste donc ils vont rarement voir plus loin
bon, je vais pas tout corriger, j'en aurai pour deux heures



C'est avec plaisir que je t'invite a nous pondre un vrai topic, tout a fait complet sur l'art du piercing et du tatouage.
Je le mettrais alors en post-it, a la place de celui ci.


C'est pas que je fait plus confiance a Doctissimo qu'a toi.... Mais bon, en attendant ton sujet, on garde ça.....



Ange



Revenir en haut Aller en bas
http://espoir.jeun.fr
Moua




Féminin
Nombre de messages : 380
Age : 34
Localisation : Gironde
Passion : bodmods, internet, lecture et musique
Surnom : ha ha ^^
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Mar 07 Mar 2006, 21:41

bah tiens
qd tu veux...

genre je parle sans connaitre
Revenir en haut Aller en bas
http://entredjeunces.coolbb.net
Ange



Masculin
Nombre de messages : 5048
Age : 28
Localisation : Pays des Rêves...
Surnom : † Ange †
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Ven 10 Mar 2006, 18:55

Moua a écrit:
bah tiens
qd tu veux...

genre je parle sans connaitre




Nickel,

On dit pour Dimanche soir?


Mais si, contrairement a ce que tu me dis, tu ne t'en sens pas capable en 2 jours, on peu faire ca la semaine prochaine hein...
Revenir en haut Aller en bas
http://espoir.jeun.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Lun 19 Mar 2007, 21:46

Bonsoir à tous, j'ai bientot 33 ans et l'envie de me tatouer et/ou percer me tente.

Cependant les infos que je viens de lire ne m'y encourage pas du tout.

J'ai eu deux embolies pulmonaires massives en trois ans, à cause de phlébites. Mon sang est maintenant fluidifié à vie avec du Préviscan. Je suis limite avec du sang hémophile maintenant...

N'empêche que je me pose une question, puis je arrêter momentanément le traitement ? Et pouvoir me faire plaisir...??

Je ne veux en aucun cas jouer avec le feu c'est bien pour cela que je m'informe sérieusement avant.

Au plaisir de vous lire

amicalement

Lydie
Revenir en haut Aller en bas
Moua




Féminin
Nombre de messages : 380
Age : 34
Localisation : Gironde
Passion : bodmods, internet, lecture et musique
Surnom : ha ha ^^
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Mar 20 Mar 2007, 09:57

je pense pas que ce soit conseillé non :s
si tu fais ça effectivement tu joueras avec le feu et ça risque de pas etre jojo :s
Revenir en haut Aller en bas
http://entredjeunces.coolbb.net
secretly1




Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Jeu 22 Mar 2007, 16:50

bah arreter de vous faire une espece de gueguere les gars ...

Sinon moi je me suis fait piercer au labret si lo'n peut dire mais décaler il est a peu près en dessous de ma levre inférieur vers la gauche.. mais en tout cas je me suis pris un coup dedans a peine une semain après l'avoir fait ca s'est infecté mais bon s'est vite partie!

Je pense que certes faut avoir une certaine hygiene au début avec mais c'est pas tant que ca un truc à grand risque tant que l'endroit ou l'on se fait piercer est propre !

enfin voila c'est mon avis au niveau du piercing, faut faire gaff mais pas non plus en devenir parano quoi !
Revenir en haut Aller en bas
JTABG69




Masculin
Nombre de messages : 323
Age : 37
Localisation : Lyon, Capitale du Football Français
Passion : Football, Musique.
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Lun 16 Avr 2007, 14:44

Pour ceux qui ont un piercing au labret, j'ai un souci et j'aimerais être éclairé.

J'ai donc ma barre définitive en téflon depuis 5 jours, seulement je n'arrive plus à la bouger d'avant et arrière comme si le trou s'était refermé autour de la barre. Ca ne me fait pas mal, mais c'est assez embêtant.

Parait-il que c'est normal, vu que ma peau a été transpercé ?

Bref, si quelqu'un peut me dire, ça serait sympa, merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amydark.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Info-tatouages et piercing   Aujourd'hui à 08:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Info-tatouages et piercing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Piercings et tatouages : les précautions à connaître
» TOPIC PIERCING & TATOUAGES
» Cheeks ou autrement dit piercing joues Fossette!!
» tatouage & piercing
» info sur peg perego

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Plus :: Passions :: Piercings et tatouages-
Sauter vers: