Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ange



Masculin
Nombre de messages : 5048
Age : 28
Localisation : Pays des Rêves...
Surnom : † Ange †
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 17:40

Citation :
Nord: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien

Un enseignant d'un collège de Berlaimont (Nord) a été placé en garde à vue et devra répondre de violence aggravée sur mineur pour avoir giflé un élève de 11 ans à la fin d'un cours lundi, a-t-on appris jeudi auprès de l'inspecteur de l'académie.

L'enseignant, âgé de 49 ans, a frappé le jeune garçon qui lui a manqué de respect à son égard au cours d'une altercation, a rapporté l'inspecteur d'académie Michel Soussan, joint par l'Associated Press. "Le professeur s'est énervé, l'élève lui a dit un mot qu'on ne doit pas prononcer envers son enseignant. Le professeur a perdu son sang-froid et a donné une gifle à l'élève", a résumé M. Soussan.

Le professeur, placé 24 heures en garde à vue, selon son établissement, a reconnu les faits. Il devra comparaître fin mars lors d'une audience de "plaider coupable" devant le tribunal correctionnel d'Avesnes-sur-Helpe, selon l'inspecteur d'académie.

"La garde à vue, qui s'est passée dans des locaux vétustes et froids, ressemble plus à celle d'un criminel -prise de photos, d'empreintes, d'ADN- et ça semble tout à fait démesuré par rapport à la gifle qui a été donnée", a commenté sur Europe-1 l'enseignant ayant requis l'anonymat. Revenant sur l'incident, il a dit: "J'ai eu une réaction très spontanée par rapport à un comportement irrespectueux, qui ne m'est jamais arrivé depuis presqu'une trentaine d'années que j'enseigne".

Aucune procédure disciplinaire n'a été engagée pour le moment et l'enseignant n'a pas été suspendu. "Il a compris dès lundi qu'il avait intérêt à prendre un peu de recul et s'est mis en congé maladie", a affirmé M. Soussan, qui a souhaité relativiser les faits, trop largement médiatisés à ses yeux. "C'est un tout petit incident", a-t-il insisté.

"Sans aucun doute, ce professeur a eu tort", a de son côté jugé le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos, interrogé sur France-Info. Il a également observé que les faits de violences à l'encontre des professeurs "sont plus nombreux" que ceux commis par les profs. "Les exemples que j'ai tous les jours, c'est plutôt des professeurs qui sont victimes de brutalités, de violences, d'insultes, de parents qui les méprisent, de jeunes qui les bousculent", a-t-il rapporté, mettant en avant l'existence d'une "confusion des rapports d'autorité". AP


Vous en pensez quoi ? Votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
http://espoir.jeun.fr
Vlad Tepes




Masculin
Nombre de messages : 830
Age : 26
Localisation : Suisse
Surnom : Vlad, Lozor
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 17:48

Je trouve que c'est abusé.
La ou il y a un problème, c'est quand ça devient systématique. Quand il y a répétition.
Bref, c'est ridicule. De toute évidence, l'élève l'a cherché.

Mouahahahah, quand je serrais tyran, je ferrais écarteler les élève insultant
Revenir en haut Aller en bas
http://modulechaos.deviantart.com/
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 18:03

Ça on en a parlé chez moi...Mes deux parents étant prof des écoles, ça je ne pouvais pas rater.
Certaines précisions sont à apporter. Par exemple le gamin de 6e l'a traité de "connard". Le prof a eu un geste réflexe.
Nombreux sont les profs qui finissent par donner une gifle à un gamin pareil.
J'ajouterais que le père de l'enfant était gendarme et qu'il était donc aux bonnes loges pour accélérer la procédure. Comme par hasard ce fut le cas.
De plus le prof est suspecté d'alcoolisme parce qu'il a été retrouvé dans son sang 0.3g d'alcool par litre de sang.
Ne soyons pas dupes, ce prof n'était certainement pas alcoolique. Il a peut-être tout simplement pris un verre en rentrant le soir même. Pas de quoi hurler à l'alcoolisme.
Et le ministre qui a mis un temps fou pour répondre. Et cela après qu'un inspecteur ait fait preuve de violence envers un parent d'élève si je ne me trompe pas. Même genre de violence qu'envers le gamin pourtant.
Cependant l'inspecteur ne perdra pas son job, n'est même pas mis en examen alors qu'il n'a théoriquement aucune autorité
sur un parent d'élève, ce qui n'est pas le cas de l'enseignant.
Les enseignants devraient être couverts quand ils ont ce genre de réflexe. Mes propres parents ont déjà giflé un gamin. Sont-ils pour autant des délinquants ? Non.
Mais avec le temps les profs sont abandonnés au profit de l'élève-roi. On voit l'école comme une garderie d'enfants. Pas comme un lieu d'apprentissage. Plus maintenant du moins.
Et la hiérarchie ne soutient jamais les profs, jamais. Il n'y a que les planqués qui sont couverts, ceux qui sont protégés de tout risque, justement.

Il est anormal que l'on délaisse ainsi les profs. Et aussi qu'on traîne en justice des enseignants pour avoir apporté une correction bien méritée à un petit con. Oui un petit con. Il n'y a pas d'autre mot pour désigner un enfant qui traite son prof de "connard".
Vous me direz que mettre une baffe à un élève c'est plutôt déplacé. Que le prof aurait pu le coller. Mais on devrait au moins avoir la décence de soutenir ce prof, non pas pour avoir frappé un gamin, mais pour l'avoir corrigé. Car c'est ça qui est reproché aux profs à travers cette affaire, c'est d'avoir osé corriger un élève.
Maintenant, si le prof est condamné, les premiers petits cons venus traiteront leurs profs de tous les noms juste pour les traîner en justice. Eh oui, c'est ça aussi la gravité de ce fait divers. C'est que maintenant, les profs sont susceptibles d'être attaqué de toutes parts. Par les parents, par les élèves et par l'administration qui leur fiche une pression énorme.
Enseigner est devenu un métier dangereux en plus d'être fatiguant.
Revenir en haut Aller en bas
Ange



Masculin
Nombre de messages : 5048
Age : 28
Localisation : Pays des Rêves...
Surnom : † Ange †
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 18:09

Thorongil a écrit:
Comme par hasard ce fut le cas.
De plus le prof est suspecté d'alcoolisme parce qu'il a été retrouvé dans son sang 0.3g d'alcool par litre de sang.


Notons que 0.3g correspondent a un verre d'alcool (de bierre, vin, etc, bref, une dose).

Or, les professeurs ont le droit de boir du vin a table le midi. Tout du moins, je me souvient qu'au refectoire, que ce soit dans mon college ou dans mon lycée, les professeurs en avaient.

Donc, dire que le prof est soupsonné d'etre alcoolique parce qu'il a consommé un produit proposé a la cantine, ca revient a accuser policier, etudiant (et oui, on nous propose aussi du vin au restau U), et personnel de nombreuses entreprises d'etre des poivrots.
Revenir en haut Aller en bas
http://espoir.jeun.fr
Ange



Masculin
Nombre de messages : 5048
Age : 28
Localisation : Pays des Rêves...
Surnom : † Ange †
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 18:12

Attention, je dis pas que je suis Pour ou Contre ce qu'il s'est passé. J'estime que ce professeur n'avait pas a frapper un eleve, meme si il a été insulté. Surtout un eleve de 6eme qui ne le poussait pas a bout depuis des mois (en tout cas, c'est ce qui a été annoncé).

Je peu prendre en compte l'effet du contexte dans une situation assez grave. Comme le fait la justice, et qui permet de différer un crime passionel d'un homicide volontaire.

Cependant, j'estime que la, le contexte ne justifiait pas ce comportement.

"Un reflexe"? C'est a dire que c'est une action involontaire et subite apres un certain stimuli. Si le "reflexe" de ce prof est de frapper un eleve apres avoir entendu un gros mot, va p'tet falloir qu'il change de métier...
Revenir en haut Aller en bas
http://espoir.jeun.fr
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 18:25

On est d'accord, il n'avait pas à donner une baffe à un élève, mais de là à le traîner en justice. Parfois une baffe recardre bien. Et contre certaines teignes ça peut être efficace. Même si la colle reste pour l'instant la meilleure arme du prof. Je ne dis pas que c'est une bonne méthode, mais qu'elle est efficace.

Quant au réflexe, presque tous les profs ont un jour cédé et donné une gifle à un élève. Ce sont des humains, merde !
Faire cours ça use, vous ne pouvez imaginer à quel point. Alors forcément un jour on craque...
Ça n'a rien d'étonnant. J'voudrais bien vous y voir, vous. ><
Revenir en haut Aller en bas
lux




Féminin
Nombre de messages : 5443
Age : 27
Localisation : Dans mes rêves...
Passion : Lire, Ecrire, la littérature, l'histOire, voyager,...
Surnom : Lux
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 20:31

Personnellement, j'aurais fait la même chose que ce prof !
C'est vrai quoi, l'éducation ça devient vraiment n'importe quoi en France.
Les professeurs devraient se laisser traiter de connards, se laisser marcher sur les pieds par des gamins de 10/11 ans ? Non moi je suis pas d'accord !
Avant les professeurs se faisaient respecter, et dès qu'il y'avait un mot plus haut que l'autre, c'était un coup de règle sur les doigts. Ok c'était peut-etre abusé, mais au moins, le respect existait ...
Moi je vois dans ma classe ( pourtant c'est des filles de 20 ans), qui se lèvent en classe, répondent au téléphone, se moquent du prof devant lui et le prof dit rien =/
Paske maintenant, dès qu'un prof s'en prend un peu à un élève, on crie au drame.
Enfin bref, moi je trouve ça poussé qu'on l'ait mis en garde en vue comme un criminel juste pour avoir voulu se faire respecter.
Moi qui suis dans le 93, et qui est toujours été dans des classes avec des pauvres racailles dans le même genre, je le dis qu'il y'en a qui méritent vraiment des baffes !!
Revenir en haut Aller en bas
Ange



Masculin
Nombre de messages : 5048
Age : 28
Localisation : Pays des Rêves...
Surnom : † Ange †
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 20:47

lux a écrit:
Personnellement, j'aurais fait la même chose que ce prof !
C'est vrai quoi, l'éducation ça devient vraiment n'importe quoi en France.
Les professeurs devraient se laisser traiter de connards, se laisser marcher sur les pieds par des gamins de 10/11 ans ? Non moi je suis pas d'accord !
Avant les professeurs se faisaient respecter, et dès qu'il y'avait un mot plus haut que l'autre, c'était un coup de règle sur les doigts. Ok c'était peut-etre abusé, mais au moins, le respect existait ...
Moi je vois dans ma classe ( pourtant c'est des filles de 20 ans), qui se lèvent en classe, répondent au téléphone, se moquent du prof devant lui et le prof dit rien =/
Paske maintenant, dès qu'un prof s'en prend un peu à un élève, on crie au drame.
Enfin bref, moi je trouve ça poussé qu'on l'ait mis en garde en vue comme un criminel juste pour avoir voulu se faire respecter.
Moi qui suis dans le 93, et qui est toujours été dans des classes avec des pauvres racailles dans le même genre, je le dis qu'il y'en a qui méritent vraiment des baffes !!



Parce que la meilleure façon de punir quelqu'un, c'est de le frapper?

Vous en parlerez a Marie Trintignant, j'pense qu'elle a pas du comprendre.


C'est marant, parce que j'ai toujours cru qu'on pouvait trouver bien plus util comme punition que le chatiment corporel.

Y'en a qui mérite d'etre frappé? Et bien, je vous dit qu'il y en a qui mérite qu'on leur enseigne le regret. Parce que la meilleure façon de ne plus refaire quelque chose de punissable, c'est en l'ayant regretter.

Et personnelement, si je trouve qu'un mec est un connard, et qu'en contreparti, il m'en met une, c'est marant mais je ne pense pas que je regretterai mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
http://espoir.jeun.fr
Valjavec




Masculin
Nombre de messages : 1466
Age : 22
Localisation : Yvelines/Ile de france
Passion : ecriture , lecture , jeux video , sport
Surnom : damdam ^^
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 20:58

Vous en parlerez a Marie Trintignant, j'pense qu'elle a pas du comprendre.
> Autre rapport , je crois que Bertrand Cantat a assez souffert comme ça , laisse le alors. Perdre sa femme qu'il aimait plus que tout , et être détruit de l'interieur
Revenir en haut Aller en bas
Vlad Tepes




Masculin
Nombre de messages : 830
Age : 26
Localisation : Suisse
Surnom : Vlad, Lozor
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 21:14

A début, étant le fruit de la copulation de deux babacool animateur, assistant sociaux et prof purement gauchiste, j'étais contre la violence. Pour la discussion et tout et tout.

Mais, je le suis plus, pourquoi? Parce que j'ai réalisé que les gens sont con, les gens ne pensent pas comme moi. Et les gens ne changeront pas pour moi.

C'est peut être extrême, mais des petits con comme ça, ça se place dans les orphelinat de Ceauşescu histoire que ça fasse pas chier.
Personne en mérite qu'on leur enseigne le regret, ils ne méritent que le mépris


Bref, je répondais a Ange, là^^ pour faire plus long, selon moi, il ne faut pas punir les gens. Il faut les empêcher de continuer a merder. Pasque, pour être honnête, ce petit con vas pas changer. Au contraire. Voir que la loi et de son coté vas le réconforté dans sa toute puissance.




Je sais que je suis thrash. Pas ma faute, je suis comme ça a la base et en plus, je suis pas au mieux de ma forme. Et en plus, je suis bourré
Revenir en haut Aller en bas
http://modulechaos.deviantart.com/
Ange



Masculin
Nombre de messages : 5048
Age : 28
Localisation : Pays des Rêves...
Surnom : † Ange †
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 21:36

Vlad Tepes a écrit:


C'est peut être extrême, mais des petits con comme ça, ça se place dans les orphelinat de Ceauşescu histoire que ça fasse pas chier.
Personne en mérite qu'on leur enseigne le regret, ils ne méritent que le mépris

Le professeur avait balancer les affaires de l'élève a terre, eparpillant feuilles ,cahier et stylos. Ceci parce qu'au cour de techno, les tables devaient etre nettoyée et deplacée, et que des affaires trainaient.

L'élève a alors demandé calmement pourquoi le professeur avait fait ca. C'est a ce moment la que la discution s'est envenimé, est qu'un "Connard est partit".

C'est tout du moins ce qui a été annoncé. Et ce témoignage provient de l'eleve ET du professeur, selon ce qui a été aussi annoncé.

Un gamin de 10 ou 11 ans a laissé échappé un gros mot, sachant qu'en plus, le 1er signe de violence a été effectué par le professeur qui a jetté ses biens a terre.

Si cet enfant ne mérite que le mépris, et n'a plus le droit a l'éducation, j'aimerai poser la question : qui n'a jamais laissé échappé un gros mot? Toi peut-etre? Et si tu es un si grand ange, peut-etre ne l'as tu jamais pensée, n'est-ce pas? Car le fait d'y penser, en suivant ton raisonnement, ca mérite presque autant de mépris que de le dire, car le fait est la : on a eu envie d'insulter quelqu'un.

Alors? Soit tu dois surement etre le seul au monde a pouvoir "jetter la 1ere pierre", soit c'est de l'hypocrisie...
Revenir en haut Aller en bas
http://espoir.jeun.fr
Vlad Tepes




Masculin
Nombre de messages : 830
Age : 26
Localisation : Suisse
Surnom : Vlad, Lozor
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 21:47

C'est de l'hypocrisie, dans mon échelle de valeur, je vaut mille fois mieux que tout être humain.

Tant qu'as "L'élève a alors demandé calmement pourquoi le professeur avait fait ca." Je n'y crois pas.

De plus,
"J'ai eu une réaction très spontanée par rapport à un comportement irrespectueux, qui ne m'est jamais arrivé depuis presqu'une trentaine d'années que j'enseigne".
Ainsi donc, je peut facilement comprendre qu'une fois un prof pete un cable, foute le bordel dans les affaire d'un éléve et le gifle.
La ou ça devient génant, c'est a partir du moment ou ça devient systematique. Ou le prof tappe sur les éléves régulièrement et ce n'est pas le cas. non?

Est-il punissable. Oui, d'un point de vue sectaire oui. Téoriquement, si j'étais l'élève, je l'aurais envoyé a la chaise. Mais le fait est que j'aurais jamais laissé ma table en bordel. Donc, cette histoire n'aurais pas eu lieu.
Donc le fautif est l'élève.

Oui, je suis réducteur, simpliste, élitiste, sectaire et hypocrite. D'autres questions?
Revenir en haut Aller en bas
http://modulechaos.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Jeu 07 Fév 2008, 23:49

Non mais sérieusement le système scolaire en France est un véritable bordel ... De nos jours les profs ne sont plus respecté ... et les élèves qui respect encore les profs sont rabaissé.

Non sérieusement quand j'était en seconde année de BEP une prof et rester chez elle pendant deux mois car elle avait peur de certain gars de notre classe ... et le comble ces que ces gars était "vénéré" par plusieurs petite merde ...

Non une bonne partie des élèves sont con ... resteront con ... et Vlad a raison le respect ils connaitront jamais ... tu peux pas leurs faire regretter ce qu'ils ont dit ... car ils s'ent foutent ... Une bonne baffe dans la gueule sa leur fait pas de mal ... et les profs devrait avoir le droit d'en donner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Ven 08 Fév 2008, 00:17

vous allez vite en conclusions.....

un prof, donc un etre humain avec ses faiblesses, gifle un élève, donc un ado (moment difficile de la vie s'il en est)......perso j'aurais meme pas été plus loin que là....rien que la description de la scene suffit à donner les pourquoi.....enfin bref....

l'élève avait une table en desordre, le prof aurait bu......non mais sérieusement ça ressemblerait pas un peu à des détails qui ne servent qu'à allourdir l'histoire ?

les effectifs des classes sont haut, les heures enchainent en une journee trop éleve, les gosses de moins en moins respectueux, de moins en moins facile.....on en demande de plus en plus aux profs pour le meme prix.......ben ouais mais on a tous nos limites....au bout d'un moment ça clash.....

à mon sens il n'y a pas de quoi mettre cette "histoire" devant les tribunaux (ils ont assez de taf comme ça).....un rappel a l'ordre des deux cotes, des excuses mutuelle et public et on passe à la suite....


les etats-unis c'est de l'autre cote de l'altantique........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Ven 08 Fév 2008, 00:55

je pense qu'un prof n'a " pas a taper un élève" tout comme un eleve doit le respect à un prof . dans les deux cas rien n'a était respecté ..

aussi je pense que si le pere de l'éleve n'avait pas était gendarme la procédure n'aurait peut être pas abouti. et je trouve que c'est un scandale que la profession des parents jouent un role la dedans .

l'eleve à pris une gifle , certes , mais il a tout de même continuer à aller en cour tout au long de la journée . le prof ne l'as donc pas tabassé ..

une gifle c'est plus un reflexe , un " pétage de plomb" que la volonté de faire mal.

la gifle n'est pas excusable , mais elle est compréhensible..
Revenir en haut Aller en bas
Melena




Féminin
Nombre de messages : 930
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Ven 08 Fév 2008, 13:42

Petite précision de plus : il semblerait que le prof se soit énervé car le gamin en question mettait trop de temps à remballer ses affaires et à sortir de classe. Le prof s'est alors énervé et à balayé avec le bras toutes les affaires qu'il y avait sur la table. Il aurait eu une réaction totalement disproportionnée et plaqué l'élève contre le mur, ce dernier l'a traité à ce moment de conard et il l'a giflé.

D'une certaine manière à mon avis les deux sont en tort. Un enseignant n'a pas le droit de toucher un élève et un élève n'a pas le droit de lui manquer de respect...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Dim 24 Fév 2008, 09:51

Je n'approuve pas la claque, mais je comprends parfaitement sa réaction. Du temps de nos parents, ce n'était pas une simple giffle. Ce ptit c** l'a donc méritée cette claque pour moi, ça ne lui fera pas de mal. J'en ai eu moi, est-ce que je me suis jamais plains ? Non mais quel époque lamentable.

Je suis en gros du même avis que Vlad. Pour une fois. Et donc, je ne vais pas redire la même chose que ce qui a déjà été dit.
Revenir en haut Aller en bas
Kyoko




Féminin
Nombre de messages : 5409
Age : 23
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Dim 24 Fév 2008, 17:27

Ridicule --'
Revenir en haut Aller en bas
http://rhythms.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Lun 25 Fév 2008, 14:50

La justice n'a pas à se mêler d'une affaire de ce genre, c'est au conseil de discipline, ou si on mèle l'éducation nationale, au conseil d'administration de voir les sanctions à prendre.

En dehors de ça, le professeur a eu tort, l'élève a eu tort, mais je n'ai pas les moyens de savoir qui l'avait plus que l'autre. Trop peu d'info.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Lun 25 Fév 2008, 20:26

Les images se dégradent. Les profs ne sont plus respectés et les élèves les respectant sont considérés comme des lèches-bottes et autres noms du genre. Aujourd'hui, un prof est seulement quelqu'un qui "garde" des enfants, que ce soit en collège, où le stade de maturation est enclenché, mais ce qui est le plus aberrant, c'est au lycée, où on a quand même suffisamment de maturité pour respecter un prof. Les profs sont là pour combler le vide, mais par manque d'autorité, bien que ce sont d'excellents profs, leurs cours deviennent anarchie et lieu de jeux de cartes, batailles de stylos et j'en passe.

Pour moi, les deux sont en tort. Si je me souviens bien, aucun adulte n'a le droit de violenter physiquement, mis à part l'autorité parentale, un mineur. Cependant, dans les règlements intérieurs, il est clairement stipulé que le respect est réciproque, aucun élève ne doit manquer de respect à une personne du personnel de l'établissement ou du corps enseignant de quelque manière que ce soit. Et aucun membre de la communauté éducative n'a le droit de faire de même.

C'est de la théorie, après les circonstances font que cela a été amené devant les tribunaux. Profiter de la profession du père pour accélérer les choses, mouais mais si il s'agissait de quelqu'un travaillant pour un restaurant par exemple, je ne sais pas si judiciairement l'affaire aurait eu plus d'impact. Après, j'ai connu des professeurs ayant giflé des élèves et dans la plupart des cas, les parent sont d'accord avec le geste avec en quelques mots assez clichés je dois avouer ^^ "Tu l'as bien cherché".

Quand on regarde l'éducation des enfants, je dois avouer qu'elle est beaucoup plus laxiste que dans le temps. Les enfants sont les rois de notre pays, mais n'oublions pas que les règles sont faites pour être ignorées =/ ce ne sont juste que des mots sans importance et après on nous rabâche le "c'est pas grave c'est un enfant". Mais quand on voit des jeunes de 17/18 ans se comporter comme des gamins de 9/10 ans, il doit y avoir un problème aussi. Mais là, je diverge énormément dites donc ^^'

Pour revenir au comportement de l'élève, il est vrai qu'il n'avait pas à insulter son professeur de "Connard". OK, il est en 6è, OK il n'a que 11 ans mais est-ce une raison pour insulter autrui ? Non je ne crois pas.

Je vais m'arrêter là parce que je commence à tourner en rond ^^
Revenir en haut Aller en bas
Jason B




Masculin
Nombre de messages : 2110
Age : 26
Localisation : Pau
Passion : Musique, Basket
Surnom : Johnny
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Mar 26 Fév 2008, 00:39

Moi je trouve que le prof a eu raison de le frapper , j'ai connu un prof qui laissait tout passer dans son cours et ainsi certains eleves se levaient , criaient , jouaient , etc etc et je trouvais ça revoltant ...

Y'en a un eleve qui a causé que des ennuis au cours des deux ans et si il na pas été viré c'est a cause de l'influence de son père , mais ou va le monde ?

Les eleves se croient tout permis , le respect envers un prof n'existe quasimment plus ...

Donc oui je comprend tout a fait que ce prof ai pété les plombs mais d'un coté ça ne lui a pas fait de mal a ce ptit con il comprendra ainsi qu'il ne devra pas recommencer et ça servira d'exemple aux autres.
Pour moi ce genre de jeunes il faut les cerner très tot et les remettre ds le droit chemin avant qu'il ne soit trop tard car si ça commence avec une insulte ça fini au coup de couteau ( c'est deja arrivé ).
Revenir en haut Aller en bas
S.K




Féminin
Nombre de messages : 7119
Age : 24
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Mer 27 Fév 2008, 18:41

Pendant ma 5ème, mon prof d'Anglais a giflé un élève.
Le prof était un vrai con, je pèse mes mots. Le gars a
sorti au prof que c'était un bouffon(j'applaudis au passage
son vocabulaire), le prof l'a frappé. Par rapport au gars
qui le menait à bout, je trouvais ça normal.
Son attitude était dégueulasse. Cependant,
quelques jours après l'incident,
une fille de la classe en a parlé à sa soeur qui avait aussi
eu ce prof, et on a appris que dans son année, il avait giflé
un élève aussi... Pour en revenir au gars de ma classe, le
prof et lui ont eu une discussion devant la CPE (ce qui n'a
pas arrangé les choses, le gars, aussi con qu'il était n'en a
pas profiter pour faire part de ce qu'il pensait du prof) Bref,
dans cet histoire, ce que je trouve révoltant, c'est que la CPE
n'ait pas fait réellement quelque chose, surtout que ce n'était
pas la première fois, ce qui nous a été confirmé.
Pour rebondir sur le sujet du topic, je pense que c'est mon
prof qui auait dû être à sa place. Pour une fois qu'il n'a pas
réussi à se contrôler, on aurait pu lui faire la morale, et
faire un face à face avec l'élève, ou quelque chose.
Enfin, je connais pas très bien l'affaire non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien   Aujourd'hui à 04:44

Revenir en haut Aller en bas
 
un professeur poursuivi pour avoir giflé un collégien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un collègien poursuivi pour avoir truqué son bulletin scolaire en ligne
» L'age idéal pour avoir un enfant.
» Un père reçoit une contravention pour avoir laissé sa fille uriner sous un arbre
» Pour avoir des beaux rosiers
» 17 ans de réclusion pour avoir secoué un bébé,rendu aveugle et infirme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Plus :: Actu' et Société :: Actualité-
Sauter vers: