Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Le début de la fin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le début de la fin...   Mar 07 Fév 2006, 11:30

Au bout de 24 ans de disputes, d'ignorance et de rejet, ma mère s'est soudain souvenue hier qu'elle avait une 4ème fille et a débarqué chez moi... A l'interphone, j'étais trop contente, peut-être qu'on allait enfin pouvoir avoir une vraie relation mère-fille! Ayant un porc pour père et une mère toujours distante avec moi par rapport à mes autres soeurs, j'étais heureuse de cette opportunité de pouvoir faire la paix.

Mais en fait, elle n'est venue que pour rajouter une couche à mes nombreux soucis...

Elle déboule comme une furie et j'ai l'impression d'avoir de nouveau 10 ans. Fais ta vaisselle, balaies et passes la serpillère, sors tes chiens, fais tes poussières, nettoies la cage de tes oiseaux et de tes rongeurs, débouches tes toilettes (comme si j'avais pas déjà essayé ><), blablabla blablabla... Et elle en avait rien à faire que je n'avais pas dormi depuis 30h et que j'étais complètement écroulée.

Le plus dégueulasse, c'est pendant que j'étais dans la salle de bains à potasser dans la cuvette (yum yum si vous êtes en train de manger :p), elle a fouillé mes affaires!!! Elle a trouvé ce qu'elle voulait: mon dernier relevé de compte bancaire, archi dans le rouge parce que mon patron a merdé dans les papiers de la sécu et que mes versements ont du retard (je n'ai pas touché d'indemnités depuis mi-décembre). Là elle me fait un souk pas possible et le fait un chantage abominable.

1/ Je prends son fric pour payer mon loyer de ce mois-ci (marrant, avant elle disait sans arrêt qu'elle n'avait pas le moindre sou en poche et là pouf! elle peut me sortir plus de 300€....)

2/ Elle appelle les pompiers pour me faire interner. Merci je suis pas folle, je suis juste dépressive et déjà sous traitement avec quelques soucis d'argent. En sachant qu'en prime, elle va donner mon chiot Jack Russel au 1er venu car elle a jamais pu saquer mon Aloe. J'avais économisé pendant perpet' pour me la payer, c'est cher les chiens de race! Mais ça la dérange pas... ni le fait que dans mon coeur, même si elle n'est toujours pas propre ma moufette coûte au moins 1000 fois le prix d'achat dans mon coeur.

Alors facile me direz-vous, solution 1!!!
Oui mais non... je sais que ça serait le plus raisonnable mais je ne peux pas....

Car la seule chose dont je suis fière dans ma vie c'est de toujours m'être débrouillée toute seule. Hors de question de faire la manche ou d'aller mendier de l'argent ou alors il n'y aura vraiment plus rien en moi que je pourrais voir comme une réussite.

Et quand ma mère a préféré héberger mon beau-frère plutôt que moi (il se prenait pour mon père et me commandait sans arrêt, allant jusqu'à défoncer la porte de ma chambre et me bloquer l'ascenceur pour m'empêcher de m'isoler), j'ai pris mes valises et on m'a craché à la figure qu'ils ne me donnaient pas trois mois avant de revenir ici en rampant et en pleurant. Sauf que ça fait plus de 4 ans maintenant.
Autant dire que si je prends l'argent, même si ce n'est qu'un prêt, ils vont me le faire "payer" d"une toute autre façon à la moindre occasion.

Elle est partie en me disant qu'elle reviendrait aujourd'hui ou demain voir si j'avais changé d'avis.

Je vis chaque seconde qui passe comme une angoisse, je tremble de partout, j'ai les nerfs en vrille, je pleure et vomis sans arrêt, je sursaute à chaque voiture qui passe dans la rue. C'est insoutenable...

Elle m'a dit de prendre un somnifère pour dormir un peu mais je ne le fais pas parce que je ne me contenterais pas d'un, je le sais... J'en ai marre, je suis vide, fatiguée.... A quoi bon se battre pour ce que ça m'a apporté?...

Voilà désolée d'avoir inondé le forum, je n'ai personne à qui parler dans la vie réelle et j'avais besoin de vider mon sac...
Revenir en haut Aller en bas
secretly1




Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Le début de la fin...   Mar 07 Fév 2006, 11:57

J'imagine que tout ca n'est facile a vivre mais peut etre que ta mere en voulant faire ca a culpabilisé aussi mais qu'elle ne sait vraiment pas si prendre et qu'elle continue de faire tout de travers comme aparemment elle l'a fait bien souvent .. de toute manière tu es majeur a toi de décider de ta vie et je pense que malgrès que tu déprimes tu possède un très fort caractère qui ta permis de toujours t'es sortir .. alors j'espere que tout va s'arranger et parle en autant que tu veux ca fait toujours un bien fou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la fin...   Mar 07 Fév 2006, 12:03

Ce qui m'a fait aussi super mal dans cette histoire, c'est que j'ai l'impression qu'elle ne fait pas ça pour moi, qu'elle a peur de ce que dira la famille si je n'arrive pas à m'en sortir.

Elle m'a dit: "Je ne veux pas qu'on vienne me dire après que j'ai laissé faire".

(-___-")

Et j'ai quand même peur car quand j'ai été hospitalisé cet été, au moment de remplir le dossier, on m'a demandé si j'étais là de mon plein gré. :S
Revenir en haut Aller en bas
secretly1




Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Le début de la fin...   Mar 07 Fév 2006, 12:12

C'est vrai peut etre qu'ellle pense plus a son image de mere qu'elle doit donner plutot qu'a sa fille mais si c'est le cas autant lui montrer a tout le monde qu'elle n'a jamais été la pour toi et que tu es arrivée toute seule a t'en sortir meme si cela n'est pas facil.
et à l'hopital tu leur a dit que c'est toi qui était venu seul ou ta mere qui t'avais forcé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la fin...   Mar 07 Fév 2006, 12:31

Cet été, ma mère et moi, on se parlait mais sans plus. Genre bonjour, au revoir quand on se croisait tous les 36 du mois. Pour elle je faisais la comédie. Mais je faisais de si violentes crises d'angoisse, je n'en pouvais plus, des filles au boulot m'ont parlé de cet hôpital, en fait ce sont de petits pavillons parsemés dans un grand parc. Elles avaient réussi à me convaincre d'y aller alors je l'ai fait et me suis pointée là-bas toute seule parce que ma mère avait refusé de soutenir ma démarche et de m'y conduire. Pourtant c'est pas la porte d'à côté pour moi et je n'ai pas de voiture. Bref, je ne vais pas mentir, on m'a tellement abrutie de cachets que je ne marchais même plus droit les premiers temps. Je me suis même pris une paire de fois un mur!! véridicte!

Après que mon corps se soit habitué aux psychothropes, ça allait mieux. Ma mère venait me rendre visite finalement en amenant ma chienne Eiko quand il ne faisait pas trop chaud (je n'avais pas encore le chiot alors). Je passais mes journées à écouter de la musique sous les arbres devant le pavillon, c'était pas une prison quoi! Mais bon.... bonjour l'ennui...... Surtout qu'avec mes problèmes de mutilation, je n'avais même pas le droit de rentrer chez moi le week-end comme la majorité des autres malades.
Mais après un mois, ça allait beaucoup mieux!! Il m'a fallu un autre mois pour retrouver mon dynamisme musculaire puis je suis retournée au boulot. Et là le harcèlement a commencé et j'ai fait que replonger. 2 mois d'arret, un mois de boulot, 2 mois d'arrêt. Même en mi-temps thérapeutique, je ne tenais plus... Pendant mes pauses, je m'enfermais aux WC et mettais la main devant la bouche pour étouffer mes cris...

Mais je ne vois pas l'intérêt d'y retourner maintenant. Tu es dans un cocon, tu dors toutes la journée à cause des médocs ou parce que tu ne sais pas quoi faire. Tu ne vois un médecin qu'une fois par semaine, etc.
Qui plus est, vu que mon compte est débiteur, je sais pas si la mutuelle va être payé (par prélèvement automatique) et si c'est pas le cas, elle ne paiera pas l'hospitalisation donc doublement pas question!
Et j'ai triplement peur qu'elle soit assez dégueulasse pour mettre ses menaces à exécution parce que si j'y vais contre mon gré, je vais me retrouver dans les pavillons fermés et c'est franchement glauque là-bas. Sans parler de l'état mental de certains là-bas qui fout la frousse... Il y en avait un juste en face de mon pavillon.

Et de toute façon, quand tu rentres, tes problèmes sont toujours là et sont souvent encore pires...

Bref, pour une fois, je regrette qu'elle se soit occupée de moi bien que comme dit ci-dessus, je pense qu'elle le fait plus pour elle que pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Flö




Masculin
Nombre de messages : 3702
Age : 29
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Le début de la fin...   Mar 07 Fév 2006, 12:51

-Le comportement de ta mère, c'est quelle a sa fierté elle veut avoir raison est tu lui en empêche. Sur tout ces sujets que tu as écrit et que j'ai lu tu as une vie mouvementé et pas facile, mais comme a dit scrétely tu as un fort caractère et du courage je suis sur que tu peux t'en sortir! Si tu a de gros problème d'argent tu peux voir des personnes pour te venir en aide il monterons un plan se surendettement pour t'aider a remonter la pente peu a peu je demanderai des informations a ma mère pour te venir en aide
Revenir en haut Aller en bas
secretly1




Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Le début de la fin...   Mar 07 Fév 2006, 12:54

je pense savoir ce que tu as vécu a l'hopital une amie y a été car elle a fait une tentatives de suicide mais ca n'a servi a rien elle était enfermée ne pouvait rien faire a par ruminer ses problèmes .. au début ca lui a fait pareille que toi avec les médicaments puis elle se sentait bien mieux elle a cru qu'elle était guéri mais une fois sortie de cette hotpital dès le deuxième jour tous ses problème on refait surface et cela n'a rien a aranger car elle est de nouveau repartit la haut mais elle n'as pas le choix car ce sont ses parents aussi qu'ils l'on emmener car elle n'est pas majeure..

ET si ta mere agit de la sorte c'est elle qui te met une pression suplémentaire alors essaie de lui parler que tu ne voudrai plus vraiment entendre ce qu'elle pense de toi car tu n'est pas folle comme tu l'as dit plus haut tu as besoin d'aide mais je ne pense pas de celui de ta mere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la fin...   Mar 07 Fév 2006, 13:05

Merci c'est gentil ùais je ne pense pas être si courageuse... Le facteur vient de passer. Une autre facture que je ne peux pas régler, une lettre d'avertissement de ma banque me menaçant d'interdit bancaire au prochain prélèvement et une lettre de mon employeur disant qu'il y a eu un gros malentendu avec la sécu et que je n'aurais pas mes indemnités avant que mon docteur ne m'ait fait un papier attestant que j'étais bien en arrêt. Mais ils sont cons ou quoi à la sécu!! Je leur ai envoyé les fiches d'arrêt!!! Et je sais qu'ils les ont reçues!!! En attendant toutes les indemnités sont bloquées, ma voie de secours est bloqué. Je sais qu'il resterait l'assistante sociale mais j'en ai assez! Assez de toutes ces m*****, assez de cette vie vide de sens, je craque complètement, je n'en peux plus...
Revenir en haut Aller en bas
secretly1




Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Re: Le début de la fin...   Mar 07 Fév 2006, 13:13

tu ne peux pas tout réglé toute seule et il y a des aides pour ca alors fait la démarche tant pis c'est surement bien dur surtout de nos jours avec l'argent mais je pense que tu aurai des aides ne te laisse pas aller ne baisse pas les bras tu laissera tout ton combat pour t'en sortir partir en fumer comme ca ??
continue meme si c'est certains il y a des jours ou l'on en peut plus on a envie de tout plaquer mais le mieux c'est encore de se battre et montrer a tout ces gens qui croient que l'on est trop faible pour arriver a faire sa vie que c'est le contraire !!
va voir les assistante social renseigne toi sur les aides... toi tu te démene pour avoir de l'argent alors qu'il y a des gens qui ne font rien de leur journée et qui vive aisément parce qu'il sont assisté alors fait toutes les démarche possible tu va t'en sortir !! COURAGE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de la fin...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la fin...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Plus :: Actu' et Société :: Coups d'Coeur, Coups d'Gueule-
Sauter vers: