Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Un mélange de trop de choses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 24 Nov 2015, 09:15

Bon. Un problème en moins. Je vais arrêter ma formation à la fin de l'année. J'en suis venue à faire des crises d'angoisse aux cours tellement je ne les supportais plus. Je me sens franchement soulagée de ne plus avoir à me lever tous les jours en étant épuisée, de ne plus avoir à me stresser pour ça. Je vais tenter en parallèle de me perfectionner en dessin pour être acceptée dans une école d'arts. N'empêche que je vois l'avenir avec un certain pessimisme. Toujours à me dire que je vais échouer. J'aimerais bien me débarrasser de cette façon de voir les choses...
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 24 Nov 2015, 09:28

Il y a bien des éléments qui te donnent cette vision pessismiste quant à ton avenir. Y as-tu pensé? Quels sont-ils? (tu n'es pas obligée de me répondre)
Ce serait bien que tu sois acceptée dans une école d'art, si c'est ce que tu souhaites faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 24 Nov 2015, 09:55

Je saurais pas dire, ça fait tellement partie intégrante de moi…je n'ai jamais eu confiance en moi. Entre une adolescence douloureuse à essuyer les problèmes à l'école, un premier apprentissage que j'ai fini mais que j'ai voulu lâcher à plusieurs reprises, celui-ci que je viens de laisser tomber, les problèmes avec ma soeur, le fait que mon copain ait douté de notre couple il y a plusieurs mois en arrière…fin c'est sans doute un tout qui me pèse et que je me traine sans pouvoir me débarrasser. Et ça s'est accentué ces temps avec les crises d'angoisse que je me tape. J'avais du rentrer chez moi quand j'ai faite celle aux cours. Et j'en ai aussi fait une un jour que je devais partir en voiture avec ma mère. Elle était dans les locaux de l'immeuble où on lave les vêtements, mais je ne savais pas, et ne la voyant pas arriver je suis remontée chez moi. Je ne l'ai pas trouvée donc, et sur le coup je me suis fait des films affreux où je pensais qu'elle avait eu des problèmes, voire pire…et c'est comme ça pour tout et rien. Je me suis demandée si je souffrais pas d'athazagoraphobie (La peur constante de perdre ses proches, plus d'infos ici Wikipédia). Je suis déjà allée voir un médecin, mais je n'ai pas eu le sentiment d'être vraiment comprise. C'est la galère pour revoir ma psychologue aussi, je dois trouver un jour pour me libérer, toussa.
Désolée si c'est très décousu.
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 24 Nov 2015, 10:50

Non, et si ça l'était, cela ne ferait que refléter que c'est un peu Bagdad dans ta tête avec tous ces éléments qui ne te mettent pas en confiance pour te dire que tu y parviendras cette fois-ci...
L'angoisse répétée n'aide pas à se poser concrètement et à s'émuler pour progresser, prendre des décisions, avancer, rebondir sur ses échecs et les transformer en armes (connaissant ces périodes où j'ai eu deux ans de "crises" dans ma scolarité universitaire, je visualise assez bien ce que tu traverses).
Pour la remise en doute de ton copain, faut la cloisonner dans un autre domaine que celui des études, car ce sont deux choses bien nettes l'une de l'autre, bien que l'impact psychologique de l'un découle sur le reste (et c'est pénible -mais ça, c'est simplement parce que je regrette que les émotions ne peuvent pas être traitées comme entités cloisonnées, indépendantes les unes des autres).
Dommage que le médecin n'ait pas eu l'air de t'écouter parce que ce n'est pas rien de vivre avec une telle phobie (avérée ou non) au quotidien. Ça a tendance à tout parasiter et à biaiser le tout...
Maintenant que tu as lâché ta formation, quid d'une tentative de prise de rdv du coup?
Pour les problèmes scolaires, je serais mal placée pour faire la moralisatrice, mais il y a bien une chose qu'il faut se répéter (tant qu'on n'y croit pas) c'est que toutes ces expériences ne font pas de toi ce que tu es (enfin, ça a un impact c'est sûr), ne te définissent pas et ne sont pas irréversibles. Tu peux inverser la tendance, et te dire que tu réussiras sera ta revanche personnelle; mais tant que tu n'as pas assez confiance en toi, il sera difficile de percevoir les choses sous cet angle. Travail sur la confiance en soi avec la psy? Des amis? Etc?

Courage.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 26 Jan 2016, 20:32

Pfiou. Il s'est passé bien des choses en deux petits mois, et certains trucs doivent sortir je pense.
Mon Nouvel An a été une catastrophe. J'ai abusé sur l'alcool, il y a tout un pan de la soirée que j'ai passé avec mon copain et ses potes dont je ne me rappelle pas, j'en ai vomi, beaucoup. Rien que d'y penser j'ai envie de mourir, je n'ai jamais eu autant honte de ma vie. D'avoir été aussi faible, devant des gens, toussa. Je n'ai plus touché à la moindre goutte d'alcool et ça risque de durer un moment.
Enfin, je disais copain...ex-copain maintenant. Après presque 4 ans de relation, on allait les fêter le 29 janvier, j'ai rompu au début du mois. Depuis la pause je ne faisais que faire le yoyo, mes sentiments allaient et venaient, j'avais perdu toute confiance en moi, et à force mon amour tarissait de plus en plus. Je pensais que je pouvais surpasser tout ça mais non.
Le déclencheur a été la rencontre avec un gars sur mon jeu favori. Appelons-le R. Fruit du destin ou du hasard complet, je ne le sais pas, mais j'avais décidé de rejoindre la guilde dans laquelle il était, sans le connaitre. Un jour qu'on est connectés les deux on discute. Le contact a été direct, coup de foudre, bam. Les semaines suivantes on a passé des heures et des heures à discuter, jusque tard dans la nuit. Outre le fait que j'avais vu des photos de lui et qu'il est sacrément beau j'ai adoré son caractère, son humour décapant, son amour de la musique, son imagination, le fait qu'on se soutenait dans les moments un peu durs. Et j'ai compris assez vite que j'étais carrément tombée amoureuse. Et il s'est avéré que lui aussi.
J'ai donc pris cette décision, peut-être la pire qui soit, ou la meilleure, je ne saurai jamais. Mais c'était un choix. J'ai admis qu'avec mon copain rien n'allait plus, que je n'arrivais plus à l'aimer, et qu'il y avait trop de choses que je ne supportais plus chez lui. La rupture a été affreuse, il était au bord des larmes, il ne comprenait pas forcément, et moi aussi je me retenais et je devais résister. Car même si l'amour n'était plus là, c'était ignoble de lui faire ce mal. 4 ans de ma vie derrière moi, c'est pas rien.

Maintenant je suis avec R. et cela présage beaucoup de changements dans ma vie. Il y a la distance, il habite en France, moi en Suisse, il y a de fortes chances que j'essaie de partir en France une fois que ce sera possible. Peut-être par désir de fuir une situation stagnante qui me fait souffrir, pour changer d'air. A côté de ça je me suis inscrite dans une école d'arts spécialisée dans l'enseignement à distance pour devenir illustratrice. C'est pas cher, la formation a l'air sérieuse, et c'est ce que je veux. Même si j'ai toujours les boules de l'inconnu. C'est bien la première fois que je prends un tel risque. Mais je crois bien que je suis prête à tout plaquer pour rejoindre R. quand la situation sera propice. J'en peux plus. J'en peux plus de cette situation familiale dégueulasse avec ma soeur toujours aussi détestable. Je ressens que nous n'allons pas bien, mais rien ne changer. Mon père, ma mère, moi, ma soeur, personne n'est en forme, je le sais, mais rien ne change. J'ai d'ailleurs vu une kinésiologue il n'y a pas longtemps. C'était intéressant, en posant des questions et en faisant des pressions sur mes bras elle pouvait avoir une réponse orale de moi et une réponse de mon subconscient...y'a des choses assez violentes qui en sont ressorties. Je traine ma culpabilité comme un boulet, je ne pense pas assez à mon bonheur, je ne pense même pas mériter le bonheur, je traine une aura morbide autour de moi. C'était choquant à entendre mais très révélateur de ma souffrance.

Donc voilà. L'avenir est fait de questions et d'incertitudes mais je vais essayer d'aller de l'avant et de vivre davantage. Prendre des risques, voyager un peu. Ce que je fais déjà vu que j'ai rencontré R. Je suis bien amoureuse. On passe vraiment des bons moments ensemble et je suis un peu plus confiante pour l'avenir à ses côtés. Il a une douceur et une force étonnante, je ne sais pas comment dire.

Des bisous à tout le monde. :)
Revenir en haut Aller en bas
Kikouloldu70




Masculin
Nombre de messages : 36
Age : 86
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Lun 01 Fév 2016, 00:17

Salut, j'ai pas trop pris le temps de lire tout ton sujet depuis la page un mais j'arrive à peu près à cerner l'essentiel.

Code:
côté de ça je me suis inscrite dans une école d'arts spécialisée dans l'enseignement à distance pour devenir illustratrice.
Juste par curiosité, quel est le nom de cette formation?
Pourquoi ne pas tenter des écoles sup d'art en France pour etre aussi plus près de ton R?
Les cours entre une fac, une école des Beaux arts ou une écoles sup d'art appliqués, c'est vraiment pas les même trucs. Moyen que tu t'y retrouves plus dans des écoles de BA si jamais les cours trop stictes te minaient le moral.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Ven 05 Fév 2016, 18:12

C'est l'EDAA.
Les écoles traditionnelles, si on peut dire ça comme ça, sont trop exigeantes. C'est pas faute d'avoir essayer, j'ai tenté à deux reprises de m'inscrire dans une école d'arts à côté de chez moi, deux fois ce fut un échec. Et en plus, c'est cher. Je m'étais intéressée à une autre école qui coûtait 12'000 francs suisses l'année. ça doit faire dans les 10'000 euros ou un peu moins.

Cette formation à distance est plutôt pratique pour le coup, ils s'adaptent aux besoins de l'élève, on y investit le temps que l'on veut, pratique sachant que j'ai besoin d'avoir un petit job à côté. Le prix était plus qu'abordable, et ça ne sera pas trop prise de tête si je désire déménager un jour. Et ils prennent les élèves en fonction de leur désir de s'améliorer et de leur passion pour le dessin, contrairement aux autres écoles qui demandent d'avoir un bon bagage dans le domaine. C'est vraiment avantageux pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 23 Fév 2016, 14:39

Je m'étais motivée à me réinscrire au chômage pour me bouger les fesses. Je regrette déjà.
Ma conseillère...Comment dire. En soi elle propose des idées pour trouver du travail, des entreprises auxquelles je n'aurais pas pensé, certes. Mais j'ai eu un rendez-vous hier. C'était comme aller voir un psy, mais un mauvais. La discussion a tourné en bonne partie autour de mes problèmes avec ma soeur, j'étais à chaque fois à deux doigts d'en pleurer, et tu as cette bonne femme qui te fait des leçons de morale, disant que je dois arrêter de nourrir ma culpabilité, des trucs du style.
Si je veux parler de ça je vais chez un vrai psy déjà, pas chez un foutu conseiller en placement. Et c'est vraiment désagréable d'entendre quelqu'un te dire quoi faire alors qu'elle n'a pas idée de ma sensibilité, à quel point c'est difficile pour moi d'être juste heureuse. J'en chie tous les jours et elle en parle légèrement comme si je pouvais être épanouie en un claquement de doigts. Et c'était pas son rôle bon sang. J'étais là pour avancer dans mes recherches de taf, pas pour vouloir chialer parce qu'elle aborde des sujets difficiles pour moi. Je sais qu'elle ne pense pas à mal, je sais qu'elle a une volonté d'aider, mais pas comme ça, pas sur ce ton paternaliste et infantilisant...Nan et puis même, c'est pas à elle de faire ça. J'ai un nouveau rendez-vous la semaine prochaine, mais je veux pas y aller, rien que d'y penser ça me fait angoisser...
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 23 Fév 2016, 15:29

Comment ça se fait que vous ayez abordé ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 23 Fév 2016, 15:35

Parce que je lui en ai parlé y'a trois ans en arrière, la première fois que je me suis inscrite au chômage. Et le sujet était tombé sur la table parce que ça se ressent à des kilomètres que je n'ai pas confiance en moi, elle avait posé des questions sur ça, et à force le sujet de ma soeur est tombé. Et je n'avais pas osé garder ça pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 23 Fév 2016, 15:44

Et heu... à part ça elle t'a donné des conseils pour ta recherche d'emploi, en vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 23 Fév 2016, 16:23

Oui, même si c'était vraiment minime faut l'avouer...Elle avait proposé d'apporter des modifications à mon CV et m'a parlé de certaines entreprises qui pouvaient être intéressantes et auxquelles j'avais pas pensé. Mais ça ne tenait qu'à quelques lignes.
A y penser je peux aussi voir pour changer de conseiller, mais j'ai peur sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Sam 12 Mar 2016, 17:00

Je ne sais pas si je suis trop aigrie, mais j'ai une amie qui m'énerve.
Je me sens méchante, mais...il y a tellement de choses qui m'exaspèrent, c'est fou.

-Elle pense que les enfants doivent avoir juste un père et une mère, pas de couple homosexuel. Premier instant de rage.

-Elle court après son ex, n'arrête pas de pleurnicher qu'elle l'aime (presque tout le temps, vraiment), ne supporte pas l'idée qu'une autre fille puisse lui tourner autour. Vous ne sortez plus ensemble, il fait ce qu'il veut bon sang !

-Elle demande une attention pas possible. Elle me demande vraiment souvent de parler sur Skype, me réclame souvent sur le jeu en ligne sur lequel on joue, et s'imaginait aussi que deux de nos personnages pouvaient avoir une romance. Non. Non. NON. Et mon avis il compte pour du beurre ? Et des fois j'ai besoin de respirer, je n'ai pas qu'elle dans ma vie. <<

-Un coup que son cousin avait dit qu'il voulait se teindre les cheveux en gris, elle a sorti "Mais ton copain il est d'accord ?" Il fait ce qu'il veut et n'a pas besoin de l'aval de qui que ce soit bon sang !

Suis-je trop hargneuse ? Elle n'a pas un mauvais fond cette fille, je la trouve gentille, mais y'a ça...et d'autres trucs qui font qu'elle peut être pénible.

Autre chose, je me suis désinscrite du chômage. Je crois qu'il faut admettre qu'ils ne servent à rien. La vérité c'est qu'ils aident réellement les gens qui travaillent sur les chantiers et des trucs comme ça. Les vendeurs ? Boah, y'en a trop, autant ne pas s'investir et juste les juger avec des morales à la con. Facile quand on a la sécurité de l'emploi. Donc je cherche du taf sans aide, et je croise les doigts.
D'habitude j'oscillais entre périodes dépressives et moments plus légers, mais là j'ai l'impression que les coups de déprime se font plus fréquents. Est-ce que ma vie doit se résumer à ça ? Ne jamais réussir à être bien ? ça me fait peur. J'ai honte. J'aurais voulu être une autre personne. En plus l'ambiance à la maison est pesante, pour changer, mes seuls moments de bien-être c'est quand je vois mon chéri...Et ce n'est pas comme si je pouvais le voir souvent vu la distance. C'est épuisant cette lutte constante à devoir survivre contre soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Sam 12 Mar 2016, 18:07

Pour ton amie, je ne pense pas que tu sois aigrie. Parfois les gens, même s'ils ont un bon fond et qu'on les apprécie sont chiants et peu agréable, c'est un fait qui peu les rendre régulièrement difficile à supporter. C'est à toi de décider si tu penses que votre relation vaut la peine que tu continues à prendre sur toi jusqu'à la prochaine période où tu la supportera à nouveau ou si tu veux laisser tomber. 
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 15 Mar 2016, 13:25

ça doit sortir, même si je suis dégoûtée de me prendre autant la tête pour ça.
J'avais dit que j'avais cessé de parler à M. ? Mais totalement ? Je n'ai plus répondu aux deux sms qu'elle m'a envoyée depuis décembre, l'un disant que je lui manquais, l'autre que je devais l'aider à m'oublier parce qu'elle n'y arrivait pas. J'avais résisté, car ne donner ne serait-ce qu'un mot c'est lui permettre d'exercer à nouveau son emprise sur moi. Donc en jeu je fais mon petit bout de chemin, j'essaie de me faire des amis. Et surtout, je l'avais complètement rayée de mon esprit en faisant connaissance avec R. Mais comme je l'avais prédit, lors d'activité sur le serveur de mon jeu, elle est là. Elle essaie de faire comme moi, et c'est normal. Je dois me répéter que c'est normal. Mais la voir écrire qu'elle va prétendument sur Twitch pour parler avec des amis à elle...Je sais déjà pertinemment qu'elle veut me rendre jalouse. Et ça me blesse, on ne va pas se mentir. Elle qui me faisait des déclarations à tout va ne pouvait pas parler réellement avec moi, et là j'apprends qu'elle discute parfois avec des gens en vocal. Logique. ça me prouve un peu plus comme elle se fout de ma gueule, mais ça fait mal, elle le fait exprès, et moi ça me triture l'esprit.

Je crois que je dois vraiment adopter une position...neutre, si on peut dire ça comme ça. Pas de regrets, pas de colère, juste une profonde indifférence. Je sais que le jour où elle me laissera indifférente je serai libérée à 100% de son fantôme. Je dois l'éviter autant que possible, car sincèrement elle n'avait pas la moindre place dans ma tête quand je ne la voyais pas connectée. Mais je ne lâcherai pas l'affaire. J'ai déjà parcouru un chemin de fou. Ne plus parler à quelqu'un qui m'a manipulée et fait souffrir durant 2 ans, c'est pas rien, et j'ai une petite fierté en y pensant. Je résisterai. Et je protégerai mon copain de cette vipère. Elle m'a connue quand j'étais avec mon ex, et depuis elle ne sait pas que j'ai rompu avec et que j'ai trouvé quelqu'un d'autre. L'idée qu'elle puisse être au courant de son existence me rend malade, elle pourrait vouloir tenter quelque chose.

Tout ce que je raconte me fait peur. ça me parait absurde d'un côté de devoir cacher l'existence de mon chéri pour que M. ne vienne pas emmerder. Mais je dois garder en tête à quel point elle est toxique...et charismatique. Elle prend une place démesurée, essaie tout le temps d'avoir le monopole de l'attention. C'est brutal comme combo, et j'ai l'impression que c'est assez typique de ce genre de personnes, ils sont mauvais au possible (volontairement ou pas) mais se rendent indispensables pour garder un pouvoir sur leurs victimes. J'en ai conscience. Je dois en avoir conscience. Je dois fuir toujours plus loin et alors elle me foutra la paix. On aura "refait nos vies", de nouveaux amis, de nouveaux objectifs. Et tout cela sera définitivement mort et enterré.
Revenir en haut Aller en bas
kunehis




Féminin
Nombre de messages : 400
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 15 Mar 2016, 20:10

Tu as l'air très déterminé c'est une bonne chose...

Courage 05
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 15 Mar 2016, 20:25

Courage Shei... :74:
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mer 16 Mar 2016, 10:46

Je suis d'accord avec les autres : tu es très forte.

Je pense que tu fais ce qu'il faut faire. Tu as repéré quelqu'un de toxique pour toi : protège toi, autant que possible, ne la laisse pas remettre un pied dans ta vie sinon tu retombes dans l'engrenage.

Je ne trouve pas absurde que tu lui caches l'existence de ton copain. Tu fais ce qu'il faut pour garder ta tranquillité et ta sécurité, c'est plutôt une marque de prudence et de bon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 17 Mar 2016, 01:41

ça fait sincèrement chaud au coeur votre soutien. D'ailleurs je dois rajouter...Puisque nous évoluons dans le même contexte de jeu (Guilde toussa) ça fait que je l'ai vue ce soir. J'ai pu parler de façon neutre. Fin je ne sais pas comment expliquer, mais j'ai pas eu le moindre pincement au coeur, j'étais réellement détendue, ça m'a fait bizarre. C'était comme m'adresser à une personne random, je suis polie, un peu bavarde, en prenant soin à ne rien dire sur ma personne. Je n'aurais jamais cru pouvoir agir de façon aussi désintéressée.
J'ai eu droit à ce message plus tard.

-Notre amitié est fichue ?

J'ai tout de suite été sur mes gardes. Donc j'ai répondu que y'avait plus rien à faire, de façon aussi brève que possible.

-Pourquoi ?

J'ai failli tomber dans le piège, mais je n'ai pas répondu. Si j'avais tendu un peu plus le doigt je me serais fait bouffer. Mais j'ai fait ce qui est juste, enfin je le ressens comme ça.

-Eh bien. Si un jour tu changes d'avis, sache que j'suis encore là, et que mon avis à moi ne changera pas, tu m'manqueras toujours.

Ma tête à ce moment-là "Oo". ça ne lui ressemble tellement pas de faire la carpette ainsi. Mais le plus important est que je n'ai pas replongé ! Je crois que j'ai trouvé une bonne stratégie pour être la plus forte. Et savoir que des gens comme vous me soutiennent c'est encore plus motivant, ça fait chaud au coeur. Je sais que je ne suis qu'une fille un peu paumée derrière son écran, mais voilà, je vous dis merci, et j'espère pouvoir aussi vous soutenir dans les moments difficiles. 34
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 17 Mar 2016, 01:50

C'est possible aussi qu'elle ait réagi comme ça parce que c'était sa dernière ficelle, vu que les autres ont pas marché...
Courage à toi, tiens le coup ! Tu fais juste ce qu'il faut pour être heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
kunehis




Féminin
Nombre de messages : 400
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 17 Mar 2016, 06:56

T'as vraiment une force incroyable...
J'essaye moi aussi de me libérer de l'emprise de qqun et j'ai beau être déterminé, je fini tjrs par retomber dans le panneau

Tu parais tellement plus en paix niveau esprit, ça me montre vraiment un bon exemple de ce que je peux atteindre si j'arrive au même point

Je suis vraiment super heureuse pour toi que tu arrive a pouvoir jouer et respirer de façon plus tranquille maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 17 Mar 2016, 07:05

Courage ! Tu es sur la bonne voie. WINK

je te souhaite de retrouver ta tranquillité et ta sérénité. Tu en es proche maintenant... worthy
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Dim 01 Mai 2016, 11:32

J'ai retouché le fond...la mère de mon copain nous a forcés à rompre. J'ai l'impression d'avoir si mal au coeur que ça va me tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Dim 01 Mai 2016, 16:52

Oh la merde :(

Tu veux en parler?
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Dim 01 Mai 2016, 17:45

Je voulais rester de base deux-trois semaines chez lui. Mais ça a été chamboulé par le fait qu'on avait pas pu aller à Disneyland le jour prévu, on a reporté ça à après les vacances scolaires...ça aurait du être en mai.
Je crois que ce fut une erreur de rester aussi longtemps. J'ai rencontré ses cousins, cousines, sa tante, beaucoup de personnes. J'avais l'air d'être appréciée, j'étais contente. Mais j'ai pu découvrir davantage R. et j'ai vu qu'il était assez distant parfois, il ne faisait pas exprès mais il avait toujours ce côté froid qui m'a fait du mal par moments, y compris quand on faisait l'amour où il semblait totalement déconnecté. J'ai appris de nouvelles choses sur lui, comme le fait qu'il avait par moments un rapport au sexe difficile. Lors d'une relation précédente il aurait demandé des trucs à son ex qu'il trouve aujourd'hui dégueulasses. Il s'est bridé encore avec ça...

Et un jour la mère a du s'absenter durant une semaine. On est donc restés avec son père une semaine, et ce fut pénible. Ce dernier est dur, il a tendance à rabaisser R. je trouvais, et cela faisait qu'il se renfermait encore plus. On s'est isolés pour se protéger. Quand la mère est revenue il y a eu une discussion et là est tombé le premier indice comme quoi ça n'allait pas. "Avec vos caractères respectifs vous avez tendance à vous isoler au lieu de vous booster" en gros. J'aurais du réaliser à ce moment et faire des efforts, mais je pensais que ça irait, j'étais acceptée dans ma tête.

On a voulu un jour retourner dans son studio, que les parents continuent à louer en cas de reprise d'études. Les problèmes au niveau du sexe ont ressurgit, je le trouvais froid, ça manquait vraiment de câlins...ça a provoqué un autre coup de déprime. Et le lendemain, le couperet est tombé à plusieurs reprises dans la journée.
Il m'a parlé du fait qu'il ne se sentait pas à la hauteur, qu'il avait vraiment du mal, et qu'il s'en voulait parce que je faisais un complexe d'infériorité sur lui. Mais après discussion on était prêts à changer le tir. Mais un autre coup est tombé et j'ai découvert le soir que sa famille ne pouvait pas m'encadrer. Apparemment sa mère m'a qualifiée de mollassonne, que ça se voyait que je jouais la nuit et dormais le jour (malheureusement très vrai). Mais là où c'était irréel c'est qu'en conséquence elle pensait que je cachais des choses à R. Et d'autres membres de la famille auraient dit que j'étais bizarre. La demi-soeur de R. ne voulait pas nous inviter à la soirée crêpe qu'il avait suggéré parce qu'elle était mal à l'aise. Et avant que j'apprenne tout ça, j'avais du me reposer, j'étais pas bien du tout, et R. est allé acheter seul à manger. Il a profité pour appeler sa mère, a eu le malheur de dire que je dormais parce que j'étais un peu malade, et elle lui a dit de me larguer. ça fait plaisir d'entendre ça d'une personne qui semblait m'apprécier, qui aimait me voir dessiner.

Nous sommes rentrés chez ses parents le lendemain, l'ambiance était affreuse, je n'arrivais pas à regarder sa mère. Nous avons passé notre temps seuls, dans sa chambre, et il m'a révélé une quantité de choses sur sa famille...apparemment ils se tirent tous dans les pattes. La mère de R. lui a fait du chantage affectif et au suicide dans le passé. Sachant que c'est une famille très recomposée de partout, le père et la mère avait eu d'autres enfants. Les enfants du père avaient coupé les ponts parce qu'ils ne pouvaient plus l'encadrer. Et plein d'autres trucs très compliqués à expliquer, il y a des demi-frères et soeurs, d'autres personnes qui rentrent dans le truc.
Mais donc, la mère a dit à R. que je n'étais pas acceptée dans la famille et que s'il continuait à sortir avec moi on ne serait jamais invités aux moments familiaux. Et R. est très dépendant de sa famille, ils lui paient tout, et il est très attaché alors qu'ils me semblent assez toxiques. On a donc du se résoudre à rompre.

Le dernier jour était étrange. Le père et la mère semblaient plus gentils, ils essayaient de rattraper le coup, ils m'ont donné des trucs à manger pour le trajet du retour, et sa mère, avec qui j'ai enfin pu parler, a dit quelque chose qui m'a perturbée. Apparemment je peux toujours revenir en tant qu'amie, pour une raison que je n'explique pas ils ne touchent pas aux amis de la famille. Puis elle m'a dit que si moi et R. allions mieux dans l'avenir et qu'on se retrouvait comme amoureux, et bien ça irait. Mais qu'en gros on était trop mal et qu'on avait besoin de se construire avant d'avoir quelque chose. Elle a dit plus tard la même chose à R.
Je comprends pas. Est-ce qu'elle a essayé de se rattraper ? Sans doute. Mais elle n'a pas dit ça dans le vide, sinon elle n'aurait rien placé à mon départ tout connement. Est-ce qu'elle le pensait vraiment ? C'est sûr que ce contact était plus positif que les insultes que R. a encaissé pour moi...Et apparemment elle avait les larmes aux yeux selon lui quand on est partis.
Je suis très méfiante, mais il fallait admettre que moi et R. souffrions beaucoup, et qu'on s'est renfermés durant le séjour. Après il est très solitaire, très casanier, je pense qu'il a ce côté et qu'on ne peut rien y changer. Mais en même temps je vois que ses parents sont très durs, le père avait toujours quelque chose à reprocher, et le truc comme quoi la mère a fait du chantage au suicide m'horrifie.

Le résultat est que je suis en miettes. Je sais que cette brève relation de trois mois fut très belle, très intense, je ne regrette pas de l'avoir vécue, mais je suis dégoutée de voir que je n'ai rien pu choisir. Ni moi ni R. On a été forcés de rompre sous peine qu'il s'en ramasse plein la gueule. Et je trouve ça injuste. Mais en même temps je veux croire qu'on puisse se retrouver une fois qu'on sera plus forts...Et au pire je sais qu'on restera toujours des amis très proches. C'est plus fort que l'amitié et l'amour, je ne sais pas comment expliquer. Et c'est précieux, ça me donne envie de me battre. Mais je suis si triste, si vide...Je voulais pouvoir continuer à l'embrasser, le caresser, le désirer et l'aimer de tout mon être. Personne n'avait à décider pour nous. C'est injuste putain. C'est si injuste...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Aujourd'hui à 19:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mélange de trop de choses.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ne sais pas trop quoi en penser ...
» Que faire quand il fait trop chaud ?
» duo lange amplitude qui connait ? bon plan achat ?
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: