Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Un mélange de trop de choses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Dim 01 Mai 2016, 20:55

cry

C'est tellement injuste... cry

Si besoin, n'hésite pas à en reparler autant que tu en auras l'envie... mellow
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Lun 02 Mai 2016, 15:47

Je pourrais en parler des heures. Je suis complètement perdue. Je sais que je dois vraiment me construire un avenir, et R. aussi. Vivre d'amour et d'eau fraiche c'est pas possible sur le long terme, c'est très imposé d'avoir un travail, de l'argent, tout ça tout ça. J'essaie de me dire que si j'arrive à travailler bah ça sera super pour moi. Indépendance financière, de potentielles nouvelles rencontres, j'ai toujours mon école d'illustration, fin tout ce qui permet de s'installer et d'avoir ce train-train ma foi ennuyeux mais nécessaire au bon déroulement d'une vie. Et je me rends compte qu'on n'avançait pas dans ce sens avec R. parce qu'on est des rêveurs insatisfaits. Lui veut percer dans la musique, il écrit des livres, il tient un journal satirique avec des gens de sa famille, il est inconventionnel quoi. A cause de ça j'ai peur qu'il ne parvienne jamais à ses fins, parce que c'est un domaine très fermé, où il est difficile de percer. Et je pense qu'il ne pourra jamais se résoudre à une vie trop rangée. Y'a des chances qu'on rencontre à certains moments d'autres personnes, on peut vivre d'autres histoires d'amour, mais c'est si dur à admettre...Ce n'est pas comme si on avait décidé de nous-mêmes que ça n'allait pas, genre l'un ou l'autre qui prend la décision, ça bloque un peu tout espoir à ce moment. C'est venu de l'extérieur, et les sentiments sont toujours là, ils risquent de l'être encore longtemps. C'est lui que je voulais, je m'en foutais des autres. Je rêve qu'il puisse se détacher de ses parents franchement. ça sera compliqué vu ses buts, il sera sans doute dépendant d'eux encore longtemps. Mais peut-être qu'à un moment il pourra se dire qu'avoir un travail et travailler ses passions à côté, ça peut être une solution. En plus s'il faisait ça rien n'empêche qu'à un moment il attire une maison d'édition, un producteur...Enfin je sais pas, mon humeur est très yoyo. Là ça va, du moins pour l'instant. J'ai postulé dans une entreprise, je croise les doigts pour être retenue, ça serait un bon début.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mer 04 Mai 2016, 01:37

Les journées sont longues, désespérément longues. Les pensées noires reviennent. Parfois je me rappelle de ces moments où je m'écorchais de façon minable les poignets pour essayer de focaliser mon esprit sur la douleur physique. J'ai peur que ça devienne trop tentant. Tout me fait peur là, mais surtout l'avenir. Il me parait si noir, sans espoir, sans aucune possibilité d'avancer. Ce n'est qu'une boucle qui se répète au final. J'ai du mal à croire au destin, mais parfois je me dis que c'est le mien, de ne jamais pouvoir aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mer 04 Mai 2016, 21:59

J'ai encore lu que ton premier post (je changerai ou ajouterai peut-être au fur et à mesure de ce que je lirai)
mais en tout cas, à lire ton récit, j'ai l'impression que la famille de R. est méga "normalisante" et jugeante... [exactement le genre d'environnement où j'en pourrais plus de me sentir jugée...]

Ce que tu dis de R. me fait penser qu'il est peut-être pas très "normal", mais il n'y a rien de péjoratif dans mes propos. Le fait de s'isoler, le fait d'être froid malgré lui, de le regretter et de se sentir coupable de ça, ça peut être une certaine forme d'autisme, un certain trouble... dans le sens large du terme. Ne vois pas ce mot comme une caricature de personne ultra perturbée qui ne pourrait pas communiquer normalement. Il y a beaucoup de formes d'autisme, je pense qu'on peut juste parler de difficulté à rester en société, à communiquer de façon "normale", à se sentir bien avec tout le monde.

Bref, en tout cas peu importe, de mon point de vue ça n'est pas du tout un problème. Mais il y a malheureusement beaucoup de gens (à mon avis très superficiels et très coincés dans "ce qu'il faut faire, comment il faut se comporter") qui se permettent de juger les gens très catégoriquement là-dessus et ont malheureusement parfois pas mal d'influence et d'autorité...

C'est facile de se dire qu'on devrait faire comme ces gens le disent, parce que c'est nous qui sommes bizarres et puis on devrait faire un effort, etc.

Moi j'ai l'impression que R. a ses blocages, ses besoins d'être seul, et c'est pas un souci. Peut-être que tu t'es bien entendue avec lui parce qu'il était un peu particulier et que tu te retrouvais là-dedans, ce sont des choses qui arrivent.

Mais dès le début de ton histoire, avec ces réflexions à la "vous vous isolez trop" j'ai l'impression que la famille s'imagine que tu es là pour "tirer" R. de son "anormalité", que vous avez pas le droit d'être heureux comme bon vous semble mais qu'il faut tout faire pour rentrer dans leur normalité.
Ils m'ont l'air fortement incompréhensifs sur la façon spécifique de fonctionner de leur fils. Et ils te mettent sur le dos une responsabilité que tu n'as pas à porter.

Cette histoire me choque et m'attriste car sa conclusion me semble être : on n'a pas le droit d'avoir nos problèmes. On n'a pas le droit d'être anormal. On n'a pas le droit de prendre le temps de se découvrir et de se mettre dans une bulle. Il faut être lisse, il faut être correct, tout le temps, pour tout le monde.

C'est du vrai gâchis, et une immense violence psychologique qui t'as été infligée, à toi et à R...

Voilà ce que ça m'inspire pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mer 04 Mai 2016, 22:04

J'ai fini.

J'ai l'impression aussi que les choses seront peut-être plus faciles pour toi quand tu auras plus d'indépendance et que tu pourras décider de faire ce que tu veux.

Quoiqu'il en soit c'était pas ta faute ni la sienne, et je ne pense pas que votre couple aurait été une nuisance. Travailler "normalement", se tenir à des obligations réalistes, construire un plan d'avenir, ça a l'air d'être un peu compliqué, mais je garde la certitude qu'au bout d'un moment on trouve sa voie. Et c'est pas parce qu'à deux vous auriez pu prendre votre temps et rester souvent en îlot un peu "fermé" que ça l'aurait pas fait au bout d'un moment.
On peut pas tous être hyper efficaces et hyper rationnels.

Mais tu as l'air de rebondir, et je pense qu'on peut rester optimistes sur le fait que la vie finira par t'offrir d'autres opportunités... Tant que tu as toujours quelques projets, quelques endroits où postuler, quelques trucs à faire, il y a moyen que tu débouches sur quelque chose. Ensuite on verra.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 05 Mai 2016, 12:48

Poupée : Je réagis en premier lieu sur le fait que tu penses qu'il a un trouble. A vrai dire grâce à une connaissance à lui il a commencé à se demander s'il n'était pas surdoué. Le truc c'est qu'il n'a jamais été le confirmer auprès d'un médecin, au final il ne sait pas. Mais il est par exemple synesthète (je ne sais pas comment ça s'écrit), il perçoit les mots et les personnes en couleur. Genre pour lui le mot micro-ondes c'est jaune. Et il avait attaqué la lecture d'un livre où il s'est retrouvé dans tellement d'autres choses que ça ne pouvait être que ça. Il fait preuve d'une sensibilité assez accrue, il est très cultivé sur certaines choses, j'étais impressionnée. Il fait beaucoup de choses aussi, entre sa musique, ses livres, son journal satirique, son groupe de musique parodique avec son demi-frère. Il est très exigeant, surtout vis-à-vis de lui-même...Et il a cette difficulté à être à l'aise avec les autres. Je sais qu'il a quelques proches extérieurs à sa famille mais ils sont tous loin presque. Les deux personnes amies, donc pas de la famille que j'ai rencontré durant mon séjour étaient en fait des proches de son demi-frère, ou de son cousin. ça m'a frappée de voir cette solitude ambiante. D'un côté je me dis que ce n'est pas un mal, mais...En gros il ne voit que sa famille.

Je n'avais pas pensé au caractère normalisant dont tu parles Poupée, et ça éveille certaines pistes, car c'était très vrai ! Après c'est personnel mais malgré une famille très recomposée (les parents ont été mariés une première fois avant de se rencontrer, sa demi-soeur aussi, son demi-frère aussi) ils voulaient se donner une allure soudée mais ils étaient très...quelconques. Et la critique partait très facilement. A un moment la demi-soeur a critiqué une de leurs cousines en disant qu'elle devenait trop parisienne, mais de façon sérieuse, elle voulait en discuter avec elle et était assez virulente, je suis restée comme ça : O_O. Ou bien le père qui critique...tout et rien, genre un soir où on mangeait une fondue bourguignonne il a piaillé parce qu'on ne mettait pas les sauces dans nos assiettes et qu'on ne savait pas manger. Et toutes ces fois où il a discuté avec sa mère il était clair qu'elle voulait le pousser à finir ses études pour avoir un petit travail bien lisse. Bon, y'a un truc que je ne peux pas enlever : C'est sans doute parfois pénible de devoir tout payer pour un enfant qui "ne fait rien", de leur point de vue.

Au final ton message m'a beaucoup touchée, il m'a fait réalisé certains trucs alors que je culpabilisais beaucoup, je me suis sentie fautive à plusieurs reprises...Mais tout ce que tu dis est tristement vrai. J'ai sans doute été rejetée parce que je ne tirais pas R. de son "anormalité". C'est cohérent quoi.
J'ai toujours envie de croire qu'il sera un jour assez fort pour se détourner de sa famille. En même temps je me dis qu'il n'a pas le choix. S'il veut percer dans la musique, la littérature ou autre il devra prendre ses distances, ce n'est pas avec une famille comme ça qu'il pourra vivre. Et je l'aide quand il a besoin. J'ai toujours l'espoir qu'un jour on pourra s'aimer sans subir de jugement mal placé. Et même si ça n'arrive pas...On sera toujours là pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 05 Mai 2016, 13:40

Franchement ta description de sa famille me donne des boutons... Devoir absolument rentrer dans le moule de ce qu'il faut faire, être jugé sur combien on en sort, subir les ragots, les évaluations du moindre truc qui pourrait te faire sortir de la norme... Pour avoir le "plaisir" de faire partie de cette grande et belle communauté où tout le monde se guette s'aime... Vraiment "vive la famille" parfois u_u

Je comprends que ça puisse être difficile pour eux de payer pour quelqu'un qui ne "fout rien" (jugement que je trouve aussi très normalisateur car c'est pas parce qu'on se bouge pas beaucoup et qu'on arrive pas à gagner l'argent qu'on ne fout vraiment rien). Mais chacun a son fonctionnement et je trouve quand même ça profondément aliénant de pousser quelqu'un à faire un truc qui va être techniquement très rentable et lui donner du fric si c'est quelque chose qui le rend profondément malheureux...

Au pire on négocie, on trouve un petit boulot qui donne un début d'indépendance tout en permettant de prendre son temps sur son travail créatif à côté, on cherche des façons de coûter moins cher sans se dédier pour la vie à un truc qu'on regrettera... Enfin c'est des choses qui se discutent, s'évaluent...

Là j'ai l'impression d'un gâchis pour lui, d'un gros poids qu'on lui met...

Je pense qu'il arrivera à se sentir mieux s'il s'éloigne de cet environnement. Mais apparemment pour le moment il n'en voit pas l'urgence et il préfère continuer de se sentir proche de cet entourage. Le mûrissement par rapport à ça se fera peut-être petit à petit.
Je pense que c'est bien que tu restes en contact avec lui pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 05 Mai 2016, 19:04

Je suis conne bon sang. Y'a pas d'autre mot.
J'avais laissé chez mon ex des bouquins auxquels je suis super attachée, j'en suis quasi certaine, je les avais prêté à son frère je crois. Vu que le numéro de mon ex trainait dans mes contacts je me suis dit que j'allais passer par lui, il peut lui demander.
Je n'avais pas changé ma photo de profil Whatsapp où on me voit avec R.
La. Boulette. Inutile de vous dire comme il était fâché, il m'a dit de le laisser tranquille, j'ai insisté pour les livres en m'excusant pour la photo et il m'a donné le numéro de son frère. Déjà ça de fait. Mais je suis conne bon sang. C'est une bête étourderie mais je lui ai fait du mal avec ça et c'était pas mon but...Je pensais juste à mes livres quoi <<
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 05 Mai 2016, 19:48

Il doit être très à cran là-dessus parce que personnellement je trouve sa réaction assez violente...
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 05 Mai 2016, 19:59

Bah d'un côté...C'est normal ? J'ai rompu avec lui pour sortir avec R. et là tout à coup je lui envoie un message où il voit une jolie photo de profil où j'enlace R. C'est moche. Pour le coup je comprends, je m'en veux mais je suis très détachée de lui maintenant, ça va me sortir de la tête...Et le comble c'est que son frère n'est pas en Suisse actuellement il me semble. Donc je peux dire adieu à mes livres. Triste.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 05 Mai 2016, 22:44

Mmm essaie de lui en reparler dans un ou deux mois peut-être, avec une autre photo de profil?
C'est quand même tes affaires...
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Lun 09 Mai 2016, 22:25

J'ai regardé le nouvel épisode de Game of Thrones. ça fait toujours du bien de se changer les idées. Ah, et je vais tenter de m'inscrire dans une école d'arts pas loin de chez moi. Je me suis rendue compte que je n'arrivais à rien avec mon truc à distance...Je suis incapable de me concentrer, de me faire un planning. J'ai besoin d'être un minimum cadrée, c'est un peu dommage. Enfin je passe l'examen d'admission le 1er juin, faut que je me donne à fond si je veux espérer être prise.
Je suis toujours un peu perdue au niveau de mon avenir, je cherche, je tâtonne. J'en ai parlé avec ma mère un peu. Mais je crois que je dois me concentrer sur ce que je veux faire et ne pas perdre mon temps à travailler comme vendeuse. Ce job me repousse de plus en plus...Ce n'est pas fait pour moi, vraiment. Et affectivement j'ai l'impression d'être une droguée en manque, j'ai souvent cette envie de pleurer qui me serre la gorge sans que rien ne sorte. C'est pénible. Heureusement que je vois une amie mercredi.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 10 Mai 2016, 01:13

Je comprends ce dont tu parles je crois, pour le besoin d'être cadrée et le fait d'être perdue...

Bon courage à toi! J'espère que tu trouveras de nouvelles pistes!
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Dim 22 Mai 2016, 19:58

Je me rends compte que le mois de mai a été assez chargé pour ma part, suffisamment pour que je me détache un petit peu de R. Faut pas croire, il m'arrive toujours de pleurer certains soirs, y'a toujours des moments où je dois me retenir de lui écrire des pavés lamentables sur le fait qu'il me manque et que je me sens morte sans lui. Mais j'arrive à profiter plus ou moins de mes activités.
Je me pose souvent des questions sur ce qu'il fait. Vu que je ne le vois plus du tout j'ai du mal à imaginer. Je me demande souvent comment il va, si ça se passe bien avec sa famille, s'il arrive à s'occuper...Il y a mille trucs dont je peux lui parler et que je garde sous le coude pour relancer une discussion dans le futur, c'est con oui. Faut pas que je le perde de vue. Mais en même temps il faut que je parvienne à vivre en solo. J'ai passé un peu plus de 4 ans en étant en couple au total. ça fait bizarre de ne plus avoir quelqu'un pour me câliner, m'embrasser, m'encourager et me pousser à me dépasser, et vice-versa. Mais je dois avancer...J'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Lun 23 Mai 2016, 15:45

Courage...

Après, même si on n'est pas très nombreux sur le forum, tu peux toujours venir en cas de coup de mou, on sera quelques-uns à apporter du soutien.

Tu as des moyens de rester en contact avec R., pour le jour où tu voudras lui re-parler?
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 31 Mai 2016, 10:57

L'ayant sur FB et sur Whatsapp ce sera toujours facile de le recontacter. La difficulté c'est de doucement couper les ponts. J'ai écrit plusieurs messages très triste qui lui étaient destinés, mais je ne les ai pas envoyés. A quoi ça servirait ? En même temps j'ai tellement envie de me décharger de ce poids, de cette tristesse...Mais lui est devenu très distant, si je lui envoie un bête message il faut souvent que je le relance sinon il ne répond pas. Et ça me fait peur. Je sais bien qu'on doit se détacher de l'un et l'autre, mais visiblement il l'a fait plus vite que moi et c'est douloureux. J'espérais qu'on puisse se soutenir malgré tout, c'était ce qu'on savait faire de mieux, mais c'est plus possible on dirait. Je ne suis qu'un vague souvenir désagréable, un pseudo élément perturbateur qui a secoué son train-train quotidien et qu'on éloigne autant que possible. ça me tue...
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 31 Mai 2016, 12:52

Mmmm je crois que je comprends ce sentiment :/
Après, c'est possible qu'un sentiment de honte/culpabilité mêlé à l'impuissance soit pour quelque chose dans ses distances. Beaucoup de gens ont du mal à faire face aux trucs douloureux ou aux trucs qu'ils voient comme un échec personnel, c'est plus acceptable de tourner le dos et faire comme si on avait rien vu.

Je suis aussi beaucoup plus sur le mode de la communication et j'ai aussi souffert de ce genre de truc.
Je pense malheureusement qu'il n'y a pas grand-chose à faire. C'est une bonne chose que tu n'envoies pas ces messages, je crois. Ca entretiendrait surtout ta souffrance à toi, ça ferait perdurer une situation fermée que tu ne peux pas améliorer.

C'est très dur. J'espère que tu iras mieux et que tu pourras passer à autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 02 Juin 2016, 19:31

Aaaah, il est un vrai mystère pour moi.
Comme j'ai dit il avait tendance à ignorer mes messages depuis plusieurs jours. Bon jusque là, c'était pas la joie. Puis récemment, il a appris qu'il avait perdu un concours sur lequel il basait beaucoup d'espoirs, il pensait vraiment que ça allait le lancer dans le domaine qu'il aime, tout ça. (Je peux donner des détails en mp si vous êtes curieux, mais j'évite ici, j'aimerais pas être reconnue) C'est donc encore moins la joie.
Après hésitation je lui ai envoyé un message de réconfort, car je me doutais qu'il était pas très heureux de la situation. Et là, comme par hasard, monsieur m'a répondu à l'instant MÊME qu'il était en PLS et condamné à une misérable existence.
Je suis partagée entre la peine et le dégout. Il m'a ignorée, n'a pas prêté attention à certains de mes messages de mal-être quand je lui en ai envoyés dans le courant du mois de mai, bref j'ai traversé une période de tristesse absolue, et là il se précipite en espérant être réconforté. Il m'énerve, mais qu'est-ce qu'il m'énerve. D'un côté je suis contente de ressentir cette colère, je sais qu'elle aide à passer à autre chose, mais putain quoi, je ne me sens pas respectée.
Revenir en haut Aller en bas
Kalasy




Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 26
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 02 Juin 2016, 19:40

Hello Shei,

Je t'avoue que je n'ai pas lu les 5 pages relatives au problème, mais j'aimerais t'apporter mon aide malgré tout, ce que j'ai lu m'a interpellée.
J'ai repéré quelques informations et si je réponds quelque chose à côté de la plaque n"hésite pas à m'en faire part.

La vision que j'ai des relations humaines c'est : ne te bats pas pour quelqu'un qui ne le ferait pas pour toi. Visiblement, avec cette histoire avec sa famille, il n'était pas assez attaché à toi pour imposer son choix. J'ai l'impression qu'il est une personne pas très "fiable", pas très posée, et c'est très négatif pour toi. Je pense qu'une relation doit être entière, que ce soit en amitié ou en amour, et lui semble prendre sans donner, ne pas être entièrement là, et ça te cause du tort. Je ne pense pas que lui envoyer des sms en espérant qqch soit une très bonne idée, ce n'est pas très "sain" (je ne dis pas que tu es malsaine ou anormale, on l'a tous fait ! Mais ce n'est pas bon pour soi).

Je ne saurais que te recommander de couper les ponts avec lui, ou au moins de ne plus rien attendre de sa personne... Ne plus rien attendre c'est bien, ça semble moins dur que de se séparer définitivement, mais je pense que c'est moins douloureux au final de couper le contact, un temps du moins. En tout cas, les fois où j'ai essayé, ça a été vrmt plus dur et ça a ralenti ma "guérison".

C'est très dur de ne pas avoir le retour qu'on aimerait de la part d'une personne à qui l'on tient, ou encore qu'on aime. Mais lorsqu'on ne se sent pas bien, c'est que la relation n'est pas adaptée. Tu m'as l'air d'avoir déjà beaucoup réfléchi et fait beaucoup d'efforts. Et tu sembles ne pas récolter les fruits de ces efforts. En plus - désolée - mais il a l'air d'apprécier ta compagnie quand ça l'arrange. Et c'est pas ça une relation, ni amicale ni amoureuse.
Fais attention à ne pas te laisser empoisonner la vie.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 02 Juin 2016, 19:59

Ton message m'a fait sourire Kalasy, je l'ai trouvé très vrai. Je précise quand même sur le passage où tu dis qu'il n'était pas assez attaché à moi : Si on était restés ensemble, sa famille m'aurait pourrie à longueur de journée, et j'aurais été exclue des réunions de famille. Ouais rien que ça. Et non quand même, quand on est dépendant de sa famille je ne pense pas qu'il aurait supporté quelque chose d'aussi brutal. Je ne peux pas lui en vouloir sur ça.

Mais je suis bien d'accord sur le passage où il semble actuellement accepter ma présence quand ça l'arrange, et je l'ai réalisé aujourd'hui. Après j'ai ce terrible défaut de toujours m'inquiéter pour les autres et de vouloir comprendre ce qui ne va pas, j'aime soutenir, tout ça, c'est pour ça que je lui ai envoyé le message de réconfort. Je suis toujours à hésiter pour lui en envoyer un nouveau, mais je ne vais sans doute pas le faire parce que j'ai été blessée en plein dans mon petit égo et que merde quoi, je ne suis pas un chien.

(Au passage je m'excuse de ma douce vulgarité, je ne suis pas en colère non voyoooons :<)
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 02 Juin 2016, 23:20

J'ai pas encore lu la réponse de Kalasy et ta réponse au post (situé 3 posts plus haut) mais sérieusement ça me donne surtout l'impression que si c'est pour chercher du réconfort il sait te trouver, et sinon rien du tout.

Ce genre de personne n'est pas assez mature pour gérer une relation et une rupture, je pense que ce sera une bonne chose si tu arrives à t'éloigner de lui.

Edit : bon j'ai lu et je change rien, j'ajoute juste : ne lui envoie pas d'autre message. C'est sympa de t'inquiéter mais il trouvera du réconfort autour de lui et il se relèvera, sans toi. Ce n'est pas à toi de jouer ce rôle, ce serait juste un piège et une perte d'énergie, un investissement au final pas utile pour toi.
Il a des gens à qui parler, ou du moins il a ses façons de gérer, je pense qu'il fera ça tout seul, et ce sera tant mieux parce que t'as pas à être sa béquille quand il en a besoin et disparaître le reste du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Kalasy




Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 26
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Ven 03 Juin 2016, 12:19

(Ne t'inquiète pas je n'avais rien pris de manière agressive :) )

Je comprends, quoi qu'il en soit vous n'êtes plus ensemble et c'est très bien que ton égo en ai pris un coup : au moins ça te fera t'éloigner. Comme le dit Poupée Subversive, tu n'as pas à être sa béquille.

C'est un pansement à arracher d'un coup, mais ça ira mieux ensuite. On y croit !!
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Sam 04 Juin 2016, 17:52

Parce qu'il y a toujours un peu de lumière même dans les ténèbres les plus tristes...Et bah j'ai été acceptée pour l'école où j'ai passé mon examen récemment.
Inutile de dire le triple salto arrière que mon coeur a fait quand j'ai vu sur la lettre que j'étais retenue. x) J'ai quand même ce pincement au coeur à la con de savoir que je ne peux pas partager ça avec R, mais c'est pas si grave...J'ai des amis qui sont là, qui se réjouissent pour moi et qui me soutiennent. Bon, maintenant je vais devoir m'occuper du problème de l'argent, car c'est une école privée. Lundi je m'occupe d'aller voir à l'Etat si je peux obtenir une bourse.
C'est un gros poids de moins à porter, c'est juste...pfiou. Les profs ont l'air vraiment gentils et sérieux, l'endroit est beau, l'ambiance qui se dégage est parfaite. C'est dédié à l'art et je sens que là-bas je vais vraiment devenir douée. Je suis surexcitée. x)
Revenir en haut Aller en bas
Kalasy




Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 26
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Sam 04 Juin 2016, 20:15

Il faut le temps pour se séparer de nos habitudes :) Petit à petit ça viendra, ne t'en fais pas. (ou plutôt, "ça ne viendra plus" ^^").

Félicitations pour cette école !! C'est dans quel domaine ?
Pour les sous, j'ai fait un emprunt, tu peux peut-être voir de ce côtél à aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Sam 04 Juin 2016, 22:57

C'est une école d'arts spécialisée en bande dessinée et en game art. Je suis vraiment contente d'avoir été prise car vu que je n'étais pas là durant le mois d'avril je n'ai pas pu m'inscrire aux dates d'examens précédentes, alors que c'est conseillé pour s'assurer une place. Le monsieur avec qui j'ai eu l'entretien avait dit que j'avais un joli dossier et que c'était très positif...Et pas qu'un peu vu le résultat.
Je m'en veux quand même un peu sur un truc, vu que bah avec R. c'est tout sauf la joie actuellement, je prends cette petite victoire et sa défaite à lui comme une revanche sur ce que j'ai subi à cause de sa famille, son éloignement. C'est pas spécialement bien je sais, mais je me considère plus positivement comme ça, je n'ai plus l'impression d'être une loque sans valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Aujourd'hui à 13:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mélange de trop de choses.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ne sais pas trop quoi en penser ...
» Que faire quand il fait trop chaud ?
» duo lange amplitude qui connait ? bon plan achat ?
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: