Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Un mélange de trop de choses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Un mélange de trop de choses.   Jeu 09 Avr 2015, 10:59

Je pose le sujet ici, un peu par défaut je l’avoue, car c’est un mélange de plein de choses. De ressentis, de petites déprimes, de coups de gueule, ou de cœur aussi !
Pour faire le lien avec mon premier message j’étais été dépressive à un moment de ma vie. Je subissais de plein fouet les aléas du chômage, des relations familiales houleuses, une solitude amère. Je peux clairement affirmer que presque tout a évolué en bien, hormis les relations familiales.

Je ne suis en effet plus au chômage. J’ai signé il y a peu un contrat d’apprentissage pour devenir polygraphe. C’est un métier qui se base sur la mise en page de dossiers en tout genre, cartes de visite, journaux, toutes sortes de médias imprimés. J’ai eu une chance inimaginable. Mon premier apprentissage dans la vente a été une catastrophe, je n’ai côtoyé que des personnes avec qui ça n’allait pas. Mais là ? J’ai droit à la collègue la plus douce et la plus compréhensive du monde. C’est une femme simple, très ouverte, tranquille, qui ne hausse jamais la voix. C’est une perle. En plus ce job est à un quart d’heure de chez moi, à pied. Je suis pourtant un peu frustrée. Je suis quelqu’un qui adore écrire, dessiner, et j’aurais voulu en faire mon métier grâce à une école d’arts. Je l’avais déjà tentée l’année passée, j’ai été recalée, et ça m’avait poussée encore plus au fond de ma déprime. Cette année, rebelote, j’ai été refusée. Je compare souvent les avantages et désavantages, et je dois bien reconnaître que l’apprentissage a plus d’intérêt. Parce que je suis directement dans le monde du travail, je gagne de l’argent, et je pense qu’il sera plus simple de trouver une place à la fin qu’en ayant fait une école. Et c’est un travail très sympa. Mais ce n’était pas exactement ça. Il manque le truc. Parce que ça reste un travail un peu quelconque, le genre de travaux qu’on y fait sont assez basiques. Je n’arrive pas à me sentir véritablement utile, passionnée, à faire un job qui fait un peu rêver. J’ai vraiment l’air de me plaindre en mode « Ouin j’ai pas tout ce que je veux :’((( », alors qu’au fond ma situation n’est pas mauvaise du tout. Mine de rien si je continue d’y travailler je pourrai un jour partir de chez moi, ce qui m’amène au point suivant.

La famille. C’est bien le point qui n’a pas avancé, mais qui n’a pas empiré en soit. Je sais pas trop.
J’ai une petite sœur qui a décidé de me tirer la gueule suite à une énième dispute. Elle campe toujours sur sa position, ça fait plus d’un an. Elle ne m’a plus du tout adressée la parole, hormis pour se moquer d’un truc ou me gueuler dessus. J’en ai souffert, mais à présent elle n’est plus rien pour moi. On peut me dire que ça peut toujours changer, mais je sais que non. Après tout elle se considère comme une sainte qui n’a rien fait. J’ai eu nombre de regrets sur les circonstances qui ont amené à cette rupture. Elle, jamais. C’est bien mort et même si c’est horrible à dire ainsi, je l’accepte le cœur léger. Elle n’a plus la moindre valeur à mes yeux, elle existe à peine.

A côté de ça j’ai un autre membre de ma famille qui m’exaspère. Mon père. Je peux clairement affirmer une chose, il n’est pas méchant. Mais il est pénible. Il est souvent sur mon dos. Un exemple bête est que quand je vais quelque part, le travail par exemple, s’il est à la maison il me propose systématiquement de m’y amener, alors que ça me prend 15 minutes de marche. Ou quand je sors voir des amis ou mon copain, il me propose de m’amener ici ou là. Le pire, c’était quand il avait fait son opération. Il ne pouvait pas travailler et pouvait juste conduire en faisant attention. Un jour que je descendais en plaine, il m’a demandé 4 fois en l’espace d’une heure si je voulais être amenée. 4. Alors que je me débrouille, j’ai un abonnement qui me permet de circuler librement. J’ai cru que je lui foutais une claque.
La vérité c’est qu’il s’ennuie sévère. Il n’a pas grand-chose dans sa vie hormis son travail. Ses activités sont inexistantes, donc il s’emmerde souvent et voudrait pouvoir se rendre utile. Alors que dans ces moments, il est juste envahissant. J’ai 21 ans, je sais me rendre d’un point A à un point B toute seule.
Il n’a aucun sujet de conversation. Sa spécialité, c’est de répéter à longueur de journée des déclarations vaseuses sur la vie.
« Ah mais tu sais, la vie c’est comme ça, il faut faire avec et se serrer les coudes. »
« Le pognon régit toujours le monde, mais il faut faire avec, faire son chemin… »
« Les gens sont jaloux, ils cherchent les emmerdes pour ça… »
Ce n’est qu’un petit extrait du genre. Et je ne rigole pas quand je dis que c’est tous les jours. Il ne sait que combler le vide de ses paroles avec du vide, mais c’est moralisateur, ça fait joli. C’est LOURD. Je suis au courant de tout ça, c’est pas en le ressassant que ça va te rendre intelligent. Il le dit à moi, aux gens qu’il rencontrent à son travail (il est chauffeur de bus), stop quoi !
Et comme il prend la mouche facilement…je suis moi-même d’une sensibilité à fleur de peau. Mais lui ? Imaginez juste. Je prenais le bus de nuit, et il y avait un autre fils de chauffeur avec nous, il avait bu. Il ne savait pas trop ce qu’il disait, mais n’emmerdait pas le monde quoi, il voulait dire des trucs à mon père. J’ai vu mon père s’énerver, lui dire qu’il ne voulait pas discuter, le traiter de noms d’oiseaux, alors que…c’était juste un mec bourré ! Pas du genre chiant, agressif, dépressif, rien ! Juste un gars avec la langue déliée ! Mon père s’est excusé pour la scène qu’il a faite, mais je m’en fous, il avait pas à être aussi agressif ! Et c’est pas la première fois hein, il s’était aussi pris le bec avec une femme un peu casse-pieds qui se plaignait. Il ne sait pas garder son calme, et après il se permet de me prendre de haut et de gueuler si moi-même je suis blessée pour une raison diverse et que je pique la mouche. Je fais tout pour le voir le moins possible tellement il est exaspérant. Je ne le méprise pas, je ne le hais pas. Il est juste épuisant. Il n’écoute jamais ce qu’on lui dit, devoir répéter 3 fois un truc pour qu’il comprenne c’est courant aussi. C’est fatiguant de vivre ça au quotidien. Mais je ne m’énerve plus. Je mesure toujours mon ton, s’il commence à me casser les pieds je pars dans ma chambre. J’évite le contact autant que possible, et j’aimerais juste pouvoir partir loin de cette maison qui transpire les émotions négatives.

Je m’attaque à un dernier point, qui englobera les relations amoureuses et amicales. Pour le premier point j’ai fait 3 ans avec mon chéri, et ça continue ! Je ne le cache pas, je suis sans doute très arrogante sur le sujet, mais je suis fière de ma relation. Je suis épanouie, ça se voit, et plusieurs filles m’ont enviée pour ça. Mon copain me correspond à la perfection, et nous avons les quelques différences qui mettent du piment. Il est aussi bien mon meilleur ami que mon petit ami. Les problèmes ont toujours été rarissimes et se sont réglés très très vite. Même un problème dont j’ai encore honte aujourd’hui, où j’ai été attirée par un gars rencontré sur un jeu. Je ne m’étendrai pas, ce qui s’est passé est que je me suis montrée nue à la cam. Oui. Et malgré cette trahison, mon copain a su au aller au-delà, me fait toujours confiance parce que j’ai tout fait pour. Je m’en veux davantage que lui m’en veut en fait. Il a su me croire malgré ça, et je me suis fait la promesse de ne plus jamais déraper. Mon chéri est une perle dont l’éclat m’illumine aussi. Je ne veux pas le perdre. Jamais. Si c’était le cas je pense que je serais vraiment capable de me foutre en l’air.
On va passer au point suivant, lié à ce même jeu. J’y suis arrivée, et je me suis vite plongée dans une communauté basée sur le roleplay. Là, j’ai rencontré une fille, M. Je vis depuis la relation la plus intense, la plus belle, la plus horrible aussi.
C’est mon alter ego, tout simplement. Elle me ressemble sur les passions, le caractère, les défauts, les réactions, tout, vraiment tout. Je me suis très vite rapprochée d’elle, car je voyais en elle la sœur que j’aurais voulu avoir, et vice-versa. Pourtant, à cause de ça elle m’a fait énormément souffrir. Elle demande aussi beaucoup d’attention, à cause de sa vie absolument merdique. En fait je suis un peu l’unique bouée de sauvetage qu’elle a. Nous avons traversé des gros problèmes, et là notre amitié s’est stabilisée, bien que ça reste souvent morose. Ça doit faire deux ans je pense qu’elle va mal. Parfois j’arrive à lui redonner espoir, mais elle reste très triste.  C’est une relation bizarre, qui tend vers l’amour un peu, car elle m’a dit à plusieurs reprises que si j’avais été célibataire et plus proche de chez elle m’aurait draguée sans hésitation. Je pense que j’aurais voulu pouvoir lui rendre cet amour, mais en même temps je ne veux pas, car mon copain est vraiment mieux. Avec elle, ça serait trop. Trop intense, trop douloureux, trop passionnel, trop tout.
Je ne sais pas toujours quoi penser d’elle. Elle collectionne les problèmes, et même en sachant que certaines personnes n’ont pas de chance, elle a une telle accumulation d’emmerdes à travers sa vie, ses maladies que c’est parfois dur d’y croire. Après elle a un désir de se faire remarquer, je le vois assez. Elle sait être attentionnée, mais le plus important restera elle, j’en suis convaincue. Et parfois avec son caractère je me dis qu’elle pourrait chercher à se venger de moi pour les différents problèmes que nous avons eus. J’ai souvent lu des articles sur les pervers narcissiques, elle pourrait en être une. Mais je tiens tellement à elle, parce que c’est pas tous les jours qu’on rencontre quelqu’un qui pourrait être ta sœur. C’est bizarre.

Tout ce qui ressort de ce joli pavé est que je n’arrive pas à apprécier ce que j’ai, excepté mon copain. J’ai un petit job, de l’argent, une vie sociale faiblarde mais correcte. Mais je sais pas en profiter. Je voudrais mieux. Et je me victimise très facilement, car c’est assez pratique comme tactique pour éviter les problèmes. Je me focalise sur moi, je me rabaisse, c’est fou comme ça atténue les tensions. Mais c’est tellement minable en même temps. Au final le sujet aura trouvé sa place, car je déprime toujours un peu. x)

Je pense que ça sera tout pour le moment. *Fait craquer ses doigts.*
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 09 Avr 2015, 16:11

Ben dis donc t'en avais des choses à dire! :)

Pour ton boulot, je pense qu'il n'y a pas de mal à te dire que ton apprentissage n'est pas épanouissant pour toi. C'est pas parce que finalement c'est une situation qui te va relativement et qui te convient mieux que ta situation passée, que tu n'as pas à te sentir frustrée ou incomplète.
Est-ce que tu penses que tu pourras réessayer ton école d'art? Ou trouver un autre établissement qui te corresponde? Ou sinon, pratiquer le dessin comme loisir "de haut niveau", dans des cours indépendants qui te permettront de t'adonner à ta passion tout en partageant avec d'autres personnes, et en exposant peut-être à l'occasion tes œuvres, même si tu n'en vis pas? Il y a peut-être des solutions de ce type qui te permettraient de t'épanouir davantage dans cette voie-là, sans lâcher ton travail?

Pour ta petite sœur, ta situation est assez triste... :( Est-ce que tu peux dire rapidement ce qui t'a amenée là? Est-ce que tu as essayé d'amorcer le dialogue (par une tierce personne, ou en lui écrivant, ou en ayant des attentions pour elle...)? Ou est-ce que tu renonces définitivement?

Pour ton père, je comprends ton irritation, mais je ressens aussi un peu de compassion pour lui. J'ai l'impression qu'il est assez triste et seul finalement, et je me demande si le fait de ressasser ses réflexions, de vouloir t'accompagner partout, et de piquer parfois des crises de colère comme celle que tu as racontée n'est pas le signe d'un profond mal-être... Disons-le tout clairement : tu crois qu'il pourrait être dépressif?
Je ne te demande pas bien sûr de prendre ce poids-là sur ton dos : c'est à toi en premier lieu de gérer ta vie, avec tes propres emmerdes et tes hauts et tes bas, et tu n'es pas responsable du bien-être de ton père sous prétexte que c'est ton père. Mais cette explication pourrait aider à comprendre pourquoi il est effectivement difficile à vivre au quotidien... Il serait peut-être bon qu'il ait un cercle social. Je me demande s'il sort, s'il a des activités. Qu'il fréquente des amis pourrait peut-être aider à décharger la famille?

En tout cas ton copain a l'air d'être un bel appui pour toi, je vous félicite! :)

En ce qui concerne M., est-ce que tu peux nous expliquer ce qui dans son comportement te fait penser qu'elle pourrait être perverse narcissique? Est-ce qu'il y a des moments où tu as trouvé que son comportement vis-à-vis de toi ou d'autres personnes avait quelque chose de malsain?


En tout cas je te souhaite bon courage et bonne chance avec toutes ces choses à gérer!
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 09 Avr 2015, 17:08

L'école d'art a foiré deux fois, je pense que le message est plutôt clair. x)
Les cours indépendants ça serait franchement une bonne option, après il faudrait que je me bouge le derrière pour voir s'il y en a dans ma région. Je suis une grosse feignasse oui, geindre je sais faire, mais me prendre en main ah ça…!

Ma petite soeur et moi ça a toujours été très houleux, à cause de disputes remontant à notre enfance. Mais globalement, on ne se détestait pas, on faisait même des sorties ensemble toussa. Mais suite à une dispute très violente où j'ai été blessée par ses insultes, j'en suis arrivée aux mains. Dès ce moment elle a refusé de comprendre qu'elle n'aurait jamais du m'insulter. Pour elle c'était mérité, et moi une connasse incapable de garder son contrôle. ça a en bonne partie nourri ma dépression de l'époque, mais j'ai fini par m'en détacher, et je m'en porte vraiment mieux. Certains sont très attachés à la notion de famille, pas moi. Et elle refuse en bloc toute tentative de parler, c'est impossible d'amorcer le moindre dialogue. Elle veut pas, je n'insisterai pas.

Tu as toutafé raison pour mon papa. Bien que je n'irais pas jusqu'à la dépression, il n'a pas tellement d'activités pour se changer les idées. Et il me semble pas qu'il ait des amis. Il est très critique mine de rien, et il parle pas mal dans le dos des gens. Peut-être qu'il ne recherche pas des amitiés aussi. Mais en attendant il fait ressentir sa solitude sur moi, et c'est lourd, je peux être empathique mais j'y peux rien quoi.

M. est quelqu'un de complexe…elle a en somme une vie merdique, mais vraiment, jalonnée de divers problèmes, elle supporte mal la routine, et a à côté de ça un nombre incalculable de problèmes de santé. Je suis selon ses dires la seule personne encore proche d'elle, en tout cas sur le jeu. Pourtant, sur le canal de discussion, elle parle souvent avec d'autres gens en semblant très heureuse alors qu'avec moi c'est rare. Je me doute qu'elle essaie de donner un genre, qu'elle dit la vérité juste à moi, mais ça reste blessant.
Elle m'a aussi fait des crises assez impressionnantes. On avait un jour eu un débat sur le sexe SM, elle a été vraiment agressive parce que je ne pensais pas d'une bonne façon pour elle en gros, c'était allé loin. Elle supporte mal que je côtoie d'autres gens parce qu'elle se sent seule. Elle a parlé dans mon dos, et pas qu'un peu. Et l'espèce d'intérêt amoureux qu'elle semble me porter est dérangeant, comme si elle attendait, alors que je ne peux rien lui donner à part mon amitié. Elle veut que je me donne complètement à elle parce qu'elle est seule, mais elle ne me donne le moins possible en retour. Dès qu'il y a un problème elle utilise les mots de façon assassine, me fait culpabiliser car elle se serait mutilée à cause de nos disputes. C'est tordu oui.
J'ai supposé qu'elle était jalouse du fait que ma vie est plus agréable que la sienne, elle prétend que non, mais le sentiment reste là. J'y vois en fait quelqu'un de très malheureux qui voudrait s'attacher mais qui fait souffrir, que ce soit volontaire ou non. Elle est assez prétentieuse aussi je trouve. Souvent les moments où elle va un peu mieux sont quand elle peut étaler son intelligence, parler de sujets qui la passionnent et qu'on a de l'intérêt pour elle. Mais je ne me sens pas autant écoutée, comme si j'étais un joli faire-valoir.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Ven 10 Avr 2015, 08:40

Sur ce jeu j'avais eu une suite de disputes et de problèmes avec M. Le résultat est que j'avais commencé à douter d'elle, je n'arrivais pas à lui faire confiance. Et suite à un concours de circonstances j'ai rencontré l'un de ses exs, qu'elle ne supporte pas. Suite à ça elle a coupé les ponts et nous nous sommes plus parlées durant plusieurs mois.
Pourtant je n'ai jamais su me détacher d'elle, et vice-versa, ce qui fait qu'on retente depuis quelque temps déjà de renouer. Mais j'ai l'impression que la moindre excuse est bonne pour tout faire dégringoler. Il y a quelques semaines nous avions réussi à jouer ensemble, elle était heureuse. Puis malgré mes propositions nous n'avons plus fait d'activités ensemble, et cette semaine je me suis retrouvée totalement indisponible, je ne pensais même pas à répondre à ses messages l'espace de 5 minutes…ça n'a pas empêché qu'elle m'a manquée, je l'ai dit, elle l'a mal pris, rien ne va depuis. Je ne sais pas quoi penser. Je me doute que sa confiance a été ruinée à travers ses problèmes, mais parfois on dirait qu'elle cherche à me tourmenter. Je n'arrive pas à saisir la vérité, je voudrais juste qu'elle aille mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Lun 13 Avr 2015, 13:14

Bref, tout ce que je viens de dire me ferait penser qu'elle est toxique, ou une perverse narcissique. Elle se présente toujours comme quelqu'un de drôle, jovial à première vue, et une fois qu'on la connait un peu elle révèle énormément de souffrances et d'emmerdes. Pour avoir pu en parler avec un gars qui l'apprécie beaucoup, voire en est amoureux je pense, il a dégusté aussi. Et ses potes en général, c'est comme ça. Elle n'en a pratiquement plus d'ailleurs, ils se sont détachés au fur et à mesure d'elle parce qu'elle est difficile à supporter au quotidien. Mais en même temps, j'ai eu droit à des moments de pur bonheur avec elle, donc je peux pas m'empêcher de me dire que c'est une victime qui mériterait d'aller mieux. Ou une personne toxique. Je sais pas. Me séparer d'elle voudrait dire que je laisse derrière moi celle que j'ai considéré comme ma soeur. De l'autre, j'ai peur de ne jamais réussir à la combler et de me faire vampiriser avec le temps.

Je rajoute un truc. Au début de notre amitié je n'avais grosso-modo que elle, on était très focalisées sur l'une et l'autre, on rêvait de se rencontrer irl même, un jour. Mais suite au problème de l'ex qui nous avait séparées, je me suis ouverte aux autres par peur d'être seule. J'ai fait des bonnes connaissances, dont un gars que j'ai pu rencontrer, un mec vraiment gentil. Quand elle l'a sue, elle m'a déclarée que son envie de me voir était moins forte, car il n'y avait plus le sentiment d'exclusivité en somme, le fait d'être la première à le faire. C'est blessant. Un peu comme si j'avais du garder une pseudo-viriginité pour elle. Et à y penser, elle n'a jamais rencontré la moindre personne de ce jeu, même les gens qui habitent dans sa ville, sans doute par peur d'être déçue, que ça se passe mal. Donc sans doute que même si je m'étais gardée pour elle, ça n'aurait pas changé la donne. Mais parfois je rêve de m'acheter un ticket de train et de me rendre chez elle, sur un coup de tête, bien que je le ferai pas. Je suis tellement frustrée.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Lun 04 Mai 2015, 14:53

Il s'est passé certaines choses en l'espace de ces deux semaines. Mais le dernier évènement notable avec M. est qu'elle a pété un plomb quand je lui ai dit que j'allais faire une irl avec des gens que je connais du jeu. Et vas-y que je lui ai menti, que je ne tiens pas à elle, que tout est ruiné parce qu'elle n'est qu'un tas de pixels parmi d'autres et donc qu'on ne pourra jamais se voir…elle est tellement minable. Elle refuse de me laisser vivre parce qu'elle est mal. Le moindre geste est pris de travers, c'est hallucinant. On a eu plusieurs moments où ça a failli péter définitivement, on dirait qu'il est arrivé. Elle me déçoit d'une force.
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 05 Mai 2015, 08:06

C'est vraiment dommage que cette personne réagisse avec autant de force et d'égoïsme
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 05 Mai 2015, 11:00

Y'a pas d'autres mots…elle se braque pour tout et rien. Je veux pas prétendre être quelqu'un de sain et pur, mais elle me pourrit la vie franchement. ça tourne toujours d'elle, qui est trop malheureuse, qui est trop une victime, puis qui se blâme elle-même avant de tout me jeter sur les épaules. Puis merde quoi, si tous ses potes la lâchent au fur et à mesure il faut peut-être se remettre en question, non ? Je ne suis pas la première avec qui ça va mal, je ne serai pas la dernière.
Actuellement elle ne peut plus m'envoyer de message via le forum sur lequel on discutait, je suppose qu'elle a demandé à un admin de la bloquer. Pas plus mal. ça permettra de remettre les choses à plat et de comprendre qu'on ne peut pas continuer comme ça. Pourtant je suis prête à parier qu'elle tentera de m'amadouer avec des mots gentils. Parce qu'elle est douée pour donner confiance, faire croire des choses, donner de l'estime aux autres. Pour pouvoir par derrière tout écraser.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 05 Mai 2015, 11:07

Ba d'après ce que tu as dit, pas mal de ses proches ont douillé, donc déjà ça inspire plutôt la méfiance...
Par ailleurs te faire culpabiliser parce que tu rencontres d'autres personnes n'est vraiment pas normal.

Bref, je n'ai pas grand-chose à faire à part plussoyer ce qui a été dit...

Bonne chance et bon courage, ce n'est jamais facile de se séparer d'une personne dont on a été très proche... *hug*
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 05 Mai 2015, 11:54

Mon natel m'a lâché et elle peut plus répondre via le forum, donc niveau communication c'est très limité. C'est pas plus mal en soi, ça m'aidera à prendre de la distance. Je remarque avec du recul que malgré la souffrance j'étais prête à continuer, la supporter. Je suis un peu minable quand même.
Je n'ai plus envie de culpabiliser, parce que ça m'a bouffée. Quelque part l'idée qu'elle souffre me faire sourire, car j'ai le sentiment qu'elle le mérite. Si elle se mange tout ça c'est pas pour rien. Mais en même temps, j'étais un peu spéciale à ses yeux. Ses exigences, elle me les faisait parce qu'elle me voyait au-dessus des autres et estimait qu'en tant que meilleures amies on devait littéralement tout faire l'une pour l'autre. Je me sentais unique, la seule à vraiment connaitre cette fille qui intriguait les gens. Mais j'ai aussi essuyé des trucs horribles juste pour lui plaire, alors qu'elle n'a jamais été une victime, dans nos engueulades. C'était elle qui assénait les coups pendant que je tentais de la calmer.
Quelque part perdre ce sentiment d'être unique et de connaitre quelqu'un qui l'est aussi fait mal. J'ai envie de connaitre ça mais en même temps non. C'est tellement flou. Mais ça soulage un peu de pouvoir en parler. *Rend le bug à Poupée.*
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 05 Mai 2015, 13:34

Citation :
Je remarque avec du recul que malgré la souffrance j'étais prête à continuer, la supporter. Je suis un peu minable quand même.
Pas si minable. C'est très fréquent, rester par amour, par affection, pas savoir où sont ses limites... C'est pas évident du tout.

Et je crois qu'on peut être unique pour quelqu'un sans que ça tourne au conditionnement malsain et à la relation possessive. J'espère que tu auras d'autres relations comme ça, en étant vraiment spéciale, mais de façon plus saine.

Merci pour le bug *bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz*
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 05 Mai 2015, 13:46

*Tape sur son correcteur orthographique !*
Bah c'est sans doute le cas, je dois avoir l'air unique pour certaines personnes, mais je le vois pas à cause de la place qu'a prise l'autre. Je ne voyais qu'elle et le reste me semblait fade, en-dessous de tout. (Je parle juste des gens que je côtoie sur le jeu, irl c'est pas trop mal encore)
Y'a beaucoup de choses sur lesquelles je vais devoir travailler, et à chaque fois un truc se rajoute. Erf. x)
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mer 06 Mai 2015, 08:21

Courage, et non tu n'es pas minable, tu es humaine, sensible et empathique. Donc du coup voilà.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 28 Mai 2015, 12:33

Quelques semaines se sont écoulés. Je n'arrive pas trop à dire où j'en suis. Si je cherche à me prendre en main niveau alimentation comme je l'ai expliqué sur la section du fofo qui y est dédiée, avec M ce n'est pas fini. Les choses sont tranquilles actuellement, elle m'a dit certaines choses qui m'ont franchement étonnée. Comme quoi c'est son attitude qui l'a amenée à se renfermer. Qu'elle a envie de me laisser vivre comme je veux, mais en même temps quand je joue avec d'autres personnes ça l'énerve, qu'elle voudrait passer du temps avec moi tout ça. Et moi j'ai envie d'essayer. C'est super naïf mais bon…j'ai la confiance en morceaux, mais j'essaie de la croire. Elle peut pas être une mauvaise personne au fond ? Je sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Lun 01 Juin 2015, 08:18

Garde malgré tout un minimum de distance au cas où histoire que tu n'aies pas trop mal si quelque chose de négatif se reproduit.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mar 23 Juin 2015, 23:52

Presque un mois que je n'étais plus passée...j'ai sauté le pas. On avait tenté de se rabibocher, elle avait eu une assez bonne idée pour ça, mais de ses propres dires elle pense que ce n'est pas possible car elle pourrait me pourrir avec sa tristesse et son égoïsme. Elle a fait une chute assez violente récemment, je ne l'ai jamais vue aussi mal. Elle a préféré ne rien tenter, et j'ai sauté sur l'occasion pour lui dire au revoir. Je n'ai plus son numéro, j'ai supprimé beaucoup de ses messages, même si je n'arrive pas à virer ceux où on parlait avec joie. Et je pleure. Je pleure comme une merde de voir que je suis au fond du trou pour une fille égoïste que je n'ai jamais vue réellement. C'est comme si j'avais mis fin à une relation amoureuse, et ça me dégoute. Je dois juste blinder mon coeur et ne plus jamais m'ouvrir de la sorte à quelqu'un, ça fait beaucoup trop mal. J'ai peur de me mutiler.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mer 24 Juin 2015, 16:14

Certaines relations amicales sont à la fois très fortes et très destructrices, j'ai connu ça une fois...

Mais si je puis me permettre un touuuut ptit conseil : ne verrouille pas définitivement ton coeur aux autres. L'affection implique parfois de prendre des risques. Et c'est toujours possible de tomber sur une amie ou un namoureux qui sache préserver ton coeur de blessures trop importantes.

Cela dit : comment s'est passée ta nuit ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mer 24 Juin 2015, 22:32

J'ai très peu dormi, j'ai du résister à la tentation de me faire du mal. Et là je me sens vraiment incapable d'ouvrir mon coeur. ça m'a refroidie d'une force...
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 02 Juil 2015, 23:10

Je suis une merde finie.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 02 Juil 2015, 23:48

Tu veux bien parler de tout ce qui ne va pas ? :/

Parce que sois-en sûre, quoi qu'il t'arrive, tu n'es pas une merde. Jamais. Mais dans certains moments on se croit complètement débile, parce qu'on n'arrive pas à juger objectivement son comportement...

Courage... mellow
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Ven 03 Juil 2015, 01:20

Bof, c'est juste que j'ai rampé à ses pieds comme une sombre loque pour la récupérer. Je reviens de vacances, et dans le bus j'ai été prise d'une douleur vraiment violente, je pensais tout le temps à elle, j'ai pleuré à n'en plus finir quand je suis arrivée chez moi. C'était juste insupportable. Je n'arrive pas à me détacher d'elle et je me suis comportée comme une carpette pour réussir à la faire sourire et à rentamer quelque chose. J'ai honte.
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mer 08 Juil 2015, 12:39

Je me déteste. A cause de ma fainéantise chronique mon copain a eu des doutes sur notre relation. Il se demandait s'il était capable de le supporter pour les années à venir. Il avait fait des recherches à ce sujet sur Internet, et j'ai l'ai vu dans son historique…J'aurais préféré qu'il m'en parle, mais ça n'aurait jamais été le moment pour un truc pareil. Il essaie de me rassurer, dit que c'était pas un désir de rompre mais un questionnement personnel (3 ans de couple derrière nous après tout, ça peut pas être éternellement rose et mignon), dit qu'il ne peut pas balayer ces années d'amour pour ça, mais je flippe. A mort. Je veux constamment pleurer. Il dit qu'il doit travailler pour accepter ce défaut de moi, mais c'est le contraire qu'il faut faire. Je suis une réelle feignasse, qui pourrait passer toute une journée à rien foutre. Des journées comme ça se sont accumulées et bah voilà le résultat…Je me mets dans des états pas possibles, je suis tendue comme une flèche, je me hais. J'ai tellement considéré cette relation comme acquise que je ne regardais que mon petit nombril. Je me dégoute.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Mer 08 Juil 2015, 13:51

Et qu'a-t-il fait exactement comme recherches ?

parce que à la base ta "fainéantise" est quand même au moins en partie le produit de ta souffrance, et donc son cheminement pour l'accepter me paraît plutôt positif, non ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 09 Juil 2015, 08:32

Ses recherches tournaient surtout autour de "J'aime ma copine mais je m'ennuie dans notre relation". Ressenti qu'il a développé parce que j'ai rarement envie de bouger ou faire quelque chose, que j'aime ne rien foutre, littéralement. Y'a eu une accumulation qui l'a poussé à réfléchir. Finalement qu'il veuille l'accepter ça parait positif, mais c'est pas si simple…s'il en est arrivé là c'est que JE dois me remettre en question. Il n'a pas à supporter ce genre de trucs, si je laisse la situation stagner ça pourrait provoquer une rupture. C'est très fataliste peut-être, mais je vois la chose ainsi. Puis étant très pessimiste bah…voilà le résultat.
Heureusement on a eu le temps de s'expliquer plus en profondeur hier, la situation se détend bien, j'ai le coeur qui me fait moins mal. Mais je flippe toujours. Sur le coup ça m'a mise en face d'une possibilité qu'il me plaque, et ça m'a paniquée.
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Jeu 09 Juil 2015, 11:15

Je comprends que se bouger soit difficile quand on ne va pas bien ; il me semble que c'est une situation qu'on a tous vécu ici un jour ou l'autre. Cependant, je vois cette solution de facilité comme un piège, car d'expérience, je sais que moins on en fait moins on a envie d'en faire : Bien qu'elle soit salutaire quand on est épuisé, à terme, l'inaction favorise la dépression. De ce fait, je suis d'accord avec toi quand tu dis qu'il serait bon que tu te remettes en question, pour ton couple, oui, parce qu'effectivement, dans un couple, pour surmonter les épreuves, il faut faire des concessions et puisque tu me dis que cela fait pas mal de temps qu'il supporte ton inaction et commence à en avoir marre, c'est peut-être que c'est à ton tour d'en faire. De plus, comme je le disais au début, je pense que commencer à avoir quelques activités pourraient t'aider à sortir de ta dépression. 
Tu dis que tu n'as envie de ne rien faire. Je ne crois pas en ce "rien", pour moi il est le mot de la dépression. Essaie de te retrouver, quand tu as rencontré ton copain, si vous vous êtes rapprochés, c'est bien parce que vous aviez des points communs, des goûts communs, que vous aimiez être ensemble, discuter ensemble, faire des activités ensemble, partager ensemble. Je pense que cela pourrait vous aider de retrouver ces moments. Dans un premier temps, tu n'es pas obligé de prévoir de sorties longues qui seraient pour toi trop coûteuse en énergie, mais je suis sûre que vous pourriez trouver des activités d'une petite heure à faire ensemble qui vous permettraient de vous retrouver et te permettraient à toi, de voir autre chose que le bout de ta dépression. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mélange de trop de choses.   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mélange de trop de choses.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ne sais pas trop quoi en penser ...
» Que faire quand il fait trop chaud ?
» duo lange amplitude qui connait ? bon plan achat ?
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: