Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Trop plein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Trop plein   Mar 10 Fév 2015, 08:55

Bon, je me lance, parce qu'honnêtement, je ne me sentais pas de créer un topic dans cette section. Par flemme, par déni, par peur de m'éparpiller et autres excuses aussi bidons les unes que les autres.

En fait, aujourd'hui, je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas par quoi commencer. Bref, une ouverture de topic totalement bidon.

Peut-être parce que je me demande si vraiment je suis mal. Si les maux ne sortent pas par des mots, c'est simplement parce que ces maux ne doivent pas exister, ou au pire, n'ont en vérité aucun impact majeur dans ma vie. Je dis ça, je suis sotte. Dans les faits, c'est comme si j'étais une écorchée vive, une éponge émotionnelle qui aspire tout, même les non-dits, un punching-ball émotionnel (ceci n'étant que ma propre interprétation d'une partie des relations que j'ai avec ma famille, mais je me trompe peut-être).

Mercredi dernier, j'ai eu une conversation intéressante avec une amie. Nous parlions de nos romans respectifs, et au moment où je déblatérais sur mon personnage principal, elle m'a dit qu'il devait avoir un QI élevé. Je lui rétorque que oui, mais je ne me rappelais pas si j'avais établi un nombre, et au final, je lui ai sorti que si, et en plus, plus élevé que le mien. Elle me demande alors combien j'ai. Je déteste m'en vanter ou simplement le dire; mais je lui ai répondu. En deux secondes, elle m'a sorti que ça me posait problème parce que: éponge émotionnelle, pensées trop rapides, trop de réflexions. Et elle a ajouté que je devais apprendre à réfléchir, me distancer des gens et à penser (pour que cela ne soit pas nocif).
Scotchée. Bref.
A la soirée de vendredi, on a eu un exemple concret de "éponge émotionnelle". Une autre amie était en mode silence radio et pensait à ses inquiétudes de vie de couple. J'ai tout pris dans la gueule. On parlait de je ne sais plus quoi avec les autres, et quelques minutes plus tard, elles me font remarquer que ma voix tremblait et que j'avais les yeux qui brillaient.
On a pris le temps de réfléchir, et c'est simplement parce que j'avais pris toutes les émotions de notre amie silencieuse. Je crois que c'est à ce moment que toutes ont pu voir l'impact d'une telle chose. Evidemment, je n'en veux à personne. Nous nous sommes fait un câlin pour aller mieux. Puis cette amie a enfin parlé et nous avons fait notre possible pour la rassurer, etc.

Ce qui me frustre au plus haut point est que je ressens trop fort mais je suis incapable d'oraliser tout ça. Et quand bien même j'essaie de le faire, les mots ne suffisent pas. Ils sont insignifiants et ne représentent pas ce que je ressens. Alors, comme une cruche, je me tais. Je me tais notamment, parce que personne ne me prend au sérieux et croit que j'exagère quand je m'y mets.
Par exemple, une fois, j'ai voulu parler de mon lien très fort avec l'écriture avec ma famille, me disant au passage qu'au moins mon père me comprendrait (en faisant un parallèle avec son lien avec la peinture). J'ai alors associé l'écriture avec la maïeutique. Comble de l'ironie: celui que je pensais apte à me comprendre m'a simplement rétorqué "tu n'exagères pas, des fois?"
Cela a eu l'effet d'une bombe en moi. Il est tellement difficile pour moi de me mettre à nu ainsi alors si c'est pour ne pas porter crédit à mes propos; ce n'est même pas la peine. Sauf que du coup, en gardant tout pour moi, je deviens folle? J'ai besoin d'air; mais je n'y parviens pas.

Mon roman m'aide à extérioriser; cependant, je suis incapable d'écrire depuis des mois. Je n'en peux plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Mer 11 Fév 2015, 09:00

Besoin d'évacuer, d'écrire, d'essayer de sortir tout ça... mais est-ce que cela servirait à quelque chose? Je ne sais pas. J'ai du mal à analyser...

La semaine dernière, j'étais en mode blasée et c'était pénible. Cette semaine, je suis en mode à fleur de peau, envies de pleurer non-stop et de me rouler par terre tellement je n'en peux plus.
J'ai du mal à me reposer, je suis épuisée toute la journée alors que j'ai des pauses immenses entre mes cours... bon, ok, je commence tôt et finis tard, donc ça revient au même...

Cette nuit, j'ai mal dormi et me suis levée en retard. Je me suis même engueulée mentalement de mettre mon père et moi en retard (on est partis à 7h02 et c'est intolérable pour moi... rha! Papa, sors de ce corps bordel!). Je crois que je disjoncte parce que je me sens mal même quand je suis en retard dans mon avance. Ouais, je vais loin dans mon délire... Sérieux, je crains.

Cela fait plus de 15 jours que je ne me suis pas blessée et, bien que je sois contente d'une petite avancée significative comme celle-ci, j'ai quand même envie de tout foutre en l'air. Cependant, je tiens en espérant que mon humeur hebdomadaire passe.

Hier, je n'étais pas en forme. Claquée. J'ai failli m'endormir en thème, je n'ai cessé de m'écrouler partout tellement je n'en pouvais plus, j'ai séché le cours de langue parce que sinon le prof allait m'achever définitivement, et j'ai grave bugué en version.

Version: cours génial mais angoissant avec prof souriante et pleine d'entrain sauf que cela ne retire rien au fait que c'est à un horaire pourri (18h15-20h15). Autant dire que j'avais le cerveau cuit.
Pour me maintenir réveillée, j'ai écrit au propre un cours de civilisation britannique cours magistral de deuxième année de licence (ouais, qu'est-ce que je foutais à un tel cours?).
Ensuite, vers la fin, la prof me demande de traduire un passage du texte que j'ai royalement foiré. Moments d'absences, manque de fluidité dans ma lecture, foirage complet par épisodes... Au point qu'elle a cru que je n'avais pas fait mon travail. Si, si, sauf que je ne tiens pas c'est tout. Et ton cours m'angoisse nom de nom. Donc, j'ai fait mon possible pour survivre et me draper du peu de dignité que je possède.
J'ai d'ailleurs compris pourquoi je me plantais en traduction: je traduis littéralement. L'implicite, le poétique, la stylistique se font ainsi la malle. Je ne vois pas tout ça lorsque je traduis. C'est seulement quand je suis en cours et qu'on en parle pour que je m'en rende compte et que je me dise mentalement "f*** this s***".

Purée, ma vie est centrée sur mes études. Genre, il n'y a rien d'autre... Je crains du ciboulot là...
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Jeu 12 Fév 2015, 09:20

Hier soir, je me sentais mal. Et je suis allée en cours. C'était dur, très dur; mais j'ai tenu grâce à mon prof qui a un charisme et un magnétisme qui font qu'il nous embarque avec lui (même si le dossier tournait autour de la thématique du désespoir, de la psychiatrie, des traumas... franchement, entre ça et le cours de postcolonial texts and contexts où la prof a dit qu'on ne pouvait comprendre une citation que si on a échappé à la mort....).
Ce prof est magique, et même si je ne l'ai qu'à des heures difficiles de la journée (17h15-19h15), je le suis. A la fin, il m'a même fait rire. Donc, je suis sortie de son cours un peu mieux, bien que je sois partie comme une voleuse sans le saluer tellement il me stresse.
Cela vous est déjà arrivé de rencontrer des gens géniaux, charismatiques mais qui vous stressent quand même? Il me stresse tellement que dès que j'ouvre la bouche, je suis incapable de parler.

J'ai envie de me faire du mal; mais je m'accroche, encore et encore...
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Lun 27 Avr 2015, 08:26

Un silence de plusieurs jours qui a ses raisons.
1) j'ai eu mes examens de fin de semestre 2
2) j'ai eu mes révisions pour les écrits de mon concours
3) j'ai passé mes écrits
4) j'ai enterré ma grand-mère maternelle
5) j'ai eu cours et séminaire et squattage de cours d'une amie pendant ma semaine de vacances qui n'en était pas une car je révisais mes écrits et passais mes écrits
6) j'ai eu droit à la messe de neuvaine (en somme, 9 jours après l'enterrement, on en remet une couche)
7) j'ai eu des jours pas terribles niveau moral, à tout douter, me prendre dans la gueule une déprime violente, des claques mentales, etc
8) je lis un livre qui me transforme, me fait réfléchir sur le sens de la vie, me donne envie de me casser m'isoler 6 mois dans la taïga et revenir peut-être dans un monde soit disant civilisé mais trop violent et bruyant
9) je suis dégoûtée du genre humain encore plus, merci à la magnifique famille que j'ai de me donner espoir quant au sens de famille et de soutien.... c'était de l'ironie bien sûr... grâce à eux, j'ai compris que je ne pourrais jamais compter sur ce qui est censé être un pilier central et "safe"
10) j'angoisse terrible dans la longue attente de mes résultats et je ne pourrais au final ne pas me réorienter professionnellement (peut-être en interne, mais pas grave, on verra)
11) j'ai failli à une promesse que je m'étais faite il y a quelques années: finir un de mes romans avant qu'un de mes grands-parents ne décède... et je n'avance pas plus vite depuis
12) j'ai passé un mois complet à ne rien faire si ce n'est me taper des reportages et des films en VO, zappant tout le reste.
13) j'ai pris du poids et je le vis très mal
14) ma dépression et mon angoisse sociale sont toujours présentes et resserrent l'étau malgré mes gros efforts pour essayer de vivre au mieux

Bref. Si vous avez lu jusque là, bravo. Je retourne me couper du monde. J'en ai marre.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Shei




Féminin
Nombre de messages : 121
Age : 23
Passion : Rêver.
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: Trop plein   Mar 28 Avr 2015, 12:12

Bon bon. J'ai lu, mais j'ai du mal à y mettre mes pensées en place donc je m'attarderai sur un point que j'ai retenu, j'éditerai ou rajouterai un message pour la suite.
Bienvenue dans la désillusion familiale. Après comparer n'est pas aisé, mais par rapport à mon cas je ne me suis jamais sentie très soutenue ces dernières années, hormis par ma mère. Ma petite soeur ne me parle plus depuis 2 ans je pense, ou un peu moins. Je n'en ai plus rien à cirer, c'est limite si elle existe pas pour moi tellement elle est sortie de ma vie.
Mon père n'est pas méchant, mais il est pénible. Il comble son ennui en essayant de se rendre utile sur tout et rien, à tel point que ça en est lourd. Dans le genre je propose constamment de t'amener quelque part alors qu'il sait que je me débrouille, tenter de prendre la vaisselle que je vais mettre à laver alors que je me débrouille, se mêler de détails insignifiants alors que JE ME DEBROUILLE. Et il n'est pas un soutien. Tout ce qu'il sait fait c'est répéter comme un disque rayé ses théories sur la vie en toute circonstance. Quand je vais mal je ne me confie jamais à lui, c'est une perte de temps, il ne dira rien à part "La vie tu sais, c'est comme ça, il faut faire avec, parfois ça va, parfois ça va pas, il faut savoir en tirer le bon". Je n'avais pas besoin d'entendre ça quand j'avais touché le fond et que j'étais littéralement dépressive.

Bref, ce racontage de life c'est pour dire que la famille ça peut être un pilier central et safe, comme pas du tout. Je suis peut-être crue dans ma façon de dire mais personnellement j'ai cessé de me faire des illusions, la famille soudée où on peut tout se dire, se serrer les coudes et se comprendre quand le reste ne va pas bien, c'est pas pour moi. Et je dois dire que je me porte mieux ainsi, même si j'aurai toujours ce sentiment qu'il me manque quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Mer 29 Avr 2015, 08:50

Je suis entièrement d'accord avec toi. j'avais perdu mes illusions il y a longtemps ;sans doute déjà quand j'avais 11-12 ans, mais avec les années, j'ai eu de plus en plus de preuves qui renforcent cet état d'esprit et je suis ouvertement dégoûtée, et je l'ai dit hier à mes parents une nouvelle fois. Pour dire: je suis revenue de l'enterrement de ma grand-mère, je n'avais pas spécifiquement envie de pleurer; mais c'est lundi après la messe de neuvaine où j'ai littéralement cru que j'allais m'effondrer tellement le comportement de certaines m'ont répugnée au possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Ven 23 Oct 2015, 08:26

Bonjour, après plusieurs mois de silence, je suis de retour pour -au moins- signaler que je suis toujours en vie.

Ces derniers mois furent assez éprouvants. Beaucoup de choses en un temps ridicule, assez pénibles à encaisser, notamment parce que je ne parviens pas à oraliser (ou exprimer) ce que j'ai pu ressentir.

1) je suis toujours en cours de processus de deuil par rapport à ma grand-mère (ça ne me botte pas d'aller sur sa tombe dimanche, je concède...)

2) le retour de mon désormais ex fut pénible, car il a été assez puéril avec tout le monde, m'a menti, m'a fait porter toute la responsabilité de ma gestion bancale de nos discussions lorsqu'il était au Canada, n'a pas du tout apprécié que je ne sois pas là le jour où il est revenu, a fêté avec moi nos 6 mois de relation deux fois alors qu'il réfléchissait à me larguer, m'a trompée puis larguée sans ménagement sans avoir eu les tripes de me le dire (je l'ai appris par autrui et parce que j'ai découvert des preuves physiques sur lui le jour où il m'a larguée)... Puis, il m'a fuie au maximum avant de ne partir à la Rochelle pour son M2 pour me reprocher de n'avoir pas cherché à le voir pour s'expliquer, puis a essayé de m'imposer une discussion par Skype pour s'expliquer, ce que j'ai fini par refuser catégoriquement et j'ai dû m'énerver une bonne fois pour toutes pour lui faire comprendre que je n'étais pas une bonne poire de service et qu'il se rende compte qu'il a aussi des responsabilités à assumer... Donc, depuis début septembre je n'ai plus de nouvelles du tout (je lui avais demandé de ne plus me parler comme si on était les meilleurs potes du monde, car c'est ce qu'il voulait -chose impossible pour moi en l'état actuel des choses) et j'attends qu'il repasse par Montpellier pour le choper entre 4 yeux et qu'on mette les choses au clair (au pire, si la situation ne se présente pas, je lui écrirai une longue lettre qu'il aura loisir de découvrir lorsqu'il retournera chez sa mère ahah).

3) plusieurs vagues de désir de mort m'ont traversée (quitte à ce que je me retrouve bourrée par la bière un soir ...) et ça passe et revient, et je tente de gérer cela comme je peux

4) j'ai toujours autant de soucis niveau poids... entre déni virulent de tca et courtes périodes où je suis tellement noyée dedans que j'en pleure de manière pitoyable... sans chercher à avancer.

5) je ne fais pas particulièrement d'efforts pour améliorer mon quotidien et mes relations...

Et je ne sais pas quoi écrire de plus... Désolée
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Trop plein   Ven 23 Oct 2015, 11:28

C'est déjà beaucoup d'informations... ^^

Tu sais ça ne me paraît pas étonnant que tu ne "fasses pas d'efforts pour améliorer ton quotidien et tes relations". Vu ce que tu t'es pris dans les gencives récemment et vu tes difficultés, ouais franchement je comprends que tu n'aies pas des masses d'énergie à consacrer à ton quotidien et tes relations sociales...

Occupe-toi d'une chose à la fois : monsieur ton ex d'abord, vu que visiblement c'est un (très) gros morceau de lâcheté de son côté, et après que tu auras géré ce dossier, tu pourras sans doute bien mieux gérer le reste de tes difficultés.

Je veux dire : une peine de coeur ce n'est pas rien à digérer, c'est normal que ça mette du temps à passer. Encore plus si monsieur ton ex se permet une telle désinvolture avec toi.

Courage. =)
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Trop plein   Ven 23 Oct 2015, 13:36

Je plussoie, ça m'a l'air d'être un assez gros paquet à gérer, cette crise de sortie de couple. Il a l'air sacrément lâche et illogique. Tu dois être très patiente d'avoir déjà dû porter tout ça.

Pour tes problèmes de TCA et tes problèmes relationnels, est-ce que c'est quelque chose d'urgent que tu penses devoir gérer maintenant, ou est-ce que ça peut attendre un peu que tu aies soufflé?
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Trop plein   Sam 24 Oct 2015, 18:28

Je suis contente que tu sois de retour, que tu tentes de t'ouvrir. J'espère que tu reviendras et arriveras à profiter de ce lieu où tu seras écoutée et soutenue. Tu sais déjà tout ce que je pense des éléments que tu viens de confier. Du coup, je vais me permettre de me montrer un peu plus directe que les autres et de te poser cette question : "Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?"

Je veux dire, oui, ta grand-mère est morte il y a quelques mois, du traverses une période difficile de part le deuil et c'est normal. Quant à ta rupture avec L, il est vrai que tu avais tes torts mais effectivement, il s'est comporté comme un connard et sa craint. Pour finir, les TCAs, c'est trop la merde à gérer. Tout ça pèse son poids sur tes épaules et il est extrêmement difficile pour toi de te confier. 

Mais qu'est-ce qu'on fait ? Qu'est-ce que les membres d'Espoir peuvent faire pour t'aider face à ses épreuves ? Qu'est-ce que tes amis peuvent faire pour t'aider ? Qu'est-ce que toi, tu compte faire pour te venir en aide ? Parce que je vais être claire, je ne pense pas que tu puisses rester comme ça. Je pense que tu t'enfonces et que tes problèmes (notamment alimentaires) deviennent graves. Je le vois, nos amis le voient et nous commençons à nous sentir désespérés et inquiets de la situation : On te propose un espace de parole, tu n'en profite pas. On te propose de t'alimenter dans un climat plus serein et amusant que celui présent chez toi ou à la FAC et cela semble déjà trop difficile pour toi. On te propose de consulter, de t'aider à faire les démarches pour te faciliter la tâche et tu ne sembles pas encore prête à cela... Donc dis nous, qu'avons nous pas essayé ? De quoi aurais-tu besoin ? Que veux-tu qu'on fasse ? Parce que nous ne pouvons décemment plus rester les bras croisés à attendre. 
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:01

en l'état actuel des choses, je n'attends rien. Juste de crever dans mon coin, sauf que personne n'est enclin à me laisser faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:17

J'ai eu des potes dans cet état-là (enfin, qui disaient ce genre de choses). Je peux pas dire que je comprends, mais j'accepte ton ressenti.

En ce qui concerne mes amies, le simple fait que je sois accessible pour parler sans chercher absolument à les dissuader leur a permis d'avoir une présence je crois. Et pour le reste ça a été leur boulot personnel à elles, de prendre soin d'elles dans leur coin et de remonter quand le moment est venu, sans se sentir forcée par ailleurs.

Si tu veux ça peut être le genre de chose que je peux offrir.
Tu as le droit de vouloir rester dans ton coin et que personne ne t'aide. De même pas penser à remonter pour le moment. Moi je peux juste dire que, bien qu'on se connaisse peu, je t'apprécie, et je veux que tu tiennes. Mais le choix t'appartiendra toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:20

Je suis encore encline à entendre ce qu'on me dit; et je tiendrai, car je sais faire cela... Je tiens, je tiens, je tiens... Et je suis lâche par ailleurs, donc ça ira de ce côté là... pas de risque d'une bêtise en vue...
Mais là, juste besoin qu'on me fiche la paix. Vraiment. Que personne ne vienne me chercher pour le moment. Un vrai break. Un vrai de vrai. Mais je ne sais pas si j'en suis capable, si je pourrais le faire, si...
Bref, perdue pour le moment Ce n'est pas clair dans ma tête
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:22

Un break où tu viendrais quand même sur Espoir?

Ou un break où tu as vraiment plus de contact avec personne?
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:23

J'en sais rien, puis le break ici, je viens d'en sortir
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:29

Oui mais tu peux juste passer dire comment ça va, te rendre compte que t'as plutôt besoin d'un break, et le faire.
Aucune loi ne te l'interdit, je crois qu'il faut que tu fasses comme tu le sens.

En tout cas on est deux-trois à être plutôt actifs-actives, donc tu peux toujours poster, ça sera pas dans le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:39

Oui, merci beaucoup. Désolée pour le coup parce que je n'aime pas être ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:43

Oui j'imagine que ça doit pas être marrant de se voir comme ça.

Ne t'en fais pas, en ce qui me concerne ça ne me pose pas de problème d'échanger avec toi dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:44

Cela me touche profondément
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 09:47

Tant mieux.
Ça me fait plaisir si je peux t'aider d'une quelconque façon. blush
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 10:08

merci vraiment
Bon, pour me calmer je m'occupe:
- linge
- nettoyage maison
Puis si je peux:
- faire une soupe pour ce soir, pour qu'ils aient quelque chose de chaud et bon en arrivant
- nettoyer salle de bains
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 10:11

Pas mal ce genre de programme. Quand je pète un plomb ça m'arrive de faire des trucs comme ça, et sur moi ça marche pas mal, ça m'aide à tenir.

Surtout le ménage, tu peux te défouler, mettre de la musique, bouger dans la maison, t'acharner nerveusement sur des petites taches...
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 10:21

idem, le ménage, rien de tel pour se défouler
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Trop plein   Dim 25 Oct 2015, 17:48

Un break pendant lequel tu essaierais au mieux de prendre soin de toi ? Ou tu ne cesserais pas totalement tes efforts sur le plan alimentaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Trop plein   Lun 23 Nov 2015, 19:17

Je reviens pour dire que je suis en vie, notamment parce que j'ai complètement zappé que je pouvais parler à Poupée Subversive en dehors du forum.

Et il s'est passé pas mal de temps depuis mon bref passage dans lequel je faisais un vrai caca nerveux... Hum, bref.

Mais les choses ne sont pas mieux. Non, enfin, je ne crois pas.
Je suis restée une semaine complète chez une amie, ce qui m'a permis de me faire du bien. Au lieu de me viander et de harceler le topic adéquat (c'était parti pour en ce début de journée de ce dimanche là, je l'avoue sans honte), j'ai fait quelque chose d'inhabituel: j'ai sauvé ma peau. Comme quand j'ai sauté dans la voiture ma soeur et sommes allées en Lozère toutes les deux le week-end du 8 au 10 août (soit c'était ça et manquer l'arrivée de mon ex, soit je me suicidais). J'ai sans doute sauté un cap... sans m'en rendre compte jusqu'à ces deux fois. Bref.
En début de semaine, j'ai expérimenté 48h de fatigue émotionnelle. C'était affreux. Je ne pouvais rien faire de bien probant et me tapais des siestes à des heures improbables (18h le premier jour et 10h le second). J'ai fini avec de longues marches matinales les trois derniers jours.
Puis, je suis rentrée chez moi. Et ils me sont tombés dessus. En résumé, je ne fus pas polie de ne pas être venue à l'anniversaire de mon cousin, j'aurais dû leur dire que j'avais prévu de passer la semaine chez mon amie (heu, comment dire? A 8h du matin, je ne le savais pas haha) et tout a été dit de telle sorte que tout m'est bien entendu tombé dessus. J'ai malheureusement fermé ma gueule, notamment par lâcheté, mais aussi parce que je suis lasse de cette "guerre". ce qui m'attriste est que ma soeur y met du sien également, et cela ne fait pas forcément plaisir. Le coup de grâce fut lorsque ma mère m'a mise dans le même panier que mon premier ex, et cela m'a tuée au fond de moi. Je me sens encore toute choquée et détruite...

Ensuite, j'ai quand même réalisé que j'ai (enfin) fait le deuil de ma soeur et de ma grand-mère... Champagne? Bref... Enfin, je dis ça, mais depuis quelques temps, mon grand-père ne va pas bien (un truc est apparu tout récemment) et parti comme c'est parti (sauf miracle), on va l'enterrer avant les écrits du CAPES (réaliste? pessimiste? ironique quand je dis que je suis maudite du concours?). Au pire, je m'en fiche de le rater, je prépare des plans de secours; donc, dans tous les cas, je me casse de chez mes parents en juin (ou juillet)! Point barre!

Sinon, bon, revenons à quelque chose de bien plus récent et moins personnel: les attaques de Paris (parce que Paris attacks // the 9/11 attacks... youhou!!). Pourquoi? Parce que j'ai passé la nuit de vendredi à samedi pendue à BBC News (d'où mon méchant anglicisme plus haut). Première notification: pas lue. Flemme. 22h et des bananes, j'aimerais commencer mon rituel dodo après une semaine ardue. Deuxième notification: ah, quand même, ils parlent de la France, ça doit être important. Je lis la notification. Oh... M... Je lis l'article et là, spirale infernale. A 5h30, je décide de dormir, essayant de me convaincre qu'il n'y aura rien de majeur d'ici que je me réveille. 8h30: yeux ouverts, direct BBC News. Argh. Levée à 9.
J'ai râlé auprès de mon père pour lui dire que, oui, ça avait continué dans la nuit parce que j'ai passé des heures sur BBC News... et que du coup, nuit blanche (ou presque). Passé à la trappe. Ok, on s'en fout.
Emotions tellement sourdes que je ne savais pas comment faire.
Si, vers une heure du matin, j'avais dessiné (dessin posté sur mon compte Facebook) et pendant une semaine j'ai écrit du point de vue d'un des blessés du Bataclan (que je garde pour moi). Cela m'a choquée bien plus que les attentats de janvier bizarrement. Maintenant, ça va mieux (depuis le soir où j'ai volontairement coupé internet au moment de dodo) mais ça reste au fond de moi et peut rejaillir à tout instant. Cela me met dans des états pitoyables, du genre: oh, bah, pour troller les terroristes, je vais me foutre en l'air, au moins j'aurais choisi ma mort. Sauf que un: c'est débile, deux: c'est débile, trois: keep calm and deduce. Bref, vous voyez, de toute façon, je ne suis pas capable d'écrire correctement là...

Sinon, globalement... je tente de réviser assez bien tous les jours; mais mon premier "partiel" étant samedi et portant sur les Etats-Unis, je suis en mode quitte ou double parce que je n'ai bossé que l'histoire de la littérature US et l'histoire du Royaume-Uni (non, je ne suis pas fan des UK... qui vous fait croire cela?). Comme dirait l'autre: vas-y et tu aviseras sur le tas. Tiens, c'est un peu le mode de fonctionnement dans lequel j'étais l'année scolaire précédente. Au pire, si je me plante, je m'en fiche: la note ne compte pas. Ma visée ultime étant le concours, j'ai jusqu'à fin mars pour progresser.
Si cela fait comme pour la version, cela me convient. Première rendue: 8, deuxième: 9 et partiel de mi-semestre: 10,5. Je crois qu'en étant moins stressée, je suis plus efficace, non? A voir.

Pour le reste: des hauts, des bas, beaucoup trop de bas (moralement surtout) mais je vis, je respire, je me tiens sur mes deux jambes, je ris, je fais des blagues pourries à force de réviser, je glande beaucoup, je me prends des claques de bouquins (Elan-Noir, Mémoires d'un Sioux m'a mise à terre hier, même si techniquement c'était un Oglala hein)... Donc ça peut aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trop plein   Aujourd'hui à 13:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop plein
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» juste parce que j'ai besoin de vider le verre trop plein.... (texte long)
» Bain et change dans une petite salle de bain...
» Espacer les tétées
» RGO
» Vos modes de portage favoris en plein été ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: