Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 "Faire des efforts"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maldecr@ne




Féminin
Nombre de messages : 98
Age : 23
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: "Faire des efforts"   Lun 05 Jan 2015, 10:29

Vous semble t il normal de devoir faire des efforts dans un couple ?

J'ai l'impression que l'on a tendance à se mettre en couple trop rapidement, à s'emballer par l'excitation que provoque une nouvelle relation et que l'on oublie certaine choses essentielles.
Au fil de la relation on ouvre les yeux petit à petit sur les défauts que l'on peut reprocher à l'autre dans la conception que l'on a de l'amour et du couple. "Tu n'es pas assez attentionné", "tu ne t'intègre pas à ma bande d'amis", "tu ne m'écoutes pas assez".. "Tu pourrais faire des efforts."
Mais faire des efforts, n'est il pas se forcer ?
Est il normal de devoir se forcer dans un couple ? Cela ne revient il pas à changer sa nature et sa conception de l'amour et du couple ? Ne dit on pas que le naturel revient toujours au galop ?
Si notre vision, notre conception de l'amour et du couple avait été évoqué à l'autre, l'éventuel partenaire, dès le début "j'aime les gens attentionnés, j'ai besoin d'être un peu chouchoutée", "j'aime que mon partenaire soit ami avec mes amis, ça permet de faire de belles soirées", "j'ai besoin qu'on m'écoute, que l'on me soutienne après une journée difficile", cela n'aurait il pas permis aux deux protagonistes de se projeter dans les envies de l'un et de l'autre, et de savoir s'il est bon ou non de commencer une histoire ?

Je me pose ces questions car j'ai eu une discussion très sérieuse avec mon copain l'autre jour, car j'ai autant de choses à lui reprocher que lui en a à me reprocher.
J'ai déjà eu à devoir faire des efforts dans d'anciennes relations et cela n'a pas fonctionné.
Mais mon copain m'a dit "je suis prêt à faire des efforts", je n'ai pas réussis à lui expliquer que je ne voulais pas changer sa nature, que s'il devait faire quelconque effort c'est pour lui, pas pour moi, que s'il se sent bien comme il est, qu'il le reste. Il est un peu têtu et pense que les efforts c'est la solution. Moi je ne le pense pas à cause de mes expériences passée.

Bon du coup, j'ai pas de conclusions à ce message, je l'écris sans le préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3883
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: "Faire des efforts"   Lun 05 Jan 2015, 10:41

Je suis à la fois d'accord et pas d'accord.

Ce qui n'est pas normal, c'est d'être prêt.e à sacrifier absolument tout et n'importe quoi dans le but de "rester en couple", comme si le couple était une fin en soi, et devait absolument être sauvé et subsister pour la seule raison que c'est le couple. Ça n'a pas de sens. Si une relation rend les gens malheureux, alors elle a globalement (je pense) peu de raisons d'être.

D'un autre côté, deux individus, sauf cas exceptionnel, ont forcément des différences d'habitude, de langage, de conception de certaines choses, et vivent dans des mondes toujours un peu différents.
Dans ce cas, il est normal de chercher des façons de faire qui ne blesseront pas l'autre et ne le gêneront pas, dans la mesure où ces façons de faire ne nous blessent pas excessivement non plus.
On peut avoir, par exemple (je dis ça totalement au pif), un gros besoin de sortir, de découvrir de nouvelles choses avec l'autre, tandis que l'autre est très casanier et pas du tout sécure à l'extérieur. Dans ce cas, ne faire que sortir blesserait l'autre, mais seulement rester à la maison blesserait soi-même. C'est le genre de cas où des aménagements sont possibles, sortir deux fois par semaines, faire des soirées films à la maison deux fois par semaines, par exemple.
Autre cas où on peut faire un effort, si par exemple on peut absolument pas piffer les parents de l'autre mais qu'il est important pour sa tranquillité qu'on leur soit présenté et qu'on les voit de temps à autre, on peut prendre sur soi pour supporter une fois par mois de passer une journée avec eux.

Ce qui compte, pour moi, dans ces calculs "d'efforts" à faire, c'est qu'au final ce qu'on sacrifie en vaille la peine, qu'au total la relation soit en "positif", qu'elle apporte plus qu'elle ne prend.
Si on ne fait que donner mais que rien ne se passe et que ce qu'on donne nous met mal à l'aise et nous empêche d'être nous-même, je pense que ça ne vaut pas la peine.

Dans ton cas, je pense que c'est la question à se poser : de quels "efforts" s'agit-il, vont-ils contre le bien-être de l'un et de l'autre, apporteront-ils plus de bonheur? Si le seul but est de sauver une relation, non pas pour le bonheur qu'on y trouve mais parce que c'est sécurisant d'être dans une relation et qu'on se sent seul quand on y est pas, je crois qu'il faut se poser la question de la pertinence de cette relation - et je sais que c'est jamais une question facile.
Revenir en haut Aller en bas
Maldecr@ne




Féminin
Nombre de messages : 98
Age : 23
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: "Faire des efforts"   Lun 05 Jan 2015, 11:29

J'ai été un peu extrème dans ma façon de m'exprimer,

Je comprends ton point de vue, Poupée Subversive.

Ce que je me dis, c'est que certains "compromis" (je peine à trouver un mot qui ne fasse pas négatif), se font totalement naturellement, bien souvent car ce sont des points qui on été abordés rapidement, pour ce qui est de mon cas.
Mais que les points de différence qui peuvent abimer un couple, sont souvent ceux qui nous tiennent totalement à coeur, des sortes de valeurs que l'on a oublié de préciser car c'est quelque chose de normal à la base chez nous et que l'on imagine pas anormal chez l'autre. (je sais pas si je suis claire :( )

En fait je répète souvent le même schéma, je rencontre quelqu'un. Cette personne à l'air bien, il y a des points communs, et des différences qui nous attirent, le sentiment est partagé, on s'emballe, on se met en couple et ce n'est qu'après qu'on se rends compte qu'on est pas sur la même longueur d'onde à propos de valeurs et de fonctionnement de la relation qui sont assez importantes. Ensuite ça parle d'efforts, ça peine à en faire car ce n'est pas naturel et ça s'arrête.
Je me demande du coup si ce n'est pas général de se mettre en couple trop rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3883
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: "Faire des efforts"   Lun 05 Jan 2015, 12:27

Je pense que je comprends car j'ai rarement "attendu" pour me mettre en couple, généralement je commence par être attirée par l'autre puis je suis dans une sorte de relation qu'il faut définir - et que je finis par définir comme "couple" au bout d'un moment en général.
Je pense qu'il n'est pas fréquent d'avoir le recul et la possibilité d'attendre et de peser des pour et des contre pendant des mois pour être sûr.e qu'on veut se mettre en couple. Souvent on commence par se plaire, puis on finit de se découvrir durant la relation. Vouloir se connaître très bien avant de commencer une relation, ça ne me semble pas évident. Ça serait sans doute plus sécurisant, mais j'avoue que je ne pense pas en être capable - si j'ai envie de quelqu'un, de toute façon, je bous et je ne suis pas trop capable de peser calmement le pour et le contre et de faire un tableau vraiment objectif de la psychologie de la personne...

J'ai l'impression que ce que tu décris ce sont des aléas souvent inévitables de la vie sentimentale de beaucoup de gens. On peut au moins se dire qu'au fur et à mesure, on apprend ce que c'est, de vivre avec quelqu'un d'autre, de s'adapter, mais aussi de voir ses limites, à partir de quand ça n'est plus la peine... Peut-être que ces expériences finiront par te faire voir plus rapidement si une personne est faite pour toi ou si ça n'est pas la peine de faire des efforts.
Dans l'histoire que tu racontes j'ai l'impression que ton expérience te sert : tu sais déjà, pour l'avoir vécu et pour te connaître, que ça ne peut pas marcher. Ton copain n'a pas l'air aussi lucide.
Je dis pas que c'est écrit : peut-être qu'en effet avec je ne sais quels ajustements un retour de flamme est possible. Rien n'est scellé. Mais j'ai quand même l'impression que tu as une vision de la situation plus résignée mais aussi plus lucide.

J'espère en tout cas que tout cela aboutira à une conclusion qui sera la plus saine et la moins douloureuse pour toi et pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Faire des efforts"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Faire des efforts"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire disparaître les pores voyants...
» Que faire avec des coings ?
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» FAIRE UN DON A LA FONDATION
» comment faire boire de l'eau ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Problèmes Relationnels :: Amour-
Sauter vers: