Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Rechute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Mer 10 Déc 2014, 08:25

Je me rends compte que je suis incapable de me tenir à mes "obligations" parce que je ne lève tellement pas mon nez de mes études que j'oublie tout le reste.... Mon Dieu....
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rechute   Mer 10 Déc 2014, 13:11

Au moins tu tiens tes études!

Comment ça va en ce moment?
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2693
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Rechute   Mer 10 Déc 2014, 17:21

Tu veux que j'appelle pour toi ? Ou qu'on se fixe un moment pour appeler ensemble. Je demande parce que si c'est un truc fixer qui se case dans ton emploi du temps, finalement, ça devient une obligation au même titre que les cours, puisque ne pas le faire serait ne pas te tenir à ton emploi du temps et tes engagements et reviendrait à me poser un lapin. Je ne sais pas si c'est tout clair.
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 11 Déc 2014, 08:35

Oui, je tiens pour mes études, je dois encore tenir jusqu'à jeudi prochain, sauf que je pète joyeusement les plombs depuis mon retour de stage, tellement les tensions et pressions dues aux examens sont pénibles.

Comment je vais? Je ne sais pas. Je suis en train de saturer.

Voici mon humeur face aux études et aux tca (même si en fait, je ne développe pas vraiment):
Je me flingue peut-être le moral trop vite vis-à-vis de mes notes mais au vu des commentaires des profs je prie ma race (ou Odin ou Thor) pour décrocher la moyenne à toutes les matières.
Pour le moment, sur 10 exams: 5/20, 11/20, 13/20 et 10/20.
Je sais que j'ai coulé thème et linguistique (mais j'espère ne pas avoir des notes trop basses, le 5 me flinguant le moral d'une telle force). Pour littérature, histoire britannique, histoire américaine et didactique... Je suis dans le flou total.
Enfin, je n'ai pas encore passé le système éducatif (mercredi prochain) et prie pour tomber sur un truc qui m'inspire (genre le handicap ou l'adolescent).
Bref. Désolée, mais je sature un peu.
Sinon, j'ai mangé un début de repas classique (salade composée et 2 barres de céréales) et fière. Demain, repas de Noël au resto u donc challenge accepté.


C'est très dur à tenir sur le plan émotionnel, car mes profs mardi ont tenu des discours assez durs et genre, j'avais envie de me jeter en permanence d'une des fenêtres de la salle tellement je me sentais me décomposer. Je pense que mes profs le voyaient vu que j'étais au premier rang.
J'ai essayé de tenir un maximum, mais juste avant mon examen de 18h15 ce jour là, je me suis planquée dans les toilettes pour faire une petite bêtise pour évacuer tout ce qui se fracassait dans ma tête.
Je crois que je suis trop exigeante envers moi-même et dès qu'un tout petit détail ne fonctionne pas par rapport à l'idéal de ce que je suis sensée incarner, je me flagelle (en fait, je me flagelle en permanence).

Et hier, je ne suis pas allée en cours car trop fatiguée. Mais vraiment; cependant, j'ai pu discuter avec mes amies, et cela m'a permis d'oraliser et poser des mots sur un système de fonctionnement que je développe depuis plusieurs années.
Je fais tout pour tourner tout et n'importe quoi pour me punir.
Genre, un truc absolument bête:
Il faut savoir que pour me nourrir à la fac, mon père me fait un chèque de 60 euros par mois.
Bon. Il me restait 8 euros et des brouettes. Donc, total de 68 euros et des brouettes.
A la sortie de mon stage, j'avais mis 10 euros sur ma carte monéo. Sauf que le samedi, j'avais examen et les restaurant universitaire et cafétérias de ma fac sont fermées. Ne sachant pas d'avance où je mangeais ce jour là, j'avais pris la décision de retirer de l'argent pour pallier à tout obstacle probable. Malheureusement, le distributeur de billets ne pouvait que me fournir des coupures de 50 euros.
Je panique comme une merde. Puis, je retire quand même.
Donc, en tout, les 60 euros du chèque de mon père sont employés. Cependant, j'avais oublié qu'il me restait 8 euros et des brouettes, et j'ai cru que j'étais dans le rouge (encore). Méga honte.
En début de semaine, mon père me demande où j'en suis. Je lui en parle, je m'énerve, je m'auto-flagelle sans cesse... et là, il me dit que ce n'est pas possible que je sois dans le rouge vu qu'il avait tout fait pour que je ne le sois pas.
Gros blanc.
Ce n'est que le lendemain que je m'en souviens.

En fait, mes parents n'ont pas compris pourquoi je n'en avais pas parlé, parce que ce cas de figure arrive à tout le monde, et voilà quoi. Je n'avais pas osé leur dire que j'éprouvais une telle honte que je ne méritais que de me faire frapper (oui, oui).

Ce petit incident mineur a tourné dans ma tête pour que je tire la conclusion: punition!

Et c'est ça tout le temps avec tout et n'importe quoi.

Oraliser cela hier m'a secouée.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 11 Déc 2014, 08:50

Tu sais pourquoi tu fonctionnes comme ça, d'où ça te vient?

Pour les exams, les périodes de fin de semestre sont toujours une horreur. J'ai l'impression qu'il faut tenir en apnée jusqu'à ce que ça finisse (donc c'est toujours mieux que ça finisse vite).
Est-ce que tu penses pouvoir parler à tes profs de comment tu te sens? De tes difficultés, s'il y a des matières qui te font vraiment buter?
Si c'est pas génial ce semestre malgré tous tes efforts, est-ce qu'il y a un système de compensation, genre avec les notes du semestre suivant?
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 11 Déc 2014, 09:01

Je ne sais pas encore vraiment, mais je pense que c'est lié au fait que depuis que je suis petite, on a placé une barre de confiance me concernant, car on a toujours senti que je serai la meilleure en tout. Mon désir de perfection et de plaire à mes parents à tout prix quitte à ne pas m'écouter moi doivent y jouer. Et comme personne ne semble me punir vraiment pour ne pas arriver à cette perfection, je m'en suis chargée.
Mes parents me font sentir qu'ils sont désemparés face à moi car selon eux, je fais comme je veux, comme si j'étais une petite fille tyrannique. Ce qui est faux. Ils ne veulent pas prendre leur part de responsabilité.

Il m'arrive souvent de voir mes profs pour parler avec eux. La prof dont j'ai eu 5/20 n'a eu de cesser de me rassurer tout au long du semestre, ce qui est plutôt sympa de sa part; car il en faut pour me rassurer dans la vie ahah. Après, il faut savoir qu'on a des permanences organisées pour consulter nos copies et discuter avec le prof. Donc, je me suis employée à le faire jusque là.

Nous ne savons pas si le système de compensation marche cette année, car tous les paramètres ont changé. C'est encore flou pour les profs et le coordinateur du master. Il y a eu une réunion mardi et normalement, nous aurons les informations le plus tôt possible par e-mail.
Au pire, je m'étais dit que si ce master ne marchait pas, je ferais master enseignement français langue étrangère.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 11 Déc 2014, 09:37

Bon ben croisons déjà les doigts pour que ça marche...

Pourquoi tes parents ont l'impression que t'en fais qu'à ta tête? Qu'est-ce qui donne ce sentiment?
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 11 Déc 2014, 09:48

Parce que je ne me laisse pas faire quand j'estime que leur autorité est injuste... sauf qu'ils n'ont pas vu que depuis 10 ans, je ne prends plus ma défense... quoique... en fait, ils me disent "si on se trompe, dis-le nous" mais j'ai la ferme conviction que c'est plus pour faire genre qu'autre chose vu qu'ils ne m'ont jamais crue, n'ont jamais porté crédit à mes propos, et n'ont jamais pris au sérieux mes problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 11 Déc 2014, 10:09

Ah... Oui, les parents font des trucs comme ça, en règle général.
Mode "je suis quelqu'un d'ouvert à la discussion", sauf qu'ils représentent quand même l'autorité, donc au fond ils ont toujours raison, alors non finalement.

Tu les critiques de façon calme en général, ou tu es plutôt rentre-dedans?
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 11 Déc 2014, 10:17

Je ne les critique jamais là dessus. Mais lorsqu'ils me disent un truc, au final, je peux faire ce que je veux, car ils me disent qu'après c'est à moi de voir.
Cependant, je n'ai pas de comportement à risque (je ne me drogue pas, je ne bois pas outre-mesure, je sors trės peu, j'essaie de respecter les situations sociales, etc).
Disons qu'en règle generale, je me renferme. Et ils me le reprochent copieusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 11 Déc 2014, 10:59

Ils te reprochent de te renfermer?
Je trouve pas ça très juste, il y a un moment où tu devrais pouvoir gérer ta vie et tes réactions... Je n'aime pas trop quand les parents ou autres représentants d'autorité considèrent qu'un silence est une insolence envers eux. On leur doit pas une transparence absolue, je sais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 11 Déc 2014, 11:02

Oui selon eux je les méprise quand je me tais. Mais non.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Lun 15 Déc 2014, 11:39

Une fille que je connais m'a dit hier que j'étais entièrement dirigée par la maladie et qu'il serait judicieux (et surtout temps) que je sois suivie.

Ou comment se recevoir une claque en pleine figure.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rechute   Lun 15 Déc 2014, 12:51

Elle faisait référence à quelque chose de particulier, de concret?
Elle t'a dit ça dans quel contexte?
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Lun 15 Déc 2014, 13:21

Hum, je pense que c'est parce que je ne cesse de me prendre en photo sous toutes le coutures pour un: avoir des preuves que je souffre d'anorexie, deux: me dire que je suis grosse.
J'en ai retiré pleins par la suite parce que je me suis rendue compte de l'impact négatif que ça avait.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2693
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Rechute   Lun 15 Déc 2014, 21:30

Je suis très sincèrement d'accord avec cette fille et pour la théorie des photos, et pour celle du suivie. Surtout pour celle du suivie en fait. Parce que je pense que le système des photos, même s'il est très malsain, et un moyen de gérer ce que tu vis, un symptôme. Et je ne suis pas sûre du tout que le fait de te débarrasser du rare truc auquel tu t'accroches sans un suivie derrière soit une bonne idée. 

Depuis que nous nous fréquentons IRL, je suis concrètement consciente de tes souffrances, de tes comportements et de ton état de santé et je t'avoue en être inquiète. Sans vouloir parler à la place d'autres personnes, je peux aussi t'assurer que je ne suis pas la seule.

Pour enfoncer le clou, je répète qu'il me semble nécessaire que tu es un suivi très régulier, au moins par ton médecin traitant si ce n'est par un psy. Et ce n'est plus pour des raisons d'accompagnement, de soutient et de bien-être psychique que je dis ça. Mais très clairement pour des raisons de santé physique maintenant. Je pense qu'il est urgent que tu fasses en sorte d'au moins, si ce n'est guérir ne plus t'enfoncer, parce que sans être médecin, je suis certaine que ta santé, voire ta vie son en danger. Comme je suis consciente de cela et que je ne tiens pas à te voir dépérir, parce que figure toi que je tiens à toi, je réitère ma proposition : Si faire le premier pas d'une consultation est trop difficile pour toi, je peux t'accompagner, si ça peut te rassurer. 

Mais je t'assure, et je suis sincère, tu me connais assez je pense pour savoir que je ne suis pas du genre à envoyer les gens chez des psys à tout bout de champs, qu'il me semble primordial, de ce que je vois au quotidien que tu es un suivi, si ce n'est psychique au moins médical.

Je pense très sincèrement que tu as les possibilités de réussir à être heureuse et satisfaite de ta vie. Seulement parfois, il faut oser affronter les choses en face et s'en donner les moyens. Ne fout pas tout en l'air par peur car je t'assures, ce serait un vrai gâchis, pour toi surtout, parce que je t'assure que tu le regretterais et aussi pour toutes les personnes qui t'entourent et tiennent ne serait-ce qu'un minimum à toi et dont je fais partie. Tu es, et ce malgré toutes tes difficultés, quelqu'un de bien Aliisa et je ne suis pas la seule à le dire. 
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Mer 17 Déc 2014, 08:23

Pour les photos, je ne sais pas. Je n'ai pas tout jeté; mais j'en ai retiré pleins parce que même pour moi-même, cela a un vide de sens et est anxiogène. C'est comme me mettre des œillères et nope je ne veux pas. Enfin, je ne sais plus vraiment. Mais bon, la décision fut prise et appliquée.
Reste à savoir si cela sera sur le long terme ou non. Le temps nous le dira. Et puis, c'est plus drôle de faire d'autres genres de photos que celles que j'ai supprimées. Enfin, même en faisant ce type de photos, je ne parviens pas à exprimer ma douleur.
Je suis sûre que si je suis face à un psy compétent, je serais incapable de cracher ma douleur. Je n'ai jamais réussi à exprimer cela par des mots, depuis que je suis enfant, alors je compensais en attirant un peu l'attention sur moi. Du genre "regardez-moi, je ne sais pas quoi faire de ce qui se fracasse dans mon crâne, je deviens folle, je ne sais plus quoi faire; mais regardez-moi!"
Sauf que personne n'a su me prendre au sérieux, et aujourd'hui plus personne ne porte crédit à mes maux.

Je sais de qui tu parles IRL et le note. Après malheureusement, j'essaie de porter le moins d'impact possible dans mon entourage (je ne passe pas ma vie à geindre, me complaire, pleurer, etc) parce que c'est contre-productif et inutile. Ouais, je sais; mais même si on me dit que je peux me le permettre de temps en temps (ne serait-ce que chouiner sur le volume horaire de mon travail) j'en suis tout bonnement incapable (bien que ce week-end j'ai carrément pleuré et hurlé face à mes parents pour qu'ils me laissent seule à la maison pour bosser... donc j'en avais vraiment gros sur le coeur ahah).

En théorie, je suis d'accord avec toi. Mais voilà, je crois que je vais me répéter et fuir, comme j'en ai la fâcheuse habitude.
Comme je l'ai dit plus haut, je serai incapable de poser des mots sur ma douleur; et j'ai tellement peur qu'on ne me prenne pas au sérieux (du fait qu'on ne l'ait jamais fait à mon égard n'arrange rien en plus)... Ça me bouffe, ça me fait mal... mais voilà. Comment le dire, l'instrumentaliser pour en faire quelque chose à retourner pour avancer? Je ne suis pas dans la m****...
Et franchement, ça me pèse de me faire suivre... même mes parents en ont leur claque.
Actuellement, je me dis que je ne suis pas légitime pour un suivi, je me dis que je ne le mérite pas parce que "ça va". Enfin, bon, comment dire? Pour moi, je ne suis pas dans la m****. Nope. Du tout. Donc, pas de suivi. Cela ne sert à rien. Je ferai perdre du temps aux gens, et de l'argent à mon père en plus.

Je ne réponds pas à ton dernier paragraphe, parce que d'un: je n'ai pas peur, de deux: je ne sais pas comment le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 18 Déc 2014, 09:26

Ces derniers jours, en parallèle de mes nombreux chouinements, j'ai beaucoup réfléchi. Enfin, beaucoup, non pas vraiment, vu que j'avais la tête pas mal prise par mes études au point que je ne saisis plus grand chose de ce qui se passe autour de moi et d'en perdre mon français. Bref.

J'ai pensé serait plus juste. Ce semestre m'a permis de saisir l'importance de prendre mes responsabilités sur certains points. Je me rends compte que je ne peux plus vivre comme je vis actuellement bien longtemps.
Je sens l'importance de ce que c'est que d'être adulte. Et tout ce que cela implique. C'est limite hyper flippant, et sans doute que mes TCA sont une expres​sion(casse-gueule) de mon angoisse face à cette prise de conscience. Malgré cela, malgré mes peurs, je prends pour mon grade et avance.

Je sens que j'ai besoin d'argent. Mais vraiment. Et pas que pour me payer mes clopes hein. Nope. Parce que je me rends compte que je ne peux pas vivre normalement sans argent.
J'avais pensé me trouver un taff pour les vacances de Noël; mais soyons honnête, je n'aurais pas pu le faire car mon semestre m'a mis sur les rotules autant physiquement que psychologiquement.
Alors, autant faire une coupure bien nette, en profiter parce que je serai ensuite entièrement accaparée par ma vie étudiante de janvier à juillet (ah, on a des vacances entre-temps? Je ne sais pas, je bosse comme une folle ahah). Bref.
Donc, là, je me dis que pour pallier à mon souci d'indépendance (semi indépendance) financière, je vais devoir attendre un peu; mais je vais élaborer des pistes tangibles:
- je vais réfléchir posément (et rapidement) pour voir s'il sera réalisable de travailler en intérim le vendredi ou le samedi à partir de janvier (comme je suis déjà intérimaire, je n'ai qu'à rappeler mon agence et leur signaler que je suis toujours vivante)... Le truc n'étant pas forcément de travailler TOUS les vendredi, mais ce serait déjà pas mal de travailler une à deux fois par mois en moyenne.
- j'élabore mes pistes pour travailler cet été (j'ai même une proposition d'emploi saisonnier au Québec... tant qu'à y être, autant être fou), donc, mon CV est presque prêt et toutes mes LM sont prêtes déjà.

Bref.

Je dois également contracter une mutuelle à mon nom pour janvier, donc ô joie, dès demain, je consulte tout cela pour être tranquille et être couverte.

De plus, je me dis que la vie n'a rien de facile; néanmoins, l'indépendance se prépare en avance et c'est pour bientôt! (soit en septembre 2015, soit en septembre 2016... mine de rien, c'est dans pas longtemps).
Donc, je me dis que déjà, si j'ai un job saisonnier, cela me rassurera et rassurera mes parents.
Il me faut donc garder en tête pleins de choses à réaliser.
Quand j'aurai mon CAPES, je serai fonctionnaire de l'Etat. Je pense que cela peut être raisonnable de partir à la quête d'un chez moi. Cela me sera plus pratique de vivre en ville pour tranquillement circuler entre mon établissement scolaire, la fac de lettres et la fac d'éducation (parce que rien que pour mon stage cette année scolaire, c'est PESANT). Le point facilitateur étant que mon père est agent immobilier: il m'aidera à ne pas me faire pigeonner, car ma personne étant innocente sur le monde immobilier, il sera mon garant.

Ainsi, les choses se dégoupillent dans ma tête. Mine de rien, c'est pas loin tout ça, et y songer avec le plus grand des sérieux en avance (pour une fois que j'anticipe) me permet de me préparer psychologiquement et d'avoir une ligne de conduite à suivre.
Je ne sais pas si j'aurai mon CAPES en 2015; mais j'espère que oui. Dans une bonne partie des matières, j'ai le CAPES virtuellement (bon, faut que je retravaille des tas de choses pour progresser). Cependant, ce n'est pas impossible.

Et au pire, je me dis que comme j'aurais bossé aussi, je pourrais plus facilement me prendre un an en Angleterre pour faire assistante de langue, comme ça, je bosserais mon accent, et serais quand même dans le milieu de l'éducation. Cela enrichira mon expérience, et sur un CV ça en jette (ouais, je sais, dit ainsi, c'est bizarre).


C'est sûr que cette année est une année à sacrifices puisque je DOIS penser à moi sur le plan professionnel et indépendance. De ce fait, je zappe trop de choses: le social, la santé (mais ça, ce n'est pas bien du tout), la famille, les amis, les conflits, etc. Franchement, je m'en brosse limite des gens qui me font des cacas nerveux. D'ailleurs, comme je suis accaparée par mes études, je ne prends pas de leurs nouvelles et je ne m'en porte pas plus mal, vu qu'ils ne polluent plus mon quotidien avec leurs venins.
Une fois, une fille qui me fait des cacas nerveux depuis cet été m'a fait chier début novembre (oh, pardon, je suis en Master MEEF, j'ai 30 h de cours par semaine et autant de boulot personnel, j'ai un stage à préparer, j'ai un concours à préparer; donc, désolée si je n'ai pas le temps pour toi). Comme cela faisait quelques mois qu'elle m'ennuyait et que je ne disais rien (oui, car comme je retourne tout contre moi, je me disais que c'était uniquement de ma faute... alors qu'en y regardant de plus près, ce n'est pas vraiment le cas), la coupe fut vite pleine. Donc, je ne me suis pas démontée et lui ai exprimé le fond de ma pensée. Et je ne me suis jamais excusée (seulement pour la raideur de mon ton, pas le fond). En somme, je lui ai fait comprendre que je n'avais plus de temps à perdre avec des simagrées, des susceptibilités d'enfant, des interprétations tirées par les cheveux, et un manque complet de compréhension de sa part vu qu'elle sait ce que c'est que d'être débordée par les études (ce qui est vache vu que quand elle faisait son CAP cuisine en alternance dans un resto; je passais la voir dès que possible à son appart pour lui tenir le crachoir et la soutenir moralement... apparemment, elle a oublié ma présence lors de cette période difficile de sa vie). Bref. Voilà. Maintenant, je n'ai plus de scrupules et j'exprime ce que j'ai sur le coeur.

J'admets que j'ai encore du mal à être aussi directe envers mes parents, vu qu'il a fallu attendre samedi que je me mette à pleurer comme une gosse à leur brailler que j'avais un pu**** de CAPES à préparer et du boulot jusqu'au cou. Ils m'ont clairement dit qu'ils ne m'obligeaient pas à les suivre et que je pouvais bosser. Ahah. Va falloir remettre ça sur le tapis et faire du tabula rasa.

Voilà, voilà.

Et niveau TCA, c'est pas la joie mentalement, mais bon, hein, je mange. Bien même. Surprenant, cependant, faut que je me renforce. OK.

God. J'ai beaucoup écrit je pense. Désolée ...
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Lun 05 Jan 2015, 14:16

OK, j'ai repris du poids pendant les vacances, mais selon certaines personnes, cela ne se voit pas parce que j'aurais encore maigri selon elles... je suis perplexe... Bref.
Les efforts sont lourds à supporter psychologiquement; mais je crois que ce qui fait encore plus mal, c'est quand ma soeur croit bien faire en me balançant de temps en temps des "ah oui elle est au régime" quand j'ai décidé de ne pas me resservir/de ne pas manger au goûter/quand je prends des portions moins importantes...
Mouais, un régime...

Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rechute   Lun 05 Jan 2015, 15:53

Déso j'ai pas trop le temps de relire tout le sujet, je sais plus si t'étais suivie par un docteur concernant ces soucis de poids?
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2693
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Rechute   Lun 05 Jan 2015, 18:31

Ta famille m'énerve ! Je suis désolée mais ça m'énerve que d'autres t'enfoncent ! Et je soutiens un peu Poupée, je ne sais pas si tu as profité des vacances pour consulter, mais si tu ne l'as pas encore fait, faudrait !
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Mer 07 Jan 2015, 08:18

Poupée Subversive: non, pas envie ... pas envie parce que:
1) perte de temps selon moi
2) perte d'argent
3) je ne suis pas malade voyons, pourquoi être suivie pour une maladie que je n'ai pas?
Si, si... c'est ce qu'on me rabâche en permanence... et si ma soeur est foutue de me dire que je ne suis qu'au régime, je n'ai donc pas de TCA, donc où est le problème? Beh c'est moi. Je m'invente des maladies, je m'autodiagnostique des trucs faux en allant sur Internet (nan, c'est l'hôpital qui m'a diagnostiquée, mais bon, on s'en cogne comme de l'an 40 vu que je les aurais tous manipulés ahah), je fais ça juste pour les emmerder. Voilà!

Onda: oulà! Eux m'enfoncer?? Ahah. Mais non, voyons. La personne qui doit se sentir morveuse c'est moi, pas eux. faut surtout pas qu'ils se remettent en question et qu'ils cessent de regarder leur petit nombril plus de 5 secondes d'affilées.

Puis, moi, malade? Mais non. Je mange. Je mange 4 repas par jour. Je mange, mange, mange.
Je fais comme toutes ces pouffiasses qui veulent maigrir, parce qu'à la télé, elles sont maigres, dans les magasines, elles sont maigres, sur les podiums, elles sont maigres. Je suis tellement conne et écervelée que je cours vers la maigreur comme ces abruties finies qui croient que le bonheur c'est la taille 34.

Sauf que je me vois énorme. Sauf que je me déteste. Sauf que je compte les calories toute la sainte journée. Sauf que si je peux sauter des repas, je le fais sans scrupule. Sauf que je tente de me faire vomir. Sauf qu'il m'arrive de prendre des laxatifs pour avoir l'impression d'être vide. Sauf que je massacre mes bras comme pas possible. Sauf que je ne fais plus du taille 34 en pantalon, mais du 32 mais cela ne m'empêche pas de me trouver grosse encore. Sauf que si je faisais un régime, je me serais arrêtée à un IMC de 18, voire de 17 grand maximum parce que ça y est, j'ai atteint le bonheur du taille 34; or, grand maximum je suis à un IMC de 16 et ai déjà dégringolé à 14,6 parce que le bonheur n'existe pas, et quand j'ai atteint un objectif, je m'en colle un autre à atteindre.
C'est sans fin. Mais sinon, oui, je fais un régime. Je ne suis pas malade.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rechute   Mer 07 Jan 2015, 12:38

Ça me semble pas une perte de temps, du coup, le docteur.
Pour l'argent, tu peux sans doute être remboursée par la sécu? Ça te ferait pas de mal que quelqu'un t'accompagne dans tes idées et pensées et dans ta façon de te nourrir pour ta santé.

Le voit pas forcément comme une "guérison" d'une "maladie" je pense, juste le point de vue objectif de quelqu'un qui en connaît un rayon sur le corps humain et qui peut t'aider à faire des trucs qui lui font pas trop de mal, selon tes choix à toi au final.
Revenir en haut Aller en bas
Aliisa Höyhen




Féminin
Nombre de messages : 267
Age : 26
Localisation : In wonderland
Passion : Holmésienne
Surnom : Lili
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Rechute   Mer 07 Jan 2015, 13:50

Je serai remboursée mais c'est mes parents qui paient. D'où perte d'argent quelque part.
A part me dire que je dois voir un psychiatre ... Je ne vois pas ce qui serait bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
http://dranaprexy.skyrock.com/
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2693
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Rechute   Mer 07 Jan 2015, 13:59

Beh va voir un psychiatre alors !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rechute   Aujourd'hui à 22:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Rechute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» rechute sévère rhume éternuements vanina... hélas...
» La rechute - la réalcoolisation
» Liste des symptômes de rechute
» réintroduction des produits laitiers
» une rechute de nuits sans sommeil a 1 an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Troubles du comportement alimentaire et Complexes :: Troubles du comportement alimentaire-
Sauter vers: