Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Un titre? je ne sais pas!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kunehis




Féminin
Nombre de messages : 400
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Un titre? je ne sais pas!   Mer 18 Juin 2014, 09:28

Beaucoup de découvertes, de redécouvertes ces derniers temps !
Souffrance, tristesse, haine, colère, violence tant de choses que je ressens
Apres un film comme « Trust » beaucoup de choses se bousculent
Je ne communique plus ces temps ci alors tant de choses à partager
Je n’ai pas dit grand choses depuis pas mal de temps mais il me semble que cette fois cette endroit soit mon refuge ! Je ne partage plus, j’ai oublié ce que c’était que d’avoir des souvenirs avec quelqu’un. Les seules souvenirs avec d’autres personnes que j’ai quand je cherche des souvenirs sont douloureux et me rappellent trop de choses ! J’en ai parlé avec un ami, et j’ai réalisé que si je me coupe du monde c’est peut être parce que j’ai peur de souffrir à nouveau, je ne sais pas !
Je cherche tant de réponses à toutes mes questions. Je ne sais plus où chercher !
Je suis perdu dans je ne sais quoi mais je ne veux pas appeler à l’aide tout fort ! Je ne veux pas, je ne peux pas ! Je ne veux pas que l’on s’occupe de moi, je ne veux pas que tous les gens autour de moi me tombent sur le dos.
Je pense beaucoup, peut être trop ! Je me demande comment je vais pouvoir passer l’été sachant que mon bras gauche a des cicatrices inexplicables ! J’aimerais que ma famille ne découvre jamais mes scarifications mais je me demande si c’est réellement possible. Je me dis qu’avec un peu de « chance » ce sera le dernier été que je passerai avec eux parce que si tout se passe comme je le désire je vais dans une autre ville faire mes études ! Mais pour cela il me faut le bac !
A ca le bac, parlons s’en ! Je n’ai absolument rien fait, pas ouvert un cahier ! Je m’enterre moi-même…
En attendant pour essayer de me protéger je m’isole de tout, de tout le monde ! J’ai constamment peur de faire du mal a tous ces gens que j’aime alors je me mets a les détestés pour qu’ils me détestent et qu’ils s’éloignent de moi
Est-ce que je pense a la mort ? Oui bien souvent ! Mais je ne veux pas de cette solution trop simple, trop facile ! Je veux affronter ce qui m’attend reste à savoir ce que je dois affronter !
Je me bats chaque jour avec mon passé, mon présent et mon futur alors rien n’avance ! Je ne rêve que de vengeance pour mon passé, je ne rêve que de solutions pour mon présent et je ne rêve que de bons moments pour mon futur !
Mais mon passé me poursuit, mon présent m’étouffe et mon futur me fuit… comment faire ? Je suis perdu dans mes idées !
Pourquoi mettre cela en « déprime, dépression, suicide » ? Je ne sais pas… n’est ce pas le meilleur endroit pour demander des réponses ?
Tellement de choses à dire, si peu de mots pour tout exprimer ! Quand le temps viendra peut être… pour le moment j’ai le sentiment que les mots me manquent pour exprimer ma destruction intérieur, ma haine, ma colère, ma violence ! Le sang n’est pas une solution mais il remplace les mots qui m’échappent !

Merci au moins d’avoir lu ! J’avais juste envie de parler, de partager pour une fois… et cet endroit m’a semblé le meilleur !

PS : la nouvelle présentation du forum est top je trouve, c’est peut être ca qui m’a inciter à réécrire !
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Mer 18 Juin 2014, 14:45

Déjà, bravo à toi d'avoir parlé de tout ça ici...
Il en fallait du courage pour avouer, ne serait-ce que sur un forum, ce qui te ronge.

Mais je crains que tu n'aies pas trente-six alternatives.
Tu crains que ta famille découvre tes scarifications ? Ta souffrance ?
Mais de toutes les façons qu'on puisse retourner le problème, je ne vois qu'une seule façon pour toi d'aller mieux... C'est de t'ouvrir, de parler avec quelqu'un. Un professionnel. Et aussi avec ton entourage, parce que clairement personne n'est capable d'affronter à la fois ces problèmes seul et en plus d'avoir son bac simultanément. Tu t'épuises mentalement à te battre sur plusieurs fronts et tout ce que tu risques de gagner à la fin c'est de n'avoir pas ton bac et donc de passer plus de temps encore à souffrir et tourner en rond sans oser l'avouer à ton entourage.

Il faut que tu t'ouvres à quelqu'un qui soit en mesure de t'aider activement... Un psychologue par exemple ne sera pas de trop. Il ne s'agit pas de folie, mais d'une trop grande souffrance pour que tu puisses la gérer seule.


Les scarifications en soi ce n'est pas non plus anodin, mais le plus important à ce sujet c'est que tu t'assures bien d'éviter toute infection et que tu limites au maximum les dégâts... Je ne suis pas un spécialiste de la psychologie, hein, mais de là où je suis, tes scarifications ont tout l'air d'être un simple symptôme de tes problèmes actuels, aussi pour t'en débarrasser, là encore il faudra d'abord t'ouvrir aux autres. Et comme tu dis, cet acte n'est pas une solution, mais un moyen de hurler plus ou moins consciemment ta souffrance, de la décharger, la libérer...
C'est une chose que pas mal de ceux qui ont pratiqué les scarifications connaissent, moi y compris...

Ca fait peur, oui. Encore plus en sachant ce qui bouillonne en toi... La peur, la violence, la colère, la haine, tout ça en fait ne sont que des avatars d'une souffrance difficilement imaginable et explicable.

Le seul moyen de semer ton passé, c'est de l'accepter, ou à défaut de le digérer. Pour cela avoir quelqu'un avec qui en parler c'est très utile. Ton présent t'étouffe ? Ca c'est un peu la conséquence logique de ta souffrance actuelle, tu ne cesseras d'étouffer tant que tu ne crèveras pas l'abcès. Ton futur te fuit, parce que tu n'as plus assez d'énergie pour le rattraper, c'est aussi pour ça qu'avoir quelqu'un à qui tu puisses tout confier et qui puisse t'aider à aller de l'avant, c'est incontournable.


Tu dis avoir "tellement de choses à dire, si peu de mots pour tout exprimer"... mais tu te rends compte que tu as réussi à exprimer de manière indiscutable une souffrance considérable et cela à des gens qui ne te connaissent pas ?
Si tu estimes avoir trop peu de mots pour exprimer ta destruction intérieure, alors je t'arrête tout de suite : imprime ton message et colle-le devant le nez de n'importe quelle personne de confiance dans ton entourage, tu verras qu'il/elle réagira et ne te laissera pas dans la merde.
Au passage, les personnes dans ton entourage doivent certainement voir que quelque chose ne tourne pas rond chez toi. Ils ne devinent sans doute pas ni le contenu ni l'ampleur de la chose, mais par contre ils voient bien ce que tu ne peux cacher, et tu ne peux cacher une partie de tes angoisses et moments de souffrance.

Alors agis : montre à quelqu'un qui compte pour toi ce message. Quelqu'un qui pourrait remuer ciel et terre pour te permettre d'accéder à un mieux-être réel.

Mais attention, n'oublie pas que la force, le courage que tu crois avoir perdus, tu les as. Il t'en aura fallu beaucoup pour écrire ce message.
J'ai été jadis à ta place, ici. Je sais qu'il n'est jamais simple même sur internet d'avouer un tel tas de choses.
Tu es courageuse, n'en doute pas une seconde.  WINK 
Revenir en haut Aller en bas
kunehis




Féminin
Nombre de messages : 400
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Mer 18 Juin 2014, 18:33

Merci Thorongil! comment répondre a tout?...

j'avais déja parler de pas mal de choses ici mais avec mon ancien compte que j'ai du supprimer il y a quelques temps déja!

Parler a un professionnel? j'ai été dans un centre pour essayer de me faire aider, j'ai pris trois RDV, et je ne suis pas capable pour le moment d'en reprendre un! Je n'aime pas parler de moi pour parler de moi a quelqu'un qui me demande de parler de moi! Donc les trois RDV ont été déja très dur pour moi mais en plus je n'ai pas avancer d'un pouce puisque je parlais de tout et de rien mais pas du problème réel.
Je suis fatigué mentalement, tu as bien raison! Mais en parler a mon entourage (famille) j'en suis incapable. Je parle beaucoup avec un amie (qui est aussi sur ce forum) des scarifications et des problèmes actuels, mais je bloque sur mon passé! Ce qui me fait le plus souffrir je n'arrive pas a le partager, je fais un blocage monstre et très franchement je pense aussi avoir un peu peur de le partager (pourquoi? je ne sais pas trop)

Je ne sais pas vraiment si mes scarifications ne sont que la conséquences de mes problèmes actuels, ce qui me fait dire ca c'est l'histoire de comment j'ai commencer (j'en raconterai plus plus tard et dans la bonne catégorie)

Je crois que j'ai mauvaise conscience de trop parler de mes problèmes a quelqu'un de proche parce que j'ai peur de faire souffrir les autres, ou de leur demander de garder pour eux des choses trop lourde.

Oui ma famille se et me pose quelques questions de temps en temps, mais comme je suis fermé comme une huitre et que je ne répond pas, ils n'ont pas de réponse donc après ce qu'ils s'imaginent, je ne veux pas le savoir pour ne pas encore plus m'en vouloir de leur faire du mal!

effectivement mon bac, j'espere l'avoir par chance parce que mes cahiers sont restés fermés! Redoubler? autant dire que je suis dans la merde mais si j'ai pas le choix je vais devoir survivre une année de plus!

Citation :
"Mais attention, n'oublie pas que la force, le courage que tu crois avoir perdus, tu les as. Il t'en aura fallu beaucoup pour écrire ce message.
J'ai été jadis à ta place, ici. Je sais qu'il n'est jamais simple même sur internet d'avouer un tel tas de choses.
Tu es courageuse, n'en doute pas une seconde."
-> je ne crois pas plus en moi! je me considère toujours comme une pov' raté qui n'arrive plus rien a faire de bien!

le fait de ne pas "vous" connaitre m'aide a écrire! au moins je n'ai aucun compte a rendre et je sais que peu importe ce que je dis, "vous" ne me jugerez pas ou pas comme la plus par des "humains du commun des mortels"
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Mer 18 Juin 2014, 20:14

Tu as peur d'être jugée, donc.

Je pense que tu le sais déjà, mais les psy ne sont pas là pour te juger, et avec le temps on apprend à leur faire confiance de plus en plus facilement. Surtout ça ne sert à rien si tu n'es pas volontaire.
Tu ne te sens pas prête à te confier à un psy, j'imagine ? Ca peut se comprendre. ^^
Mais il est bon de te rappeler que tu n'auras pas plus de comptes à rendre dans le cabinet d'un psy qu'ici. D'ailleurs les psy gardent sagement pour eux le contenu de leurs discussions avec toi. Ils ne peuvent pas dévoiler quoi que ce soit à ta famille tant que tu n'es pas d'accord.  WINK  Si tu n'arrives pas à parler à un psy, tu peux tenter dans un premier temps d'écrire ce qui te ronge et de lui faire lire, par exemple... Néanmoins ne te décourage pas à cause de seuls trois rendez-vous. C'est généralement plus long que ça à se mettre en place.
De même ne pas s'arrêter à un professionnel, si ça ne le fait pas, en essayer un autre. Et un autre.
En fait, l'important c'est de tomber sur un psy avec qui tu "t'entends" bien, avec qui le courant passe.

Bref parenthèse du psy fermée. Ca peut attendre, mais ça reste un outil à considérer avec sérieux, car là tu galères VRAIMENT, et tu ne peux galérer seule éternellement... :/

Concernant ta famille et tes amis, c'est une erreur de ta part de te rendre responsable de leur bonheur et malheur. Les gens qui tiennent à toi souhaiteraient tous que tu leur dises tes vrais sentiments. Et non tu n'as pas à taire ta souffrance au profit du confort de ton entourage. Confort illusoire parce que ceux qui t'aiment ne peuvent certainement pas être dans une situation confortable basée sur un mensonge qu'ils perçoivent malgré tout.
En fait là où tu te trompes, c'est que le bonheur de ton entourage ne dépend pas de ce que tu veux leur montrer, mais de ta situation réelle.
Les parents ça sait de toute façon toujours quand leur enfant est dans une mauvaise passe... ^^
Même quand leur enfant soutient le contraire.

Mais tu as peur que ton entourage te juge durement en sachant que tu souffres ?
Tu as peur de quoi exactement, comme forme de jugement ? Qu'ils se moquent de toi ? Qu'ils considèrent que tes problèmes sont dérisoires ? Qu'ils paniquent complètement ? Qu'ils te rejettent ? Qu'ils t'ignorent ? Qu'ils te fassent des reproches ? Quoi donc ?

S'ils t'aiment sincèrement, ils auront juste pour réaction de te soutenir du mieux qu'ils pourront.

Il est clair qu'ici nous n'avons pas pour habitude de juger. Gloire en soit rendu à Ange d'avoir choisi une telle devise. Mais tu serais probablement surprise de voir qu'en fait les gens ne sont pas souvent malveillants a priori envers quelqu'un qui leur parle.  ^^ 

Mais je sais bien que le lycée, malgré la façon dont les profs de collège nous le vendent, est un milieu où la pression de la norme, du groupe et de la réputation sont considérables et engendrent de la souffrance à pas mal de monde.
Malheureusement il n'existe aucun milieu où ces pressions n'existent pas. Mais ça s'arrange quand même avec l'âge, la confiance en soi, et l'expérience, parce qu'on apprend à s'en détacher.  WINK

N'hésite pas à continuer à nous parler ici, Espoir n'est pas le cabinet d'un médecin ou d'un psy, mais c'est un endroit où tu peux être à peu près certaine de pouvoir parler sans être jugée (le "à peu près" désignant les rares moments où on a à faire à un en-cas gastronomique pour administrateur cannibale.).

Et si tu as besoin de quelque chose que je puisse réaliser, sache que tu peux me contacter n'importe quand en MP. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Jeu 19 Juin 2014, 09:57

Je vais reprendre ton premier message

Si tu constates que tu te coupes du monde parce que tu as peur de souffrir, alors, à mon avis, il faut l'accepter et le vivre en tant que tel. Écouter tes besoins psychiques maintenant, ne pas (peut-être?) te mesurer à l'aune d'une sociabilité parfaite ou souhaitable... Souhaitable par qui? Par toi, maintenant, ou par une injonction sociale qui t'affirme que tu ne peux pas être "normale" toute seule?
J'ai l'impression, à ce que tu dis, que tu as développé cette distance pour te protéger parce que tu es affaiblie, pour te créer un cocon. Tu as peut-être besoin de rester dans ce cocon avant d'affronter la vie à nouveau. La vie est très dure, ça n'est pas honteux ni même rare de ne pas avoir la force de l'affronter.
Prends soin de toi avant tout.

Tu as besoin de communiquer ce que tu ressens. C'est un sacré pas pour avancer. Ton problème de sociabilité te limite...
Et bien justement, il me semble que là en ce moment tu as trouvé une solution satisfaisante, en en parlant sur un forum (est-elle satisfaisante pour toi?) Ça ne vaut pas moins ou moins bien, je pense, que d'avoir développé une sociabilité IRL. Ici ce sont toujours des échanges, c'est toujours de l'écoute et ça peut t'apporter tout autant de réconfort. Les paramètres sont juste différents.
En plus souvent, l'écoute est plus facilement de bonne qualité sur un espace virtuel, parce qu'on est dans un milieu particulier, d'une anonyme, et de deux de personnes qui sont très exactement là pour ça. C'est une opportunité formidable, tu as raison d'en profiter.

Je t'encourage à continuer par ce biais-là, s'il te convient.

Pour les scarifications, t'est-il possible de porter des manches longues en permanence? Peux-tu trouver une façon de cacher tes bras?

Pour le bac, qu'est-ce qui t'empêche de le travailler? Tu as des soucis pour réviser en général? Tu peux en parler, les comprendre un peu?

Pour la question du psy que soulève Thor, je ne me ferais pas si pressante. On n'est jamais sûr-e de tomber sur un qui convienne, et les démarches (à mon avis) peuvent être longues.
Si tu ne te le sens pas pour le moment, ni va pas.
Si tu as l'impression urgente à un moment qu'il faut que tu te confies à quelqu'un de réel dans le meatspace (IRL quoi) c'est sans doute une bonne idée de songer à un professionnel (quoiqu'en rien nécessaire). Si tu as le sentiment qu'il serait bon d'avoir un nom précis (éventuellement une médication?) sur ce que tu traverses.

Mais ça n'est pas obligatoire. Va où tu le sens, quand et comme tu le sens, sois simplement consciente que cette porte t'est ouverte, mais pas obligatoire.

J'ai l'impression que tu entretiens des rapports difficiles avec ta famille. Tu n'as pas non plus d'obligation de leur en parler, et là encore je n'abonderais pas dans le sens de Thor : les parents ne réagissent pas toujours d'une façon très appropriée. Ça peut réellement, dans certains cas, être une mauvaise idée de leur confier ça.
Donc encore une fois, ça dépend de la configuration : quels sont tes liens avec eux? As-tu déjà essayé d'échanger? Telles que tu vois les choses, comment penses-tu qu'ils réagiraient, comment les imagines-tu le faire?
Revenir en haut Aller en bas
kunehis




Féminin
Nombre de messages : 400
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Jeu 19 Juin 2014, 14:49

Je n'ai pas spécialement peur d'être jugée, mais je n'aime pas être jugée sans le savoir! j'aimerais bien pouvoir entendre ce que tout le monde pense parce que mon manque de communication envers les autres se retourne aussi contre moi et donc personne ne me dit rien quand c'est important!

Faire le bonheur ou le malheur de ma famille, de mes parents? je ne pense pas que je puisse agir dessus, mais je peux toujours leur éviter de leur torturer l'esprit avec mes véritables problèmes! Je sais et je sens que ma mère se pose quelques questions, mais elle ne m'en parle pas alors je fais l'aveugle et je j'essaye de dissiper ses soupesons même si je dois avouer que ca marche rarement sur le long terme.
Si ma famille connaissait mes problèmes, voyait mon corps, j'ai peur du regard avec lequel ils me regarderaient, j'ai peur qu'ils paniquent, j'ai peur de leur reaction et j'ai très peur de ce qu'ils vont aller penser de tout ceci! j'ai déja une soeur qui a pas mal de problèmes et je suis souvent la petite souris qui entend tout ce qui se dit derrière son dos donc j'ai deja un entre apercu de ce qui pourrait éventuellement m'attendre et ca j'en ai peur aussi

Je ne suis vraiment pas prête a reprendre rdv avec quelqu'un! rien qu'a l'idée j'ai envie de fuir très très loin!

Pour mes scarification, porter des manches longues je n'ai pas le choix donc je vais affronter l'été jours après jours, pas a pas, en essayant de ne pas penser a tout ce qui pourrait se passer! j'espere juste que tout se passera bien! mais j'ai quelques doutes pour mon job, parce que tous les vendredi c'est piscine pour tout le monde! j'ai déja prevenu que je ne pouvais pas aller dans l'eau (pour mes bras) mais c'est pour les jambes que je m'inquiète maintenant :/

ouais, la vie n'est pas très facile chez moi! je me fais souvent marcher sur les pieds! je suis celle qui veut bien aider sans rien dire, qui peut s'en prendre plein la tronche sans rien dire, celle que tout le monde demande quand personne n'a envie de faire ce que les parents ont demandés! avant je disais ce que j'en pensais mais vu que personnes n'a jamais écouter bah je ne dis plus rien maintenant!
Aujourd'hui, si je disais tout a mes parents, je pense que ma mère viendrait me voir pour me dire de tout lui dire comme elle l'a deja fait une fois ou deux! et comme a chaque fois je ne dis rien elle repart vexé! Je pense que ma mère attend de moi qu'elle soit aussi ma psy a qui je dit tout ce que j'ai sur le coeur (ce que ma soeur fait mais je ne suis pas comme ca et du coup elle voudrait que ca change je pense)! Aussi, etant donné que j'ai pas mal de frères et soeurs, le fait que toute la famille soit au courent me mettrait une pression folle sur moi je pense... et de ma situation actuelle, j'ai pas besoins de plus de pression!

alors j'attend que le temps passe, j'attend de voir comment va evoluer la situation, comment vont s'arranger les choses! en attendant je reste dans mon coin, je reste dans mon cocon!

je ne sais pas ce qui m'empeche exactement de travailler pour mon bac! Quand je m'imagine travailler, en théorie c'est facile de s'y mettre, c'est facile de lire un cours! En pratique je n'arrive pas a me concentrer pour travailler plus de 15 min! peut etre est ce parce que ce que je dois apprendre ne m'interesse pas, ou peut etre parce que je suis toujours en train de m'échapper mentalement et j'imagine toujours toutes ces choses mieux que je pourrais faire au lieu de travailler!

et Poupée, c'est exactement ca! j'ai développé cette distance et ce cocon pour me protéger! mais ma carapace n'est pas étanche et je suis une véritable éponge! alors je commence très serieusement a étouffer en ce moment parce que j'ai trop de choses a penser, a gérer et du coup je ne gère plus rien! je coule, je suffoque, je panique, et j'explose!
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Jeu 19 Juin 2014, 15:06

Hmmm... Si tu ne travailles pas, c'est p'têt parce que tu déprimes bien comme il faut et que déprimer n'est jamais bon pour la concentration, la motivation, l'implication dans ta vie de tous les jours.
Ca me paraîtrait normal vu ta situation.

Dis... Si tu disposais de pouvoirs magiques qui te permettraient de réaliser tes rêves les plus chers, tu réaliserais quels genres de rêves ? Quels sont tes rêves ? Ceux que tu espères voir un jour se réaliser ?
Et même ceux que tu aimerais qu'ils soient possibles ?
Ta vie idéale ressemblerait à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Jeu 19 Juin 2014, 15:37

Concernant les révisions, j'avais / j'ai un peu le même problème. Mais j'ai trouvé une solution ! Comme le disait Thor, je ressens aussi une émotion vachement "triste" au moment où j'essaie de me concentrer pour bosser... Mais je me suis rendue compte qu'il y a des moments dans la journée où je ne ressens pas cette émotion quand j'essaie de travailler (principalement le matin ou tard le soir) du coup, j'essaie de travailler durant ces moments. Peut-être que toi aussi, tu as un moment où tu te sens plus à l'aise pour bosser. Puis tu dis que tu n'arrives pas à te concentrer plus de quinze minutes. Beh je pense que quinze minutes, c'est déjà bien. Travaille quinze minutes, fait autre chose dix minutes, recommence à travailler... ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
kunehis




Féminin
Nombre de messages : 400
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Jeu 19 Juin 2014, 19:51

Dans un premier élan j’aurais dit que ma vie rêvée serait une vie qui s’arrête ici, mais puisque ce n’est pas le cas… C’est souvent le genre de choses que j’imagine le soir quand je n’arrive pas à dormir, puis cette même réflexion m’empêche de dormir ! Je rêve de choses très différentes selon mon état d’esprit du moment, comme beaucoup d’humain je pense ! Quand ca ne va pas comme c’est souvent le cas j’aimerais avoir un accident, être kidnapper, ou d’autres choses dans le même genre ! Quand à l’inverse mon moral ne va pas trop mal je rêve de voyager très loin et découvrir tous ces petits endroits isolés du monde que personne ne connais, je rêve de prendre ma voiture et de partir, me perdre sur une route mais toujours avancer et toujours me perdre !
Dans tout ceci, un seul rêve persiste, un qui est bien réel ! Il est animé par la haine et la colère ! Il ne s’agit ni plus ni moins d’un rêve de justice et de vengeance vis-à-vis de mon passé. L’idée qu’une personne recommence la même horreur qu’avec moi me fait sortir de mes gonds !
Si je possédais des pouvoirs magiques ? J’aimerais avoir le pouvoir de me faire disparaitre dans un premier temps ! Mais encore une fois après réflexion je dirai que j’aimerai pouvoir modifier à ma guise le temps et l’histoire ! Dans le présent j’aimerais pouvoir me téléporter pour partir !
Partir, toujours partir… mais je me demande bien à quoi cela me sert il d’en rêver puisque pour voyager comme dans un rêve il faut partir le cœur léger ce qui n’est pas mon cas ! Partir pour fuir ? Loin de la, mes problèmes viennent de moi, alors ils sont mon bagage de damné en quelques sortes tant que je n’aurai pas résolu chaque problème un par un !
Rêver de quelque chose de possible est un luxe ! Je ne me permets pas vraiment de prendre ce luxe, je me contente d’espérer que ce que je souhaite arrive (genre avoir mon bac)

Onda, de base j’arrive assez bien a travailler la nuit, ou aussi le très tôt le matin ! Mais tôt le matin je n’ai pas souvent l’occasion de travailler parce que je dois aider ma mère a la maison pour le travail, et tard le soir… Quand je vais plutôt bien, j’ai de l’énergie et aucun problème ! En ce moment je suis plus une larve qui n’est capable de rien ! C’est comme un ballon que tu essaye de regonfler mais comme il est percé il ne se regonfle pas vraiment, ou seulement pour un court laps de temps !

C’est fou ce que ca peut apporter de partager de temps en temps… merci  ^^ 
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Jeu 19 Juin 2014, 20:35

De quels horreurs parles-tu ?

Et tu arriverais à faire une liste de tous ces problèmes dont tu parles ? De les ordonner dans l'ordre où tu aimerais les régler ?

(C'est marrant, nous avons les mêmes horaires de travail ! Tu passes quel BAC ?)
Revenir en haut Aller en bas
kunehis




Féminin
Nombre de messages : 400
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Ven 20 Juin 2014, 09:44

Je parle de l'horreur d'avoir un homme que tu considère comme ton père qui te touche sexuellement! C'est cru a dire, mais j'en ai marre de passer par des chemins détournés... Mais je n'ai pas très envie d'en parler même si c'est quelque chose qui me perturbe souvent dans ma tête!

-Scarification
-Problèmes avec la nourriture
-Accepter mon passé qui me tue
-Rétablir une communication minimum
-M'accepter
-Retrouver un contact humain
-Retrouver une certaine joie de vivre
-Après je ne sais pas, j'ai jamais pensé a faire de liste...

Je passe le bac ES! Aujourd'hui maths pour moi... et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Ven 20 Juin 2014, 10:13

Il me plait pas l'ordre de ta liste, il est pas efficace. Tu veux régler les symptômes avant les problèmes. L'expérience prouve que ça ne fonctionne pas.

J'ai peut-être tort mais je verrai plutôt ça comme ça : Accepter ton passé, être plus à l'aise avec afin qu'il ne te freine plus, du coup pouvoir rétablir une communication minimum, donc du contact humain. Ce sentir à l'aise avec les autres, ça permet ensuite de s'accepter et donc de ressentir une certaine joie de vivre. Quand on se sent bien comme on est, on a du coup plus besoin de nos comportements autodestructeurs et c'est donc ici que doivent intervenir la disparition des scarifications et des troubles alimentaires.

Pour le BAC, je suis en L moi. Ma prochaine épreuve est l'écrit d'Anglais lundi. Bonne chance pour les Maths !
Revenir en haut Aller en bas
kunehis




Féminin
Nombre de messages : 400
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Ven 20 Juin 2014, 11:18

L'ordre que tu me propose est plus logique c'est vrai, mais ca fait quelques années que je reste au point mort alors très franchement, je ne sais plus ce qui est bien ou pas, et ce qui peut fonctionner ou pas!

Merci, bon courage pour le reste de tes épreuves aussi  smile 
Revenir en haut Aller en bas
kunehis




Féminin
Nombre de messages : 400
Age : 20
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Lun 23 Juin 2014, 09:08

J’arrête ! J’arrête ! J’arrête !
Tout ceci as-t’il améliorer ma vie ?
En rien le temps ne m’aidera
Il n’y a que moi pour y arriver
Je remercie tellement tous ces gens qui en ont voulu m’aider
Ce n’est pas le but qui compte
Mais le chemin que l’on emprunte
Le miens n’était pas le bon
En somme c’est à mon tour
J’ai compris ce que tout ce temps
On a cherché à me faire comprendre
Il ne suffit que d’une personne
Une seule, celle qui saura vous parler
Cette personne que vous ne voyez pas
Elle a su trouver les mots
Même si ils ont mis longtemps à vous atteindre
Je ne l’ai pas compris tout de suite
Mon erreur ?
Aucune erreur n’est possible
Sans le chemin que j’ai emprunté
Je ne serai jamais arrivé la
Sans ce chemin, j’aurai peut être raté cette personne
Je ne l’avais pas vu
Mais ses tous premiers mots
Ceux que j’avais oubliés me sont revenus
Et j’ai alors compris leur signification
Ce fut si long tellement de temps
Aucune erreur n’est possible
Puisque jusqu'à la fin mon histoire passée ne changera pas
Peu importe la vie que j’avais
Peu importe qui j’étais
L’important est que maintenant j’ai compris
Ma destruction ne sert à rien
Il y a des choses que je ne peux plus changer
Mais je peux me changer
Il est en mon pouvoir d’être qui je veux
Cette spirale infernale qui m’a emprisonné
Celle qui m’a détruite arrive à sa fin
Il a pourtant fallu beaucoup de choses
J’en suis la
Rien ne me sert de vivre dans un rêve
Un rêve de vengeance et de haine
Il est plus dur d’y vivre que d’y mourir
La flamme de ma vie
Aurait pu y passer mais non
Cette braise aussi faible soit elle
Me réveille enfin
C’est maintenant à moi de jouer
Une personne a trouvé les mots
D’autres personnes m’ont aidé à les comprendre
C’est mon début de la fin
Vers j’espère un meilleur chemin
Vers de meilleurs choix
Et en direction d’un avenir certain
L’écriture me revient enfin
Après tellement de temps
Vous m’avez aidé à comprendre des mots
Merci aux espoiriens, a ce forum top !
Si vous avez tout lu, c’est aussi sympa  ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un titre? je ne sais pas!   Aujourd'hui à 19:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Un titre? je ne sais pas!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que je sais que vous aimez bien...
» titre du signataire (sommaire 24)
» Debut du régime je ne sais pas quoi faire comme menu
» Tué dans un crash aérien, il ne sera pas père à titre posthume
» Comme je sais que vous êtes des pros de la poussette :) Help

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: