Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Récapitulatif des épisodes précédents...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Récapitulatif des épisodes précédents...   Mer 12 Fév 2014, 02:56

Depuis mon départ il s'est passé... pas mal de trucs, des hypothèses en tous genres ont été émises, des décisions ont été prises, des peurs ancestrales sont revenues, des démons du 9e cercle sont apparus, des oracles m'ont prédit des choses que j'ai du mal à croire et le Mal en a profité pour tenter d'asseoir sa domination, ce en quoi il a partiellement échoué ce dont je ne suis pas peu fier.


Durant le mois de Novembre/décembre, j'ai commencé à veiller trèèès tardivement. pas 2h du matin comme là, noooooon.
Des veilles de 5h, 6h, 7h voire 9h du matin sans dormir. Avec la très lumineuse idée de ne pas prendre la dose de risperdal qui m'est due à 22h mais au moment où je tombais de fatigue, donc le matin. Puis certaines journées où je ne le prenais pas du tout, si bien que j'ai failli atteindre les 72h de vie sans traitement.
Dans ces conditions, j'avais un mal fou à dormir sereinement, je voyais des tas d'ombres se déplacer dans ma chambre, je "savais" que des ninjas, des psychopathes tueurs silencieux, des monstres, Freddy, hantaient ma chambre, appuyaient sur mes draps en attendant d'être prêts à m'égorger, à me poignarder, à me tirer une balle dans la tempe... Je dois avouer que le fait que le jour se lève m'aidait à dormir puisque le jour ces monstres se faisaient plus discrets. J'ai même eu une période où j'ai pas pu dormir sans lumière parce que je "savais" qu'un poney-freddy (oui ce genre de trucs a été imaginé) que j'avais vu sur une vidéo youtube était là, caché quelque part dans ma chambre et s'apprêtait à me déchiqueter de ses dents pointues.
Fin décembre, j'étais épuisé physiquement par mes insomnies, par mes "délires", et surtout psychiquement, j'étais à genoux.
Alors j'ai demandé ce que je ne voulais surtout pas il y a encore de cela moins d'un an. J'ai demandé à mon psy de me mettre sous injection intramusculaires de neuroleptiques, arguant que le xeplion, là, était très proche du risperdal (qui jusqu'à présent avait bien marché sur moi) et n'existait que sous forme d'injections en France (ailleurs on l'appelle Invega et il existe en cachets), et avait en plus le suprême avantage d'avoir beaucoup moins d'effets secondaires.
Le principal but visé, c'était d'être certain que mon psy saurait si je ne prenais plus mon traitement, et donc si je me mettais à dérailler, saurait que ça n'allait pas avant que je lui dise ou que je lui cache.
Mon psy a préféré me laisser les vacances de Noël sous traitement oral, le temps de se renseigner sur le xeplion et les modalités les plus pratiques pour y passer, et m'a donné rendez-vous en fin janvier, et où le lendemain du rendez-vous j'ai reçu une première piqûre de Risperdal Consta 37.5mg/2mL, puis une seconde il y a huit jours à compter d'aujourd'hui le 12 (donc le 4), et est prévue une troisième dans une semaine (le 18), avant d'envisager de passer au xeplion si tout se passe bien.
Pendant les deux premières semaines, la combinaison de l'injectable et de l'oral (que je gardais jusqu'à hier soir) m'aidaient à passer d'excellentes nuits. J'ai rarement si bien dormi, si paisiblement et si vite trouvé le sommeil.

Il avait été tenté pendant ce même laps de temps de fin 2013, si j'étais réceptif au Loxapac à faible dose, pour mes angoisses assez importantes pour me clouer deux heures au fond du canapé à agoniser, le xanax à 1mg étant aussi efficace qu'un pansement sur une brique. Finalement : le Loxapac est très efficace pour mes angoisses... Et aussi pour me déclencher une crise partielle secondairement généralisée d'épilepsie que je ne remarquai que par le bruit qu'elle faisait avec mes membres et même pas avec mes sensations corporelles. Donc on l'a arrêté au bout d'un mois d'essai et on est retournés au xanax, qui pour le coup sert à prendre la poussière, après un second essai avec davantage de xanax par crise d'angoisse intériorisée.

En fin de compte, les angoisses se sont calmées avec la dose double de risperdal à la fois en oral et en injectable arrivée en janvier.

Et puis il y a eu ces rêves... Ces cauchemars...
Des cauchemars pas nombreux mais récurrents... Sur Espoir, sur le fait que je me sentais seul, et d'où ne se dégageaient que de la frustration et un malaise grandissant, à propos du fait qu'Espoir était en fait mon foyer psychique depuis 2006 et qu'il est plus difficile de tirer un trait sur 8 ans de fidélité à ses valeurs, ses membres, sa philosophie, à des valeurs, des membres qui m'ont aidé à surnager, que ce qu'on peut croire.

Et puis il y a eu plus récemment, ces crises de manque incroyablement violentes. Manque de douleur, manque de sang, manque d'AM.
J'ai pu y résister, mais elles m'ont ébranlé et m'ont rappelé que non, j'étais loin d'avoir fait le tour de la question. Que j'avais juste réussi à faire taire cette pulsion, pas à la faire disparaître.

Et puis il y a eu aussi LA discussion.
Titi m'a parlé. On a beaucoup parlé. On a beaucoup échangé. Il m'a fait lire un dossier sur l'adulte surdoué. J'ai eu beau ne pas franchement m'y reconnaître, lui me soutenait qu'il était sûr que j'en étais.
A sa décharge : en CM2, mon institutrice a proposé à mes parents de me faire tester. Puis, à force d'être tourneboulé par ce que disait titi sur le surdoué adulte, pas franchement typique, pas franchement toujours adapté au monde normalisé, souvent en délicatesse à l'école avec les façons de faire des profs, trouvant parfois des chemins détournés imprévus... A force de parler de choses qui me faisaient tiquer sans me convaincre... J'en ai parlé autour de moi.
Résultat ? Mes parents sont persuadés à ma grande surprise que je dispose d'une faculté de raisonnement assez anormale (et eux alors, ils n'en ont pas, peut-être en ce cas ? Faut les écouter parler je suis comme eux ><°) même s'ils étaient opposés à l'évaluation sous toutes ses formes y compris les tests de QI, que tous leurs amis leur ont dit et répété dès qu'ils m'entendaient parler, ce qui les sidérait, à cela rajoutez le fait que certaines ici m'ont déjà affirmé que pour leur part elles étaient convaincu que je faisais partie des "hachecuimachinchose", de drôles de zèbres, étant elles-mêmes dans ce cas.
A cela ajoutez de vagues sentiments d'admiration teintés de mépris que j'ai perçu confusément chez mes condisciples de terminales et de premières quand j'étais encore au lycée...
Je pense à présent que le test de QI, il serait intéressant de le passer, car de nombreuses choses tournent autour de cette question de ma perception du monde, de ma vitesse de réflexion trop vertigineuse pour ma psyché, de ma différence que je porte comme un boulet depuis la maternelle sans jamais avoir vraiment su s'il s'agissait de la conséquence de mon épilepsie puis de la schizophrénie, ou s'il y avait quelque chose de plus fondamental que ça... Le passer pour voir serait intéressant, ne serait-ce que pour me cerner. Bref : à voir.

Et puis la dernière semaine de risperdal oral est arrivée, et alors que l'efficacité du risperdal consta devrait commencer à se faire sentir, j'ai au contraire eu un relâchement de mes défenses, et sont revenus de vieux démons, des débuts de délires mégalo_dark_kikoo_destruktor_of_doom, qui auraieint été sympathiques s'ils n'avaient pas pour manifestation principale de faire jaillir en moi des torrents de haine sous une pluie de météores de fureur, embrasant toute forme de vie jusqu'à la ligne d'horizon et me ravageant comme une onde de colère mal contenue, car évidemment si je ne les contenais pas je ne serais probablement pas assis à mon ordinateur pour en parler. Le fait est là, je les maîtrise, mais cela faisait si longtemps que je ne les avais pas senties ces ondes de haine noire que j'avais presque oublié leur existence, et les sensations abominables que cela faisait naître en soi durablement...
J'ai eu aussi droit aux débuts de délires d'interprétation en regardant des vidéos youtube, fort heureusement, celles-ci ont la discrétion d'un éléphant dans un magasin de porcelaine, aussi il m'est facile de les ridiculiser et les annihiler proprement...
Fin bref je ne vais pas les citer tous, mais j'ai eu un redémarrage ces derniers jours d'une activité délirante passablement chiante bien que sous contrôle.

Et bien sûr comme vous pouvez le constater, je dors beaucoup moins et surtout beaucoup plus tard. Dormir à 22h ne m'est d'aucune utilité, je ne dors jamais avant 4h30 du matin, alors les débuts et milieux de nuits en attendant l'assoupissement, je glande, je regarde la télé, je me détends pour attendre le sommeil...

Reste que ça implique souvent de me réveiller tard, mais ces derniers temps ça s'exprime davantage par des levers à 13h qu'à une époque où ça s'exprimait par des levers à 17h. Je dors moins, même si je suis décalé. Et ça c'est cool.

Bon je crois que j'ai fait le tour... Oui il s'est passé plein de choses. Maintenant vous connaissez la situation.

Merci d'avoir lu si vous êtes arrivés à tout lire. =)
Revenir en haut Aller en bas
Lys
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 1386
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Mer 12 Fév 2014, 03:17

J'sais pas trop quoi te répondre mais j'ai lu...
Du coup tu passes à l'autre traitement par injection bientôt ?
En ce moment tu as ces vagues de haine / délirantes ? Tu penses que c'est en revenant à une simple dose de risperdal ?

Pour ce qui est d'adulte surdoué, tmtc que je t'en ai déjà parlé aussi, je plussoie la démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Mer 12 Fév 2014, 03:28

En fait j'ai cumulé le risperdal oral et le risperdal consta pendant les trois dernières semaines. Hier soir j'ai pris ma dernière dose de risperdal oral. A présent je ne repose plus que sur l'injection, et à terme c'est en vue de passer au xeplion, dont l'équivalence est stricte avec le consta, mais sur un mois là où le consta est sur deux semaines.

Je pense que la simple dose de risperdal est l'une des causes de ces vagues de haine et de délires, en effet, mais je pense aussi que de manière plus générale, l'hiver n'aide pas et que je ne suis pas dans une bonne période vis à vis de la schizophrénie. Ca pourrait être pire (ça peut toujours être pire) mais le décalage de mon sommeil, les mois de novembre, décembre et janvier qui ont été très durs, ont fini par me fragiliser, de même que mon départ d'Espoir qui m'a tourmenté plus que je m'y attendais... C'est une accumulation... Comme par exemple aussi les crises de manque qui m'ont miné assez significativement...


Reste que le plus gros choc est un choc positif : l'éventualité que je sois potentiellement un adulte surdoué, et que ma différence ne soit pas un péché que je porte sur le dos pour mon arrogance...
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Mer 12 Fév 2014, 07:13

Je-n'ai-rien-à-dire-mais-j'ai-lu x2 (l'heure matinale n'aide pas  :uuu: )

Alors du coup je vais juste mettre ça  45  et sans doute le regretter (non mais Onda a raison au moins pour CELUI-LÀ RIEN ne peut justifier un gros texte rose à part la fatigue et le rienàdirage et encore c'est uniquement parce que le clown de Ça m'a probablement mis un coup dans le nez pendant que je dormais)
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Mer 12 Fév 2014, 09:28

Citation :
Reste que le plus gros choc est un choc positif : l'éventualité que je sois potentiellement un adulte surdoué, et que ma différence ne soit pas un péché que je porte sur le dos pour mon arrogance...

Mais dans tous les cas ta différence n'est pas un châtiment ou un péché.
Ta différence, c'est... ta différence. Toi. Point.

À part ça pas grand-chose à dire... :/ Contente au moins de te revoir ici!
Revenir en haut Aller en bas
rayon d'espoir




Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Mer 12 Fév 2014, 18:07

Je connais un livre très bien fait sur les surdoués, le contenu est très détaillé et on arrive à comprendre une multitudes de choses ! (si tu es intéressé, je te retrouve le titre). Ce n'est absolument pas une tare ou un pêché d'être surdoué, ce peut être un cadeau pour certains, il suffit que cette extrême sensibilité et ce sens logique ne soient pas utilisés contre mais pour soi !

Le xeplion serait en prise orale? En as-tu déjà pris?

Cette prise de conscience et ce recul ont du être bénéfiques pour toi non?

Merci pour ce partage.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Mer 12 Fév 2014, 19:12

Non, le xeplion est en injection, je n'en ai pas encore pris, mais l'équivalence avec le risperdal consta est facile à faire, d'où le passage du risperdal oral au consta, puis au xeplion.
Le principe de base c'était de passer à l'injection intramusculaire coûte que coûte.

Je ne sais pas encore ce que vont m'apporter ce recul et cette prise de conscience... On verra bien. =)

Je veux bien le titre du livre, si ça te dérange pas :)
Revenir en haut Aller en bas
Ctrl.




Féminin
Nombre de messages : 633
Age : 27
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Mer 12 Fév 2014, 20:22

Il y a certaines grosses références niveau adulte surdoué, probable que le livre dont parle rayon d'espoir en fait partie.

J'en ai lu quelques uns mais je l'ai tous eu en prêt donc il ne me reste rien pour revérifier les titres, mais j'ai également été diagnostiquée sur le tard. (18/19 ans, même si j'avais passé un test de QI avant 10 ans qui me classait déjà dans les HPi soit >132, mais rien n'avait été fait à ce moment-là.) J'avais consulté une ergothérapeute à ce sujet, spécialisée dans l'aide aux personnes HP et la "réhabilitation" des échecs scolaires et professionnels dus au fonctionnement HP.

Après, je prends le risque de casser un peu la magie, mais je préviendrais juste que bah, un adulte dysfonctionnel n'est pas forcément un adulte surdoué. Beaucoup des symptômes qui sont collés à l'adulte surdoué peuvent venir d'autre chose qu'une surdouance, j'irais même jusqu'à dire qu'aucun symptôme de l'adulte surdoué est propre exclusivement à la surdouance, absolument tous peuvent se retrouver dans d'autres traits de personnalité, particularités neurologiques (adulte hyperactif, adulte Asperger etc.) voire pathologies psy. Donc le fait de se découvrir HP, même en comprenant ce fonctionnement à fond, ça peut être loin de faire un miracle dans la vie de tous les jours. C'est vraiment pas pour décourager, c'est juste histoire d'être conscient qu'on peut être dysfonctionnel parce que HPi, dysfonctionnel "d'une manière typiquement HPi" sans être HPi, ainsi que dysfonctionnel ET HPi sans lien de cause à effet ou sans suffisamment de lien de cause à effet pour que gérer son fonctionnement HP suffise à rendre fonctionnel.

Toute (ou pratiquement toute, un de mes frères est juste sous la limite) ma famille est HP (ça peut venir de nulle part, mais une fois que c'est dans l'arbre généalogique ça se transmet plus facilement) et les degrés de fonctionnalités scolaires et à l'état adulte varient pas mal. Un de mes frères a vraiment touché le jackpot avec son cerveau, très peu d'effets indésirables (genre pas d'insomnie idiopathique, pas de problèmes sensoriels, le seul problème c'est qu'il est plus facilement anxieux que la norme) et c'est lui qui globalement réussit le mieux (c'est également le seul à avoir été diagnostiqué enfant et avoir reçu une adaptation scolaire). Pour tous les autres, y compris famille plus éloignée, les difficultés ont été plus violentes (insomnie, troubles sensoriels, addictions, troubles obsessionnels compulsifs, ...) avec la palme qui revient à ma tante paternelle. Mais là encore, les médecins n'ont jamais réussi à déterminer quel était son problème, si c'était uniquement dû au fonctionnement HP ou si elle était en plus "autre chose". (Bipolaire par exemple, elle était clairement cyclothymique effectivement, mais possible que ses symptômes aient été semblables sans que ce soit ça, idem pour Asperger qui était également une piste mais qui était difficile à déterminer dans son cas, je veux dire, faire la différence entre un adulte Asperger et un adulte HPi avec difficultés sensorielles tactiles et auditives c'est galère.)

Après dans tous les cas, je plussoie Poupée subversive, naître différent ne peut pas être un péché puisque par définition ça ne peut pas résulter de tes actions. Que tu naisses HP, Asperger, schizophrène ou que sais-je, il n'y a pas de bien/mal à part les connotations que tu lui portes, et ensuite ce que tu en fais.
Revenir en haut Aller en bas
self made mind




Masculin
Nombre de messages : 159
Age : 29
Date d'inscription : 30/11/2013

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Jeu 13 Fév 2014, 12:51

Si ça peut t'aider à voir tes particularités comme un avantage et non juste comme un fardeau, c'est pas plus mal, mais c'est vrai qu'au final, ça ne change pas grand chose. Symboliquement, pour toi, ça peut. Mais en somme, ça n'est que mettre un mot sur une réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Sam 15 Fév 2014, 18:56

Bah déjà faut pas s'affoler, j'ai pas eu une révélation genre "Dieu parle à Moïse" sur ma supposée intelligence de Haut Potentiel. A dire vrai j'ai encore bon espoir qu'un test de QI me place entre 110 et 120 maximum tout bêtement parce que je sais qu'il ne suffit pas d'avoir des comportements atypiques pour être un Haut Potentiel, et que quelque part rajouter le diagnostic de surdouance par-dessus le reste... Ca fait lourd.
Je vais voir si je peux être testé, pour avoir la conscience tranquille (depuis de longues années maintenant que je fréquente Espoir, il ne se passe pas un an sans qu'une personne me le serine du coup ça me fait douter... Et le doute m'empêche de dormir tranquillement) et pour savoir à quoi m'en tenir.
Maintenant, y a que si j'ai un QI <100 que je serai déçu. Je n'ai pas été jusqu'en terminale pour me faire entendre dire que j'ai une intelligence dans la fourchette basse, merdeuh.  dry 

M'enfin on verra bien.

Oui par contre, si ça se confirme que j'ai un QI supérieur ou égal à 130, ça devrait m'aider. Pas vraiment pour redémarrer des études ou pour profiter de ce potentiel, parce que de fait si je suis testé à 130 cette année, ça signifie que j'étais au moins à un score équivalent au moment du bac, et que si je ne l'ai pas eu à cet instant-là, c'est que mon échec dépendait d'autres facteurs que mon potentiel, donc peu de chances que la "découverte" d'un éventuel haut potentiel me bouleverse au point d'avoir mon bac, un doctorat en sciences et un prix nobel de l'awesomness dans la foulée...xP
Mais ça devrait m'aider et aider mon psy à considérer ma situation psychologique sous un jour plus précis, plus clair. Parce que si j'ai bien compris les tests de QI ne se bornent pas qu'à l'évaluation de la performance, mais se couplent avec des évaluations psychologiques, qui peuvent être intéressantes dans mon cadre puisque j'ai eu quasiment exclusivement que mon psy actuel comme diagnosticien, du coup un avis extérieur pourrait être intéressant, rien que ça déjà : le regard d'un psy spécialisé dans un domaine précis différent de la psychiatrie de CMP traditionnelle.


Bref, vais essayer un truc du genre. On verra ce que ça donne.



Bref les news :

Comme certains d'entre vous l'ont lu en lisant le Bar des Espoiriens, je suis actuellement à l'affût d'un appartement à acheter.

En réalité c'est pis que ça : je signe le compromis du dit appartement Lundi vers 17h30.
Mardi je règle les derniers détails de la simulation de crédit définitive que je vais mettre en place pour acheter le logement juste après avoir interrogé mon psy (Lundi 14h45) sur le diagnostic à mettre sur le questionnaire médical de l'assurance du crédit.
Et dès que la date de départ de la propriétaire du logement est fixée et arrêtée, je mets en place tout ce qu'il faut pour que la signature du crédit coïncide avec la libération de son logement et le départ de mon logement actuel.
Ca va être calculé au plus juste pour que mon crédit s'accumule le moins possible avec mon loyer.


Mais le logement il est comment ?
C'est un 55m² avec un balcon, un garage et une cave. Le garage sera loué à 20€ par mois (brouzoufs) et l'appart dispose du chauffage collectif central au gaz, de l'eau collective (payés dans les charges locatives), j'ai que l'électricité à payer en mon nom propre.
L'appartement a les tapisseries à refaire (enfin enlever : vive la peinture) car la propriétaire a plus de 80 ans. Le seul sol à refaire sera celui de la chambre, avec une ma-gni-fi-que moquette qui sera avantageusement remplacé par du linot.

Les fenêtres de la salle sont en simple vitrage bois, donc faudra un jour les changer, mais ça reste un appartement classe énergétique C. Y a bon !

J'ai une prise télé et une prise téléphone dans ma chambre ET dans la salle, j'ai des WC séparés de la baignoire-douche, un bidet (qu'il faudra virer), des fenêtres dans la salle de bains, incroâyaaaaable ! je suis au premier étage, et un vrai premier étage, d'où Socrate ne sautera pas, même s'il va sur le balcon, je peux mettre une petite table sur le balcon d'ailleurs.

Et même si le débit internet sera divisé par trois, il est possible qu'il soit augmenté par deux par rapport à maintenant caaaar.... LA FIBRE ARRIVE !
SI !

Ah et aussi : je pourrai enfin mettre un fauteuil dans la salle.
Et la cuisine est toute équipée, sauf d'un frigo.
Et la cave est plus aride que le sahara. Et pourtant on en est à notre quatrième tempête en quatre semaines. ^^

Reste le cas de l'assurance crédit qui demande un questionnaire médical.
Je vais devoir tout faire pour obtenir l'aval de ma banque. Coûte que coûte. Mais je l'aurai !
Revenir en haut Aller en bas
Ctrl.




Féminin
Nombre de messages : 633
Age : 27
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Sam 15 Fév 2014, 19:38

Effectivement il y a tout un entretien et investigations sur ce qui est pertinent pour ta situation. (Comme moi j'y allais parce que c'était la galère au lycée, bah c'était spécialement axé apprentissage et motivation, donc par exemple j'avais également fait mon profil MBTI pour avoir des techniques propres à ça.)

Les entretiens permettent aussi de savoir si, en cas de résultat normal, il a été réalisé dans de bonnes conditions ou pas, ou si l'examinateur te trouve "lent" ce jour-là, ou en perte de tes moyens par rapport à des réparties habituelles etc.

Zéro idée de ce que ça peut t'apporter, concrètement, par contre. En Suisse, en dehors de la scolarité (et encore, seulement s'il y a les structures, mon lycée a maintenant un groupe de soutien aux HP qui a été mis en place juste après mon départ par le prof qui m'a suivie et qui a été touché par la situation justement), basiquement ça change rien, c'est juste pour sa propre motivation, apprentissage etc.

Autrement, proprio aussi jeune c'est classe ! Perso je ne pourrais pas, j'aurais trop peur de m'y retrouver coincée en cas de changement de situation.
Financièrement du coup c'est plus avantageux qu'un loyer complet à un proprio ?
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Sam 15 Fév 2014, 20:18

Eh bien, en comptant toutes les charges fixes et éternelles à savoir : eau, gaz, électricité, remboursement crédit, internet, charges locatives telles que syndic, entretien des parties communes, taxe poubelles et tout ce qui ne varie jamais... J'économiserai 60€ par mois !
Et je ne paie ni impôts sur le revenu (normal, c'est une allocation non-imposable), ni impôts locaux, ni impôts fonciers tant que je suis avec l'AAH seule.
Par contre j'ai 85€ d'APL qui se barrent, en tant qu'accédant à la propriété je perds un peu d'APL durant le temps du remboursement du crédit.
Une fois le crédit remboursé donc l'année de mes 40 ans, je n'aurai plus un centime d'APL. Mais je n'aurai plus un centime à verser à la banque ou à l'Etat, donc je récupérerai 100€ de plus sur mon budget.

En réalité, j'ai eu une succession de bonnes nouvelles car le fait que le garage soit loué 20€ par mois me permettra de faire payer à mon locataire de garage le prix réel du remboursement de l'achat du garage par mois (sur 15 ans hein : un garage est acheté à raison de 20€ par mois en 15 ans chez moi), et que la MGEN ait enfin appris que j'étais MDPH me font gagner des bonus. La MGEN me versera en tant que reconnu handicapé à >50% de handicap et moins de 10 000€ de quotient familial MGEN... 500€ par an ! Donc un peu plus de 44€ par mois.

Et bonus supplémentaire : cette année on m'a enfin reconnu le droit de disposer de tarifs sociaux pour l'électricité et le gaz. Soit 150€ par an de gaz en moins au mieux tant que je suis dans mon appart actuel, et 110€ environ de moins par an maximum en tant que proprio d'un appart à chauffage collectif (même si ça ne dépend pas de mon statut locataire propriétaire, mais du type de chauffage), ainsi qu'une réduction au montant maximum inconnu de ma facture d'électricité.

Ca paraît pas, mais quand on paie 104€ par mois de gaz et 35€ d'électricité... Y a bon !

Donc au final, je profiterai peu de ces réductions dans mon appart actuel mais je vais faire la démarche quand même pour les mois restants, en ajoutant une lettre supplémentaire expliquant mon changement de situation et d'adresse en espérant qu'ils acceptent de changer ma situation rapidement quand j'aurai emménagé.

Mais au final, j'ai vécu pendant 4 ans avec un loyer qui représentait presque 50% de mes ressources, et dont le reste de charges zigouillaient mon argent jusqu'à plus des deux tiers, SANS AIDE DE LA MGEN ! NI DE TARIF SOCIAL POUR L'ENERGIE ! NI DE REVENUS LIES AU GARAGE LOUE !

PERFECT ! ^^


Alors oui théoriquement je suis en devoir de déclarer mes revenus liés à la location du garage.. mais... 20€ par mois ? 240€ par an. Je ne suis pas imposable dessus. :D

Mon loyer me plombait complètement. A terme, à 40 ans j'aurai gagné quand même 150 € par mois minimum en économies diverses, peut-être même davantage avec les tarifs sociaux de l'énergie et du gaz. Sans compter la probable augmentation de l'AAH d'ici 15 ans. :p

Bon, si je change de situation, c'est que je peux travailler donc que je peux gagner beaucoup plus que 790€ par mois. Même à mi-temps thérapeutique, car je garderais une partie de l'AAH. ^^

Bref ma situation est juste la situation minimale dans laquelle je peux être actuellement.

Je n'irai donc que vers le meilleur. =)
Revenir en haut Aller en bas
rayon d'espoir




Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Jeu 20 Fév 2014, 17:32

Contente pour toi, ton rêve se réalise :) !!

Pour le livre il s'agit de : "trop intelligent pour être heureux l'adulte surdoué " de Jeanne SIAUD-FACCHIN

(désolée pour ma lenteur légendaire ;))
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Ven 07 Mar 2014, 07:06

Bon...  Bon bon bon bon. Bon !

Comment dire les choses ?

Dans la nuit de vendredi dernier à samedi dernier, j'ai passé une nuit assez cauchemardesque, où des hallus m'ont empêché de dormir.
Suite à cela, avec l'accord de mon psy, je suis passé à 50mg/2mL de Risperdal Consta au lieu d'effectuer le changement au Xeplion directement. Donc ça décale la prise de Xeplion au mois prochain.

Et depuis mercredi je n'ai pas dormi une seule seconde. J'en suis à 64 heures sans dormir si je compte bien.
Et je n'ai pas l'impression plus que cela d'avoir vu tant de temps que ça s'écouler.
En réalité, mon corps seul me rappelle que 40 heures sans dormir, c'est pas un état de veille acceptable.
En réalité, mon esprit a oublié l'intérêt de dormir et je n'arrive donc plus à m'inciter à me coucher pour me reposer.
C'est comme si mon corps criait son besoin de néant et que mon esprit se refusait à lui donner le repos qu'il mérite. Pas par sadisme ou folie. Juste parce qu'il n'arrive plus à avoir une réelle sensation de fatigue. Je suis fatigué, clairement. Mais le besoin de dormir n'est toujours pas présent. Ça fait 40 heures qu'il n'est plus présent du tout, et ça me paraît être comme si ça avait toujours été ainsi.
Pourtant clairement ma vision est un peu perturbée par la fatigue, mon cerveau rame pour traiter correctement les informations sensitives. Mais paradoxalement ce même cerveau gère très bien les informations abstraites telles que la pensée, l'écriture, le raisonnement, tout ça...
Je suis physiquement très fatigué, mais intellectuellement en pleine forme. Quelque peu paradoxal, tout ceci...
Je ne suis pas certain d'avoir envie de me coucher et de fermer les yeux. En réalité quand je les ferme, j'ai juste envie de les rouvrir vite pour continuer à veiller.
Oui c'est bizarre tout ça. Mais surtout c'est complètement craignos. C'est déjà heureux que je ne sois pas par terre sur le plancher à convulser en bavant, étant donné ma fragilité épileptique.
Néanmoins ça a beau être heureux, sombrer dans un coma post-crise d'épilepsie aurait au moins l'avantage de remettre les compteurs à zéro.
Mais là je sais que je suis parti au mieux pour une journée complète d'éveil... De toute façon si je devais m'endormir brutalement maintenant, je me décalerais totalement et en pâtirais par la suite.

Reste que je doute qu'un seul médecin au monde aurait envie de me féliciter pour ces 40 heures d'insomnie... Alors que neurologiquement et psychologiquement je suis fragile, et que c'est le genre de fragilité qu'il vaut mieux ne pas chatouiller avec autant d'heures d'insomnie.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Ven 07 Mar 2014, 12:53

Point positif j'ai enfin pu dormir environ 5-6h... Je sais pas trop comment.
Revenir en haut Aller en bas
vpc




Féminin
Nombre de messages : 3209
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Lun 10 Mar 2014, 17:10

parce qu'à un moment les neurones paupières ont perdu ?
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Lun 10 Mar 2014, 17:30

vpc a écrit:
parce qu'à un moment les neurones paupières ont perdu ?
J'imagine oui...

M'enfin je me rends compte en fait que le problème vient fondamentalement du fait que tenter de dormir implique chez moi de me taper des masses d'hallucinations et de peurs mortelles pendant plusieurs heures avant de m'endormir.
Même si j'arrive encore à dormir quand je me couche, c'est épuisant de se préparer à mourir dans des conditions épouvantables dès qu'on tente de s'endormir...
Du coup c'est p'têt pour ça qu'après mes 5-6h de sommeil de journée, j'ai embrayé avec une nuit blanche de plus. ><°
Mes neurones paupière ont du mal à être vaincus, parce que mes neurones généralistes me disent que je risque la mort dès que je ne suis plus attentif à mon environnement. :/
Revenir en haut Aller en bas
vpc




Féminin
Nombre de messages : 3209
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Lun 10 Mar 2014, 18:10

t'en as causé avec ton psy ?
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Lun 10 Mar 2014, 20:00

vpc a écrit:
t'en as causé avec ton psy ?
Pas encore eu l'occasion parce que je viens de m'en apercevoir, de la raison de ces insomnies. Je le vois à la fin du mois.
Revenir en haut Aller en bas
vpc




Féminin
Nombre de messages : 3209
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Lun 10 Mar 2014, 20:02

pas moyen de le contacter par tel histoire de causer un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Lun 10 Mar 2014, 20:12

Je pense pas que ça en vaille le coup. Je ne suis franchement pas en danger je trouve...
C'est épuisant, éreintant, angoissant et tout ça... mais je gère. ^^°
Revenir en haut Aller en bas
vpc




Féminin
Nombre de messages : 3209
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Lun 10 Mar 2014, 20:13

vider sonn sac n'est pas inutile
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22624
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Lun 10 Mar 2014, 20:31

C'est ce que je fais ici. ^_^

Vider mon sac devant mon psy j'ai rien contre, mais le contacter en urgence pour simplement vider mon sac... boarf je vois pas trop ce que ça m'apporterait à part l'inquiéter. Et quand les psy s'inquiètent, les patients reprennent une dose de traitement en plus. :ooo: 
Revenir en haut Aller en bas
vpc




Féminin
Nombre de messages : 3209
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Lun 10 Mar 2014, 21:09

et en même temps rester dans cette situation est elle bonne ...
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Mar 11 Mar 2014, 02:54

Pas à prendre comme du "non mais ta gueule avec tes problèmes"... Est-ce que tu ne te focalises pas un peu bcp là dessus ? Jveux dire... Ok, là t'as une période de sommeil aléatoire. Aucun doute là dessus, et je suis bien placée pour savoir que c'est très chiant, aussi.

Par contre... jsais pas.. impression que tu as non seulement "peur", mais surtout "peur d'avoir peur", et que tu te montes aussi pas mal la tête, et que tu empires le truc en faisant ca. Jveux dire, ok, tu tapes des cauchemars / hallus / whatever. C'est chiant, oui, très. Mais c'est pas non plus "grave". Un cauchemar ou une hallu n'a jamais tué de bébé phoque en Alaska. Au pire, tu vas flipper. C'tout. Rien de plus. Rien de moins. Tu ne vas pas crever.

Et ca serait bien que, au moins de manière rationnelle et rationnalisée, tu arrives à te foutre ca dans le crane, que tu te le serines facon poésie à apprendre en primaire jusqu'à pouvoir te le répondre à toi même du tac au tac quand tu seras en train de voir un bisounours sanguinaire en train de te traquer avec une barbapapa à l'arsenic et une scie circulaire...

Ca ne t'empêchera pas d'avoir peur quand ca arrive, mais ca te permettrait au moins de le dédramatiser et de te rassurer toi même.

Parce que là j'ai l'impression que sans le vouloir, tu alimentes la boucle de "Je risque d'avoir peur et ca me fait peur"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récapitulatif des épisodes précédents...   Aujourd'hui à 22:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Récapitulatif des épisodes précédents...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Soulager les maux de dents
» Xavier s'est cassé les dents de laits
» Brosse à dents pour bébé
» se coucher laver ses dents et ranger sa chambre...
» anneau de dentition ou autre gadget pour dents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Santé et Handicap :: Santé psychique-
Sauter vers: