Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Grand besoin de parler..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mouniou




Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : 13
Passion : Equitation
Surnom : Mouniou
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Dim 12 Jan 2014, 22:21

J'ai lu ton message, j'en ai pleurer.. Sur le coup je me suis sentie super mal, avec l'impression qu'on chercher à m'enfoncer une nouvelle fois.. J'ai patienter avant de répondre pour passer au delà de cette impression et de ne pas m'emporter..

Tu me dis qu'il faut que je changes de numéro, ça a déjà été fait plusieurs fois.. Le problème c'est qu'à chaque fois vu qu'elle est en contact avec des amis à moi elle finit par l'avoir.. Je sais que j'ai quelqu'un dans mon entourages qui complote avec elle puisqu'elle sais des détails de ma vie.. Mais j'ai jamais réussi à savoir qui, car même quand j'ai couper contact avec tout mes proches elle continuer de me menacer en sachant des trucs vraiment perso..
Changer une énième fois de numéro ne règleras sans doute pas le problème.. Surtout qu'elle habite juste un peu plus haut que chez moi..

La main courante a été faite, ma copine a fini par m'y forcer.. Résultat le père de la fille en question étant avocat j'ai reçu un courrier de sa part me disant de ne pas recommencer a dire des trucs faux sur sa fille sinon il porterai plainte contre moi a son tour..
Suite à ça j'ai tenté de trouver des preuves pour porter vraiment plainte mais j'ai peur que ça se retourne vraiment contre moi..

Quand a ma copine, après un nouvel accrochage je lui ai dit que l'on devait soit s'expliquer soit s'éloigner quelque temps.. Elle m'a dit que elle étant très mal en ce moment elle allée sûrement avoir du mal à ne pas s'emporter si on parle des choses qui fâche comme elle dit.. On a donc choisit de s'éloigner pour quelque temps et de faire le point d'ici un mois.. Je l'ai laisser il y a quelque minutes, j'ai raccrocher et éteint mon téléphone parce que je m'en veux.. Elle pleurait quand je lui ai dit ça.. Elle avait mal, elle voulait pas ça.. J'ai peur qu'elle fasse une bêtise.. Et moi je m'en veux, maintenant je pense vraiment que je suis un monstre.. A peine quelque minutes qu'on a raccrocher et me voilà déjà en pleur.. J'ai mal dans la poitrine comme si on m'avait planté un couteau dans le cœur..
J'ai l'impression que c'est la plus mauvaise décision de toute ma vie.. Parce que moi je l'aime et moi je viens de lui dire qu'il fallait qu'on s'éloigne un peu comme si j'en avait rien a foutre..
Maintenant elle doit m'en vouloir à mort, elle a plein d'affaire à moi chez elle, elle habite près de ma fac et j'aller régulièrement chez elle le soir quand j'étais creuver vu que j'habite a plus d'une heure de ma fac.. Maintenant tout les soir je serai seule, puis si elle est mal.. Elle aura plus personne a qui parler..
La situation me faisait mal, mais la c'est pire.. C'est bien pire parce que moi aussi je me retrouve seule.. Je viens d'appeler mon meilleur ami, je l'avais pas vu depuis un bail, il arrive parce que j'ai vraiment besoin des bras de quelqu'un, de ses bras a lui en fait parce que c'est la seul personne cher à mes yeux qui reste encore..

J'ai peur la, peur de me foutre en l'air d'un coup parce que j'ai tout laisser foirer en fermant les yeux.. Parce que en fait ouais, c'est sûrement moi la fautive et que je passe mon temps a me plaindre ici.. Que j'ai pas agis à temps et que sans doute tout est de ma faute..
Revenir en haut Aller en bas
Améthyste
Chef Anim'


Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Passion : Je sauve des gens, vazy
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Dim 12 Jan 2014, 22:48

Je ne cherche pas à t'enfoncer ni à te faire du mal. Juste à t'aider, et tout à l'heure, j'ai choisi une approche sans dentelle parce que je voulais te faire réagir.
J'ai pas le temps de te répondre en détails ce soir, mais tu as raison d'avoir appelé ton ami et de ne pas rester seule ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
http://royal-fuck-deluxe.tumblr.com
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Dim 12 Jan 2014, 23:59

Après, c'est SON choix de ne pas vouloir parler cash quoi. Parce que oui elle est mal, mais c'est pas en refusant de parler des "choses qui fachent" qu'elle va régler lesdites choses quoi.
Revenir en haut Aller en bas
mouniou




Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : 13
Passion : Equitation
Surnom : Mouniou
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Mar 14 Jan 2014, 22:00

Ouais sûrement.. J'ai plus envie d'y penser.. Elle m'a appellé et laisser un message mon meilleur ami l'a écoute à ma place, j'avais pas la force.. Elle pleurait.. Et moi j'ai fait quoi? Hein? Je l'ai effacer juste effacer.. Juste parce que depuis que je l'ai "quitter", je ne dors plus, je fais crises sur crise j'arrive même plus à me traîner jusqu'à ma fac..
C'est bizarre avant à chaque dispute, je voulais mourir pour y échapper et maintenant que j'echappe a nos dispute, j'arrive pas a m'en remettre.. Je pleure, je pleure mais j'avance pas.. Je suis la comme une larve incapable de ne pas trembler.. La tout de suite, je prépare sûrement une autre crise comme d'hab.. La nuit dernière, je me suis fait des marques au poignet à force de le serrer avec mon autre main..
J'en peux plus j'ai le sentiment de devenir folle..
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Mer 15 Jan 2014, 01:01

En même temps...
Là euh... je pige pas trop. Tu n'éprouves aucun soulagement du fait d'avoir coupé les ponts, elle non plus... Mais tu restes sur ta décision... euh... pourquoi en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
mouniou




Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : 13
Passion : Equitation
Surnom : Mouniou
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Jeu 16 Jan 2014, 22:47

J'en sais rien.. Parce que je me disais que avec quelques jours ça passerai..
Bref rien n'est passer madame a décidé ce soir de me quitter sans raison en me disant simplement que je la dégoûter et que j'étais une pute, suite à une dispute avec sa sœur apparement..
La je suis anéantie.. J'arrive même pas a réaliser en fait, j'ai mal c'est juste horrible.. Je pleure même pas j'ai tellement mal que j'ai la haine.. J'en suis presque à avoir envie de tuer quelqu'un.. J'ai envie de voir du sang, mon sang.. Je retombe dans mes vieux démon, je suis seule chez moi toute la semaine et mon meilleur ami n'est pas la..
Je vous jure j'ai la haine, j'espère qu'elle regrettera, même si je pense pas être une fille bien.. Je me hais, je la hais, je hais le monde entier putin!
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Jeu 16 Jan 2014, 23:00

Après... je vais me permettre d'être un peu sarcastique mais... Est-ce que quand vous couchiez ensemble, vous demandiez aussi à vos amis / soeur jumelle / poisson rouge de vous assister ?

C'est volontairement provocateur, ma manière de le dire, non pas pour te blesser, mais pour te faire réagir...

A chaque post sur cette histoire, il y a l'intervention d'un tiers, la soeur, l'ami à qui tu fais écouter le message, tout ca...

Comment diable auriez vous pu régler votre problème de COUPLE (un couple = 2 fucking personnes, pas une foutue équipe de foot, à un moment donné !), avec autant d'interventions extérieurs, de gens qui s'en mêlent et s'emmelent, prennent parti à tout va, influencent à droite et à gauche ?

Et là, même si c'est fini... J'ai quand même l'impression qu'une PUTAIN DE DISCUSSION EN TETE A TETE, juste vous deux, pour mettre à plat les choses et vous quitter proprement (ou vous remettre ensemble proprement. Mais le mot clé, c'est PROPREMENT), sans intervention extérieure, sans discussion par SMS, tout ca. Histoire de ne pas rester sur de la rage, de la haine, tout ca tout ca... C'EST VRAIMENT PAS EN OPTION, quoi...
Revenir en haut Aller en bas
mouniou




Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : 13
Passion : Equitation
Surnom : Mouniou
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Dim 19 Jan 2014, 20:17

J'ai essayer de lui parler vendredi, soit disant je l'aime pas, soit disant je me fous de sa gueule.. Elle a dit ne plus vouloir entendre parler de moi, et sa sœur me dit qu'elle m'en veut pas que elle a juste besoin d'une pose, oui pck j'ai beau eu dire a sa sœur que je voulais plus leur parler, que je voulais qu'on me lâche la grappe et qu'on me fouet la paix bah elle continue a se mêler..
Bref ça me fait mal, mais j'ai la haine, j'ai envie de lui hurler que je ne reviendrais jamais pourtant j'ai envie qu'on se retrouver mais je sais qu'on est totalement incompatible, qu'on se comprend pas et qu'on se comprendra jamais.
Je sais qu'elle reviendra vers moi et j'ai peur d'être mechante a ce moment la, parce que pour moi, le fait qu'elle me dise que je l'aime pas, que je fais tout pour la détruire, et que je m'en fou d'elle c'est inadmissible. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase, seulement malgré le fait que je sache tout ça.. J'ai putin de mal...
Mais border, elle a fait son choix sans me prendre en compte, elle m'a rendu encore plus malheureuse et c'est moi la fautive...
Concernant la dispute avec sa sœur, en fait c'est juste que un soir ma copine m'a appeler en me disant qu'elle voulait mourir et qu'un jour je me lèverais et qu'elle serais plus de ce monde...
Ayant mes propre problème, j'en pouvait plus j'en ai parler a sa sœur pck j'avais peur qu'elle se fouet en l'air.. Et quoi? Je suis une Salope pck j'en ai parler a sa sœur pck j'avais peur pour elle..
Alors s'il vous plaît dite moi si j'ai eu tord que je sache définitivement si je suis une Salope ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
self made mind




Masculin
Nombre de messages : 159
Age : 28
Date d'inscription : 30/11/2013

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Dim 19 Jan 2014, 20:32

Non, tu ne l'es pas. Mais c'est compréhensible qu'elle le vive mal.
Ne pas considérer tout noir ou tout blanc. Il y a des choses qu'elle dit qu'elle n'a pas à dire, mais dis toi qu'elle ne semble pas bien vivre non plus la situation. Je ne saurais que te conseiller de prendre déjà un peu de temps pour toi, et de suivre le conseil de sa soeur. Petite pause, et essayer de faire ça de manière plus sereine.
Revenir en haut Aller en bas
mouniou




Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : 13
Passion : Equitation
Surnom : Mouniou
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Sam 22 Fév 2014, 18:26

Merci pour ta réponse, ça faisait un moment que j'étais plus revenu sur mon sujet ici.. Mais la je ressens le besoin de parler à nouveau..
On a fait un pause plus sereine, c'est moi qui l'est choisie parce que elle voulait revenir avec moi mais que je trouve que rien n'a changé.. Donc pause, on s'est disputé plusieurs fois donc j'ai choisie qu'on coupe contact parce que j'en pouvais plus..
Je le lui ai dis en face, elle a très mal réagit, en colère puis des larmes... Ça m'a fais mal, mais sans doute nécessaire.. Au final après cette crise on a pu tomber d'accord sur le fait que on devait se poser.. Voilà maintenant 3 semaines que c'est arriver.. Mais parfois elle m'envoies des sms, du genre l'autre fois gros coup de blues, et le bam je reçois un message d'elle, hier soir aussi elle m'a envoyé quelques message alors qu'elle était à une soirée (avec son ex :@ ) apparement complètement bourrée.. Moi j'ai pris un somnifère histoire D'enfin dormir.. Ça a plus ou moins marcher..

Bref après 3 semaines, on a pas avancer d'un millimètre vu que je refuse obstinément de répondre à ses messages.. Ou alors je suis très froide avec elle.. J'ai donc pris ma plus belle plume ce soir pour lui envoyer un mail lui disant tout ce que j'ai sur le cœur.. J'attend sa réponse s'il y en a une..
J'ai peur car depuis 3 semaines bah je ne l'ai absolument pas oublier, j'ai toujours aussi mal.. Je sais qu'au fond elle non plus sinon elle m'enverrai pas des messages..
Mais le temps passe, le temps passe et on a aucun objectif à part d'aller déjà mieux chacune dans nos têtes avant de reprendre contact..
Mon plus gros problèmes c'est que elle ne va pas mieux, je ne vais pas mieux et ma vie n'en prends pas le chemin, je vis un enfer avec ma mère en ce moment, j'aimerais partir de chez moi avant de perdre pied car j'en peux plus.. Mais mon seul échappatoire c'était chez elle ou chez mon meilleur ami, mais lui en ce moment va mal aussi alors j'évite de l'encombrer.. Du coup bah j'ai plus d'échappatoire si ce n'est mes sorties en boîte pour ne pas rentrer pour éviter les problèmes... Mais ça ne mène à rien..

Je suis perdu...
Revenir en haut Aller en bas
mouniou




Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : 13
Passion : Equitation
Surnom : Mouniou
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Mer 02 Juil 2014, 13:04

Je remonte mon post parce que voilà, le besoin de parler et de retour.. Même si je n'ai aucune réponse ou quoi j'ai juste besoin d'exprimer ce quelque chose u fond de moi..

Alors voilà demain c'est mon "en principe" dernier rdv chez le spécialiste pour savoir si il va me mettre sous ritaline ou non, et voilà je stress à mort. Déjà parce que avant je voyais une femme qui la m'a envoyé vers un collègue de son service pour "avoir deux avis" qui valent mieux qu'un.. Ensuite parce que ce monsieur je l'ai croisé et qu'il est pas aimable du tout..
Ma copine qui devait m'accompagner a été appelée par son patron et normalement elle bosse demain matin.. Voilà donc que je me retrouve toute seule, avec une trouille pas possible, parce que ils pensent tous qu'il y a autre chose derrière mon TDAH.. Ils m'ont parlé de Haut Potentiel (avec mon test de QI à l'appui..), puis ils ont parlé de bipolarité, en fait personne est d'accord sur le reste par contre le TDAH, ça ils sont tous unanimes..

Et moi j'ai peur, peur qu'ils se trompent, peur d'être dingue ou tout au moins de le devenir, peur de perdre ma copine et mes proches..
C'est surement dû au fait que je n'arrive plus à dormir depuis une semaine, des crises d'angoisse, des réveils en pleurs.. Alors oui ma copine me rassure, me dit que ça fait deux ans que c'est pas ça qui va changer quelque chose, que elle m'aime, que elle est là, que je peux l’appeler peut importe quand si ça va pas, que je ne suis pas folle.. Mais ça entre dans une oreille et ça ressort par l'autre, je suis bloqué dans ma panique et j'aime pas ça..

Parce que c'est dans ces moments que je fais n'importe quoi, la preuve j'ai songé à pas aller à mon rdv de demain, j'ai songé à couper contact avec mes proche de peur que eux même en ai envie.. Et je sais pourtant que c'est pas ce que je veux.. Actuellement si je pouvais aller au fond d'une grotte jusqu'à la fin de mes jours, je pense que c'est l'option que je choisirais..

Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Mer 02 Juil 2014, 13:07

Qu'est-ce qui te fait le plus peur là-dedans ? Le TDAH ? Le Haut Potentiel ? Le trouble bipolaire ? le spécialiste antipathique ?
Que crains-tu qu'il advienne en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
mouniou




Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : 13
Passion : Equitation
Surnom : Mouniou
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Mer 02 Juil 2014, 14:47

Je ne sais pas vraiment en fait, j'ai peur que tout ça change ma vie en mauvais.. Que l'on m'exclu..
Le TDAH c'est pas ce qui me fait le plus peur, si il s'avère que c'est le bon diagnostique, ça serait plutot un soulagement et une explication à toutes mes galères.. Pourquoi je suis différente, pourquoi je comprend tout mais malgré tout les autres sont toujours meilleurs que moi.. Pourquoi les autres arrive à travailler pendant plusieurs heure alors que moi je peine pour 10 min..

Mais tout le reste ça oui ça me fait peur, car le TDAH c'est une gène mais on peut apprendre à le gérer, on évolue avec le temps (une amie a moi en est la preuve, elle ne prend plus de traitement car elle a appris à gérer ça avec sa psy et elle a finit ses études).

Le Haut Potentiel, je ne sais pas ce qu'il implique exactement, c'est dur à avaler pourquoi si je suis "si intelligente" j'arrive à rien. En fait, ce que je ne connais pas me fait peur.. Puis c'est un peu comme être classée "hors norme", j'ai toujours été différente ça je le conçoit mais au final j'ai peut être pas envie qu'on mettre tout ce qui me caractérise dans des cases..

Si j'avais pas sortie un 136 de QI au test que la psy m'a obligé à faire ( j'étais pas sur de le vouloir et j'ai écouté aveuglément..), est-ce qu'on m'en aurait parler un jour? Pourquoi depuis que j'ai eu ces résultats certains de mes proches me regarde si différemment.. Même ma psy tente de me rassurer à coup de "Mais bon sang, 136 de QI c'est pas tout le monde qui les a tu es capable de grande chose si tu en prends conscience, on est d'accord pour dire que tu as de très grande capacités"
Mais après tout, moi c'est pas forcément ce que je veux.. J'ai 18 ans et j'aimerais avoir une vie de personne de 18 ans.. Pas qu'on attende de moi de tout réussir avec brio, je suis pas cette personne qu'ils décrivent tous..

Pour eux je suis juste une série de trouble psychologique avec une conscience et si je les règle je suis destiné à faire de grande chose.. Mais non, c'est pas moi ça, oui j'aimerais faire de grande chose de ma vie, mais je veux surtout vivre. Je veux faire les choses comme je les entends, pas qu'on me dise "Tu as tel QI donc tu dois.."
Je ne dois rien, on m'a pas demandé mon avis dans tout ça..

J'ai fais des démarche pour aller mieux pas pour aller en prison et la on m'emprisonne dans des diagnostiques, des résultats, des chiffres, des mots mais il est où l'humain dans tout ça.. Les seuls personnes qui sont au courant et qui ne me catégorise pas sont mon meilleur amie d'enfance et ma copine, mais jusqu'à quand? Eux aussi on va leur retourner le cerveau?

J'ai peur de me retrouver seule à force qu'on mette des noms sur tout ce que je suis..

Le trouble bipolaire, je sais pas d'où c'est sortie, ma tante en souffre et je ne suis pas comme elle. Il veulent encore classer ma sensibilité dans quelque chose. J'ai simplement peur qu'en ayant voulu soigné une chose, on m'en trouve des milliard qui ne sont en fait rien..

Quant au spécialiste, j'ai déjà du mal avec les hôpitaux, les examens, ça me stress alors si c'est pour avoir en face de moi un mur de pierre pour qui je ne suis encore une fois que des symptômes à quoi bon..
Revenir en haut Aller en bas
Ctrl.




Féminin
Nombre de messages : 633
Age : 27
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Mer 02 Juil 2014, 19:29

Ton QI n'est pas inscrit sur ton front, si tu leur dis pas (et pourquoi leur dire ?) ils le savent pas.

Je suis et viens d'une famille HP. A une exception près (mais frôlant les 130), ma famille (proche) est HP. Certains aux environs de 135, d'autres jusqu'à 150. Tout ça pour dire que un QI dans les 130 ne m'impressionne pas. C'est pas pour te rabaisser, c'est juste que j'ai la preuve concrète que les gens sont intelligents, mais plutôt normaux, dans les 130's. Pas de quoi s'affoler, il faut bien plus que ça pour passer son bac à 12 ans et autres exploits classés surdoués.

Il n'y a pas de seuil qui fait qu'à 129 un cerveau est normal et à 132 il "est HP". Le label d'HP est donné au 2% de la population possédant les plus gros QI. Traditionnellement c'est à partir de 130. En réalité, plus de 2% a 130 et plus. Mensa a rehaussé à >132 pour qu'on soit plus proche des 2%, mais il y a régulièrement des appels à hausser la barre. Parce que 130 ou 132, c'est des barrières théoriques, et qu'en pratique on se rend compte que plus de 2% les passent.

Tout ça pour dire que ce label, comme tous les autres, est très théorique. Et dépend des tendances. A une autre époque tu serais peut-être considérée trop bête pour être HP. Pourtant ton cerveau serait le même. Et c'est ce cerveau qui compte. Entre 90 et 110 il y a une différence. Entre 110 et 130 aussi. Pareil entre 130 et 150, et après ça. Mais il n'y a pas de seuil avec des différences nettes. C'est progressif. A partir d'une certaine vitesse et activité, il peut y avoir des bugs causés par cette vitesse/activité. (Note : on peut avoir ces mêmes bugs pour d'autres raisons. Aucun problème d'HP n'est spécifique aux HP, à ma connaissance. N'importe qui peut être insomniaque, pour prendre un exemple courant dans la population générale, HP ou non.) Certains en sont déjà victimes à 125. D'autres se portent bien à 140. Il y a juste plus de risques en montant.

Le "diagnostic" d'HP, il n'y a pas à en avoir peur. Il ne signifie rien, n'est suivi d'aucun traitement ou mesure particulière. Si t'as des problèmes, tu le savais déjà avant, et tu en souffrais déjà avant. Et sur ça que tu devras bosser, pareil que sans l'étiquette d'HP. Si t'as pas de symptômes, il ne se passe rien de ce côté. Si t'en as, ça te donne une piste de traitement, mais un traitement t'en aurais de toute manière un.

Quant à l'exclusion, le "par rapport aux autres" :
1. Comme je l'ai dit en début de message, t'as pas à leur dire et si tu le dis pas, ils le sauront pas.
2. Lève les yeux et regarde. T'as probablement une bonne poignée d'HP que tu côtoies dans la vie de tous les jours. Dans tes anciens camarades de classe. A la fac. S'ils étaient tous testés devant toi, tu serais surprise de voir à quel point c'est relativement courant. Certains moins une surprise (des gens reconnus pour être intelligents) que d'autres. Loin des 2%, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
mouniou




Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : 13
Passion : Equitation
Surnom : Mouniou
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Mer 02 Juil 2014, 19:51

Je sais bien que je n'ai qu'à pas leur dire mais faut dire ça à ma mère qui va le crier sur tout les toits, après ça les gens me regardent différemment.. Ce regard qui veut dire " Elle est trop bête pour avoir un tel QI" et après ça on me classe dans une catégorie.. Rien qu'à voir la promo de ma fac, ma mère en a parlé à mon chef d'étude qui en a parlé aux autres profs qui en ont parlé aux représentants d'élèves qui eux même en ont parlé à d'autres. Maintenant je suis classée à part...

Je ne me suis jamais sentie supérieure, et tu ne me rabaisses en rien ne t'inquiète pas.. J'aurais juste préféré ne pas le savoir pour que ma mère ne le sache pas et ne le dise à personne..
Revenir en haut Aller en bas
Ctrl.




Féminin
Nombre de messages : 633
Age : 27
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Mer 02 Juil 2014, 20:39

Le problème est plus ta mère que le fait de toi le savoir. Une discussion (ou lettre) à ce sujet serait nécessaire à mon avis. Lui dire que t'es déçue qu'elle ne sache pas garder sa langue dans sa poche, que si elle ne se sent pas capable de respecter tes choix sur à qui, quand et pourquoi le dire, tu vas juste devoir garder les informations pour toi et ne plus lui en parler.

Il y a je pense un gros problème dans le raisonnement : "J'aurais juste préféré ne pas le savoir pour que ma mère ne le sache pas et ne le dise à personne."

Ta mère ne le sait pas parce que tu le sais. Elle le sait parce que quelqu'un lui a dit. Si c'est négatif, la leçon à en retirer c'est qu'il ne faut pas tout lui dire. Ne met pas la faute sur le fait d'avoir été testée, de savoir, ça serait vraiment dommage. Et complètement irrationnel. Tu pourrais en retirer des choses, particulièrement une compréhension de comment tu fonctionnes.
Revenir en haut Aller en bas
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Jeu 03 Juil 2014, 22:38

je suis totalement d'accord avec ctrl, fait comprendre à ta mère qu'elle te mets un poids sur les épaules.

Revenir en haut Aller en bas
mouniou




Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : 13
Passion : Equitation
Surnom : Mouniou
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Mar 15 Juil 2014, 19:11

D'accord, merci de vos réponses. Je vais essayer mais avec ma mère rien n'est jamais facile..
Revenir en haut Aller en bas
Orphéa




Féminin
Nombre de messages : 198
Age : 23
Date d'inscription : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Dim 20 Juil 2014, 21:07

Tu as pu parler avec ta mère ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand besoin de parler..   Aujourd'hui à 13:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand besoin de parler..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» bébé 17 mois et fin de grossesse, besoin de sommeil!!
» point de côté ... et besoin de parler ...
» parce que nous avons besoin de parler [shannichou]
» Nouvelle sur le forum et besoin de parler...
» besoin de parler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: