Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 un petit point sur mon cas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 21:07

Bonsoir,
ça fait longtemps que je ne suis pas venu ce site mais en recevant un mp je me suis dit que je pouvais revenir un peu. Il faut savoir que même si je poste un ou plusieurs messages il se peut que d'un seul coup je ne vienne plus car en ce moment je peux bâcler tout un tas de chose d'un seul coup; de plus il y a des jours où je n'allume pas mon PC pendant pas mal de temps...

Alors voila...mon cas ne c'est pas vraiment amélioré...
Je suis toujours suivie pas une psy, depuis presqu'un an maintenant.
Avant je n'allais pas bien à cause de la mort de mes chats et cela m'a conduit à me scarifier. Cependant beaucoup de choses sont venu s'ajouter à cela...
Je me scarifie de plus en plus...
Je me trouve grosse et souhaite maigrir (1m61 pour 45kg)...
La vue de mon corps plein de graisse et de cicatrices me dégoutte...
Je déprime sans savoir pourquoi...
Je cherche désespérément des raisons à mon état...
Ne pas me souvenir de mes séances chez la psy lors de mes 10 ans me tracasse de plus en plus...
Mes notes de Terminale sont souvent en chute libre...
Je n'ai plus de motivation pour travailler ou autre...
Le métier que je veux faire "éducatrice spécialisée" me fait "peur" dans le sens où il faut être stable psychologiquement et que ce n'est pas mon cas...
J'ai peur de l'avenir avec les traces qui resterons sur mon corps. Comment sera ma vie de couple (si encore je trouve quelqu'un qui veuille bien de moi)? Comment sera ma vie professionnelle?...
Je me pose des questions sur le sens de la vie?
La pression des cours et du bac m'angoisse et me déprime; ce qui entraîne un cercle vicieux....

Bref...je ne dirais pas que je suis au fond du trou car je sens bien que je peux descendre bien plus bas mais je ne suis pas non plus dans la lumière.

Voilà donc un petit point sur ma vie...

Merci de m'avoir lu.

Revenir en haut Aller en bas
Améthyste
Chef Anim'


Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Passion : Je sauve des gens, vazy
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 21:26

C'est un peu dur de te répondre de but en blanc, comme ça, parce que tu parles de beaucoup de choses dans ce bilan, mais tu développes pas vraiment. J'ai pas envie de faire une longue réponse basée sur des hypothèses si elles s'avèrent fausses, alors du coup, quelques questions (auxquelles tu es libre de ne pas répondre) :

Ton suivi psy, c'est avec un psychiatre ou un psychologue (ou autre) ? Ca se passe comment avec lui/elle ?
Depuis combien de temps ton corps te dégoûte ? Est-ce que tu as des TCA ou c'est plutôt de l'ordre du complexe physique ? Est-ce que tu arrives à comprendre les raisons de ce dégoût ?
Pourquoi ne pas te souvenir de tes séances psy à 10 ans te perturbe / t'angoisse ?
D'où vient ta perte de motivation (que ce soit vis-à-vis du travail à l'école ou d'autre chose) ?
Tu te poses quel style de questions existentielles ?
Revenir en haut Aller en bas
http://royal-fuck-deluxe.tumblr.com
WoD




Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 27
Localisation : Belgique
Passion : Rien
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 21:27

Soit le rebienvenue, j'espère que tu trouveras l'oreille attentive que tu souhaites.

Tu sais, 1m61 pour 45kg à moins que se soit trèèèès mal réparti (genre 40kg dans le ventre) c'est pas du tout gros, tu ne sembles pas grosses avec ton poids par rapport à ta taille. Maintenant je ne t'ai jamais vu et ne peut pas jurer que tu n'es pas grosse, mais avouons que 45kg pour 1m61 c'est bien, c'est dans la norme. Pour ton âge, pour être dans la norme tu dois faire entre 40 et 60kg d'après la courbe de croissance.

Pour les cicatrices c'est autre chose, suivant avec quoi tu te coupe ça reste plus ou moins longtemps, après je pense que tu t'y habituera avec le temps. J'ai des coupures au rasoir qui datent de 2007 et avec le temps je m'y suis fait.

En général les notes scolaires descendent avec le moral, si tu déprimes c'est normal que ta moyenne chute et réellement ce n'est pas grave.

Tes cicatrices sont visibles comment et sur quel parti du corps ? Car il existe des moyens de les cacher pour la plupart tu sais.

Tu souhaiterais réellement faire éduc' pour plus tard ?
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 21:32

Bon retour à toi.

Pourquoi as-tu cessé de voir un psy ? Tu penses à en revoir un ?

Je vais voir sur mon ami le site de calcul de l'IMC... Il semblerait que tu sois maigre.

On m'ordonne même de voir un médecin ou un professionnel de la nutrition parce que je dois prendre du poids, m'enfin je ne sais pas ce que ça vaut les recommandations du site.
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 21:48

a amethyste:

Ton suivi psy, c'est avec un psychiatre ou un psychologue (ou autre) ?
* c'est une psychologue

Ca se passe comment avec lui/elle ?
*ça ce passe bien, je parle mais parfois je n'arrive pas à dire ce que je veux car c'est un face à face et que je n'aime pas ça.

Depuis combien de temps ton corps te dégoûte ?
*je ne sais pas vraiment, peut être 6 mois ou plus.

Est-ce que tu as des TCA ou c'est plutôt de l'ordre du complexe physique ?
*Je ne sais pas ce qu'on peut qualifier de TCA mais disons que souvent je me prive de manger ou alors que la nourriture me dégoute....je préfère manger en regardant la tv pour ne pas penser au fait meme que je mange.

Est-ce que tu arrives à comprendre les raisons de ce dégoût ?
* Bah à part que je me trouve trop grosse et que je n'aime pas la vu de mes cicatrices non je ne vois pas...

Pourquoi ne pas te souvenir de tes séances psy à 10 ans te perturbe / t'angoisse ?
*Je considère que 1 ans chez une psy doit m'avoir quand meme marqué et pourtant je ne me souviens d'absolument rien, c'est comme si je l'avais zappé de mes souvenir et je n'aime pas ne pas me souvenir....

D'où vient ta perte de motivation (que ce soit vis-à-vis du travail à l'école ou d'autre chose) ?
* Je ne sais pas et c'est ça qui me déprime en partie....ne pas savoir est horrible.

Tu te poses quel style de questions existentielles ?
*Pour ça je copie ce que j'avais mis sur le site Ciao :
Tout les jours c'est le même rituel que je pourrais définir de « métro, boulot, dodo » ; j'ai l'impression de faire toujours la même chose et de ne pas avancer dans ma vie ; et quand je me dis qu'il faudrait que je me bouge pour avancer je me pose tout de suite cette question : « avancer oui, mais pour aller où ? ». Je ne vois pas vraiment le but de la vie….avoir un travail ? Oui mais une fois fait je reprends un rituel d'habitudes et de nouvelles lassitudes…Avoir une maison ? Très bien mais après je fais quoi… Fonder une famille ? D'accord ça changera mon quotidien mais seulement pour un temps ; après on recommence avec les habitudes… Pour la conclusion j'arrive toujours au même point, nous naissons pour attendre patiemment la mort, et entre ces deux points nous vivons dans des rituels, des habitudes, enfermés dans cette société où on laisse une infime trace pour ensuite disparaitre et laisser les choses perpétués pour nos descendants.
J'ai bien conscience que tout ceci perdure depuis toujours et que malgré tout ce que chacun peut faire nous serons toujours enfermé dans les routines quotidiennes. Cependant je n'arrive pas à m'arrêter de penser à tout ça. Et plus j'y pense moins je « m'amuse » et plus je me dis que tout ce que je fais ne sert en fin de compte à rien (étudier, lire, regarder des vidéos…). J'ai donc de moins en moins de plaisir à faire des choses, à vivre.

Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 21:50

bonsoir Ide,merci,

je n'ai pas arreté de consulter, j'y vais toujours

Oui je suis déja allée sur un site de ce genre mais malgré cela je ne me vois pas comme on me le dit
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 21:56

je crois que le message que je t'ai envoyé / à Wod/ n'a pas marché....

enfin bref...Je dois déco car je vais me coucher....
Merci à vous et à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
WoD




Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 27
Localisation : Belgique
Passion : Rien
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 21:58

Passe une bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 21:58

Ah excuse-moi pour l'erreur.

Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 22:00

Merci, à vous aussi
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 23:34

Je me souviens qu'on s'était échangé quelques mps et qu'on avait commencé à avoir un contact privé, je suis désolée si j'ai pas tenu, parfois je me laisse déborder par ma vie (y compris quand je procrastine, c'est nul...)
je fais pareil à Ide, j'ai toujours pas répondu à son mp d'ailleurs (elle te confirmera u_u)

Tout ça pour dire que j'espère que tu n'as pas pris ça contre toi et que je suis désolée.

Continue à nous parler de la façon dont tu te sens... J'ai moi-même pas trop la pêche ce soir alors j'ai du mal à répondre, mais je te lis.
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Dim 01 Déc 2013, 23:51

Concrètement, oui tu es en sous poids. Objectivement. Avec les chiffres que tu donnes.
Est-ce que tu as parlé de cet aspect là avec ta psy ? Parce que ca serait vraiment con de laisser évoluer des complexes vers un trouble alimentaire plus sérieusement ancré (dont c'est toujours assez merdique de sortir, et qui met ta santé en danger), et que le mieux à faire, c'est vraiment d'en parler et de chercher des solutions dès le départ.

Sinon euh... Bon, pour le métier d'éduc, j'ai un peu éclaté de rire en disant qu'il faut une stabilité magistrale pour être éduc. C'est à dire... Je suis éduc. Quand j'ai commencé ma formation, j'avais la gueule totalement noyée sous mes emmerdes, mon hyperphagie, tout ca.

Je ne me définis définitivement pas comme étant "Madame santé mentale", pour autant, je suis éduc, et je ne pense pas que je fasse mal mon taf pour autant. Par contre, oui, ca implique de bien se connaitre, de connaitre ses limites, et d'être au clair avec le fait qu'on a des trucs un peu barrés en nous. Parce que c'est un taf où on peut difficilement se voiler la face très longtemps, et où on a tendance à se prendre nos fragilités en pleine face par moment.
Mais pour autant, je ne vois pas ca comme un truc qui t'empêcherait dans l'absolu d'être éduc. Il faut juste en être consciente, te connaitre...

Pour les cicatrices et le couple... Trouve toi un copain ex-viandeur :p (non, bon. C'est pas une solution absolue, c'est juste celle que j'ai appliquée :p Après, je connais des gens couverts de cicatrices qui ne sont pas en couple avec un automutilateur ou ex automutilateur, et pour autant que la personne en face soit un brin ouverte d'esprit, bah... ca ne pose pas problème pour autant quoi...)

Sinon, tu dis que tu n'arrives pas à tout dire à ta psy en face à face. Là aussi, je peux largement comprendre. Ma solution, ca a été de demander à mon psy si je pouvais lui envoyer des mails. Du coup, quand il y a un sujet que je bloque à aborder, bah je lui en parle dans un premier temps par mail, ca facilite le dialogue ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 19:16

à PS: merci de me lire. Et ce n'est pas grave, j'avais moi même commencer à ne plus trop suivre, ne t'en fais pas^^
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 19:23

à Booh:

Oui je lui en est parlé et on y travail....mais pour le moment je suis sceptique.

Tu est éduc ?! Trop cool! Si j'ai des questions je pourrais te demander?
Ca me rassure alors, c'est vrai que ce doute en fait je l'ai eu par rapport à mes proches qui me disais qu'il fallait quand même être "costaud". Mais personnellement je connais mes limites et je sais que face à un public je surmonterais mes difficultés. Je trouve qu'aider les autres pourrais peut être même m'aider.

Pour l'histoire du couple ouais c'est une idée^^ On verra bien sur le moment^^

pour la psy j'avais décidé de lui écrire et c'est ce que j'ai fait (2 copie double--') du coup elle à pu lire à peut près tout les sujets que je voulais aborder. Cependant il y à quand même des moments où j'ai du mal à dire ce que je pourrais dire par écrit pas exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 19:31

Bah oui, si tu as des questions sur le taf, tu peux clairement les poser.
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 19:36

merci :)

bah en faite c'est surtout que je suis en terminal et que du coup je ne sais pas trop quoi faire l'année pro...
j'ai pensé à 2 solution:
-faire un DUT carrière sociale et la dernière année me spécialiser en éduc spé.
-prendre 1 an pour gagner en maturité et autonomie et donc faire un service civique, stages, petits boulots....pour ensuite tenté le concours en école d'éduc.

qu'en penses tu? et toi qu'a tu fais?
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 19:52

C'est pas tout à fait le même système en Suisse, mais on a l'équivalent :

Université en pédagogie curative d'un coté.
Formation d'éduc, avec obligation de stage préalable d'un autre.

Et sincèrement, à titre personnel, je te conseille des deux mains le cursus qui te fait avoir de l'expérience préalable.

Parce que très sincèrement, pour m'être fardée quelques collègues sortant de la voie universitaire, qui avaient fait quelques court stages lors de leurs études, euh... mes envies de défenestration à leur égard ont été nombreuses, quoi. Parce que euh... C'est bien le bagage théorique, je ne dis pas le contraire, mais ca ne remplace définitivement pas l'expérience de terrain !

Et bon. Je pense que c'est un boulot où on a vraiment besoin de se confronter à la réalité du terrain pour être certain de son choix professionnel.
Et aussi, et là ca repart sur ce que je disais avant : se confronter à la réalité du terrain le plus vite possible, c'est aussi connaitre ses failles, les trucs sur lesquels on doit bosser, avec le cocon relatif du statut de stagiaire où on a moins de responsabilité que comme titulaire d'un poste, quoi.
Et je pense que c'est vraiment utile pour éviter de se casser les dents à l'entrée dans le monde du travail. 
Et quand je vois dans le descriptif de formation du DUT carrière sociale un "2 semaines de stages au 2ème semestre de 1ère année, 8 semaines de stage au 2ème semestre de 2ème année", ca me parait foutrement light ! Parce que bon, 8 semaines, donc deux mois de stage... c'est le temps qu'il faut à un stagiaire pour prendre ses marques dans une équipe, avec un groupe de résidents, tout ca. Les premières semaines, le stagiaire patauge dans la semoule, et c'est normal. Donc partir au moment où tu peux réellement commencer à être dans la réalité du boulot, euh... C'est quoi le but ? Ne parlons même pas des deux semaines en première année, j'ai juste envie de dire "Wtf c'est quoi cette blague !?".

Donc ouais, le plan "prendre une année pour faire des stages, puis concours d'éduc", il me parait définitivement le meilleur.

Après, c'est mon point de vue, quoi.

D'autant plus si tu dis que tu n'es pas une foudre de guerre en terme de motivation pour les études. Ca a aussi été un des paramètres qui a fait pencher la balance pour moi : je sais que à l'université, avec des grands amphis, la liberté académique, l'absence de contrôle continu dans la plupart des matières, tout ca, ca m'aurait à peu près à coup sur envoyé dans le mur, parce que euh... Soyons honnête, je n'en aurais pas branlé une jusqu'à la veille des examens. Tandis qu'en formation d'éduc, t'as pas mal de travaux à rendre en cours de route, de travaux de groupe et tout ca. Ce qui a tendance à mettre les batons dans les roues d'un poil dans la main / de tendances notoires à la procrastination.
Revenir en haut Aller en bas
lululatordue




Féminin
Nombre de messages : 40
Age : 17
Passion : Photo
Date d'inscription : 29/08/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 20:26

48 Je pense que vider ton sac ici est une bonne chose et pour tes rendez vous chez le psy qui te gêne c'était pareille pour moi au début et mon psy me disait toujours parle toi seule en gros pendant une consultation réfléchi à voix haute, c'est dur au début mais c'est efficace !!
Et comme le dis booh tu es en sous poids clairement je sais que le fait de le dire c'est pas grand chose mais je suis persuader que tu n'es vraiment grosse tout ce qu'il faut c'est en prendre conscience (plus facile à dire qu'a faire ) mais porte des vetements que tu aimes et dans lequel tu te sens bien je suis passée par la moi aussi
Courage !48 
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 20:39

à booh:
merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre aussi bien.

Pour moi l'option (1 ans + concours) me paraissait aussi la meilleure et la plus intéressante. Je n'ai pas envie d'aller à la fac pour continuer à suivre que des cours théorique car avouons le, si je manque de motivation au lycée c'est en partie parce que ça n'a rien de concret et je déteste ça. Donc ça me parait pas mal. De plus l'année de 'pause" me servira, à mon avis beaucoup car je suis assez timide dans les "débuts de connaissances" et ça me permettrais de prendre confiance en moi. Bref je penche plutôt pour cette option.

encore merci pour ta réponse^^
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 20:43

à lululatortue:
merci^^
ah ça doit être dur de parler toute seule devant le psy....mais c'est vrai qu’après on doit être plus à l'aise pour parler.

^^pour le poids bah...je sais...mais il faudrait que je m'en convainc, ce qui n'est pour l'instant pas le cas...
Revenir en haut Aller en bas
lululatordue




Féminin
Nombre de messages : 40
Age : 17
Passion : Photo
Date d'inscription : 29/08/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 20:57

Pour le poids (et le reste ) parle en justement à ton psy ( si ne n'est pas déjà fait ) et surtout vide ton sac ici ça fait un bien fou (enfin je trouve ) ^^
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Lun 02 Déc 2013, 21:01

c'est déja fait^^
mais oui, vider son sac fait un bien fou^^
Revenir en haut Aller en bas
ookami




Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 20
Passion : Mangas / k-pop / dessiner
Date d'inscription : 07/03/2013

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Mer 11 Déc 2013, 21:39

bonsoir!
Ce n'es pas vraiment pour être lu ou avoir des reponses mais j'ai envie de dire ce qu'il m'est arrivé!

Alors aujourd'hui j ne me sentais pas bien et vu que ce n'est pas la première fois ma mère voulais prendre rdv chez le medecin...moi je lui dit non car je ne veux plus y allé ç cause de la scarification...
les heures passe et ca ne s'arrange pas alors elle me redemande pour le medecin, je fini par dire que si j'y vais je ne veux pas qu'elle soit là ( ma mère est au courant pour la sc mais je ne veux pas qu'elles voient les marques). Une heure après elle me demande pk je veux être seule : t'as des choses à me cacher? tu as recommencer ? (gentiement)....et donc je lui répond à ma grande surprise que je n'ai jamais vraiment arreté....
Elle prend rdv mias pas chez mon medecin car il n'est pas là...merde...ça veux dire que je devrais recommencer l'expérience avec mon medecin la prochaine fois que j'y vais....
Donc je vais chez le "nouveau" medecin (seule) et j'enleve mon haut, m'allonge...puis il remarque une trace de "brulure" su le bras casi nickel : c'est quoi? une brulure? (hyper spide)
Après il passe à autre chose et louche sur l'autre bras et là bah ça loupe pas....les marques, le bandeau au poignet....il m'a levé les bras et inspecter et puis c'éttais partis pour les tonnes de questions....

Au finale il m'a demander s'il pouvais en parler à ma mère, j'ai dit oui....puis leçon de "moral sr la vie" et puis on est partie....

J'ai cru que j'allais pleuré sur place....je suis pas préssée de retenter l'expérience...

bon voila...c'étais juste pour vous faire part de ma journée...
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Mer 11 Déc 2013, 21:46

Ah la leçon de morale, le truc qui fait jamais plaisir.

Ces affaires-là c'est jamais un problème de morale.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Mer 11 Déc 2013, 21:50

Pfff... Ça doit bien exister, quand même, les médecins qui savent un peu ce que c'est que l'auto-mutilation, en-dehors du constat "clinique" de "haaaan c'est pas beau" :/

J'espère qu'il t'a pas trop démoralisée... C'est pas si facile à arrêter qu'il le dit, si tu n'y arrives pas ça n'enlève rien au fait que tu es simplement quelqu'un qui vit avec ses difficultés et sa façon de s'y adapter, rien de plus. Et il y a pas à en faire tout un plat si à ses yeux c'est absolument pas acceptable (genre degré zéro de tolérance quoi), ça c'est son problème à lui, c'est son point de vue, que je trouve complètement inadapté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un petit point sur mon cas   Aujourd'hui à 19:19

Revenir en haut Aller en bas
 
un petit point sur mon cas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Panique à bord : trace de sang dans la couche de mon pop corn
» Je vois des étoiles et des points lumineux..
» petit point sur la santé de Zélie
» le rendez-vous chez l'allergologue
» 1 mois et demi de chrono petit point sur la situation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: