Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Perdu quelque part en Ithilien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Mar 28 Mai 2013, 17:00

Euh... c'est variable selon les motifs de se mettre en colère, je suppose... huh
Y a pas de "grande souffrance muette unique à l'origine de chaque occasion de râler"...

C'est le fait même d'être en colère qui suffit à faire souffrir. Fin bon je doute qu'il y ait grand monde qui aime être furieux.

C'est juste que chez moi ça n'arrive pas souvent DU TOUT. :p

Mais à ce que j'en sais ça pourrait aussi bien être "se sentir trahi", "aoir découvert un mensonge", "vu ton pote te piquer ta copine", "pour se montrer", "pour dominer autrui" ou je ne sais quoi... Au final les raisons profondes d'un coup de sang sont toujours des souffrances.
Ca n'en fait pas de ceux qui gueulent des polynévrosés : juste des gens qui ont subi une forte contrariété.

Autrefois une grosse contrariété d'enfant me faisait beaucoup de mal. Plus que ce n'aurait dû; selon mes parents je finissais généralement par m'isoler une heure ou deux sous la couette en refusant le moindre contact... mais bon on parle d'un enfant que je ne connais ni d'ève ni d'adam. xD C'est bien trop lointain.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Mar 28 Mai 2013, 17:13

Ouais, je parlais pas des multiples causes de colères passagères... Mais de la cause sous-jacente qui pourrait avoir enclenché la tienne et la fuite dans cet autre monde.

Causes multiples? En apparence oui, à mon avis.
Mais en profondeur... une colère contre des enfants qui se moquent de toi par exemple peut rejoindre une colère contre un adulte qui ne t'a pas écouté. D'une façon ou d'une autre, tu souffres d'un biais sur ta façon d'être perçu, même si ça semble très différent.

C'est un exemple d'une cause profonde. Je pense qu'il serait intéressant de trouver ta cause profonde.

Une colère n'est jamais totalement accidentelle et imprévisible, elle ne vient jamais de nulle part. Elle a toujours été préparée par un certain ressenti, certaines interprétations dans ta façon de voir le monde, longtemps auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Mar 28 Mai 2013, 17:22

Pourquoi avoir fait fuir cette colère dans cet autre monde ? Bah parce que j'ai toujours fait ainsi, d'aussi loin que je me souvienne (et je me souviens très loin)... J'habitais déjà mon monde intérieur quand j'avais à peine six ans, je l'arpentais en détails dès mes douze ans et je n'ai cessé de l'agrandir et de le complexifier depuis que j'ai commencé, quitte parfois à créer plusieurs apparences de ce même univers, selon mes références culturelles du moment.
Au final si ma colère fuit à l'intérieur, c'est uniquement par réflexe. Y a pas de raison psychologique particulière à cela : à l'âge de trois ans, les ATSEM de l'école maternelle (comme le M l'indique) ont tenté de m'apprendre à me défendre et m'ont pris littéralement la main pour me faire frapper mes camarades parce que c'était un réflexe que je n'avais jamais acquis. Ca n'a servi à rien. J'ai continué à ne pas me défendre.
J'ai juste jamais su faire preuve de violence consciemment.

Des gestes violents, des tons violents, des airs violents je peux les avoir, parfois par pur réflexe myotatique (quand on me touche les cheveux par surprise par exemple) parfois parce que j'ai appris à simplement imiter l'attitude naturelle. Surtout pour ce qui est du ton violent...
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Mar 28 Mai 2013, 17:35

"Parce que ça a toujours été comme ça" est une précision historique.
Pas une cause.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Mar 28 Mai 2013, 17:51

Ceci sert à expliquer que des causes, eh ben j'ai beau vouloir en trouver, aller en trouver des causes profondes, alors qu'à l'âge de trois ans c'était déjà ainsi, me fait fortement douter du fait qu'il puisse y avoir une cause psychologique à cela... J'ai toujours réagi ainsi et je serais bien en peine de t'expliquer pourquoi : je suis comme ça, d'aussi loin que je me souvienne. Je suis probablement né comme ça... En tout cas ce ne serait pas faux comme phrase à partir du moment où on fait coïncider le sens philosophique du "je" avec le "aussi loin que je me souvienne"... Si je suis "né" en tant que conscience en même temps que ma mémoire, alors je puis dire que je ne puis avoir les clés que de ce qui s'est passé à partir de ce moment, et non de tout ce qui a pu se passer avant. Mes plus lointains souvenirs remontent à mes deux ans et demi... Peut-être ai-je été potentiellement différent avant ça, mais pour une raison ou une autre, je ne le suis plus depuis le commencement de ma mémoire à long terme.
Evidemment, comme raison historique on pourrait tout à fait citer le fameux début de mon épilepsie, vers mes deux ans et demi... Mais de ce que j'en sais, j'ai jamais vu ou entendu parler de gens spontanément dénués de toute colère à la suite d'un début d'épilepsie.
Donc à défaut de pouvoir valider une telle hypothèse aussi farfelue, je me contente à me dire que j'ai toujours réagi comme ça et que d'aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais été différent.
Je suis né bisounours, je crois. mellow

Cela étant il est clair que petit je faisais parfois des caprices, comme beaucoup de jeunes enfants... Est-ce qu'il s'agissait de colère ? Pas au sens où je l'entends... et probablement pas au sens où l'entend la problématique de ce topic.
Les vraies colères, les vrais moments de colère à cause de trucs qui me font consciemment rager et les moments où j'ai pu avoir une vraie raison d'être furieux, bref la colère quoi...
Ben je ne ne pense pas avoir d'autre souvenir de moment de colère que celui que j'ai cité page précédente.

Edit : quant à la souffrance... Ben j'ignore totalement pourquoi je pouvais me sentir agressé à ce point par une simple remontrance parentale, par une dispute avec un camarade de classe ou par une demande sèche de ranger ma chambre sous peine d'être privé de flan. Ce que je sais c'est que je réagissais naturellement ainsi. Ca me paraissait normal. Et ça a beau me paraître bien moins normal maintenant, je ne saurai pas l'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Mar 28 Mai 2013, 18:14

Citation :
aller en trouver des causes profondes, alors qu'à l'âge de trois ans c'était déjà ainsi, me fait fortement douter du fait qu'il puisse y avoir une cause psychologique à cela...

Nan c'est vrai, les gamins de 3 ans n'ont pas de psychologie. Ce sont des robots. Ils ne réagissent pas à des stimulis extérieurs, ils n'ont rien appris, ils ne se sont pas adapté à leur environnement. Ils sont à 3 ans comme ils sont nés, pas de changements.
(je suppose que ça veut dire qu'ils n'ont pas appris le monde extérieur, ne reconnaissent pas leurs parents, et n'ont pas appris à parler).

Ou alors, ton comportement à 3 ans était déjà une adaptation à des agents extérieurs que tu avais assimilés. Adaptation à tes parents, à ton environnement familial, peur devant certaines réactions qui t'ont dissuadé de t'imposer, etc.

Après je te demande pas de te souvenir de ce qu'il s'est passé avant tes 3 ans, hein. Mais ptêt qu'il y a moyen aujourd'hui de regarder ta façon de réagir dans toutes les situations où tu gères pas, même si ta réaction n'est plus de la colère (cette fuite est sans doute quelque chose qui y équivaut).
Bref, tu regardes en face chaque situation où tu ne gères plus, tu observes ce qui l'a provoqué, et tu te demandes ce que tu as ressenti et pourquoi tu réagis comme ça. Et tu peux possiblement trouver que ça ressemble à tel comportement que tu as eu devant telle autre situation, récemment ou dans un passé plus lointain.

Ce genre de parallèle, qui permet de trouver des ressemblances plutôt que de tout dissocier dans l'idée que "tout est différent", me semble plus pertinent pour connaître ton fonctionnement profond.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Mar 28 Mai 2013, 18:33

Quel genre de réactions je ne gère pas ?

Humm... Les situations d'attente lorsqu'une heure a été fixée et que le rendez-vous retarde...
Les situations de solitude physique (ça s'est amélioré de très loin).
Les situations de violence adressée à mon encontre. Aussi bien physique que mentale.
Les situations de stress et d'angoisses communes (mauvaises nouvelles, visite chez le toubib, etc...)
Les situations de grand contact physique inattendu.
Les situations où je vois un chien, et pis, quand il aboie.
L'intégralité des situations où il règne une part non négligeable d'imprévu.
Les situations de jugement de mes performances intellectuelles ou physique.
Les situations de jugement tout court (particulièrement quand j'entends que je suis inutile)
Les situation d'échange en société.
Les bains de foule.
Les situations de relations sociales amicales à plus de trois.
Les situations où on me demande un acte que je ne sais pas faire : ça me perturbe physiquement, pis lorsqu'on me fait mimer le geste, ça me fait genre une sorte de gêne physique dans les bras.


Tout ça me rend très nerveux ou bien me fait me renfermer sur moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 01:15

En fait je crois que je gère de moins en moins... V'là-t-y pas que "les monstres de la chambre" façon terreurs nocturnes de gamin me hantent au moment de dormir.
Je les vois presque, ces monstres. Enfin ce poney démoniaque... Ouais un poney. Parce que je suis fan de My Little Pony, que je suis un brony et que récemment j'ai vu une vidéo où un des personnages principaux rêvait qu'un monstre l'agressait en forêt, et frappait de son sabot sur un cailloux trois coups et au réveil du cauchemar, entendant la fenêtre cogner grand ouverte, le referme et entend encore le bruit de cognement, apparait alors le monstre... qu'elle massacre. Rien que de le raconter je me promets une sale nuit.
Et dorénavant depuis deux semaines j'interpète le moindre bruit de cette manière. Ajouté à ça que je galère de plus en plus à trouver le sommeil vu la chaleur...
Et le xanax me suffit pas à me calmer. Ca abaisse mon rythme cardiaque mais le fantasme délirant est toujours intact, et la terreur qui va avec aussi.

A côté de ça, je vis encore plus qu'avant dans mes fantasmes (alors que j'ai de plus en plus d'activités)...
Je vis à côté de votre monde...

Je crois que 6mg de risperdal ne sont plus suffisants...
Mais bon, ce n'est pas le bon plan de réaugmenter... Mais ai-je le choix ? Faudra de toute façon que je dise la chose à mon psy.

Je vois aussi pas mal d'ombres néfastes me tourner autour, en particulier dès le soir.

Puis même... Je galère de plus en plus pour des tâches simples, à cause de la suite d'idées que ça demande, je deviens très inefficace pour le moindre acte. Même si j'arrive à mes fins, je perds beaucoup de temps pour rien.

C'est pas rassurant tout ça...

Le xanax ne me get aucun smile surtout que j'ai plus envie d'en prendre.
Mon bras gauche me démange, et j'ai du mal à rester zen face à mon risperdal qui me fait de l'oeil depuis des années. Je peux encore résister longtemps... J'espère que je ne m'use pas cependant.

Bref...

Y a plus grand monde ici mais ici c'est chez moi depuis huit ans, et tant qu'espoir sera chez moi, j'y raconterai qui je suis, ce qu'il m'arrive. J'espère avoir une réponse toutefois, car sinon ce serait bien triste pour ce forum... :/

En tout cas, fallait que je dise ça ici.
merci.
Revenir en haut Aller en bas
Orphéa




Féminin
Nombre de messages : 198
Age : 23
Date d'inscription : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 06:40

Quelque chose a changé dans ta vie ? Tu as eu un choc quel qu'il soit dans ta vie qui pourrait expliquer que les doses/médoc ne te vont plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 08:37

Citation :
Puis même... Je galère de plus en plus pour des tâches simples, à cause de la suite d'idées que ça demande, je deviens très inefficace pour le moindre acte. Même si j'arrive à mes fins, je perds beaucoup de temps pour rien.

Oui mais au moins tu y arrives, tu fais des trucs. Tu n'es pas au top, tu luttes, et au final tu continues d'agir, d'exister, même si ton esprit est ailleurs. Tu restes là, au monde, un minimum.
Même si tu te sens sur le point de craquer, n'oublie pas de voir ta victoire où elle est, où tu as le droit de t'en féliciter. Mine de rien, t'alléger un peu les épaules en te voyant tel que tu es - et pas seulement ce qui, par comparaison, ressemble à un recul - ça peut te soulager un peu...

Tiens-nous au courant de comment ça se passe et ce que ton psy te conseille.
Les fictions ont souvent été à l'origine de terreurs / délires comme ça pour toi?
Revenir en haut Aller en bas
Wierdofmind




Masculin
Nombre de messages : 408
Age : 27
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 10:29

Tu te sens en sécurité chez toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 13:20

Ah oui Wierd, je me sens très bien en sécurité chez moi, preuve en est que j'arrive quand même à me raisonner le temps de trouver le sommeil... Et que je me suis toujours senti beaucoup plus en sécurité chez moi que chez mes parents alors même qu'il est très facile d'entrer dans mon appartement. ^^

Pour ce qui est des fictions, oui la moindre fiction un peu flippante me rend incapable de bien dormir depuis que je suis tout jeune. Je ne supporte pas en fait les atmosphères malsaines, inquiétantes, avec des monstres sortis tout droit des pires cauchemars ou de nos pires fantasmes.
J'ai lu en une semaine Duma Key de Stephen King, et la poupée possédée de l'histoire m'a bien empêché de dormir durant trois semaines. A l'époque j'étais chez mes parents...

C'est frustrant car j'aime bien Stephen King à part ça, mais si je commence à lire ses chefs d'oeuvre, je baliserai pour un rien dans le noir du dehors.

Je ne suis sans doute pas sur le point de craquer.... j'ai encore des ressources et quand bien même, j'ai encaissé pire que ça... Mais il sera grand temps en septembre de réaugmenter le traitement ou bien de me trouver un traitement plus efficace contre les angoisses. ><°

A ce rythme je peux tenir au bas mot un an s'il le faut.

Puis, avec le temps j'apprends à mieux cerner mes nouvelles peurs et à les contenir. Le monstre de la nuit dont je parlais je le maîtrise de mieux en mieux et j'arrive maintenant à ne pas trop le prendre en compte. Mais je dois m'efforcer de ne pas y penser le soir, sinon....><°
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 13:21

Orphéa a écrit:
Quelque chose a changé dans ta vie ? Tu as eu un choc quel qu'il soit dans ta vie qui pourrait expliquer que les doses/médoc ne te vont plus ?
Non rien n'a changé en mal. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2693
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 20:43

Et en bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 22:32

Beh je sors beaucoup plus, je fais de plus en plus souvent des photos et j'ai l'impression de redécouvrir la vie depuis que je suis vraiment éveillé grâce à la bulle rouge. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 23:00

C'est quoi la bulle rouge?
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 23:41

Le redbull. Jeu de mots pourri inside. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 23:48

oh. J'imagine que t'en as déjà parlé du coup... (quelque part dans le même topic? ><) mais ça t'aide?
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Ven 26 Juil 2013, 23:51

Ouais ça m'aide à émerger dans la journée. J'en ai parlé dans la partie voisine "santé physique".
Mais psychiquement ça ne change rien à la problématique. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Mar 30 Juil 2013, 13:15

Bah... franchement je vois tout ce truc là comme des BONNES NOUVELLES.

Ok. t'as des angoisses aléatoires. Bon. Mais tu arrives à fonctionner quand même, à ne pas en tenir compte, à les contenir, à rester plus actif que tu ne l'étais...

C'est assez normal que tu aies plus d'angoisses en étant moins "deux de tension" qu'avant. Tu as la médaille entière, son envers (les angoisses), mais aussi son endroit (plus de capacités). Et ma foi, on peut rarement avoir juste la face de la médaille qui nous arrange hein.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdu quelque part en Ithilien...   Aujourd'hui à 09:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu quelque part en Ithilien...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nos témoignages sur ce que la timidité ou la phobie sociale nous empêchent de faire
» Elle gémit et chuine non stop en dormant
» Blagues sur les altistes !
» quelque part en belgique
» Y'a une masse quelque part!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Santé et Handicap :: Santé psychique-
Sauter vers: