Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Post-it : le deuil de votre animal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Moony




Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 26
Date d'inscription : 19/03/2013

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Mar 09 Avr 2013, 11:09

J'essaie de me concentrée sur les trois restant, sur la maman et mes deux autres chats
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Mar 09 Avr 2013, 13:47

Désolée Moony. J'ai vraiment essayé de formuler ma réponse de manière à ne pas donner l'impression de juger, mais je me suis plantée... Tu as toute ma compassion de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Mar 09 Avr 2013, 13:56

Sujet basculé en post-it pour pas empiéter sur les sujets de deuil d'un proche...

Orphée ouvre le post-it, c'est un bel hommage à mes yeux... :')
Revenir en haut Aller en bas
Moony




Féminin
Nombre de messages : 138
Age : 26
Date d'inscription : 19/03/2013

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Mer 10 Avr 2013, 20:58

Pas grave Ide ^^
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 00:03

Parfois je me souviens, con de rat.
Comment c'était de t'avoir dans mes mains, de te laisser filer en serrant mon poing autour de ta queue (parce que fallait tout le temps que t'aille fouiner ailleurs), de te rechoper, de te mettre sur le dos, de gratouiller d'un doigt entre tes omoplates.

De tes couinements. Du jour où tu as dormi en boule contre moi, quand j'étais "partie aux Enfers", et que je passais deux jours à la campagne chez ma grand-mère, il y a une éternité.

De ta frimousse quand tu te jetais sur mes chaussettes et que tu levais le nez vers moi, et moi qui te regardais en me moquant "Maman Maman Maman Maman Maman Maman".
Du tout premier jour où tu es entré dans cet appart', je te laissais seulement gambader dans la salle de bain parce que je voulais pas que tu salisses le parquet... Et d'un coup je te retrouve plus, je panique un coup et t'étais juste rentré dans ta cage. La toute petite cage, la minuscule, trop petite pour toi et que pourtant tu as toujours aimé retrouver comme un "chez toi" rassurant.
La fois où je suis partie en cours en t'oubliant dans la bibliothèque. Quand je suis rentrée, tu n'avais pas bougé. Tu étais encore bébé, tes deux couleurs étaient bien marquées à cette époque-là.
Et puis cette petite cage qui t'a connu malade, en post-opération, souillée de tes maladies que je nettoyais avec patience, tous les jours. Quand t'étais tellement KO de tes médocs, de l'opération, tout ça, que tu t'endormais de tout ton long en mode planking en plein milieu du passage, sur la serpillière.
Un des derniers jours quand je voyais que t'allais si mal que j'ai voulu que tu dormes avec moi, mais tu t'approchais tellement du bord de lit comme si t'allais te jeter (j'avais jamais vu ça, on aurait dit un suicidaire) que j'ai dû me résoudre à te remettre dans ta cage, en ayant l'impression d'enfermer mon enfant loin de moi.
Quand T. était là et que t'as fait un barouf pas possible, et que pour qu'on puisse dormir je t'ai pris avec moi dans la salle de bain, j'ai veillé, longtemps, je t'ai laissé faire te dégourdir les pattes pendant peut-être une heure, mais tu te calmais pas. Con de rat. Comme si j'étais pas assez agitée moi-même, ce soir-là.
Quand A. et R. me disaient que je m'occupais pas si mal de toi, que plein de gens avec leurs rongeurs s'occupaient à peine de leur litière, les laissaient dans un coin. Ca m'a fait du bien. J'ai toujours eu peur de m'occuper mal de toi, que tu n'aies pas la vie que tu méritais. Après ta mort, J. m'a dit que ce que j'avais fait était déjà énorme, qu'un tas de gens n'auraient même pas consulté le véto. Ca m'a fait du bien aussi.
Pourquoi il y a rien qu'on puisse faire pour garder près de nous ceux qu'on aime, quand on a pas fait de faute majeure?

Mon dieu Orphée, c'était si soudain. Je savais pas. J'avais rien capté. J'avais pas entravé que c'était grave, que tes problèmes de motricité c'était pas un petit souci post-traumatique mais que c'était le cerveau qui partait en couille.
La veille je prends ton ordonnance et tes médocs, contente, le coeur sur la main, et le lendemain tu clamses. Comme ça. T'as tout le temps été là, et soudain pfuiiit plus rien. On reprend le même environnement mais on a juste enlevé un détail, comme un jeu de mémoire où on aurait oublié quelque chose.
Ah ouais, ptain jsuis conne j'ai oublié le rat!
Il est où? ^^
Dans la forêt.
Sénart.

Et on peut plus le bouger, il a fusionné avec le sol.
J'ai toujours pensé qu'il était un peu con cet animal.
Hahahaha (c'est pas tellement vrai, en fait il était pas con, c'est moi qui comprenais pas toujours... et lui qui avait son petit tempérament en fait.)

Je me souviens dans la partie quelle musique écoutez-vous, quelques jours avant ta mort (à laquelle j'étais à dix lieues de m'attendre, donc), j'avais posté Hammock-I can almost see you en disant que si un jour je voulais une musique pour pleurer, ben j'avais ça.
Comment on appelle les prophéties auto-réalisatrices? Je sais plus. Toujours est-il que je l'ai tellement écoutée pendant mon deuil, cette chanson, que je suis réellement incapable de tenir une minute quand je la mets, sans fondre en larmes.

Tout remonte... pas vraiment les souvenirs, plutôt l'ambiance, l'état d'esprit.



J'avais hurlé ton nom la première fois, quand j'ai vu tes yeux s'écarquiller et ton corps s'affaisser dans ma main, quand j'étais assise sur le canapé. Hurler comme jamais je ne l'avais fait. A ce moment-là, j'avais toujours pas compris que tu pouvais mourir aujourd'hui, je l'ai refusé de tout mon corps et de tout mon esprit.
Je suis revenue de mon cri et tu étais encore en vie. Comme si je t'avais rappelé. Comme si... c'est peut-être mon délire... Tu avais vu la peine que tu me faisais, et que tu avais essayé de rester encore un peu, pour moi.
Tu es resté en sursis à dormir tout contre moi un peu plus d'une heure je crois. C'est moi qui ai tout cassé, moi qui était lasse de rester comme ça sans bouger et qui t'ai pris avec moi, jusqu'à l'ordinateur dans le coin de la pièce. Tu es revenu à la conscience, et avec ta conscience tes spasmes. C'est là que tu es mort. Tu couinais, je voulais pas croire que c'était de douleur, je te répondais en plaisantant, alors que tu souffrais. Je t'ai senti mourir parce que pour savoir, j'avais la main posée sur ton coeur. J'ai senti le moment où il s'est arrêté. Tes postérieurs se sont mis à battre l'air convulsivement après.
J'ai pas crié. J'ai pas pleuré. J'ai juste répété "Alors, c'est fini? C'est fini?"
J'ai du coller mon oreille à ton nez, à ton coeur une dizaine de fois pour être sûre que tu ne vivais plus, que c'était pas une erreur comme quand j'avais hurlé sur le canapé.

Une des premières choses que j'ai faites, réalisant à peine ce qui arrivait, ça a été de poster le premier message de ce topic. Je suis tellement... dé-réalisée... je commence par dire les trucs sur le net...

Orphée nom de dieu, c'est si simple de vivre sans toi que c'est comme si t'avais jamais été là. Tu t'es effacé très vite finalement. Et je m'en veux de ça. J'aurais voulu que tu laisses quelque chose de plus... durable dans mon coeur. Une empreinte une vraie.
Mais si je pleure à nouveau pour toi aujourd'hui c'est que tu as quand même pas mal compté, non? Un peu?

Pourquoi faut toujours que tout le monde se barre? C'est quoi ma plaie?
Pardon. Cette question était tout à fait déplacée. Mais t'aurais dû rester aussi.
Pourquoi faut toujours que tout le monde se barre? Je suis faible. Je suis fatiguée. Et triste.
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 14:33

Ils se barrent... mais ils viennent, aussi, ils ont ce mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 19:17

Oui mais comment on fait pour les empêcher de partir?
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 19:38

On peut pas, mais il t'en reste sûrement non ? Et tu cesseras jamais d'en rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 19:52

Oui, et des biens, des formidables même. smile

Mais je peux pas m'empêcher de penser à ceux que j'ai perdus...

(bien que je sois contente qu'on m'écoute, en tant que modo il va falloir que je m'auto-fasse remarquer que je pars un peu en HS... pinch )
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 19:55

Ce post est fait pour, aussi. Donc tu ne t'auto-fais pas remarquer que tu pars en HS, c'est inutile vu que ce n'en est pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
M.T.T




Masculin
Nombre de messages : 3714
Age : 23
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 19:55

Devancé par l'admin dry
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 19:58

Ben quand je parle de ceux qui sont partis, je parle pas de morts en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22625
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 20:40

OSEF. Tu évacues en parlant animaux, continue donc ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 20:42

Je vais sans doute sortir un lieu commun mais le processus de deuil c'est pas d'oublier les êtres aimés, c'est d'accepter leur disparition et de continuer à les aimer j'pense.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3882
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 20:49

Quand c'est des gens qui sont toujours en vie et contactables quelque part, c'est pas facile de mettre la part des choses entre ce qu'on les a aimés et ce qui limite cet amour.
Parce que ça n'est pas bon de l'entretenir trop, et de revenir avant d'être prêt.

Et c'est d'autant plus dur qu'il est toujours possible de les imaginer revenir ou de courir vers eux. Mais parfois ça n'est juste pas possible.

C'est horrible ce que je vais dire, mais c'est presque plus facile d'entretenir l'amour envers l'autre quand il ne peut définitivement physiquement pas revenir :/
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Jeu 09 Mai 2013, 20:53

Non, je trouve pas ça horrible, c'est humain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Post-it : le deuil de votre animal   Aujourd'hui à 09:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Post-it : le deuil de votre animal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Toilettage de votre animal de compagnie
» VOTRE ANIMAL VOUS A ÉTÉ VOLÉ ?
» Quel est ton animal préféré ?
» evolitio de berchet votre avis!!!!????
» Chaise haute: votre avis?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Deuil :: Deuil-
Sauter vers: