Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Raison de ma présence ici.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Raison de ma présence ici.   Sam 23 Mar 2013, 00:09

Bonsoir,

Je ne sais pas si je suis dans la bonne section.
J'ai besoin d'aide, besoin de quelqu'un à qui parler et qui pourrait me conseiller car je n'en peux vraiment plus.

Depuis 4 - 5 ans, le fils de mon parrain utilisait mon corps pour se faire plaisir... Aujourd'hui heureusement c'est fini. Je l'ai dit à mon ex petit ami l'année dernière, mais celui ci a prévenu ma soeur qui a prévenu ma mère soit-disant pour mon bien.
Mais malheureusement, tout a vraiment empiré. J'ai brisé la relation entre nos deux familles. Et lorsque l'on est en repas de famille et qu'il est là, je me fait fliquer par ma mère et ma soeur. Après tout je les comprends, si j'avais réagis il n'y aurait pas eu de problème... Et le pire, c'est que toute ma famille adore ce garçon...
Comme si cela ne suffisait pas, des adresses msn se sont ajoutées sans mon accord dans mes amis, et dès qu'ils me parlent ils veulent mettre la cam pour que je me déshabille. Je les ai supprimées, j'ai changé d'adresses, ca continue toujours...
Dernièrement, un garçon de mon lycée s'est rapproché de moi mais pareil, uniquement pour mater mes fesses...
Et mon ex petit ami, qui était un peu plus vieux que moi, y a eu droit lui aussi. On s'engueulait fréquemment, et comme il me demandait de le faire sans cesse, je me suis sentie obligée de le faire, même après lui avoir dit non.
Je ne suis pourtant pas jolie ni bien formée, mais il faut croire que les pervers peuvent se contenter d'une fille facile...

En plus de ca, à force d'être triste, ca se voit forcément, et je perds mes amis les uns après les autres. Mon meilleur pote ne me supporte plus maintenant, et une de mes amies les plus proches me déteste. Je n'ai plus beaucoup d'amis. En même temps, si je pouvais je me laisserai seule.
Comme je l'ai dit plus haut, ma famille n'a pas supporté que je me laisse faire comme ca, et ils me le font comprendre tous les jours. Ils me gueulent dessus tous les jours sans trop de raison, ce qui me fait rejoindre ma chambre pour me mutiler en écoutant de la musique. Je n'ai trouvé que ca de réconfortant, et je varie les techniques : griffures, morsures, bleus, cicatrices... Heureusement ma famille ne sait pas que je fais ca, mais si c'était le cas ils m'auraient sans doute détruit pour de bon...

Mais tout ca vient poluer ma vie scolaire et sociale. Je passe mon brevet cette année, et ce n'est pas le moment de me planter. Mais la situation a tellement dégénérée que j'ai perdu 2 points dans ma moyenne en un trimestre, je pleure tous les soirs, je tombe dans les pommes fréquemment et je me blesse de plus en plus fort (l'autre jour j'ai vidé la moitié de la boite à mouchoirs pour stopper le sang), jusqu'à ce que je me fasse prendre et là je serai vraiment mal...

Enfin bref pour résumer tout ca, j'ai l'impression d'être une pute, enfin ce n'est même plus une impression. Je me sens dégueulasse, et je sens que je dégoute mon copain... Le pire c'est que je me plains alors que beaucoup ont des problèmes plus importants, alors que moi je suis là juste parce qu'un gamin faisait un truc qu'il ne comprenait même pas et que moi j'étais là pour le laisser faire, si ca se trouve j'en profitais...
J'aimerai trouver quelqu'un à qui parler quand je vais mal , et qui pourrait peut-être faire de moi une fille plus forte. Si la situation ne s'arrange pas je me finirais vraiment, je n'en peux vraiment plus. Après je ne vous pas vous ennuyer non plus, je sais que ca ne sera pas facile de me sortir de là...

Désolée pour la dose de lecture. Ne me jugez pas s'il vous plait, si j'avais pu être plus forte je ne serai pas là actuellement...
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Sam 23 Mar 2013, 00:53

Citation :
Mais malheureusement, tout a vraiment empiré. J'ai brisé la relation entre nos deux familles. Et lorsque l'on est en repas de famille et qu'il est là, je me fait fliquer par ma mère et ma soeur. Après tout je les comprends, si j'avais réagis il n'y aurait pas eu de problème... Et le pire, c'est que toute ma famille adore ce garçon...

Euh... WTF seriously? Quoi? Si t'avais réagi WUT???? Rofl?
Alors non, de base, s'il avait rien fait et qu'il avait pas décidé que t'étais son jouet il y aurait pas eu de problème. J'ai du mal à voir en quoi tu as une quelconque responsabilité là-dedans. Nan mais sérieux? Jveux dire non seulement tu subis la domination, l'humiliation ressenti sur ton propre corps par quelqu'un d'autre, mais en plus tu devrais chercher pourquoi tu l'as provoqué? Nan mais au pire t'es aussi responsable des dernières guerres mondiales, du tsunami à Fukushima et de la faim dans le monde, je veux dire, on peut sûrement trouver un lien avec ton comportement, ce sera tout autant justifié que de le faire dans ce cas là.

Bon, j'y suis peut-être allée un peu fort. Mais cette phrase elle est ultra fausse. Et ultra blessante pour toi. Quand on est dans l'engrenage de quelqu'un qui a un pouvoir sur nous, quelle que soit sa façon de l'obtenir, on est pas responsable de la situation. La meilleure chose en faire c'est d'en prendre conscience et de fuire (mieux que faire face, qui souvent complique les choses à mon avis). Mais jamais de la vie "tu aurais dû faire", non. Tu as réagi comme tu as pu, parce que vos relations, la situation, ton ressenti, était tel à ce moment-là, et ça c'est très ancré, très profond.

Citation :
Comme si cela ne suffisait pas, des adresses msn se sont ajoutées sans mon accord dans mes amis, et dès qu'ils me parlent ils veulent mettre la cam pour que je me déshabille. Je les ai supprimées, j'ai changé d'adresses, ca continue toujours...

Il y a pas moyen de savoir d'où ça vient, de dénoncer, de porter plainte?
Encore une façon de t'objectiver, de te renfermer dans ce rôle de victime, de jouet, c'est très mauvais pour l'image que tu peux avoir de toi et de ce que tu peux faire tout ça...

Citation :
Et mon ex petit ami, qui était un peu plus vieux que moi, y a eu droit lui aussi. On s'engueulait fréquemment, et comme il me demandait de le faire sans cesse, je me suis sentie obligée de le faire, même après lui avoir dit non.

De faire... quoi? ...

Citation :
Je ne suis pourtant pas jolie ni bien formée, mais il faut croire que les pervers peuvent se contenter d'une fille facile...

Ce que tu dis de toi-même est gerbant. Arrête. Bon je sais que tu vas pas y arriver du jour au lendemain, mais arrête. Tu es enfermée dans l'image que d'autres te renvoient. Il y a quelqu'un d'autre que ceux-là qui pensent et qui te voient, il y a toi. Tes pensées, ce que tu sais de toi, ton estime, c'est pas eux.

Ma première réaction en lisant ça, c'est "fuis". Tu ne peux pas remonte la pente et avoir une image de toi qui correspond à ce que tu es réellement, si tu es entourée de regards qui le nient. Ton environnement m'a l'air hyper malsain.
Barre-toi, barre-toi, barre-toi, et reconstruis-toi. Tu as vu un psy? Il peut faire un bilan, en parler à ta famille, au pire te mettre dans un foyer? (c'est ptêt un peu violent ce que je dis, en même temps j'y connais rien, c'est juste une suggestion. Ptêt qu'en fait une bonne discussion avec ta famille pourrait apaiser les malentendus... Tu as pu leur parler sereinement de tout ça, de ce que tu ressens maintenant?) Il peut recommander de te faire changer d'établissement?

Citation :
Mais tout ca vient poluer ma vie scolaire et sociale. Je passe mon brevet cette année, et ce n'est pas le moment de me planter. Mais la situation a tellement dégénérée que j'ai perdu 2 points dans ma moyenne en un trimestre, je pleure tous les soirs, je tombe dans les pommes fréquemment et je me blesse de plus en plus fort (l'autre jour j'ai vidé la moitié de la boite à mouchoirs pour stopper le sang), jusqu'à ce que je me fasse prendre et là je serai vraiment mal...

Jeune fille, si tu veux mon avis, ton brevet n'est pas la priorité. Ce n'est pas là-dessus qu'il faut que tu te concentres pour te reconstruire. Il y a des gens qui l'ont au bout de 2 ans, ça n'en fait pas des ratés pour autant.
Il est urgentissime que tu t'occupes de toi, alors lâche la pression pour le brevet...

Je reprends cette phrase
Citation :
je me blesse de plus en plus fort (l'autre jour j'ai vidé la moitié de la boite à mouchoirs pour stopper le sang), jusqu'à ce que je me fasse prendre et là je serai vraiment mal...
Juste une question : il se passe quoi si tu te fais prendre? Est-ce qu'au fond, tu ne l'attendrais pas, au moins inconsciemment? Ce serait une façon de montrer qu'il y a vraiment un problème à tous ces gens qui l'ignorent complètement...

Citation :
Enfin bref pour résumer tout ca, j'ai l'impression d'être une pute, enfin ce n'est même plus une impression. Je me sens dégueulasse, et je sens que je dégoute mon copain... Le pire c'est que je me plains alors que beaucoup ont des problèmes plus importants, alors que moi je suis là juste parce qu'un gamin faisait un truc qu'il ne comprenait même pas et que moi j'étais là pour le laisser faire, si ca se trouve j'en profitais...
Mais arrête bon sang, arrête de dire ça. ARRETE.
Tu as une estime de toi digne de... je sais pas, j'ai pas de comparaison. Tu crois que ton problème est pas grave? Meuf depuis le deuxième paragraphe tous mes voyants sont allumés au rouge.

Prends des résolutions...
TU NE TE COMPARE PAS AUX AUTRES (leur problème serait plus grave, etc)
TU NE SUBIS PAS LE REGARD DES AUTRES (ouais je suis une pute, une fille facile, etc)
TU NE TE RENDS PAS RESPONSABLE DE CE QUE TU RESSENS.

Stop. STOP. STOP. Là c'est une putain de mesure de survie. Les autres ne comptent pas. Tu es la personne la plus importante pour toi. Personne n'a raison par rapport à ce que tu ressens et subis. Personne n'a raison sur la case où on pourrait te ranger. Personne. Tu t'appartiens, c'est toi qui as raison, et eux tous c'est juste une parole, un geste, un oeil, mais c'est pas toi. Tu n'es pas eux, ni ce qu'ils disent de toi.
Il y a autre chose en toi. Au fond tu le sais. Alors envoie tout chier.

Citation :
Ne me jugez pas s'il vous plait, si j'avais pu être plus forte je ne serai pas là actuellement...
C'est quoi une fille forte? C'est quelqu'un qui a eu du soutien, qu'on a laissé se regarder dans le miroir et s'aimer.
Tu es toujours là. Tu ne nous as pas caché ce qui se passait. Tu résistes. Tu vis.
Au fond, d'une autre manière, tu es une filles très, très, très forte.
Revenir en haut Aller en bas
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Sam 23 Mar 2013, 01:56

Citation :
Il y a pas moyen de savoir d'où ça vient, de dénoncer, de porter plainte?

Bah j'ai essayé de savoir comment ils avaient eu mon adresse mais évidemment ca ne donnait jamais rien.

Citation :
c'est très mauvais pour l'image que tu peux avoir de toi et de ce que tu peux faire tout ça...

C'est sur que je ne m'aime pas vraiment à vrai dire.

Citation :
De faire... quoi? ...

De coucher avec lui... Et là on comprend en quoi je suis une mauvaise fille...

Citation :
Tu es enfermée dans l'image que d'autres te renvoient. Il y a quelqu'un d'autre que ceux-là qui pensent et qui te voient, il y a toi.

C'est pas les autres qui me disent ca, c'est ce que moi je vois.

Citation :
Barre-toi, barre-toi, barre-toi, et reconstruis-toi.

C'est bien gentil, et j'aimerai vraiment, mais j'ai que 15 ans. Si ca ne tenait qu'à moi je serai déjà parti en Allemagne ou au Japon (deux pays que j'aime beaucoup).

Citation :
Tu as vu un psy?

Non je n'en ai pas. Il faudrai que je le demande à mes parents pour ca, et de toute façon ils ne voudraient. Ils me diraient que j'en ai pas besoin et qu'en plus ils voudront pas m'en payer un. Et puis, je ne vois pas ce que je lui dirai, ni même si j'y arriverai.

Citation :
au pire te mettre dans un foyer?

Euh c'est un peu exagéré là non ? On peut me changer de famille pour ca ?
Et sinon, non je ne leur en parle pas. A chaque fois qu'il est là, ma mère et ma soeur me fusillent du regard, franchement elles me montrent clairement qu'elles ont honte de moi, alors en parler...

Citation :
Il peut recommander de te faire changer d'établissement?

Le problème c'est que même si dans mon collège j'ai perdu beaucoup d'amis, ils ne sont pas devenus ennemis pour autant, ce sont des connaissances maintenant. J'ai vraiment très peur de changer d'établissement, car ca voudrait dire que je recommence tout à zéro, avec aucune connaissance. Et le problème c'est que je ne suis pas le genre de fille qui se fait des amis en deux minutes. Disons qu'apparemment les gens ne veulent pas d'une gothique (bon, pseudo gothique) qui écoute du métal japonais h24.

Citation :
Jeune fille, si tu veux mon avis, ton brevet n'est pas la priorité. Ce n'est pas là-dessus qu'il faut que tu te concentres pour te reconstruire. Il y a des gens qui l'ont au bout de 2 ans, ça n'en fait pas des ratés pour autant.
Il est urgentissime que tu t'occupes de toi, alors lâche la pression pour le brevet...

Le truc c'est que normalement je suis une "bonne élève". Je suis obligée d'avoir mon brevet, c'est même pas une question. Pourtant j'ai souvent dit à mes parents que je n'y arrivais plus, que j'aurai aimé avoir un prof de maths particulier, ils me disaient : dis pas n'importe quoi t'es deuxième de ta classe !" Résultat ma moyenne de maths n'est même pas à 10 et mes parents m'ont engueulé en voyant mon bultin...

Citation :
Juste une question : il se passe quoi si tu te fais prendre? Est-ce qu'au fond, tu ne l'attendrais pas, au moins inconsciemment? Ce serait une façon de montrer qu'il y a vraiment un problème à tous ces gens qui l'ignorent complètement...

Si je me fais prendre je suis quasiment morte. Une fois ma soeur était en train de m'engueuler, c'était lors de mes premières mutilations où je me frappais seulement, elle a prit violemment mes poignets pour regarder et à continué à me crier dessus, heureusement je n'avais pas encore commencé à me taillader les veines. Après, une fois ma soeur a du faire une recherche sur le suicide, mon père a vu ca et à table ils ont commencé à la traiter de folle et à l'engueuler (ils ne savaient pas qu'elle devait faire ca). Alors bon, je vais éviter quand même...

Citation :
Au fond, d'une autre manière, tu es une filles très, très, très forte.

Je ne suis pas vraiment convaincue mais c'est toujours gentil :x
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Sam 23 Mar 2013, 07:10

Citation :
C'est sur que je ne m'aime pas vraiment à vrai dire.

Comment dire... c'était pas invisible.

Pas le temps de répondre pour le reste que j'ai pas encore lu, mais je reviendrai...

Edit: je suis revenue.

Citation :
Bah j'ai essayé de savoir comment ils avaient eu mon adresse mais évidemment ca ne donnait jamais rien.

Et tu leur réponds quoi sinon? T'arrives à prendre le dessus, à pas te laisser faire? même si t'as pas de moyen d'action, tu peux leur faire croire que tu en as (tu te trouves au commisariat où on est en train de remonter l'ip, t'as porté plainte à hotmail après avoir sauvegardé vos conversations, et ils sont obligés de livrer leur identité, etc. Ce genre de truc quoi.)

Citation :
De faire... quoi? ...


De coucher avec lui... Et là on comprend en quoi je suis une mauvaise fille...

Attends là. Attends attends attends attends. Que je suive la logique. Un type te pousse par chantage affectif, rapport de supériorité et autres malsainités à coucher avec toi, et DONC, tu es une mauvais fille.
Euh...
Sinon, l'idée t'as jamais traversé l'esprit que c'était un pauvre taré manipulateur qui profitait de son pouvoir sur toi DONT TU N'ES PAS RESPONSABLE pour obtenir ce qu'il voulait sans aucun respect pour ce que tu es, penses et désires? Qui es capable d'anéantir sans que ça lui pose le moindre problème de conscience ce que tu es, penses, et désires?
Tu... crois vraiment que c'est ta faute? Mais vraiment??

Juste une question... pourquoi? Pourquoi ces choses qu'on t'a fait subir prouveraient que tu es une mauvaise fille? Explique moi ton raisonnement parce que là je comprends pas du tout.
Tu crois pas qu'il en a profité, du fait que tu pensais que tu étais 'une mauvaise fille', du coup? Tant que c'est seulement ta faute, on peut continuer hein, on est fier, on n'a rien à se reprocher. C'est tout bénèf de faire croire à sa "copine" (en réalité la fille qu'on abuse et exploite) qu'elle est une mauvaise fille. Vraiment, il y a des cinglés qui n'ont aucun scrupule. Il ne mérite pas une once de considération ou de regret de ta part.

Citation :

Citation:
Tu es enfermée dans l'image que d'autres te renvoient. Il y a quelqu'un d'autre que ceux-là qui pensent et qui te voient, il y a toi.


C'est pas les autres qui me disent ca, c'est ce que moi je vois.

Ca c'est ce que tu crois. Parfois, le désir d'intégration sociale est telle que pour se sentir en adéquation avec tout le monde on avale les couleuvres qu'ils nous donnent.
Si tous les miroirs qui te sont tendus montrent une fille peu estimable, ça sera d'autant plus difficile pour toi de croire autre chose... Et si tous ces miroirs étaient des menteurs?
Je t'invite en tout cas à considérer la possibilité selon laquelle une large part de ton image de toi est une intériorisation et une assimilation de ce qu'on t'a dit. Tu n'as pas l'air d'avoir considéré cette hypothèse, c'est pourtant, à mon avis, une prise de conscience urgente, qui pourrait te sauver la vie.

Citation :
Citation:
Tu as vu un psy?


Non je n'en ai pas. Il faudrai que je le demande à mes parents pour ca, et de toute façon ils ne voudraient. Ils me diraient que j'en ai pas besoin et qu'en plus ils voudront pas m'en payer un. Et puis, je ne vois pas ce que je lui dirai, ni même si j'y arriverai.

Non tu n'as pas besoin de demander à tes parents. Renseigne-toi si tu trouves des CMP à proximité de chez toi, c'est gratuit et anonyme, tes parents ne sauront rien.
Est-il utile de rappeler qu'au point où tu en es, c'est presque une question de survie?

Citation :
itation:
au pire te mettre dans un foyer?


Euh c'est un peu exagéré là non ? On peut me changer de famille pour ca ?
Et sinon, non je ne leur en parle pas. A chaque fois qu'il est là, ma mère et ma soeur me fusillent du regard, franchement elles me montrent clairement qu'elles ont honte de moi, alors en parler...

Alors même rappel que plus haut. Exagéré? Non, pas quand c'est une question de vie ou de mort.
Après je dis pas que c'est la seule solution, mais si l'ambiance est aussi néfaste qu'elle m'en a l'air en te lisant, peut-être en arrivera-t-on là. Mais rien n'est démesuré pour te sortir de ça. Rien.
Mais au final, honnêtement, je ne sais pas si c'est approprié. A voir...

Citation :
Citation:
Il peut recommander de te faire changer d'établissement?


Le problème c'est que même si dans mon collège j'ai perdu beaucoup d'amis, ils ne sont pas devenus ennemis pour autant, ce sont des connaissances maintenant. J'ai vraiment très peur de changer d'établissement, car ca voudrait dire que je recommence tout à zéro, avec aucune connaissance. Et le problème c'est que je ne suis pas le genre de fille qui se fait des amis en deux minutes. Disons qu'apparemment les gens ne veulent pas d'une gothique (bon, pseudo gothique) qui écoute du métal japonais h24.

Recommencer à zéro ça peut être une sacrée opportunité. Même si tu ne te fais pas des amis tout de suite. Et puis tu perds pas forcément tout lien avec ceux qui ont compté pour toi pour autant, non?

Citation :

Citation:
Jeune fille, si tu veux mon avis, ton brevet n'est pas la priorité. Ce n'est pas là-dessus qu'il faut que tu te concentres pour te reconstruire. Il y a des gens qui l'ont au bout de 2 ans, ça n'en fait pas des ratés pour autant.
Il est urgentissime que tu t'occupes de toi, alors lâche la pression pour le brevet...


Le truc c'est que normalement je suis une "bonne élève". Je suis obligée d'avoir mon brevet, c'est même pas une question. Pourtant j'ai souvent dit à mes parents que je n'y arrivais plus, que j'aurai aimé avoir un prof de maths particulier, ils me disaient : dis pas n'importe quoi t'es deuxième de ta classe !" Résultat ma moyenne de maths n'est même pas à 10 et mes parents m'ont engueulé en voyant mon bultin...

"Je suis obligée d'avoir mon brevet, c'est même pas une question." Tu as des tendances suicidaires. Tout est une question. Rien n'est évident, rien n'est obligatoire, rien n'est donné.

Citation :

Citation:
Juste une question : il se passe quoi si tu te fais prendre? Est-ce qu'au fond, tu ne l'attendrais pas, au moins inconsciemment? Ce serait une façon de montrer qu'il y a vraiment un problème à tous ces gens qui l'ignorent complètement...


Si je me fais prendre je suis quasiment morte. Une fois ma soeur était en train de m'engueuler, c'était lors de mes premières mutilations où je me frappais seulement, elle a prit violemment mes poignets pour regarder et à continué à me crier dessus, heureusement je n'avais pas encore commencé à me taillader les veines. Après, une fois ma soeur a du faire une recherche sur le suicide, mon père a vu ca et à table ils ont commencé à la traiter de folle et à l'engueuler (ils ne savaient pas qu'elle devait faire ca). Alors bon, je vais éviter quand même...

Essuyer une grosse engueulade et être acculée à des explications douloureuses, est-ce que c'est pire que mourir en silence à petits feux?
Ta famille flippe parce qu'elle sait pas gérer. Mais honnêtement, je ne crois pas qu'ils te tueraient vraiment, hein. Alors s'ils n'ont pas le choix, ils seront bien obligés d'admettre le problème je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 00:05

Citation :
Tu... crois vraiment que c'est ta faute? Mais vraiment??

Je l'ai laissé faire, j'aurai du dire non.

Pour les CMP, j'habite dans un village, je ne connais pas bien les villes près de chez et je ne sais pas où il y en a. Et même si je le savais, je ne pourrai pas y aller.

Citation :
"Je suis obligée d'avoir mon brevet, c'est même pas une question." Tu as des tendances suicidaires. Tout est une question. Rien n'est évident, rien n'est obligatoire, rien n'est donné.

Les études c'étaient les seules choses pour lesquelles je me débrouillais assez bien. J'ai pas le droit d'échouer, sinon je prouverai à tout le monde que je suis vraiment une raté.

Citation :
Essuyer une grosse engueulade et être acculée à des explications douloureuses, est-ce que c'est pire que mourir en silence à petits feux?
Ta famille flippe parce qu'elle sait pas gérer. Mais honnêtement, je ne crois pas qu'ils te tueraient vraiment, hein. Alors s'ils n'ont pas le choix, ils seront bien obligés d'admettre le problème je pense...

Honnêtement j'arriverai pas à leur parler.
Revenir en haut Aller en bas
Elfica




Féminin
Nombre de messages : 1036
Age : 27
Localisation : Entre ici et là
Passion : penser, aider son prochain, le secourisme
Surnom : elfi, elfi-couette, elfiquette, petite elf
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 00:11

J'ai tout lu et sérieux je vois rouge depuis un petit moment déjà.

Euh wait a 10-11 ans tu étais censée arriver a te défendre et dire toi stop. Alors que c'est ton cousin, que forcément tu avais confiance en lui et tout? Il avait quel âge. Et tu sais mon frère m'a touchée quand j'avais a peu près le même que toi et lui 4 ans de plus. Ma mère a eu une réaction assez foireuse quand je lui en ai reparle plus tard a savoir mais tu étais consentente je lui ai gentilement dit qu'à 10 ans on est pas vraiment consentent et autre. Et avec du temps ben j'en veux plus a mon frère on a pu en discuter et je me sens pas coupable. Et je vais te dire autre chose en réponse a ton: ça m'a peut être plu ou un autre du genre ben perso même si j'ai culpabiliser des années j'y ai pris du plaisir. C'est con mais c'est physiologique quoi. Mais je ne l'ai pas voulu pour autant.

Je suis depuis mon mobile et chaud pour faire une plus longue réponse mais je ferai ça demain sans faute. Si tu veux me contacter par MP pour plus en dis tuer ou autre tu peux sans autre ma boîte t'es ouverte
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 00:17

Alors faisons simple :

Ta faute ? Non. Ce n'est PAS TA FAUTE ! Si quelqu'un est fautif c'est le type qui s'est fait plaisir avec ton corps. D'ailleurs autant dire les choses crûment, se faire plaisir avec ton corps ça s'appelle un viol. Ouais. Et ce n'est pas trop dire.

Si tu veux que tu puisses aller dans un CMP, dis à ta famille ce que t'a fait ce garçon, ça devrait assez les calmer pour qu'ils consentent à t'aider un peu moins stérilement. Sinon tu peux passer par ton médecin de famille, lui balancer tout ce que tu nous as dit, et lui demander de l'annoncer à tes parents. Les médecins généralistes ont quand même des notions de psychologie normalement, et ils les utilisent assez fréquemment.
Après, ça devrait aider à trouver un rdv au CMP du coin. Au passage, il y a une liste de CMPs avec n° de téléphone quelque part en post-it dans la partie santé mentale je crois...Ou dans cette partie. Bref.

Les études, ça se rattrape. Et quand bien même tu finirais cancre.... Mon père a été un cancre toute sa vie, et il a fini prof des écoles respecté et aimé de tous. Les possibilités pour faire des études post bac sans être brillante, y en a et heureusement. Et vu que tu chutes de très haut, tu auras moins de mal à passer l'étape du brevet que tu ne le crois. :)

Leur parler n'est peut-être pas possible, mais parler à un tiers, comme ton généraliste, qui se chargerait de leur expliquer, ça l'est peut-être ? De toute façon un jour ou l'autre il faudra que ça sorte. :/

Ne désespère pas, ta vie a encore des bons moments à offrir. Et ne te focalise pas trop sur les études, si tes notes baissent c'est un peu normal vu la situation.

Mais il faut que tu en parles à quelqu'un qui puisse en parler à tes parents. Impérativement.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 09:43

Citation :
Les études c'étaient les seules choses pour lesquelles je me débrouillais assez bien. J'ai pas le droit d'échouer, sinon je prouverai à tout le monde que je suis vraiment une raté.

Attention, propos de rouge in progress
Mais qu'est-ce que c'est que cette société de malade où on te fous une pression pas possible sur la réussite tout de suite, sur le fait d'assurer, d'être brillant H24, de rien valoir si on peut pas en permanence assurer sa place auprès des autres?
D'où on oublie que les gens sont faits d'autres chose que leur travail, leur place dans le fonctionnement de la société, leur "valeur" à l'aune de la case dans laquelle on les met?

Honnêtement, c'est pas une preuve de nullité ou d'échec si tu as besoin de temps pour repartir, si tu es fragile et que tu passes par une phase de ta vie où tu es plus lente, plus attentive à toi-même. On devrait tous pouvoir se retirer de nos obligations, de notre travail, quand il y a des urgences dans notre tête de ce type-là. Ca ne devrait pas être culpabilisant.
Mais ça l'est. Globalement, pour tout le monde. C'est pour ça que en l’occurrence, je crache aussi sur cette société.

Bref. Tu peux avoir ton brevet en deux ans.
Ca veut pas dire que tu vaux rien.
Ca veut pas dire que t'es nulle.
Ca veut dire que tu as passé une année à t'occuper de toi autrement, que ça t'a renforcé et fait progresser sur le plan personnel, et que tu as encore ta vie pour progresser sur le plan professionnel. Zlut quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 15:22

Elfica > (C'est le fils de mon parain, pas mon cousin. J'ai pas vraiment envie de le rapprocher de moi encore) Je suis pas sure d'avoir compris ton message, tu aurais voulu que j'en profite ? A vrai dire, ce genre de chose me dérange, j'aurai préféré être frappée plutôt que ca.

Thorongil > C'était un gamin, il est plus jeune que moi je ne devais pas me laisser faire. Seulement maintenant je me sens dégueulasse. Ma famille sait ce qu'il a fait c'est d'ailleurs pour ca qu'ils me font vivre un enfer aujourd'hui. Sinon, je pense pas vraiment avoir envie d'en parler à mon médecin. A la limite j'aurai peut-être pu en parler aux infirmières qui étaient avec moi quand je me suis fait opérée. Mais lui, j'en ai pas trop envie. Je vais jeter un oeil sur la liste si je la trouve, et réflechir à si je dois y aller ou non. Après, je devrais trouver une excuse pour y aller sans que mes parents ne le sachent.

En fait j'aimerai bien que mes parents savent ce que je ressens, ce que j'endure, mais ca impliquerait le fait que je dois parler avec eux, qu'ils voudront en reparler et ca je ne pourrai pas. Je n'en peux plus de cette histoire.

On m'a dit de chercher trois choses bien dans chacune de mes journées. C'est vraiment pas facile, je n'en trouve jamais plus de deux. Je ne sais pas si ca peut vraiment aider mais j'essaye pour voir ce que ca fait.

Poupée Subversive > Même si tu penses ce genre de chose, le reste du monde et surtout mes parents n'ont pas la même idée. Je ne suis même pas dans un collège gratuit, je suis au privé. Si je foire mes études ils m'en vouront de les avoir fait payer pour rien, c'est ce qu'ils disaient à ma soeur (elle n'était pas une bonne élève). Réussir mes études, je me dois de le faire pour eux. Et même pour moi, j'aimerai réussir au moins ca.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 15:29

Citation :
Poupée Subversive > Même si tu penses ce genre de chose, le reste du monde et surtout mes parents n'ont pas la même idée. Je ne suis même pas dans un collège gratuit, je suis au privé. Si je foire mes études ils m'en vouront de les avoir fait payer pour rien, c'est ce qu'ils disaient à ma soeur (elle n'était pas une bonne élève). Réussir mes études, je me dois de le faire pour eux. Et même pour moi, j'aimerai réussir au moins ca.

Mais ce n'est pas un échec de le faire en un an de plus. Ca nécessite juste de prendre d'autres choses en compte que les simples compétences scolaires. Parce que, hé, un individu ce n'est pas QUE ses compétences scolaires.

Si tu échoues, au pire ça gueule, mais ça va pas te tuer. Tu seras toujours là. Le monde ne va pas s'écrouler.

A te lire, j'ai pas mal l'impression que tu souffres de plein de points de vue hyper sclérosants qu'on t'a imposés, des points de vue qui t'empêchent de dire ce que tu ressens, ce que tu es, qui nient ta personne parce qu'elle n'a pas sa place dans ce beau système bien huilé.

Tu en souffres, tu aimerais en sortir, mais une autre partie de toi ne peut même pas envisager de les remettre en question.
Comme si tu étais tiraillée entre ton cri, ton hurlement pour vivre, et les conventions et obligations dans lesquelles tu vis.

je reviens sur "Même si tu penses ce genre de chose, le reste du monde et surtout mes parents n'ont pas la même idée. " Parce qu'ils n'ont pas creusé. Si tu reprends les choses à leur origine, qui préfère voir une personne se tuer plutôt que d'aménager ses exigences?
Personne, je pense.
Prenons un peu de recul...
Revenir en haut Aller en bas
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 16:06

Citation :
mais une autre partie de toi ne peut même pas envisager de les remettre en question

C'est étrange ce que tu dis. J'ai toujours eu l'impression d'être séparée en deux, d'avoir deux personnes en moi. Parfois je suis une fille gentille, qui aime rire et vivre, et d'autres fois je suis comme là, à pleurer tous les soirs, à me tailler les veines et à faire n'importe quoi. Ca va vous sembler bizar, mais quand je suis en crise ou même juste quand j'ai le sentiment de dire une connerie, c'est comme si une voix m'insulte, ca m'arrive même de lui dire de se taire... Ca doit juste être moi, je me dis souvent des truc comme par exemple : tu n'es bonne à rien, tu mérites juste de mourir... Et quand vraiment je ne me supporte plus, en plus de me frapper ou autre, j'ai constemment en tête moi en x2, à se frapper l'une l'autre jusqu'à une en crève une bonne fois pour toute (même si ca ne s'est jamais terminé). Je suis vraiment bizarre comme fille.
Et c'est à croire que même dans mes rêves je me déteste, l'autre jour je me suis réveillée avec une cicatrice à la cheville, mais mon cutter ne va que sur mes poignets, je ne vois pas comment j'ai fait ca. J'ai aussi des griffures sur la main, pourtant mes longs ongles s'en prennent aussi à mes poignets.
A mon avis je me fais des films.
Je débloque. Je deviens vraiment folle c'est pas possible...
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 16:19

Franchement ça ne m'étonne pas. Quand il y a une partie de toi qu'on ne laisse pas s'exprimer, elle aura tendance à se "séparer" de ton toi habituel.

Tout le travail consiste ensuite non pas à fondre les deux parties ensemble, mais à les faire communiquer, pour que chacune puisse exister et s'exprimer.

Et non, tu ne deviens pas folle. C'est juste que tu n'arrives pas à t'entendre toi-même. Alors t'as tout fait rentrer à l'intérieur... et tu n'arrives même plus à regarder ce que fait cette fille qui se cache, à l'intérieur, car elle est justement trop bien cachée. En tout cas, c'est possible...

Citation :
Ca doit juste être moi, je me dis souvent des truc comme par exemple : tu n'es bonne à rien, tu mérites juste de mourir... Et quand vraiment je ne me supporte plus, en plus de me frapper ou autre, j'ai constemment en tête moi en x2, à se frapper l'une l'autre jusqu'à une en crève une bonne fois pour toute (même si ca ne s'est jamais terminé).

Ca ça m'évoque surtout une telle intériorisation des critiques et des regards des autres que tu en as fait une partie de toi-même.
La partie de la Vivith "sociale", celle qui doit être présentable, parfaite, irréprochable, et qui s'en veut tellement de ne pas y arriver qu'elle ne comprend pas, qu'elle se punit de ne pas être assez parfaite pour être acceptée.
C'est la partie "pour le monde", la partie "pour être acceptée, pour être normale".

Et ce qu'elle punit, c'est une autre partie de toi qui n'arrive pas à cadrer avec ce modèle, qui a autre chose à exprimer, à dire.

Aucune des deux parties ne doit être supprimée. Elles doivent exister toutes les deux. il faut les entendre toutes les deux.

Et rassure-toi, tu n'es pas folle, on est tous comme ça, on a tous plusieurs exigences, et plusieurs visages en fonction de ces exigences, des visages qui s'affrontent ou communiquent, que ce soit conscient ou pas, que ce soit serein ou pas. Je pense vraiment que tout le monde est comme ça.

D'ailleurs, ce dont tu parles m'est déjà arrivé.
Il y a maintenant quelques années, j'étais tellement mal, j'arrivais tellement pas à m'accepter, à accepter ce que je faisais, que j'ai eu une crise extrêmement violente, toute seule dans ma salle de bain. Je me frappais moi-même, je me criais dans ma tête que je voulais me faire du mal, et j'avais des visions très morbides, m'imaginant éclater en morceaux de chairs et de sang sur les murs carrelés... Ca ne m'est jamais arrivé depuis, mais la violence de cette crise-là est gravée à jamais dans ma mémoire...
Et ça ne fait pas de moi une folle. C'est arrivé et ça arrive à beaucoup de monde...


Dernière édition par Poupée Subversive le Dim 24 Mar 2013, 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 16:22

Y a pas besoin de devenir folle pour en arriver là... Ce qui t'est arrivé est assez traumatisant pour que tu te sentes parfois à côté de la plaque royalement.

Tu n'es pas folle, tu as juste souffert beaucoup depuis tout ce temps... :/

Concernant celui qui t'a violé, euh... faut pas croire, on n'est pas obligé d'être plus jeune que son agresseur pour être victime. Il était peut-être jeune à l'époque, mais toi aussi. Et je regrette mais qu'il ait été un gamin à l'époque ou pas tu as été sa victime.

Tu n'es fautive en rien. Tu ne voulais pas ça. Tu le dis très clairement en plus, et tu ajoutes que ça te tourmente toujours. Ca suffit pour considérer que tu es une victime.

Quand on est consentant pour un acte sexuel, on ne s'en sent pas coupable. C'est aussi con que ça. Et quand une des deux personnes au moins n'est pas consentante, c'est du viol.
Revenir en haut Aller en bas
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 16:41

Citation :
Tout le travail consiste ensuite non pas à fondre les deux parties ensemble, mais à les faire communiquer, pour que chacune puisse exister et s'exprimer.

Comment je suis cencée faire ca ?

Citation :
Concernant celui qui t'a violé, euh... faut pas croire, on n'est pas obligé d'être plus jeune que son agresseur pour être victime. Il était peut-être jeune à l'époque, mais toi aussi. Et je regrette mais qu'il ait été un gamin à l'époque ou pas tu as été sa victime.

D'autres me disaient que c'était un gamin qui découvrait son corps, que je n'avais pas à m'en faire autant. Mais quoiqu'il arrive ca me fait toujours mal, j'ai surtout l'impression d'en avoir profité. Je suis dégueulasse...
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 16:52

Vivith a écrit:
Citation :
Tout le travail consiste ensuite non pas à fondre les deux parties ensemble, mais à les faire communiquer, pour que chacune puisse exister et s'exprimer.

Comment je suis cencée faire ca ?

Citation :
Concernant celui qui t'a violé, euh... faut pas croire, on n'est pas obligé d'être plus jeune que son agresseur pour être victime. Il était peut-être jeune à l'époque, mais toi aussi. Et je regrette mais qu'il ait été un gamin à l'époque ou pas tu as été sa victime.

D'autres me disaient que c'était un gamin qui découvrait son corps, que je n'avais pas à m'en faire autant. Mais quoiqu'il arrive ca me fait toujours mal, j'ai surtout l'impression d'en avoir profité. Je suis dégueulasse...
Comment t'es sensée te remettre en accord entre toi et toi-même ? Eh bien en consultant un psy pour vider ton sac convenablement... Ca devrait être un bon coup de main si tu trouves le bon psy.

Oh, tu sais on peut être "un gamin qui découvre son corps", et avoir violé quelqu'un quand même. Ca n'excuse pas le fait que tu en aies terriblement souffert, et que tu souffres encore d'avoir profité de ce moment. D'ailleurs à ce propos, tu sais ça n'a rien de honteux et ça ne fait pas de toi quelqu'un de coupable. Le corps est prévu pour ressentir du plaisir physique pendant le sexe, quand le plaisir physique et le traumatisme psychique se mêlent, comme dans le cas du viol, ça ne fait qu'augmenter le trouble de la personne violée. En aucun cas ça n'a jamais remis en cause la moindre procédure légale pour viol, du simple fait que ce qui compte aux yeux de l'objectivité c'est le fait que la victime n'était pas consentante, qu'elle ait eu du plaisir mécaniquement ou pas. D'ailleurs il est rare que les personnes violées ne ressentent pas ce troublant plaisir physique durant l'acte dont elles sont victimes, ce qui n'arrange jamais leur situation en fait, ce qui contribue d'ailleurs plutôt grandement à leur sentiment de culpabilité.

C'est une fausse piste : ton corps t'a peut-être donné une "occasion de profiter" mais ton esprit, ta personnalité, toi ce que tu es, a souffert de cette violence qui t'était faite vu que tu ne voulais pas que ça arrive. Le fait que tu ne voulais pas est la seule chose qui compte pour définir le fait que tu es une victime.
Revenir en haut Aller en bas
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 18:58

Je sais pas trop comment c'est un psy, mais de ce que je connais je trouve ca froid et dépriment. Honnêtement je me connais, faible comme je suis les mots ne sortiront pas comme ca.

C'est quand même horrible ce sentiment de plaisir dans cette situation... Rien que d'y repenser j'aimerai me flinguer.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 19:20

Tu peux pas savoir à l'avance comment c'est "un psy" car il y a une multitude de psy, et pour cause, il leur faut être de caractères variés car le bon contact avec leurs patients est essentiel, et fait partie de la thérapie même. Du coup, trouver un bon psy du premier essai est assez rare, mais une fois le bon trouvé c'est excellent et surtout très constructif.
Le mien par exemple a le même genre de goûts littéraires que moi (Tolkien et Rowling), a un humour presque aussi particulier que le mien et adore philosopher en ma compagnie, des choses qui ne conviennent pas forcément à tout le monde...
Mais j'ai connu d'autres psy avec qui le contact était stérile. Le bon psy saura te faire parler.

Ce sentiment de plaisir, j'imagine qu'il est horrible oui. J'ai pas de peine à le croire.
Je n'ai pas de solutions pour ça à te proposer, je n'ai jamais été à ta place, ni dans une situation voisine... l'idéal serait qu'un espoirien, une espoirienne te dise comme elle gère le truc au jour le jour... Mais je pense que y a pas de miracle, faut travailler sur soi, et aussi accepter que ce n'est pas de ta faute. Mais bon c'est du tout théorique ce que je te sors là et ça risque de ne pas t'être utile dans l'immédiat, si ça t'aide...
Revenir en haut Aller en bas
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 19:28

Les gens que je connais qui ont cotoyer un psy m'ont toujours dit que c'était une mauvaise expérience, alors pour en trouver un qui sorte du lot je vais pouvoir chercher.

Citation :
Je n'ai pas de solutions pour ça à te proposer

C'est déjà très gentil de m'écouter et d'essayer de m'aider, alors que je ne suis pas la plus à plaindre..
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 19:37

On n'est pas sur lesplusgrandsmalheursdumonde.jeun.fr, tout le monde a le droit de se faire aider, il n'est pas nécessaire d'être passé par toutes les misères humaines pour avoir besoin de se faire aider.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 19:41

Tout dépend combien de temps ils ont côtoyé un psy, combien de temps ils ont mis à trouver le leur.
C'est pas évident de donner son avis sur "les psy" à moins de n'avoir eu qu'un aperçu caricatural des psy.
Pis faut s'accrocher pour que ça commence à être une visite pas flippante. Au début ça remue toujours beaucoup de sortir ses tripes. Une fois qu'elles sont sorties, et que le gros du problème est connu, on peut commencer à réfléchir sur les solutions pour se gérer.

Pas la plus à plaindre ? Certes, mais t'es loin d'être la moins à plaindre non plus. On trouvera toujours "pire" mais on n'est pas dans un concours de "qui souffre le plus". ^^
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 19:49

Les concours de souffrance c'est nawak.

Quand quelqu'un se pointe et dit à un autre "naaan mais arrête de te plaindre, il y a les pauvres qui meurent en Afrique pi des enfants qui se font maltraiter", ça me donne envie de me facepalmer, même si le problème de base du type c'est juste qu'il avait pas de copine, pour donner un exemple.
Le seul cas où je cautionne ce genre de propos, c'est quand la personne se plaint vraiment trop et de façon stérile, ce qui n'est pas du tout ton cas.

La souffrance de chacun est personnelle. Elle n'est pas quantifiable. Elle n'est pas pire ou meilleure.
Elle est.
Et à partir du moment où elle est, il faut s'en occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 21:10

En tout cas ca me fait un peu de bien de parler de ça ici avec vous. Ca change de mon ami qui m'engueule ou de mon petit ami qui va limite pleurer mon malheur. Mais bon ma partie sombre reviendra encore et ca sera à nouveau le trou noir, comme depuis si longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 21:20

Je te cache pas qu'il faut pas s'attendre à la voir disparaître, ta partie sombre.
Peut-être que ça partira jamais complètement.

Mais ce qui compte, c'est que tu puisses tenir la tête hors de l'eau de plus en plus longtemps, puis reprendre pied, un jour, sur un terre ferme.
Après les moments de déprime, de dévaluation, tout ça, il faut aussi apprendre à vivre avec, sans chercher à les éviter, sans les détester... C'est aussi ça s'accepter complètement, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Vivith




Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Localisation : 76
Passion : La musique
Surnom : Coco(tte)
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 22:13

Je crois que j'ai parlé trop vite, cest reparti pour un tour...
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Dim 24 Mar 2013, 22:14

C'est-à-dire?

Explique ce que tu penses, ce que tu ressens, si tu peux...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raison de ma présence ici.   Aujourd'hui à 13:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Raison de ma présence ici.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ARMES ,TRAFIC et RAISON D'ETAT
» Procès pour refus de prélèvement ADN les faucheurs volontaires ont raison, soutient le 4/01/2010 à 12h Place leclerc à Angers
» Topic : Je râle et j'ai bien raison !
» fievre sans raison ? sos
» Fièvre sans raison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: