Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Lun 15 Juin 2015, 17:12

Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Sam 20 Juin 2015, 15:01

Je suis chez moi, pour le week-end, et je me sens toujours aussi vide. J'essaie de combler en jouant au jeu "combien de grammes de crasses peuvent-elles encore être logées dans mon estomac" mais efficacité limitée. Je me suis mise à écrire, cette semaine, un début de fiction, comme ça. Des fois j'ai l'impression que l'art suffirait à combler, le chant, le théâtre, l'écriture, le dessin, des fois pas. Et j'ai toujours du mal à me plonger dans une lecture, je ne sais pas si c'est l'effet du neuroleptique ou non. Je ne le prendrai pas ce soir, pas que j'en aie eu l'intention dès le début en rentrant à la maison mais ils se sont gourrés à l'hôpital, ils m'ont donné la version de dix milligrammes alors que j'aurais dû passer à cinq. Tant pis, le psychiatre était d'accord pour qu'on diminue la dose et qu'on arrête ensuite si tout se passe bien, ce n'est pas grave si je le saute ce soir et surtout je verrai ce que ça fait exactement. Tout ça me rend plutôt morose. Je suis pas déprimée, parce que les antidépresseurs marchent bien, je suis juste vide. Pourtant je veux toujours sortir de l'hôpital et rentrer chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: ?   Sam 20 Juin 2015, 21:51

Chaque chose en son temps, Ide... =)

Tu as déjà fait beaucoup de cheminement pour ton mieux-être... Sois patiente et persiste dans tes efforts. N'hésite surtout pas à demander un peu de réconfort autour de toi pour ce soir. ^^

Courage ma chère Ide. Tu vas petit à petit remonter la pente, j'en suis sûr ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Sam 27 Juin 2015, 15:47

Merci beaucoup Thor, ça m'a beaucoup touchée ce message...

Me voilà presque au bout de l'hospitalisation, la date de sortie a été fixée à mercredi après un dernier entretien avec mon père, la thérapeute familiale et l'assistante sociale, bon après celle-ci m'a dit que pour elle c'était fixé à mardi et qu'elle ne travaille pas mercredi donc lundi il faudra que j'éclaircisse ça, mais ça voudrait dire que je sortirais mardi alors, ce que j'attends vraiment avec impatience.

Je me sens mieux, je pense que ça va mieux, pour ce qui est de mes fantasmes ils semblent reprendre de la vigueur, même si c'est pas tout à fait ça et si ça m'angoisse toujours un peu. L'avenir aussi. Ma mère me saoule périodiquement, elle m'envoie par mail un message mal orthographié qu'elle a trouvé de quelqu'un sur FB qui était sous anti-dépresseurs depuis cinq ans et oh il est devenu accro et il est totalement contre et c'est la fin du monde que tu en prennes. Bon, je me plains un peu mais c'est pas grave, si ce n'est que comme d'habitude ma voix a quasi pas de place dans notre relation. Par contre elle a eu l'idée de m'offrir une séance d'hippothérapie pour mon annif, et ça ça me ferait très plaisir évidemment. J'avais testé l'hippothérapie à l'autre hôpital.

Qu'est-ce que ça va me faire plaisir de rentrer à la maison. Après c'est possible que je sois confrontée à un vide, mais le plus important pour moi c'est que je vais me sentir libre.

J'ai été au ciné hier, vu "L'homme idéal", ça m'a bien plu (il est beau Pierre Niney). Surtout j'ai été capable de rentrer dans le film, je ressentais des problèmes de concentration avant dont j'ignorais la provenance, dépression, traitement contre la dépression, neuroleptiques, autre chose. Mais j'ai l'impression que ça s'arrange. Peut-être que le fait de prendre du ginseng et du gingko biloba depuis quelques jours a vraiment aidé.

À ma sortie ce serait bon de prendre rendez-vous avec ma psy, avec qui je n'ai pas parlé depuis trois plombes, et surtout avec la coiffeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Dim 28 Juin 2015, 15:10

Je me vois sortir de l'hôpital, arrêter l'AD, commencer à boire de l'alcool pour combler le vide, m'y accoutumer et tenter de me tuer quand ce sera manifeste que j'y suis accro et que je suis dans la merde. Je trouve un certain réconfort à cette rêverie.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: ?   Dim 28 Juin 2015, 22:43

Pourquoi y trouves-tu du réconfort ? :/
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Lun 29 Juin 2015, 11:02

Ben j'étais malheureuse et je voyais aucun autre moyen de me faire vraiment plaisir même temporairement que de me saouler la gueule comme mon père. D'ailleurs il fait ça depuis des dizaines d'années et il n'est pas en mauvaise forme pour autant, alors je me disais que je tenais de lui et que je pourrais peut-être suivre ce chemin, et je voulais pas me confronter à six mois d'antidépresseurs et de pulsions sexuelles réduites et de longues journées à faire passer. Ça va mieux depuis. J'ai eu l'idée de me ressourcer autrement, aller au parc d'attractions, partir pour un week-end en Angleterre (mon père a eu cette idée et il a l'air prêt à organiser ça, quoique un peu réticent à cause de ma situation incertaine actuelle, mais je pense que ce ne sera pas difficile de le convaincre). Je compte aussi demander au psychiatre si c'est possible de réduire les AD, ça ne me semble pas une mauvaise idée.

Édit : je suis heureuse d'avoir eu la confirmation que je partais demain après l'entretien de famille. Un rendez-vous a été pris pour l'équipe mobile, l'assistante sociale (très efficace je trouve) vient de me l'annoncer.
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Jeu 02 Juil 2015, 22:24

Tout le monde (tous les professionnels que j'ai vus dernièrement quoi) sont d'avis que je vais dans la bonne direction, puisque mon traitement est en place, mes projets avancent (c'est-à-dire les candidatures pour les appartements coprotégés et l'équipe mobile pour laquelle j'ai un entretien demain) mais je suis toujours dans le doute et angoissée.

Toujours un peu parano vis-à-vis des médocs, aujourd'hui ce sont les neuroleptiques que j'ai pris dans le passé qui m'ont fait flipper : est-ce qu'ils m'ont pas causé des effets secondaires irrémédiables qui seraient l'explication de l'affaiblissement de mes fantasmes ? Et si ça n'allait jamais mieux ? J'ai essayé de me rassurer en me disant que j'en ai pas pris de fortes doses, et un mois à peine, mais bon "essayer de me rassurer" c'est vite dit. Alors j'ai eu le souvenir d'un truc que j'ai lu et en lequel je suis prête à croire, comme quoi la peur des événements est souvent pire que les événements eux-mêmes. À partir de là je me suis un peu apaisée.

Une autre chose c'est que maintenant que je suis chez moi je suis pas sûre d'être chaude à l'idée de recommencer à vivre en communauté, même de moins en moins. Après deux mois très difficiles d'hospitalisation j'ai comme une envie de me terrer, d'être tranquille, plus envie de me sociabiliser ou à peine, mais en même temps je ne peux pas continuer à vivre aux crochets de mon père. Une option que j'ai envisagée serait de laisser tomber l'idée des appartements coprotégés et de vivre toute seule, dans un appartement, tout en gardant l'équipe mobile. Bon je pense que c'est mieux d'au moins laisser une chance aux appartements coprotégés avant.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: ?   Jeu 02 Juil 2015, 23:51

La sérénité, la tranquillité, la sociabilité, ça viendra en temps venu.
Il est évident qu'il faut laisser leur chance aux appartements coprotégés avant, tu reviens de loin, mine de rien.
Mais sois tranquille, tu es effectivement en bonne voie, et quand on est sur la bonne voie, les changements positifs finissent par arriver. Et toujours à point nommé.
Courage Ide. Tu as déjà tant fait...
Ne te bouscule pas trop, mais laisse la chance à l'équipe de te faire progresser à leur façon. Tu peux être sûre qu'ils respecteront tes limites. WINK
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Jeu 22 Oct 2015, 02:57

Je cherche ce qui serait le mieux à dire...

Je trouverai jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: ?   Jeu 22 Oct 2015, 08:19

Le mieux? Par rapport à quoi?
Il y a un truc à raconter?
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: ?   Jeu 22 Oct 2015, 12:01

Ide a écrit:
Je cherche ce qui serait le mieux à dire...

Je trouverai jamais.
Tu t'en fous. Aligne les mots comme ils viennent. En désordre, avec des phrases qui se coupent en plein milieu s'il le faut.
WINK
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Sam 24 Oct 2015, 22:16

"le mieux ? par rapport à quoi" > c'est juste que je suis vachement bloquée par la peur de mal paraître ou de mal m'exprimer et je n'arrivais pas à le formuler, en plus avec le fait que ça fait des mois que j'étais plus venue et je savais pas trop si c'était nécessaire d'introduire que ça fait longtemps que je ne suis pas venue, et pourquoi, ou si on s'en fout, quoi dire, et est-ce que je vais pas donner l'impression de me plaindre pour rien puisque clairement je me bouge pas beaucoup et finalement j'en ai même pas le désir etc.

En fait globalement ça va relativement bien en général en ce moment mais putain que c'est dur de m'exprimer, c'est pour ça que j'allais plus sur les forums du tout et que je vais plus sur Skype.

Alors je parle juste avec ma sœur et ma mère par mail principalement, avec ma sœur ça se passe très bien, mais je peux mettre une semaine à lui répondre juste parce que je n'arrive pas à sortir du lit et faire autre chose qu'écouter de la musique et me raconter des histoires, ou bien manger des crasses devant des vidéos ou des films, c'est plus ou moins toujours l'un ou l'autre et je m'en contente en général. Parce qu'elles aussi j'ai peur de leurs réactions, ma mère pour des raisons évidentes (enfin quand on sait quel genre de personnage que c'est). Et puis j'avais arrêté de voir la psychiatre et la psychologue et l'assistant social, par flemme de faire les trajets (mais comme ça va mieux je commence vaguement à envisager de prendre r-v avec la psychiatre au moins).

L'autre jour je m'étais dit que ce serait peut-être plus sécurisant pour moi si je parlais à des gens avec une identité légèrement modifiée (c'était idiot, mais c'était pour voir). Je me suis à demi inventé une vie sur un forum, j'ai dit merci aux gens de me souhaiter la bienvenue, j'ai dit à un type qui m'a contactée par MP que je serais ravie de discuter avec lui et dès qu'il m'a proposé de discuter en direct, j'ai cessé de répondre (messagerie instantanée, non c'est pas possible c'trop de pression, déjà la correspondance par MP c'était chaud). J'y vais plus, sur le forum, c'était une mauvaise idée.

Ma mère m'a dégoté un lieu où je peux faire de l'hippothérapie. Ça fait deux semaines maintenant et ça me plaît bien. J'avais déjà fait un peu d'équitation avant mais arrêté parce que je supportais pas la pression de risquer de me sentir "mauvaise élève", d'être grondée si je faisais une erreur et tout... après mon père considère que c'est un "truc pour les mongols" et il voit pas comment ça pourrait me faire "avancer", en fait moi non plus - sur le plan de la confiance en soi en tout cas - mais je m'en fiche, et il est content que je sorte et que je fasse du sport après tout donc il se plaint pas.

Ma mère s'est aussi mise en tête que l'hypnothérapie allait me sauver. Parce que pour le moment, en fait, je vis chez mon père et on attend tous les deux une réponse de... je sais plus quel organisme qui va décider si j'ai droit à une allocation d'handicapé ou pas, et il n'est plus question d'études ou quoi et tout le monde dans la famille se pose des questions sur mon avenir. Donc comme ma mère a lu que l'hypnose a sauvé au moins une personne d'une grave dépression, elle m'a pris un rendez-vous chez un thérapeute, auquel je n'ai pas été quoi que je lui avais promis, ce qui m'avait valu des grognements du côté de ma sœur quand ils s'en sont rendu compte. Je n'avais simplement pas su comment dire non à ma mère une fois qu'elle s'était mise cette lubie en tête alors que je me sentais pas chaud du tout. Alors la fois suivante elle a décidé qu'elle allait m'accompagner, finalement j'ai pas trop cherché à y échapper parce que d'abord je savais pas comment faire et ensuite je me suis dit qu'après tout ça allait peut-être m'aider, et j'ai vu le mec deux fois. Ça m'a pas trop donné l'impression que c'était la sorte de thérapie qui me convenait, le mec a d'abord paru opter pour une psychothérapie "classique", mais je lui ai dit que j'en avais pas envie et il m'a donc proposé de dresser une "liste de traumas" pour la prochaine fois, je n'y crois pas vraiment (pas dans le sens que je ne crois "pas" à l'hypnose, juste que je ne crois pas que ça me sera très utile) mais je vais essayer quand même.

Bon je suis contente d'avoir réussi à un peu écrire, ça faisait des plombes ! Merci pour vos réponses ^^
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: ?   Sam 24 Oct 2015, 23:29

Tu as peur du jugement des autres. C'est très compréhensible. Personnellement je sais ce que c'est aussi, j'en souffre depuis très longtemps.

Mais j'ai appris qu'ici on ne jugeait personne. Et depuis que je suis Webma, cette idée me tient encore plus à coeur.

Tu as le droit de ne pas te sentir chaud pour l'hypnothérapie. Tu as le droit de faire de l'hippothérapie. Tu as le droit d'avoir envie de manger des crasses devant la télé et de te raconter des histoires, d'écouter de la musique quand ça va vraiment pas.
Tu as le droit de ne pas te sentir à l'aise à l'idée de discuter sans une fausse identité sur un forum, en tout cas si en tant que Webma je n'aime pas les double comptes, avec un mot d'explications, je l'aurais toléré sans hésiter de ta part. En tout cas j'estime que ce n'est pas une faute en soi, de chercher à changer de masque sur un forum, quand c'est une question de malaise personnel.

Tu as le droit d'aller mal. Tu as le droit de demander à l'équivalent belge des MDPH françaises une allocation handicapé pour vivre sans contraintes en attente de jours meilleurs... Ou parce que les jours meilleurs ne viendront pas et que tu estimes avoir le droit de vivre ainsi parce que tu es trop mal.

Tu as le droit de te sentir apeuré par ta famille : franchement s'il y a bien un truc d'aisément compréhensible, c'est ça. Vu les réactions de ton entourage, c'est pas étonnant que tu ne te sentes pas bien quand tu interagis avec eux..
Ils veulent sans doute bien faire mais s'y prennent mal.

Tu as aussi le droit inaliénable de n'avoir ni l'envie ni la force d'agir, tu as le droit de ne faire que du surplace. Tu as même le droit de t'enfoncer dans la déprime. Pas parce que c'est bon, mais parce que ce n'est pas ta faute !

Essaie de te décomplexer un peu, si c'est possible. Tu n'es pas obligée de le faire, ni d'y arriver. Mais je pense que c'est le premier travail que tu devrais faire pour remonter la pente. Parce qu'on ne remonte pas la pense en étant rongée par un sentiment de honte et de culpabilité, même diffus...

La fainéantise ça n'existe pas... Ou si peu. Et ça ne te concerne de toute façon pas. Tu n'es pas fainéante et tu n'as pas à rougir de ton inaction présente : vu ce que tu te manges dans les dents au quotidien, c'est NORMAL que tu n'y arrives/veuilles pas.


Ta souffrance est légitime. Ton expérience de vie est légitime. Tu ES légitime dans tes relations, affects et sensations.

Ne crois jamais que tu es fautive dans ce qui t'accable, dans cette dépression qui te fait vivre un cauchemar depuis si longtemps.

Tu n'es PAS fautive.
Ce n'est PAS de ta faute.

Je le dis et le répète parce que je pense que ça peut te faire du bien, d'entendre ça : que tout ça, tout ce que tu as dit, raconté : ton récit est TOTALEMENT LEGITIME !

Maintenant, je t'envoie un gros câlin par la pensée. :74:
Si tu le veux, tu n'as qu'à tendre les bras. =)
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: ?   Sam 24 Oct 2015, 23:37

Ba moi jdis que dans les aspects positifs, déjà, t'as essayé de faire des trucs. Tu t'es ptêt loupée, avec ce compte "factice" sur un autre forum, mais tu as essayé. Tu essaies un peu de parler à ta mère. Tu fais l'hippothérapie. Tout ça.
On sait pas encore où ça va mener, mais une chose est sûre : il vaut mieux essayer, faire des trucs, se connaître, plutôt qu'attendre et dépérir.
Je trouve que tu es forte, dans ton flou actuel.

Croisons quand même les doigts pour cette thérapie? Et pour l'allocation handicapée?
Tu finiras par trouver la vie qui est faite pour toi. La lutte est pas marrante, mais tu vas y arriver, et on est derrière toi. Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Sam 31 Oct 2015, 20:22

Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: ?   Dim 01 Nov 2015, 17:51

Je t'en prie. Le forum est là pour ça. :jjjj:
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Dim 08 Nov 2015, 02:57

Citation :


   hypersensibilité aux critiques ou aux rejets ;
   manque de confiance en soi ;
   isolement social auto-imposé ;
   extrême timidité ou anxiété face à des situations sociales;
   tentative d'éviter des situations physiques ;
   tentative d'éviter des relations interpersonnelles ;
   sensation d'inégalité ;

   faible estime de soi ;
   auto-dévalorisation de sa propre personne ;
   méfiance envers les autres ;
   distance émotionnelle liée à l'intimité ;

   grand embarras, rougissent facilement ; n'aiment pas être le centre d'attention ;
   auto-critiques concernant des problèmes liés aux autres ;
   perception personnelle de solitude ;
   sentiment d'infériorité par rapport aux autres, d'être inadéquat ;

   dans certains cas extrêmes — agoraphobie ;

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_la_personnalit%C3%A9_%C3%A9vitante

Les auto-diagnostics, je sais...

Ça m'a un peu déprimée de tomber sur cette page l'aut' jour.

Citation :
Une autre conséquence qui peut se révéler tout aussi grave est une tendance excessive à fuir dans l'imaginaire. Au lieu d'essayer de nouer des relations réelles, ce qui par définition pose problème pour le patient évitant, il peut décider de les imaginer. Ses proches diront de lui qu'il est « dans la lune », « rêveur ». Vu de l'extérieur, à force de réduire ses interactions sociales au minimum syndical, on dira de lui qu'il mène une vie « monacale », ce qui est à la fois vrai et faux : en réalité, il « imagine » sa vie telle qu'il la voudrait. C'est particulièrement vrai pour l'adolescent et le jeune adulte, qui n'ont pas nécessairement la maturité nécessaire pour comprendre qu'en agissant de la sorte, ils ne font que creuser le gouffre qui les sépare du reste des gens. On peut voir alors se mettre en place un véritable cercle vicieux, dans lequel le patient fantasme, puis se heurte à la réalité, qui lui apparaît forcément dure et insatisfaisante (d'autant plus qu'elle est en discordance avec ses fantasmes). Du coup, il la fuit toujours plus, se réfugie toujours plus dans l'imaginaire, et ainsi de suite. Là aussi, une thérapie peut être très difficile à amorcer car, temporairement du moins, la personne évitante peut se satisfaire de la situation, et n'aura pas l'impression de souffrir. Dès lors, il sera d'autant plus réticent à consulter.

Ça me ressemble sauf que je fantasme jamais à propos de moi, directement en tout cas, et de mes relations avec d'autres, plutôt au sujet d'un "avatar".

Et que j'essaie plus vraiment de trouver dans la réalité quelque chose de mieux que dans mes rêves, tout court. Je suis sûre de ne pas être claire du tout. J'ai même pas cherché à faire davantage de recherches sur ce "trouble" parce que ça me déprimait, d'ailleurs ça n'a peut-être pas grand intérêt.

En ce moment un problème embêtant est que j'ai tendance à dormir le jour et rester éveillée la nuit. Ça a commencé parce que je passe quasi tout mon temps au lit, mais en même temps je crains de me décider à éteindre l'ordi et m'endormir "pour de bon" sans pouvoir me relever et me distraire directement avec une vidéo ou quelque chose au besoin (je mets toujours des heures à m'endormir). Du coup même quand je suis éveillée, je me sens un peu groggy.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3879
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: ?   Dim 08 Nov 2015, 10:00

Les auto-diagnostics ne sont pas forcément une mauvaise chose...
De ce que je sais, ils peuvent permettre à une personne de mettre des mots sur ce qu'elle a et mieux se comprendre, et donner des pistes de diagnostics aux psys. Il arrive beaucoup trop souvent que les psys ne pensent jamais à certains diagnostics et restent focalisés sur les même pistes d'analyse.
Je connais vraiment plusieurs personnes qui n'auraient jamais pu savoir ce qu'elles avaient et être traitées en conséquences si elles n'avaient pas eu internet ou des bouquins pour trouver elles-mêmes ce qu'elles avaient.
Ensuite tu peux en parler à ton psy pour voir s'il valide ce que tu penses ou s'il accepte d'approfondir dans ce sens. Mais c'est une bonne chose à mon avis que tu aies cherché toi-même, que tu aies eu la démarche de comparer ce que tu as à des troubles que tu découvres.

Tu arrives quand même à sortir, le jour, de temps à autres?
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: ?   Dim 08 Nov 2015, 14:07

C'est peut-être mon côté "Je suis en Psycho et je défends ma paroisse" qui parle mais fait quand même gaffe avec les auto-diagnostics et Wikipédia et le DSM. C'est un peu fourre-tout ces trucs-là. Puis un diagnostic, au final, n'est qu'un nom posé sur des symptômes, ça n'en rajoute ni n'en retire aucun. En d'autres termes, un diagnostic ne change pas une situation. 

En revanche, là où je suis d'accord avec Poupée, c'est que tu pourrais parler à ton psy de cette recherche que tu as faite. Peut-être qu'elle pourrait-être une piste de travail pour vous deux. 
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Dim 08 Nov 2015, 15:33

Onda > c'est vrai, d'ailleurs le psychiatre de l'HP m'avait expliqué qu'on pouvait foutre n'importe qui dans une case du DSM (enfin si c'est bien de ça qu'il parlait, je me souviens plus du terme exact). Mais j'ai pas pu m'empêcher de me sentir interpellée et un peu flippée du côté "se laisser aller parce qu'on n'a pas l'impression de souffrir jusqu'à ce que ça craque" de leur description parce que ça correspond un peu à ce que je vis actuellement.

En même temps c'est peut-être vrai je pense ce que dit Poupée, que ça peut faire du bien de mettre un terme et une explication dessus, parce que j'crois que j'ai souvent eu cette impression d'être presque un "cas" en psychiatrie à tort ou à raison, de rencontrer ou de n'entendre parler de personne d'autre "comme moi" ce qui est un peu lassant à la longue.

Enfin le mieux ce serait sûrement d'en parler à ma psy, mais je ne la vois plus depuis longtemps car plus le courage de faire le trajet, et je n'ose plus lui téléphoner sans contrepartie financière. Alors peut-être à la psychiatre si je la revois.

Ou peut-être que je vais laisser tomber, je sais pas.

Poupée > oui des fois je sors, mais seulement pour parvenir jusqu'au petit magasin près de chez moi (au moins ça me fait une assez bonne balade) ou alors, plus rarement, parce que mon père insiste vraiment pour que je sorte et que je ne suis pas parvenue à l'endormir (et finalement ça me fait souvent du bien de me bouger). Ou alors pour aller à l'hippothérapie, et ça ça me motive.

Aujourd'hui je suis contente de m'être réveillée avant midi, je vais peut-être en profiter pour sortir avant que le soleil se couche quoi ! J'aime bien l'automne (random).

Merci de vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Lun 07 Déc 2015, 13:05

Récemment les IHP m'ont contactée, ils ont laissé un message sur mon répondeur comme quoi ils voudraient "discuter" de ma candidature. Hmmm je sais pas quoi faire.

En fait j'ai plus AUCUNE motivation à aller là-bas. Enfin l'idée de l'appartement supervisé c'était de me sociabiliser "en douceur" en plus de devenir plus indépendante. Mais j'ai aucune envie de changer d'environnement (ne serait-ce que parce que ce serait m'éloigner de l'endroit où je fais de l'hippothérapie et je ne sais pas si je pourrais continuer).

Déjà, peu de temps après que je sois sortie de l'HP, ils m'avaient annoncé qu'une place s'était libérée par surprise pour moi, beaucoup plus tôt que prévu et je l'avais refusée parce que c'était "trop tôt" et que je voulais retrouver mes habitudes chez mon père avant, me fixer un minimum quelque part.

Bref, c'est le cas, mais du coup je tiens à cette routine. En même temps une place chez les IHP c'est une occasion rare et difficile à renouveler. Et je ne sais pas non plus comment le prendrait mon père si je lui annonçais que je laissais tomber (en fait je me demande s'il n'a pas oublié cette histoire de candidature depuis le temps, j'étais pas loin d'oublier moi-même).

Et puis par grosse flemmardise je copie-colle une partie du message que j'avais laissé sur l'autre forum à propos d'un truc complètement différent.

Spoiler:
 

Maintenant c'est lundi, j'ai plus d'excuse pour postposer le coup de fil au psychiatre de l'HP, mis à part que j'ai pas très envie. Bah rien ne presse.

Des petites angoisses à propos de trucs importants ou pas de temps en temps. L'avenir/le regard des autres. Rien d'insurmontable. Cette semaine j'ai encore vu mon ancienne voisine et ses deux enfants, on a dîné ensemble, c'était sympa. J'aime bien les voir. À la fin elle m'avait dit qu'elle me rencontacterait si elle avait une nouvelle idée de sortie et je me suis aussitôt dit qu'elle ne le ferait jamais et que ses deux filles n'en avaient sûrement pas envie (j'ai à peine trouvé de quoi leur parler, j'ai pas dû leur décrocher plus de dix mots chacune et encore). Pourtant par hasard plus tard dans la semaine j'ai discuté avec leur grand-père et il m'a affirmé qu'elles s'étaient bien amusées et qu'elles m'aimaient bien (?). L'idée me plaît mais peut-être que ma venue est juste synonyme d'autres "bonnes choses". En tout cas elles sont mignonnes ces deux petites. Ça me fait du bien de sortir du contexte du petit cercle familial de temps en temps.

Parlant de famille, ma mère me prend un peu la tête au sujet des AD et je n'ose imaginer comment elle va réagir si je lui annonce que la psychiatre m'a déconseillé de les arrêter maintenant, ma sœur m'a invitée chez elle et son copain pour Noël et on ira au marché de Noël comme l'année passée, ce dont je suis ravie car la fois passée ça avait été chouette. Mon père est comme d'hab' et ça me va très bien.

Hier soir je suis sortie me promener, et pour une fois sans l'impératif d'aller-acheter-des-crasses-au-magasin. Je suis même allée loin (selon mes standards).

La semaine passée l'hippothérapeute était malade. Malheureusement je ne l'ai pas su jusqu'à ce que je sois arrivée là-bas et que je lui ai passé un coup de fil (elle m'a dit qu'elle m'avait laissé un mail et un message, bizarrement je n'ai reçu ni l'un ni l'autre mais apparemment elle n'avait pas le bon numéro de tél). Bref ça m'a un peu déprimée sur le coup, je l'ai raconté à ma mère, qui est un peu montée sur ses grands chevaux comme c'était prévisible et a même téléphoné (deux fois apparemment) à l'hippothérapeute pour lui dire sa façon de penser (aïe). Je l'ai un peu cherché en lui disant mais je m'attendais pas à ce qu'elle lui téléphone, m'en serais bien passée, j'espère que la thérapeute m'en voudra pas. Enfin je serai contente d'y aller cette semaine. (hé je viens d'y penser, "monter sur ses grands chevaux", "hippothérapie" > JEU DE MOTS INVOLONTAIRE INTELLIGENT ! youpie ! yay !)

Juste des trucs qui me passent par la tête
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Jeu 31 Déc 2015, 15:17

Passé quelques jours chez ma sœur et son copain, c'était super. Tellement super que j'ai eu du mal à me réhabituer à ma routine à la maison. Même si de temps en temps j'ai eu peur de les embêter l'un ou l'autre, son petit copain en particulier, mais je ne sais pas.

Au fait, Mysterium est un jeu de plateau que je ne connaissais pas, mais que je trouve bien sympa et même qui va avec une musique d'ambiance plutôt cool : http://www.libellud.com/actualites/mysterium-decouvrez-la-bande-son

Pour le dernier soir, on a joué à ça avec les lumières tamisées et des bougies allumées en plus. Ce que j'aime bien en plus du jeu lui-même, c'est que ce n'est pas un jeu compétitif, tout le monde gagne ensemble ou perd ensemble, et du coup y a pas de stress de jouer "moins bien" que les autres. C'était en outre bien rigolant.

Un petit plein de très bons souvenirs que je ramène de là-bas.

Entre autres leur chaton tout neuf qui est adorable et s'entend bien avec leur chien, du coup plein de scènes bien fluffy du chaton qui patoune dans la fourrure du chien en ronronnant et du chien faisant la toilette du chaton. Pis comme je dormais dans le salon dans la même pièce que le chat, évidemment il me laissait pas tranquille, me sautait dessus, ronronnait dessus, etc.

Une fois comme j'arrivais pas à dormir, j'ai été faire des câlins au chaton dans son panier-portatif-collé-au-radiateur. Ronrons force 5, la bête qui se met sur le dos l'air de dire "caresse mon ventre, salope" et tout. Pis quand j'ai été me recoucher, il est venu se lover contre mon cou. Gnihi.

Et puis j'ai l'impression de renouer avec le dessin. Ça avait été un sujet de tension ces derniers temps, à la fois une envie de dessiner et une peur de dessiner. Là-bas j'ai fait deux dessins au bic du chien et du chat ensemble et du chat tout seul. Bon, ça valait rien, mais c'était pas grave, le truc c'est surtout que j'ai pas été bloquée en le faisant, j'y ai même pris du plaisir.

Ô joie, donc !

Il me vient des envies de sorties. Une patinoire dans une ville près de chez moi, j'irais bien y faire un tour. Une grande flambée de sapins de Noël qui doit avoir lieu en janvier avec des propositions de vin et chocolat chaud, j'irais bien aussi, même toute seule. Je veille aussi à me promener tous les jours ou presque parce que j'ai pris conscience que ça jouait beaucoup sur mon moral. Je mange plus de fruits qu'avant (bon ça va lentement mais ça va). Et j'ai plein d'idées pour quand j'aurai du fric :

- un sex-toy (AAAAAALLELUIA. ALLELUIA. ALLELUIA. ALLEEELUIAAAAAAAA)
- des BD (peut-être du Gaston Lagaffe entre autres)
- peut-être des visites de musées (ça ce serait radical, mais étonnamment je me suis sentie bien tentée en lisant une brochure sur ce qu'il y a dans le pays)
- de manière plus pratique, le super déo dont je n'ai plus
- un abonnement aux Paniers verts, ça me poussera p'têtre à recuisiner
- d'autres huiles essentielles pour les bains de bicarbonate de soude dont je suis sûre que je m'en offrirai encore dans l'avenir, fleur d'oranger surtout
- autre

Alors ça va plutôt bien, même si ma routine est parfois un peu vide.

Mais globalement j'aime ma vie telle qu'elle est, même avec les limites et les insuffisances et les angoisses et les incertitudes inévitables etc, j'aime ma famille, j'aime le coin où je vis. J'ai de la chance.
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: ?   Jeu 31 Déc 2015, 18:06

2015 se finit donc sur une note positive pour toi ! Bravo !

Et bananier. =)
Revenir en haut Aller en bas
Ide




Féminin
Nombre de messages : 1195
Age : 23
Passion : Lire, écrire
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Re: ?   Jeu 31 Déc 2015, 20:12

Merci. Bonne année à toi aussi. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ?   Aujourd'hui à 13:32

Revenir en haut Aller en bas
 
?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: