Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Où j'en suis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orphéa




Féminin
Nombre de messages : 198
Age : 23
Date d'inscription : 10/10/2012

MessageSujet: Où j'en suis ?   Dim 11 Nov 2012, 13:56

Je ne sais pas si je pleure parce que je gère pas le bonheur.
Je ne sais pas si je pleure parce que j'ai un trop pleins d'émotions que je n'arrive pas à décrire.
Je ne sais pas si je pleure parce que je suis triste ou encore heureuse.

Je sais pas.

Je sais juste qu'aujourd'hui, c'est une journée où je suis dans un vieux t-shirt, jeans, les cheveux attachés en bataille avec des yeux rouges comme la couleur du t-shirt. Que j'ai juste envie de rester sous ma couette, de faire la morte et qu'on me foute la paix.
Alors que finalement j'ai qu'une envie c'est me blottir contre quelqu'un pour ne pas me sentir seule.

Je ne suis pas seule. Loin de là. J'ai même du mal à voir toute les personnes que je souhaite c'est dire. Mais y a un vide. Je sais pas comment l'appeler ce vide.

J'ai surement peur. D'avoir une trop comme je le souhaitais avant. Maintenant que tout souris, que tout arrive, j'en prends peur. Peur de plus avoir de carapace et d'être à vif. Peur d'être complètement la personne que e suis. Parce que je la connais pas vraiment. Je suis un imprévu à moi toute seule.

Je commence à comprendre pourquoi j'aime pas tout ça, les imprévus, les surprises, le fait d'être tout le temps organisée. Et le comprendre c'est mettre des réponses à tant de point d'interrogation à ma vie. Je vois clair dans toute cette carapace et c'est juste flippant.

Plus le temps passe, plus je grandis et plus je me trouve moins enfant, et moins je supporte les comportements enfantin, en fait je supporte de moins en moins les personnes qui agissent comme moi. Parce que je trouve que ce comportement que j'ai actuellement c'est juste de la connerie.

Je suis sur un beau chemin. Mais l'ancien m'appelle. Je ne veux pas le prendre, je le sais, mais je reste dans une indécision perpétuelle. Je me torture continuellement. Ca ne me plait pas mais c'est la seule chose que je connais encore dans ma vie.

J'essaye de régler les dernières choses, de me forcer à enlever petite cette carapace parce que c'est juste pas possible de la garder si je veux garder ce beau chemin qui à mon sens et le meilleur que j'ai eu depuis des années, mais c'est plus dur qu'il n'y parait. Et ça demande encore de l'effort. De gros effort et que je suis limite de plus en plus fatiguant à le faire que ça soit physiquement ou psychologiquement, c'est lourd tout ça.

Je en conflit perpétuel avec moi-même et je le gère plus. Je voudrais juste un seul côté de moi qui gère ma vie et pas les deux qui se tape sur le système constamment.
Revenir en haut Aller en bas
Orphéa




Féminin
Nombre de messages : 198
Age : 23
Date d'inscription : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Où j'en suis ?   Mar 27 Nov 2012, 20:04

Donc je disais ... Je suis au bout de ma vie.
Je sature, je suis dépassée.

Je gère pas grand chose. Hier j'ai appelé une amie. J'étais entrain de péter un câble littéralement au téléphone. Elle a débarqué à minuit chez moi. J'ai passé la nuit à pleurer, à trembler et à m'accrocher à elle. Et malgré ça, je me sentais seule. Je me sentais seule parce que le partage de ma vie est compliqué. Je ressasse tellement de chose avec ma psy que j'ai besoin d'en parler. Entre sanglot, j'ai lâché mon pavé. Avec des pseudos bout de phrase et un : mon pavé, c'est mon oncle.

Je me suis sentie faible et démunie de force. Mais elle était là. Elle m'a pas lâchée.

Et c'est là que je me suis dis que ça allait être dur, vraiment très dur de prendre les rennes de ma vie complètement, qu'embûche il y aura. Mais que j'avais des personnes près de moi quoiqu'il arrive. Ca sera peut-être pas celle que j’espérais, mais ça me permettra de voir pour qui j'ai de l'importance. Oui, ça fait mal de voir que finalement on sert de bouchtrou, mais je pense que c'est nécessaire de s'en rendre compte.

Travailler ce pavé, ça me démolit, que ça soit physiquement ou psychologiquement, ça prendra du temps mais j'en suis capable même si là je craque sous toute la pression que je me fous moi-même. Dans ma tête je le sais, je suis pas super women. Ca commence à s'imprégner. Je commence à lâcher prise et c'est ça que je gère pas. C'est dur de reconnaitre qu’on est dépassé.

Je dois prendre des décisions qui vont surement avoir de grosses conséquences sur ma vie mais je dois les prendre. Je le dois. Je dois me respecter. Je dois me donner de l'importance et pas me considérer comme un déchet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Où j'en suis ?   Mar 27 Nov 2012, 23:14

Citation :
Peur d'être complètement la personne que je suis.

J'aimerais que tu sois plus explicite sur ta carapace, sur ce que tu est vraiment, sur ce que tu ne supporte plus et sur ce nouveau chemin qui s'offre à toi.
J'ai pas cherché bien loin ni beaucoup réfléchi pour me dire "Cours de rattrapage accéléré sur le vieillissement.". J'ai pensé que c'est parce que tu ne sais ni d'où tu viens ni où tu en est que tu as peur de où tu seras plus tard. Mais j'aimerais éviter de dire des conneries, de te dire que t'as juste du mal à grandir.
Etre en conflit avec soi-même, ça fait mal et c'est pas facile. Faut y aller avec des pincettes. Sauf que, si j'ai bien compris, c'est pas contre toi que tu en as. C'est contre ta carapace. Parce qu'elle empêche les choses de te voir et qu'elle t'empêche de voir les choses. Et quand on y réfléchit, la peste, c'est mieux que le choléra. Mais vraiment, j'aimerais que tu sois plus explicite, pour m'éviter de dire des conneries.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Où j'en suis ?   Mer 28 Nov 2012, 00:07

C'est quoi, les décisions que tu vas devoir prendre ?

Pourquoi tu dois te battre contre toi même ? Que veulent les deux parties ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Où j'en suis ?   Dim 23 Déc 2012, 21:24

Du neuf, Orphéa ?
Revenir en haut Aller en bas
Draculea




Masculin
Nombre de messages : 1457
Age : 23
Localisation : Toulouse
Passion : Ecriture, musique, ésotérisme.
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Où j'en suis ?   Mer 16 Jan 2013, 00:16

Je débarque sur ce sujet, mais pareil, du neuf ?
Revenir en haut Aller en bas
Orphéa




Féminin
Nombre de messages : 198
Age : 23
Date d'inscription : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Où j'en suis ?   Mer 23 Jan 2013, 11:32

Citation :
J'ai pas cherché bien loin ni beaucoup réfléchi pour me dire "Cours de rattrapage accéléré sur le vieillissement.". J'ai pensé que c'est parce que tu ne sais ni d'où tu viens ni où tu en est que tu as peur de où tu seras plus tard. Mais j'aimerais éviter de dire des conneries, de te dire que t'as juste du mal à grandir.

Tu as juste, même si dans le fond, je crois qu’enfouis quelque part il y a autre chose.

Citation :
Etre en conflit avec soi-même, ça fait mal et c'est pas facile. Faut y aller avec des pincettes. Sauf que, si j'ai bien compris, c'est pas contre toi que tu en as.

J'en ai contre moi, conte les gens en général, je suis en colère contre tout le monde, j'accumule cette colère sans savoir comment la déverser.


Citation :
C'est quoi, les décisions que tu vas devoir prendre ?
Je devais me séparer de mon ex, mais finalement il l'a fait lui-même, dois y avoir un sujet là-dessus dans la catégorie amour.

Citation :
Pourquoi tu dois te battre contre toi même ? Que veulent les deux parties ?

Une partie de moi veut rester dans le passé, sans bouger, parce qu'elle est fatiguée. Une autre veut avancer, sourire à la vie et continuer à grandir et se reconstruire. L'opposé totalement. Et à force je ne sais plus ce que je veux moi-même.



Sinon dans le nouveau ...
J'ai réussi avec brio mes examens de décembre. Je prépare mon TFE, comme je peux, j'ai du mal à me concentrer, à bosser, me reste jusqu'à juin, à tenir. Je me sens juste descendre de plus en plus dans le trou.

J'ai un nouvel amoureux depuis début janvier. C'est un véritable amour, vraiment. On avait convenu de rester pote après une soirée trop arrosée qui a dérapé mais finalement ça n'a pas été possible. Je suis vraiment bien dans notre relation, j'ai rarement connu un début d'histoire si rose et si pleine de bon sens.

J'ai de plus en plus d'indépendance, je vis dans le même bâtiment que mon père mais à un étage différent. Lui et ma belle-mère, je les vois de moins en moins entre les cours, ma vie, mes cours tout ça. Je suis hyper entourée mais je me sens plus que seule, j'ai vraiment du mal de parler de ce qui va pas, de ce que je sens pas ou autre.
Je vais être à nouveau grande soeur dans 9 mois, je pense que ça fait beaucoup à mon moral aussi de me dire que mon père me donne la blinde d'autonomie, que la famille j'en connais que peu d'aspect et que le petit bout qui va naitre sera aimé tout ça, tout ça.

Hier, ça faisait 5 mois que ma mère était morte. Je pensais que ça mettait passé mais je suis toujours aussi en colère au fond de moi, j'arrive pas à tourner la page.

Malgré tout ça, j'ai décidé d'arrêter ma thérapie début de l'année. Je suis pas prête de la continuer, pas prête à continuer à bosser pour me sentir mieux, pour avancer même si c'est ce que je souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où j'en suis ?   Aujourd'hui à 19:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Où j'en suis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» voilà, j'suis là aussi
» doumeni : Je suis nouvelle...
» Bonjour je suis nouvelle
» Ma collec (finalement je suis raisonnable lol)
» Bonjour je suis une addicte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: