Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Je suis d'ailleurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je suis d'ailleurs.   Jeu 27 Sep 2012, 20:26

J'ai besoin d'un endroit pour parler, je pose mes badgazes ici. Pourquoi pas ailleurs ? pourquoi ici uniquement et pourquoi ne l'ais-je pas fait ailleurs tout ce temps ? pompeusement comme Soren répondrais je pourrais lancer : Parce que je suis d'ailleurs qui donnerais en partie un sens au titre de ce topic et me permettrais un énième effet difficilement auto_explicable et pathétique dont j'ai le secret pour ( rallonger les phrases afin qu'elles durent trois plombes avec les parenthèses en prime jusqu'à ce que la forme ni le fond ne soit intelligible par quelconque créature humaine pensante ) me rouler dans la négation de ce que je devrais réellement faire.

Mais attaquons plutôt ce qui m'amène là maintenant : Je vais m'ennuyer. Avant ça je vais fuir et avoir peur, puis je vais laisser couler et m'ennuyer de ma condition de couard pseudo_incapable.
Ah oui je le vois venir gros comme une glace petite maison de chez Pourte Caille, j'ai des choses à faire, comme toujours, mais je fuis, je ne les fais pas, je fuis la réalité par peur de devoir faire des efforts pour avancer dans ma vie.
Concrètement je devrais me mettre à chercher un job pour mieux rebondir l'année prochaine, aprés ma période de "vacances" bien méritée de ce mois de septembre je devrais être motivé pour me battre contre l'administration du monde réel qui juge et qui emploi ( ou non, trop souvent ou non d'ailleurs ) pour gagner des sous, sa crôute, de quoi manger et pas crever la gueule ouverte quoi, rien de plus naturel.
Naturel ouais parce que EXIT de ma tête les utopie sur la société l'univers et le reste, le monde réel j'y prends mes aises et je profite du répits que je m'accorde, mais la volonté de redémarrer derrière pour y aller fond les manettes n'y est pas. ET pourtant motivé il faut l'être pour vaincre cette jungle normatrice qui prends ton CV et bon je fais pas de dessin tout le monde connait.

J'avais parlé à mon psy de ma difficulté à coller au monde qui me demande de faire des choses pour lui, pour ma vie à moi que personne d'autre ne va travailler à ma place, mais de ça j'en retire peu. Un but j'en ai plus ou moins un, des capacités j'en ai pas mal aussi, me manque de la méthode et de la pratique et j'ai beau chercher j'ai du mal avec cette notion de devoir faire face pour s'endurcir. au fils des ans je fuis de plus en plus l'effort, je n'ai plus ce goût de l'apprentissage, du "polissage" qui forge la vie et qui dure. J'ai l'impression d'avoir atteint ma limite, j'ai aperçu le sommet, j'en ai fais le tour de loin, sans prétendre y avoir grimpé, puis je me suis assis là et j'ai pris racine. Oh je dirais pas que je n'ai pas essayé, au contraire, j'ai voulu réussir mon année de master mais j'ai acquis une flegme que je ne me connaissais pas et il est devenu difficile de me faire faire quelque chose pour arriver à quelque chose quand ça n'était pas immédiat. Conséquences de mes humeurs changeants qui favorisaient l'instantanée du "TOUT et tout de suite !!!", au moins en partie, maintenant j'ai le sentiment d'être dépassé et essoufflé au moindre coup de boost que je met dans une tâche.

C'est un peu flou, j'ai la sensation de tout laissé allé alors qu'avant j'étais naturellement discipliné et ordonné, de devoir faire de gros mouvements et brassé beaucoup d'air pour des choses qui, avant encore, étaient dans le mouvement normal. Ouais j'ai l'impression de devoir sortir d'une longue période d'inactivité autant cérébrale que physique pourtant le plus dur reste à venir niveau "encroutage" possible de mes sens et mes connexions cervocales.

Quand je suis tout seul. Avec mon esprit, je vais, je viens, je lorgne sur tel ou tel chose quelques jours puis ça me passe, des loisirs et d'autres mondes imaginaires me sautent à la gorge comme s'ils étaient les seuls derniers bastion de sens de ce que mon attention pourrait attendre du reste du monde, puis ça passe, et rapidement. J'ai l'impression d'avoir garder des automatismes de fonctionnement de ma période :D UP & D0WN :( mais que puis_je en faire maintenant si pas moyen de me reposer efficacement l'esprit pour repartir quand les cloches de la vie la vraie en poudre sonnent la reprise des hostilités ?

Vous pouvez vous moquer de la forme de cet chose qu'on appel topic whinage spécial Soren mais j'ai fais autant de chemin qu'il m'en reste à faire et j'ai pas envie de lâcher, malgré les difficultés ( au-dèla même si j'arrive à les esquiver ) je compte bien vivre et faire plusse que survivre comme j'y étais réduit par le passé.

J'ai toujours ce sentiment d'inachevé dans tout ce que je fais et je me réveille, à l'aube de mon apprentissage pour constater que tout cela est trop ardu pour moi. J'ai comme déjà tiré des conclusions de l'expérience que je n'ai pas et m'en voilà repu et plus attiré par, un peu comme dans un triptyque Sorenien qui se lasse aussi vite qu'il est venu des choses qui un jour me faisais m'incliner et le jour d'aprés craché sur l'idolatrerie que je pouvais faire à ces idoles sans intérêts aucun.
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Jeu 27 Sep 2012, 21:32

Je pense que tu n'as pas tort sur le fait que c'est des fonctionnements "en réflexe" qui restent de la période "up & down". Jveux dire, des réflexes qui s'encroutent, des protections qui sont utiles à un moment donné mais qui après deviennent des réflexes hors de propos, bah je pense qu'on est beaucoup à en avoir / en avoir eu.

Après y a pas tellement de miracle là dessus, enfin perso y a que la méthode bourrin qui marche sur ce genre de trucs, à la "se forcer en se faisant violence" jusqu'à ce que le cerveau ait enregistré le changement de fonctionnement et que ca soit redevenu naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Lun 22 Oct 2012, 23:23



Hey ! Le futur s’amène,
il est là à notr'porte.
Prends tes petites pillules,
et tes vieilles converss'rouges,

Suis moi je t'indiquerais,
comment ne pas te perdre,
sur les plus hautes montagnes,
dans les eaux abyssales...

Si tu trouve par hasard,
une pauvre âme apeurée,
accueille-là, chérie-là,
partages tout ce qu'on a.

À trois, c'est notre avenir que nous construisons,
Bientôt j'espère car j'commence à manquer d'repères.


Truc en vers ( un peu mité quoi ) pour Toi.
J'espère que tu le liras un de ces quatre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Jeu 25 Oct 2012, 23:53

[quote='Soren']{ écrit au feutre vert sur le zinc }

Dans l'amour véritable, il n'y a pas de place pour les divisions du temps, de la pensée, et de toutes les complexités de la vie, ni pour toutes les misères, les confusions, l'incertitude, les jalousies et les angoisses humaines.

J. K.[/quote]

Je suis plus d'accord avec ma citation.

Je n'ai pas encore toutes les clefs en main et le recul pour répondre à la question de ce qu'il y a dans l'amour véritable mais avec ce que j'ai là maintenant je formulerais les choses ainsi :

L'amour est un lots d'incertitudes, de doutes mais aussi de découvertes sur soi, de relativisations positives et au final quelque chose qui permet d'aller plus loin que soi même à plusieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Dim 28 Oct 2012, 11:43

Oui, je suis assez d'accord.
Et donc j'en déduis que ça te fait du bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Mer 07 Nov 2012, 19:17

Ouais ça fait même un mal de chien d'être bien. [pas de moi]

Sinon ma vie est tranquille, l'infini des possibles s'ouvre à moi, ça va, pour le moment je n'en tire que de la plénitude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Mar 13 Nov 2012, 00:19



Can you feel me coming.
Open the door, it's only me.
I have that desperate feeling.
Trouble is where I'm going to be.
I know you hear me knocking.
So open the door and set me free.

If there's a kingdom behind it all.
Is there a god who loves us all?
Do we believe in love at all?
I'm still pretending I'm not a fool.

So in your infinite wisdom
Show me how this life should be.
All your love and glory,
doesn't mean that much to me.

If there's a kingdom behind it all.
Is there a god who loves us all?
Do we believe in love at all?
I'm still pretending I'm not a fool.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Mer 14 Nov 2012, 23:12

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Mer 14 Nov 2012, 23:23

spoiler x 25:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Mar 20 Nov 2012, 01:21



-
-
-
-
-

Heaven can wait.

-
-
-
-
-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Mer 21 Nov 2012, 00:09

J'aime beaucoup la 3ème symphonie de Beethoven :



Parties 2,3,4 et 5:
 

[NotaBeneRegatti :: trés bonne musique pour faire des TD de traitement d'image, je sur-recommande dans ce cas précis]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Mer 28 Nov 2012, 17:07



:- Speak & Spell -:
 

:- A Broken Frame -:
 

:- Construction Time Again -:
 

:- Some Great Reward -:
 

:- Black Celebration -:
 

:- Music for the Masses -:
 

:- Violator -:
 

:- Songs of Faith and Devotion -:
 

:- Ultra -:
 

:- Exciter -:
 

:- Playing the Angel -:
 

:- Sounds of the universe -:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Jeu 29 Nov 2012, 22:41



Mondscheinsonate
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Jeu 13 Déc 2012, 00:43

Y'a des soirs comme ça
Où l'on aimerait
Où j'aimerais
Souiller un joli ptit ado tout pâle et fragile
Ses cheveux lisses en hérisson
Sa peau douce et pulpeuse
Son contact angélique
Ses yeux de ptit ange
toussa quoi
Y'a des soirs comme ça
qui m’obscèdent
rarement
?

I'll be well as soon as sky can
But I'm busy mending broken
Peaces of the life, I never had
never with you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Mer 09 Jan 2013, 23:20



Alta alatis patent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis d'ailleurs.   Aujourd'hui à 19:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis d'ailleurs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» voilà, j'suis là aussi
» doumeni : Je suis nouvelle...
» Bonjour je suis nouvelle
» Ma collec (finalement je suis raisonnable lol)
» Bonjour je suis une addicte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: