Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 La belle et le bad boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sana'a




Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: La belle et le bad boy   Ven 10 Aoû 2012, 03:54

Ne me jugez pas.

On va essayer de faire ça le plus simple et le plus concis possible. Je suis avec mon copain depuis plus de deux ans et demi. Ca fait un bout de temps (assez long) que ca ne va pas trop, qu’il n’y a plus de passion, l’amour du premier moment, des premiers mois, mais on reste ensemble. C’est devenu… la routine. Peut être même pire que ça, moins que ça. Peut être parce qu’on a passé trop de temps ensemble à nos débuts, qui sait. Mais là n’est pas le problème aujourd’hui. Le problème n’est PLUS là. Je souffrais, je l’aimais et ça me faisait mal parce qu’il ne m’aimait plus de la même manière. Mais au fur et à mesure j’ai appris à m’adapter, j’ai appris à prendre ça de manière à ce que ça me fasse moins mal. Je tenais toujours à lui et aujourd’hui encore, mais je vois notre relation différemment.

Maintenant, le « problème ». Ca a commencé début juin. Après être allés voir un match d’une des équipes du club pour lequel on joue tous les deux, il m’a déposé chez moi, comme il le fait d’habitude avec plusieurs des amis du groupe duquel on fait partie. Petit détail, plus tard dans la soirée alors qu’on parlait par sms, il m’envoie un sms me disant qu’il avait envie de m’embrasser lorsqu’il me ramenait. On discute on discute et plus tard dans la soirée (nuit) il revient me voir parce que ça n’allait pas, parce que je lui avais parlé du fait que ça n’allait pas avec mon copain et que ceci me tracassait. On s’est tenu par la main, on était proches l’un de l’autre, l’un à côté de l’autre et on a parlé, rien de plus, même si la tentation était là.

On a fini par s’embrasser deux jours après. On se parlait beaucoup par sms, il continuait à me dire que si les deux on en a envie pourquoi ne pas le faire. Mes raisons de ne pas l’embrasser étaient assez claires, il avait une copine, j’avais un copain. Cette relation a continué et continue, on se retrouve seuls de temps à autres, on passe du temps ensemble. Je connais sa copine (elle joue dans la même équipe que moi), il ne connait pas mon copain.

Le fait est qu’aujourd’hui, on n’est plus au point où on s’est juste embrassé. On n’a pas couché ensemble mais on n’est pas non plus loin de l’avoir fait. Si on ne l’a pas fait c’est parce que c’est moi qui hésite. Ca fait un bout de temps qu’il me le demande. Mes raisons, le respect des autres, la moralité de la chose, même si au point où on en est, c’est vrai, on a depuis longtemps dépassé les limites et si quelqu’un arrivait à le savoir, la réaction serait la même quoiqu’on fasse.

Avant de continuer, je précise, je n’ai jamais couché avec quelqu’un. On en a parlé mardi soir (on a passé la soirée ensemble). Ca ne le dérange pas (normal me dira-t-on), il m’a demandé si j’étais prête, il m’a demandé si j’étais prête à le faire avec lui. Les réponses à ces deux questions sont oui. Pourtant, j’hésite toujours. Aujourd’hui, deux jours après avoir passé la soirée avec lui et avoir dormi chez lui, je ne sais pas trop comment décrire la manière dont je me sens. Je pense à ce qu’on a fait et je ne regrette pas. Pourtant, je ne sais pas si je devrais aller plus loin.

Est-ce que je devrais faire ça avec un gars qui n’est pas mon copain malgré la confiance qu’il y a entre nous ? J’ai peur de me poser trop de questions après, j’ai peur de m’attacher à lui. Ca aussi on en a parlé. C’est sur que c’est pas le fait même de faire l’amour avec lui qui va faire en sorte que je tombe amoureuse de lui. En tant que tel, ça ne changerait pas grand-chose, nous n’étions pas loin de le faire. Mais ma première fois ne devrait-elle pas être avec quelqu’un avec qui j’ai un autre genre de relation ? Autant de mon côté je ne sais pas combien de temps encore je vais rester avec mon copain, mais lui veut rester un bout de temps avec elle si c’est possible (ce qui est tout à fait normal).

Pour revenir un peu a ma relation avec mon copain, je pense qu’aucun de nous a le courage de dire à l’autre qu’on n’est plus vraiment ensemble. On passe du temps ensemble, on se voit, mais on n’est plus vraiment un couple. On a pas envie de laisser l’autre non plus, manque de courage ou peur de sortir de ça, pas envie de perdre l’autre, pas envie de blesser l’autre. On sait qu’il ne reste plus grand chose de la relation qu’on avait mais on reste ensemble.

Donc.. d’un côté il y a mon copain, de l’autre ce gars. Coucher ou non avec un gars avec lequel tu ne sors pas et avec lequel tu ne sortiras pas, sachant que tu peux finir par t’attacher (même s’il m’a dit qu’on prendra les précautions qu’il faut, on fera en sorte de ne pas arriver à s’attacher au point de ne pas pouvoir faire demi tour, il veut qu’on passe de bons moments ensemble, qu’on se voie, qu’on se fasse confiance l’un à l’autre, que ce soit entre nous). Je me demande si en faisant ça, si en faisant l’amour avec lui je finirai par me prendre encore plus la tête que maintenant ou si je vivrai avec, tout simplement. Une relation différente des autres, une relation où on ne peut pas se permettre de vraiment avoir de sentiments, mais une relation tout de même basée sur la confiance, sachant qu’elle n’est connue que par nous deux.

C’est vrai, ça peut me faire sortir un peu de ma vie « habituelle », ca peut faire en sorte que j’aie un peu plus d’audace, que je « vive » un peu plus. Parce que oui, je ne l’ai pas précisé mais malgré ce que j’ai fait, je suis une fille calme, très tranquille, timide lorsque je ne connais pas les gens autour de moi mais même avec les gens que je connais ; je suis une fille réservée et qui réfléchis parfois un peu trop au lieu de se laisser aller de temps à autres.

Prendre le risque, la première fois avec un gars avec lequel je ne sors pas, avec lequel je n’ai pas une « vraie » relation, une relation dans laquelle on ne s’attache pas. Le voir avec notre groupe d’amis, le voir avec sa copine (notre groupe est principalement fait des personnes qui jouent pour le club sportif, donc on se retrouve souvent tous ensemble, incluant sa copine, lui, moi). Prendre le risque de finir par penser a lui plus que je ne devrais. Vivre. Avoir l’audace de vivre un peu plus et de me laisser aller un peu plus sachant que jusque la j’aimais cette relation qu’on a développé.

Je suis confuse. Moi-même ne sais pas trop où je veux en venir exactement. Il y a toujours des plus et des moins, des pour et des contre. Mais ça ne suffit pas, il ne s’agit pas de dresser une liste. Ecouter un raisonnement, suivre ses envies ? Suivre ses envies au risque d’être submergée de questions par la suite ? Arrêter cette relation de peur d’être mal a l’aise ?

Désolée pour la longueur du message. Ca ne doit pas être très clair non plus, mais je ne sais pas trop ce que je pense en ce moment non plus, j'ai l'impression d’être un peu figée. Pour ce qui est de l'endroit du post, je pense que c'est le plus approprié.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Ven 10 Aoû 2012, 09:39

La situation m'est assez étrangement familière, si ce n'est qu'à l'époque je n'avais pas de copain.

Moi non plus que n'avais jamais couché avec qui que ce soit avant, lui aussi avait une copine que je connaissais pas mal (on avait travaillés ensemble comme animateurs dans un camp, lui était le directeur, sa copine et moi étions animatrices).

Franchement, je n'ai pas de regrets de cette histoire (on n'a pas couché ensemble finalement, m'enfin comme toi, "on n'en était pas loin") parce que j'avais des choses à en apprendre. Mais ca serait à refaire, je ne le referais pas, je pense. Parce que évidemment je me suis attachée, parce que lui aussi, et parce qu'il a fallu serrer les dents au moment de prendre la décision d'arrêter là parce que ca allait devenir trop compliqué à gérer pour lui vis à vis de sa copine (avec qui, petit bonus, il avait deux enfants).

Décision que finalement j'ai du prendre moi parce que lui n'y arrivait pas et que ca le paumait.

Sans compter que bon, niveau estime de moi, me dire que j'avais "fricoté" avec le mec d'une nana que je connaissais en le lui cachant, ca m'a un peu mis une claque parce que le mensonge ne fait pas exactement partie de mes valeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Sana'a




Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Sam 11 Aoû 2012, 06:36

Merci pour ta réponse. J'essaye de mettre un peu au clair ce que je veux et ce que je ne veux pas. Je t'avoue que je ne me sens pas toujours a l'aise de faire ça, par rapport justement a tout ce monde qui nous connait tous les deux. C'est un manque de respect, c'est vrai et jamais je n'aurais pensé faire ça. Mais j'avoue aussi que je n'ai pas vraiment de regrets parce qu'il m'a permis de connaitre diverses choses que je ne connaissais pas et parce qu'il m'a un peu aidé a ouvrir les yeux et a prendre plus soin de moi au lieu de me laisser souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Plume Rose




Féminin
Nombre de messages : 881
Age : 30
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Sam 11 Aoû 2012, 10:09

Personnellement, je pense que l'attachement viendra, et meme, que il est deja la. Sinon vous feriez pas tout ces plans.

Dans un autre registre j ai eu des sexfriends. Y en as c'étais des "ami, d'autre des ex.
Malgré tout, y en as un qui as commencé à s'attacher, a voulloir plus que du sexe.

Je l'ai viré parce que bon à l'époque je voulais pas de mec etc etc ...

Je pense , mon avis personnel que

1) Tu devrais discuter avec ton "pseudo-mec", désolé du terme...
2) Ne pas VOUS faire de reproches
3) Savoir ce que tu est prête à faire, à vouloir réellement. Si tu as le courage de prendre un risque de souffrir, ou de faire souffrir l'autre(parce que déso, mais ca arrivera pour l un ou l autre...)
4) Fais par de tes décisions avec le mec
5) PENSE A TOI, A TA VIE, A TA SANTE, Etc etc
Revenir en haut Aller en bas
Sana'a




Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Sam 11 Aoû 2012, 23:24

Merci Plume Rose. L'attachement est déjà un peu la c'est sur, mais sachant que chacun a sa vie de son cote aussi je pense qu'on est conscients du fait qu'il faut s'imposer des barrières. On ne veut pas prendre le risque de tomber amoureux ou quoique ce soit parce que justement, les choses seraient trop compliquées.

Je vais prendre tes conseils en compte merci beaucoup et oui, j'ai la chance que ce soit un gars qui voudra parler quelle que soit la situation afin que les choses aillent pour le mieux. Je me pose toujours des questions sur ce que je suis ou non prête a faire je suis un peu perdue dans mes décisions a propos de ça mais j'imagine qu'il faut prendre les choses pas a pas et voir comment ça avance.

C'est un gars avec lequel je suis très a l'aise mais en même temps j'ai peur de me laisser aller, par exemple en faisant l'amour avec lui. Peut être aussi parce que j'ai toujours peur des jugements des autres... je ne parle pas ici de la relation sexuelle mais même en général... Des que je veux me laisser aller, laisser libre cours "a moi même", a mes désirs, "vivre" un peu plus je me mets a réfléchir... réfléchir si c'est ce que je devrais faire ou non, a ce que diraient les autres, a ce que ça va donner, a ce qu'il pourrait se passer après...
Revenir en haut Aller en bas
Plume Rose




Féminin
Nombre de messages : 881
Age : 30
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Dim 12 Aoû 2012, 17:58

Justement, l'attachement est la et vous voulez vous poser des contraintes, des barrières. C'est de la souffrance. Je l'ai vécu, je parle en connaissance de cause à effet. C'est très difficile. J'appelle ca une "Bienveillante souffrance". T'as du plaisir a voir la personne, mais du mal a pas pouvoir tout exprimer et c'est très frustrant.

Pour tes désirs, tes fonctionnnement, les autres diront toujours ; Ouais mais moi je ferais comme ci, moi je fais ca... etc...

PETIT RAPPEL : Les autres ne sont pas toi, envoye les chier, 3x le tour de la terre, impose toi comme Sana'a, et pas comme une vague réplique d'elle meme conditionner par "la société, les gens" qui disent que on DOIT penser comme ci et et faire ca comme ca et pas autrement.

Soit toi meme, n'est pas peur. Les gens sont cons. Seuls les meilleurs t'appréciront.
Revenir en haut Aller en bas
Snow White




Féminin
Nombre de messages : 350
Age : 28
Localisation : Montpellier
Passion : L'archéologie
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Dim 12 Aoû 2012, 23:36

Je ne voudrai pas de faire peur, mais sincèrement je trouve que tu joues avec le feu. Tu es dans une situation émotionnellement difficile à gérer. Je ne suis pas dans ta tête mais je pense que les risques pour que tu t'attaches trop à lui (voir même éprouver des sentiments amoureux) sont assez importants, et ce malgré toutes les précautions que vous prenez pour éviter ça. Je pense que tu ne pourras pas te sortir indemne de cette histoire. Désolé si mes paroles ne sont pas des plus rassurantes^^

En tout cas, je suis d'accord avec Plume, ta décision ne concerne que toi, lui et votre relation. Les "qu'en qu’en-dira-t-on" ne doivent pas entrer dans la balance.
Revenir en haut Aller en bas
Sima




Féminin
Nombre de messages : 1285
Age : 25
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Lun 13 Aoû 2012, 00:45

Et qu'est ce qui fait que tu n'aies pas couché avec ton copain actuel depuis 2ans mais qu'avec ce mec là tu hésites ?
J'pense pareil que les personnes qui t'ont répondu plus haut, se dire "tinquiete, on va pas s'attacher" c'est loin de suffire pour que cela n'arrive pas.. J'me dis que si tu sautes le pas avec, ca sera ton premier et tu n'as pas l'air de prendre l'acte à la légère, tu penses vraiment que tu arriveras à ne pas t'accrocher à lui ?

Puis pourquoi tu n'arrêtes pas avec ton copain actuel ? Tu l'aimes encore ? Par habitude d'être un couple ?

Mon avis perso c'est que c'est un mauvais plan, être en couple, coucher avec un mec dejà en couple, et qui fait parti de ton groupe d'amis, tu risques des pépins. Mais j'ai aussi envie de te dire que des fois, ça ne se controle pas, ça arrive, nous sommes des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Sana'a




Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Lun 13 Aoû 2012, 06:58

Contradictions contradictions, pensées, questions...

L'attachement est la, sera la, c'est sur. On est humains, on peut apprendre a se mettre des barrières mais a un moment donne ça nous tombera dessus encore. On ne peut pas ne pas s'attacher, malgré tout...

Plume Rose, merci pour tes encouragements au niveau de mes décisions et surtout le fait qu'elles m'appartiennent et ne concernent que moi. C'est vrai, mais c'est tellement dur de ne pas porter attention a l'avis des autres et de ne penser que pour soi.

Snow White, merci pour tes mots aussi, merci pour ton honnêteté. C'est pas forcement rassurant mais si je viens ici c'est bien en quête d’honnêteté et pour avoir des avis différents dus a des vécus différents. Les sentiments sont une des choses qui me font hésiter en effet.

Sima, merci a toi aussi !
Citation :
Et qu'est ce qui fait que tu n'aies pas couché avec ton copain actuel depuis 2ans mais qu'avec ce mec là tu hésites ?

Si je n'ai pas couché avec mon copain actuel c'est parce que.. au début parce que ca ne s'est pas fait, je sais pas, ce n’était pas une histoire d’hésitation mais j'imagine plus de respect entre les deux, lui étant musulman ça rajoute peut être a la chose aussi. Par la suite, manque de passion, manque de rapprochements vu que ca fait un petit bout de temps que notre relation est.. ce qu'elle est. Je ne saurais pas vraiment définir.
Avec le gars dont je vous parle.. pourquoi je serais plus "prête" a le faire.. je n'en sais rien non plus.. (ça aide pas, en effet -_-) Peut etre par envie de suivre mes désirs pour une fois, parce que je me sens bien avec lui, parce qu'il est la pour moi, parce que je n'ai pas de questions a me poser...

C'est vrai, une fois de plus, il y aurait surement de l'attachement. Je sais que je suis capable de mettre des barrières quand il le faut, mais c'est vrai aussi qu'on ne peut pas tout gérer.

Pourquoi je n’arrête pas avec mon copain ? Je l'aime, oui. Je ne suis surement plus amoureuse, parce que je me suis obligée a me rendre compte que je me faisais du mal toute seule. Combien de temps je me suis fait du mal a cause de cette relation qui ne marchait plus vraiment mais que je voulais garder parce que j'aurais tout fait pour lui ?!...
Aujourd'hui je l'aime, mais je ne me bats plus pareil. Je pense qu'aucun de nous n'a le courage de laisser l'autre. Parce qu'on est attachés mais surement par habitude aussi.


Ouais.. en gros.. mauvaise idée d’après tout le monde. C'est surement vrai j'imagine...
Faudrait que je reparle avec lui aussi. Voir ce qu'il se passe, ce qu'on fait. Ce qu'on prend comme risque ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Plume Rose




Féminin
Nombre de messages : 881
Age : 30
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Mer 15 Aoû 2012, 18:35

Je vais pas juger bonne ou mauvaise idées. Comme je le dit c'est TA vie, TES choix.

Tu viens ici pour nos avis, mais au final la décision n'appartiens qu'à toi.

Je veux juste t'avertir que cette histoire sera tôit ou tard une souffrance.

Personnellement mon ex, j'étais super amoureuse, c'étais un vrai badboy.
C'est un sex-addict & un drogué, dealer... Je suis tombé dans la drogue, j'en suis sorti, sans séquelle heureusement.
Mais au bout de 3 mois de relation j'ai vu que lui et moi ca "kouaquais..." Mais je me disait, il va changer a l'été. Après l'été, Aller il changera en décembre quand on ira a Disney. Après Disney, j'ai voulu le quitté. Il as fait une crise cardiaque (drogue), mais 1 mois après je l'ai quitté. C'étais super difficile, je m'étais "attachée" a lui malgré son manque de respect total envers ma personne et mon corps. Plusieurs fois il as voulu revenir. J'ai faillit craquer, parce que je l'aimais encore, meme si c'étais plus comme les 3 premiers mois.

On reste pas avec quelqu'un pour rester avec. On est, et on décide de rester avec quelqu'un qui nous fait vivre, nous respects, nous fais nous sentir bien, heureux...

Reflechit bien à tes choix.
Revenir en haut Aller en bas
Sana'a




Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Jeu 16 Aoû 2012, 22:19

Merci encore. Je suis encore et toujours en train de réfléchir a cette histoire et je n'en verrai surement pas la fin, mais ca ne mange pas mes journées non plus.

Pour la relation avec mon copain.. c'est vrai, on ne reste pas avec quelqu'un juste pour rester avec. Manque de courage de la part des deux, "attachement" de la part des deux. Surement aussi (ou du moins de mon cote) la question "mais si je le laisse, est-ce qu’après je ne vais pas me demander si j'ai fait le bon choix ?" Me demander "qu'est-ce qu'on serait devenus si on était restes ensemble ? N'avait-on pas tout de même une chance ?" Etre a cote de lui et me dire que même si on n’était plus si proches qu'au début, je pouvais quand même être plus près de lui physiquement que si je ne suis plus avec lui, ne serait-ce que les petites choses comme m'asseoir a cote de lui, lui tenir la main, être l'un dans les bras de l'autre a un moment ou a un autre.
C'est difficile et je ne sais pas comment faire. Je crois que c'est pour ca que pour l'instant, je laisse les choses comme elles sont. Je me dis que ca serait bien qu'on re-développe la complicité qu'on avait, ces choses qui nous unissaient. Je dois lui parler, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Snow White




Féminin
Nombre de messages : 350
Age : 28
Localisation : Montpellier
Passion : L'archéologie
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Jeu 16 Aoû 2012, 22:26

Je pense en effet qu'une discussion sérieuse et honnête entre toi et ton copain reste la meilleure solution en ce qui concerne votre relation. Mais je te comprend, j'ai été dans la même situation que toi il y a quelques années et c'est vrai que c'est très difficile de trouver les mots et le courage pour dire les choses, faire le point sur ce qui ne va pas.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaëlle
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 1742
Age : 26
Localisation : Naoned
Passion : La procrastination et suivre Poupée quand elle fait d'la merde
Surnom : Nath, Nathy, Nathou
Date d'inscription : 11/12/2010

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Jeu 16 Aoû 2012, 22:41

Tu pourrais, sans t'en séparer, tenter de ne plus habiter avec ton copain pendant un temps. Si le manque pour chacun se fait sentir, tu seras fixée à propos de ton couple non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://nathaelle.tumblr.com
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Jeu 16 Aoû 2012, 23:01

Autant, pour en avoir beaucoup parlé avec des personnes autours de moi ces derniers temps je ne suis pas pour les relations "exclusives" et je trouve qu'aller voir ailleurs, quand les deux partenaires l'ont acceptés et de temps à autre, c'est très bon. Autant je pense (surtout vu ta relation avec ton copain) que trahir la confiance de l'autre n'est pas très utile.

Je veux dire, tu parles beaucoup de "respect" etc, et je pense que dans cette optique, une discution avec ton copain s'impose, quit à tout arreter.

Et comme les autres, je pense que tu vas forcément t'attacher, car le "badboys" à l'air de tenir encore à sa copine et que le fait de passer en deuxième quand tu es attachée, ça peut faire très mal...
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Sana'a




Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Mar 21 Aoû 2012, 07:00

Citation :
Tu pourrais, sans t'en séparer, tenter de ne plus habiter avec ton copain pendant un temps. Si le manque pour chacun se fait sentir, tu seras fixée à propos de ton couple non ?

On ne vit pas ensemble. Mais ces derniers temps on s'est moins vu. Si on ne se voit pas c'est sur qu'a un moment donné, lui ou moi contacterons l'autre pour faire quelque chose, pour prendre des nouvelles ou autres.


A part ca.. on s'est parlé. Mais on n'est pas plus avancés qu'avant. On est encore a "on vivra et on verra". C'est dur de ne pas vouloir se donner de raisons de ne plus être ensemble mais aussi de ne pas vraiment s'en donner pour être ensemble.

Merci encore a tout le monde pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Plume Rose




Féminin
Nombre de messages : 881
Age : 30
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Mer 22 Aoû 2012, 08:58

Courage.

Quelle que soit ta décision, je te soutiendrais 45
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La belle et le bad boy   Aujourd'hui à 17:02

Revenir en haut Aller en bas
 
La belle et le bad boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» elle est belle la montagne
» Expo "les Baumettes se font la Belle"
» LA MARIEE EST TROP BELLE
» BC Ma Belle Grenouille
» merci Belle Ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Problèmes Relationnels :: Amour-
Sauter vers: