Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Grandir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mandarine




Féminin
Nombre de messages : 618
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Grandir   Jeu 02 Aoû 2012, 22:44

Passée de ma mère à mon père. Passée d'une maison à mon chez semi-chez-moi. Passée d'un semi-chez-moi à mon appart.
Passée de tensions à un foyer plus que convenable. Passée d'une vie restrictive à une vie sans limite.
Passée d'une vie sociale quasi inexistante à une vie de ministre. Passée d'une béquille à un job étudiant. Passée d'une maladie qui me bouffait la vie à une maladie que je gère plus que convenablement aujourd'hui.

Passée de tant de choses autre choses en quoi ... 8 mois.

Aujourd'hui je suis sortie de ma séance psy avec le sourire. Ca m'est clairement jamais arrivée. Je suis bien. Malgré tous ces changements, malgré toutes ces angoisses que je me tape pour réorganiser ma vie au mieux, j'ai trouvé un chemin. Pas celui que je pensais, même un chemin que j'avais pas envisagé, il me fait pas peur, juste légèrement angoissé.

J'arrive à un stade dans ma vie où je me dis que ces problèmes relationnels sont presque derrière moi. Pas fini juste sur une autre route. Mais j'ai la trouille de dévier encore une fois. Savez c'est une si belle route que limite on se demande si elle est réelle et si ça va durer.

J'essaye de prendre les choses positivement mais j'ai toujours la pensée de foutre tout en l'air que ça soit familialement, amicalement ou sentimentalement parlant. Et je sais que je dois pas. Surtout pas aujourd'hui dans ce moment présent, parce que ça voudrait dire foutre en l'air tout le chemin parcouru. J'ai pas envie de recommencer. Mais la rentrée approche et j'ai l'impression que ça rime avec recommencement, et autre emmerde en tout genre. Je veux pas et en même temps j'ai l'impression que c'est ce que je cherche à tout prix. Etre mal en commençant pour me trouver des excuses pour me planter. Pour échouer.

Mais je dois pas. Non, je dois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Snow White




Féminin
Nombre de messages : 350
Age : 28
Localisation : Montpellier
Passion : L'archéologie
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: Grandir   Sam 04 Aoû 2012, 18:48

Je te comprend, j'ai souvent le même sentiment que toi.^^

Je pense que lorsqu'on part de pas grand chose et qu'on arrive à se construire une vie qu'on aime, on commence naturellement à avoir peur de temps à autre que ça ne dure pas et que tout s’effondre du jour au lendemain.

C'est peut être con à dire, mais je trouve que le bonheur, ça fait parfois peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grandir   Dim 05 Aoû 2012, 01:35

Tootafay ! Par définition, la vie n’offre jamais de garanties parce qu’on ne sait pas de quoi sera fait demain ! Partant de là, oui, le bonheur fait peur parce qu’être heureux, c’est un risque à prendre. Maintenant, je pense que tu sais au fond de toi que c’est un risque qui vaut d’être couru !

Et puis essaie aussi de voir le côté positif des choses : oui, demain, tout peu s’arrêter, c’est possible. Mais il peut aussi t’arriver un truc merveilleux demain sans que tu t’y attende !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grandir   Dim 05 Aoû 2012, 13:36

Tu as un peu été jetée dans le grand bain du jour au lendemain, et même tu n'as pas vraiment connu le petit bassin, ou pas longtemps. Alors maintenant que tu apprends à nager, c'est normal d'avoir peur que ça s'effondre.

La rentrée c'est pas un recommencement, c'est autre chose. Tu n'es plus tout à fait la même, tu as eu des expériences entre temps, etc. Tu ne retournes pas en arrière, au contraire, tu avances.

Tu vas pas tout foutre en l'air, pourquoi tu as si peur de ça ?

Tu vas faire quoi en septembre, reprendre les cours là où tu les avais laissés ?
Revenir en haut Aller en bas
Mandarine




Féminin
Nombre de messages : 618
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Grandir   Lun 06 Aoû 2012, 08:28

Snow White a écrit:
Je te comprend, j'ai souvent le même sentiment que toi.^^

Je pense que lorsqu'on part de pas grand chose et qu'on arrive à se construire une vie qu'on aime, on commence naturellement à avoir peur de temps à autre que ça ne dure pas et que tout s’effondre du jour au lendemain.

C'est peut être con à dire, mais je trouve que le bonheur, ça fait parfois peur.

chaque fois que j'ai une once de bonheur dans ma vie je le fous en l'air. C'est limite un besoin de me sentir mal constamment. Faut que sur ma journée je bad au moins 15 minutes, que je chiale au moins une fois, que limite je pète mon câble juste toute seule. Et puis je repars, mais faut que je foute en l'air une bonne journée.

D'aussi loin que je me souvienne j'ai toujours fait ça, parce que l'inconnu j'en ai la trouille et que le bonheur se fout dans l'inconnu et que donc du coup comme le fait d'aller mal c'est connu, je me dirige de ce côté-là pour me protéger même si ça me fait mal. J'ai mal pour quelque chose.

Helheim a écrit:
Maintenant, je pense que tu sais au fond de toi que c’est un risque qui vaut d’être couru !

Pendant une petite semaine, je suis vachement fière de moi, ouais clairement. Après comme maintenant, tous els efforts faits certains payent mais une fois que je me rends compte qu'ils n'ont pas fonctionné comme je voulais ça me mine le moral. Et comme c'est pas moi qui l'ai décidé à ce moment-là, c'est encore pire parce que je contrôle pas. J'aime pas ne pas contrôler ce qui m'arrive, mes sentiments et tout le bataclan. Alors oui par moment, j'ai une poussée d'adrénaline qui me dit "ça en vaut la peine" et y a des périodes comme maintenant où je me dis que ça sert à rien de faire ces efforts pour garder ma tête hors de l'eau parce qu'à chaque fois que je monte je retouche l'eau près à boire la tasse. Du coup, je retourne dans le cercle "j'ai peur, j'ai plus envie, est-ce que vraiment ça en vaut la peine ?" alors que je le veux vraiment ne plus être dans ce rond mais j'ai l'impression que je ne m'en laisse pas le choix.

Helheim a écrit:
Et puis essaie aussi de voir le côté positif des choses : oui, demain, tout peu s’arrêter, c’est possible. Mais il peut aussi t’arriver un truc merveilleux demain sans que tu t’y attende !

Ouais, ma psy m'a dit pareil. Et moi je lui ai répondu que les trucs imprévus c'était comme l'inconnu. Quand ça se pointe tu sais jamais de quelle manière les prendre. Les trucs positifs c'est vraiment un cadeau empoisonné parce que ça peut tourner au vinaigre n'importe quand. Donc du coup, imprévu, inconnu, je connais pas, j'ai pas choisi, angoisse.

Briséïs a écrit:
Tu vas pas tout foutre en l'air, pourquoi tu as si peur de ça ?
Je veux pas être un échec. Je le vois comme un échec quand je contrôle pas. Et quand je contrôle, je me détruis moi-même d'avoir eu raison sur le fait que j'allais me planter. Ca touche mon émotionnel, mon affectif, qui sont restés dans mon enfance. J'ai pas grandi avec eux, j'ai pas grandi de cette manière. Ils ont pas évolué, moi si. Et ça coince à ce niveau-là. Ca fout en l'air mes capacités.

Briséïs a écrit:
Tu vas faire quoi en septembre, reprendre les cours là où tu les avais laissés ?
Oui, je refais ma terminale dans le social. Autre école, autre ville. Ca va être compliqué de m'intégrer dans une classe qui se connait depuis 6 ans, mais au point où j'en suis, bah je le ferais. Je me dis que c'est juste pour un an, avoir mon bac et puis ça sera AS ou prof d'économie sociale et familiale (droit social en somme). J'aurais pu faire un test de niveau et si réussi faire un bachelier en compta' ou secrétariat mais c'est pas du tout ce que je veux.

Revenir en haut Aller en bas
Sima




Féminin
Nombre de messages : 1285
Age : 25
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Grandir   Mar 07 Aoû 2012, 01:50

Tu peux vivre un échec, mais tu ne peux pas "être" un échec, ça n'existe pas.

Je pense pas que le bonheur s'obtienne, il se construit, il se vit, mais c'est loin d'être un état stable qu'il ne faut pas bouger pour le conserver. Comme nous tous, tu vas rencontrer d'autres obstacles, tu vas surement pleurer, douter, mais ce qui peut vraiment changer c'est ta manière d'aborder ces obstacles. Tu sais que tu en as surmonter, tu te connais, tu sais comment tu peux réagir, ce qui t'aide, ce qui t'enfonce, à partir de là tu feras face à ce qui arrivera.

Arriver dans une nouvelle classe c'est aussi l'occasion de rencontrer au moins une trentaine de personnes nouvelles, c'est sûr que c'est impressionnant au début mais ne te mets pas en tête avant même de leur avoir parler qu'ils ne s'ouvriront pas à toi, d'ailleurs c'est surtout ton attitude qui engendrera la leur.

Les nouvelles expériences ne veulent pas dire recommencer quoi que ce soit, ce que tu as vécu tu l'as réellement vécu, que cela continue d'exister ou pas, cela fait partie de toi. Puis tu te diriges vers ce que tu as envie de faire, je vois plutot ça comme une continuité des efforts déjà entrepris. Si tu choisis AS, n'hesites pas à m'écrire si tu veux des infos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grandir   Mar 07 Aoû 2012, 16:29

Mandarine a écrit:
Les trucs positifs c'est vraiment un cadeau empoisonné parce que ça peut tourner au vinaigre n'importe quand. Donc du coup, imprévu, inconnu, je connais pas, j'ai pas choisi, angoisse.

Si tu penses que les choses merveilleuses sont des cadeaux empoisonnés et qu’en fin de compte il n’y a rien de réellement beau ni digne d’être vécu dans la vie, ben… voilà quoi : j’ai un peu envie de te dire prend un flingue et pend toi ! Au moins, tu ne perdras pas ton temps puisqu’il n’y a rien à voir !

Bon, c’est de l’humour hein ? Mais ce que j’essaie de dire, c’est que manifestement, tu es toujours là et si tu t’es démenée pour t’en sortir, c’est que tu as visiblement fait le choix de vivre plutôt que de céder à la facilité de se rouler dans sa merde, voire pire.

Donc voilà : tu as choisi de vivre et c’est cool. C’est toujours mieux comme je le disais de se rouler dans sa merde. Mais c’est aussi un choix qu’il faut assumer je pense, en l’occurrence assumer que la vie n’offre jamais de garanties.
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Grandir   Mar 07 Aoû 2012, 17:29

Citation :
j’ai un peu envie de te dire prend un flingue et pend toi !

Euh.... Se pendre avec un flingue ? Y a des méthodes plus efficaces pour se butter quand même.

Sinon, assez d'accord avec Helheim sur le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grandir   Aujourd'hui à 20:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Grandir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soutenir Grandir Autrement
» le magasine Grandir Autrement, vous connaissez ?
» Salon "Naitre et Grandir AUjourd'hui" à Marche-en-
» Naître et Grandir... (83)
» histoires et textes pour grandir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Problèmes Relationnels :: Problèmes familiaux-
Sauter vers: