Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Portrait family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sima




Féminin
Nombre de messages : 1285
Age : 26
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Portrait family   Sam 07 Juil 2012, 00:49

Je suis abonnée à cette partie du forum depuis mes débuts ici, j'crois que ça en m'en dis beaucoup sur ma vie..

Avant les vacances, on nous a annoncé qu'on devait pondre pour la rentrée prochaine un écrit rendant compte d'une approche systémique avec pour sujet une famille. Si lors de nos stages, on a été amené à rencontrer des familles, on peut choisir l'une d'entre elle pour l'écrit (évidemment anonymé), sinon on doit prendre notre propre famille pour sujet.

Lors de mes stages j'ai rencontré des femmes, des hommes mais rarement la famille au complet, et je ne veux pas leur inventer des vies pour faire plaisir au gars qui va corriger nos écrits. Donc j'ai pas tellement le choix, je suis un peu contrainte de choisir la mienne de famille. Ahahah j'en ris rien qu'à l'idée. J'crois que le correcteur (un assistant social qui bosse avec les familles et plus particulièrement lorsqu'elles sont en difficulté avec leur ados) va bien halluciner. Non, parce qu'il doit en rencontrer des familles aux relations complexes, mais venant d'une étudiante AS qui "accompagne les personnes avec pour objectif principal leur autonomie", c'est un peu drole. Alors je sais pas du tout comment aborder la chose.

Faut dire que les relations ont toujours été tendu, mais là on a augmenté le niveau.
Je vais débroussailler la chose, mes parents sont toujours mariés mais leur couple s'est éteint, en cause : des désaccords concernant l'éducation de mon frère, mon père qui bosse trop et qui s'en sert comme échappatoire, des suspiscions d'une infidélité de mon père avec la soeur de ma mère et pour finir un divorce qui date d'avant ma naissance. Bref c'est une accumulation qui fait qu'aujourd'hui le couple n'existe plus, ils sont seulement parents des enfants et entretiennent un reste de respect mutuel.

Ma mère est une femme épuisée par la vie, elle accumule plusieurs problèmes de santé et les difficultés que la famille rencontre l'affecte, elle ne ne sent plus capable d'y faire face. Parfois elle baisse les bras, parfois elle re-essaie encore, en vain. Sa famille, c'est tout pour elle, elle ne vit que pour ça, elle s'oublie. Elle a a travaillé quelques années puis elle a arrêté à cause de son coeur.

Mon père, c'est un papa abscent. Il travaille beaucoup, reste peu à la maison, a renoncé à vivre ses rêves depuis longtemps. Son rêve était d'être pêcheur, il est amoureux de la mer, de la pêche, du poisson, des bateaux. Mais son père avait peur de se métier, peur qu'un jour il ne rentre pas de la mer alors il n'a pas voulu que mon père choisisse cette voie et il ne l'a pas fait. C'est un papa peu bavard, qui parle seulement par son regard et ses abscences qui disent beaucoup.


Ma grande soeur est mariée, a une petite fille avec un gars que j'apprécie pas tant que ça mais vu qu'elle l'aime et qu'elle semble heureuse avec lui, je m'en mèle pas. Sa petite fille (ma nièce donc) a été reconnu enfant handicapé y'a un mois car elle manque d'une susbtance dans ses muscles qui font qu'elle est encore trop faible pour s'assoire seule ou encore pour tenir debout sur ses jambes. Sa malade affecte pas mal la vie de ma soeurette, qui se montre fort courageuse et affronte les séances de kiné quasi quotidiennement. Ma soeur était une élève brillante et travailleuse qui rêvait d'enseigner sa langue de coeur, l'anglais, mais qui n'a jamais passé le concours malgrè ses études terminées, par peur d'échouer mais également à cause de la jeunesse actuelle qu'elle ne pense pas pouvoir tenir en classe. Elle avait aussi le rêve d'être traductrice, mais fallait monter à Paris tout ça, donc elle a refusé.
Elle a tenté le social un moment, en remplacement d'un moniteur éducateur mais elle n'a pas aimé, c'était pas son truc.
Dans notre famille, elle a eu la place de deuxième maman, c'est ainsi que je l'ai souvent surnommé, elle a géré pleins de choses et étant la plus grande, elle a dû compter sur sur elle même. Ma soeur est beaucoup dans la tradition, dans le respect, dans la pudeur aussi.

Mon frère est le vilain petit canard de la famille, celui qui semble causé la plupart de nos difficultés actuelles. J'utilise le verbe sembler car j'essaie de garder à l'esprit que chaque personne tient un rôle dans un famille, que ce qui se manifeste est le symptôme, pas le maux. Je commence alors par le décrire comme quelqu'un qui va mal. Il s'est réfugié dans le shit et l'alcool depuis plusieurs années. Il a purgé deux peines de prisons et une troisieme est en attente. Il vit toujours à la maison, avec sa femme et son fils de 2mois. Mon frère a arrêté l'école tres jeune, il a travaillé avec mon père mais ca c'est tres mal passé. Ils entretiennent des rapports très conflictuels et en sont souvent venus aux mains. Ils évitent de se parler "bonjour - au revoir" suffisent, s'ils se disent autres choses, ca déborde. Il refuse d'emmenager avec sa famille car cela reviendrait à mettre moins d'argent dans ses addictions. Puis leur couple va mal, sa femme me parle de divorce car elle ne l'aime plus et ne le supporte plus.

Quant à moi, je suis la dernière, celle que mon père a chouchouté plus jeune et que ma mère essaie de maintenir sur un chemin qui lui semble correct. J'entretiens de très bon rapport avec ma grande soeur, je parle peu avec mon père mais entre nous ça passe, ma mère et moi sommes proches avec des disputes assez fréquentes et avec mon frère c'est très conflictuel.
Je suis vue comme une rebelle dans ma famille, car je dis haut que nous allons mal et que j'ose le maillot deux pieces sur la plage. J'ai été bonne élève à l'école, mes parents me voyaient tout sauf assistante sociale mais c'est ce que j'ai choisi de faire, plus qu'un an avant d'être diplomée si tout va bien. J'ai quitté l'homme que j'aimais car il ne plaisait pas à mes parents de part ses origines martiniquaise mais également car je n'arrivais plus à me projetter avec lui. Dans la famille, j'ai le rôle de celle qui veut faire bouger les choses, en vain. J'essaie de faire réagir ma mère et mon père à notre situation mais je ne sais plus comment m'y prendre. Mes rêves étant gamine c'était de devenir danse professionnelle et d'aider les gens et en grandissant, je rêve de voyage, de découvrir comment les gens vivent dans tout le globe. Si j'ai les couilles, je le ferai une fois diplomé.

Au fur et à mesure sur j'écrivais ce texte, je me rends compte que c'est la phrase en gras qui me fait écrire, et pas ce devoir.
Mais il va quand même halluciner en le corrigeant.
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Portrait family   Sam 07 Juil 2012, 01:45

Il va pas halluciner tant que ca.

Des "sociaux" qui ont un parcours aussi cabossé que celui des personnes qu'elles accompagnent, sans dire que c'est une majorité, mais c'est un bon pourcentage des sociaux, quand meme...

Ou alors les profs ont halluciné devant pas mal de mes travaux, aussi. Mais bon ils ont pas donné cette impression
Revenir en haut Aller en bas
Sima




Féminin
Nombre de messages : 1285
Age : 26
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Portrait family   Sam 07 Juil 2012, 01:52

Enfait j'ai l'impression que les sociaux sont généralement des personnes qui ont un parcours de vis cabossé mais qui fait parti du passé au moment où elles décident d'entrer en formation. Tfaçon on l'a pas choisi au pif ce taff. C'est en tout cas ce que j'ai pu remarqué en apprenant à connaitre ma promo. (C'est d'ailleurs pour ça que j'avais demandé à Vilainpetitcanard dans un de ses posts si elle se sentait prête à commencer maintenant sa formation. )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portrait family   

Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait family
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portrait de Brigitte Bardot
» Portrait chinois
» Un village français refuse le portrait du président Sarkozy
» Une association déterre l’affaire du portrait de Pétain
» mon petit portrait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Problèmes Relationnels :: Problèmes familiaux-
Sauter vers: