Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Moi, je n'sais pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scissorhands




Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 23
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Moi, je n'sais pas.   Dim 24 Juin 2012, 01:57

Mais ce soir je sais que ça ne va pas.

J'me dis qu'il es peut être temps de se lancer et poster ici ? De laisser les trucs un peu plus futiles de côté et de s'interroger sur ce que je cache vraiment. Enfin, cache, c'est vite dit.

Ma perte d'envie de dessiner, mon manque de motivation qui se manifeste de plus en plus, mon sommeil totalement perturbé, mon rapport avec la nourriture, ne pas réussir a exprimer des émotions positives, mes angoisses, mes crises de larmes, ma difficulté à me concentrer, et j'en passe des plus belles, peut être que ce n'est finalement pas rien ?

Mais et si ce n'était rien ?
Comme ne pas réussir à exprimer des émotions positives, pourquoi me le reproche-t-on, et pourquoi moi même je le reconnais alors qu'hier à la même heure en voyant la paire de godasse désirée depuis très longtemps commandée dans les emails de mes parents j'ai sauté de joie ?
Mes symptômes qui me font peur, pourquoi est ce que parfois je les contre fait ?

Je ne connais rien de la déprime ou de la dépression. Est ce que je le vis ? Est ce que je connais quelqu'un qui le vit (mais dans ce cas ils cachent bien leur jeu) ?

Je ne sais que écrire, je ne connais rien sur ces sujets et j'ai l'impression de ne pas me connaitre, ne pas me comprendre.

Parfois J'ai l'impression d'être parfaitement normale et d'être bien, mais il y a cette autre partie qui prends bien plus de place et qui me prouve bien plus le contraire.
Je sais qu'ici on ne me dira pas "oui tu es dépressive" ou "non tu n'es pas dépressive", je sais bien que seul un médecin peut me diagnostiquer, mais sincèrement j'en ai pas envie. Et si ce n'était rien? Et si c'était pire que ce que je pense?

Si ce n'est rien pourquoi je pète les plombs pour rien, pourquoi je me met des états pas possibles à pleurer dans mon coin, pourquoi je me sens incomprise, pourquoi je me sens différente, pourquoi je sens qu'un truc ne tourne pas rond, pourquoi je me dévalorise à longueur de temps, pourquoi je me ressens plus fragile et plus sensible qu'avant ?
Pourquoi j'ai tout ça ?

Le fait que certains jours j'arrive à rire aux conneries des autres (même si j'ai l'impression que ça arrive de moins en moins souvent, et ça me fait même peur), que je peux me réjouir pour quelques petits trucs bêtes, ce genre de chose me semblent dire que je n'ai rien.

Mais je ne sais pas.

Je ne sais pas ce que je cherche ici, faut juste que ça sorte mais je me demande bien ce que j'ai à sortir.
Ce soir j'ai peur. Je me sens abandonnée. Je me maudit de ressentir des choses comme ça quand tout l'entourage à l'air de se sentir tellement bien. Quel est leur secret ? N'en ont il pas ? Le problème vient il de moi ?
Je suis perdue, depuis longtemps en fait, mais cette année je m'en rends vraiment compte. C'est la première fois en une année qu'on me demande autant si j'ai jamais pensé à consulté. Est ce que ça se ressent tant que ça ?

Ce soir j'aimerais arrêter de pleurer et pouvoir dormir tranquillement, mais je sais que ça ne se passera pas pas comme ça, j'en ai encore pour une bonne heure voir plus, je m'attends a faire des cauchemars et à devoir me réveiller plusieurs fois.

Je crois que j'ai peur de moi.

Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Dirty Romance




Féminin
Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/07/2011

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Dim 24 Juin 2012, 11:44

Dans le fond le plus important ce n'est pas tant le diagnostique mais surtout le fait que ça te pose problème. Qu'est-ce que tu en penses toi, de cette idée de consulter ?
Est-ce que tu penses que changer certaines choses dans ta vie te permettrais de te sentir mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://tout-ce-qui-brille.tumblr.com/
vpc




Féminin
Nombre de messages : 3209
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Dim 24 Juin 2012, 11:50

aj 'ai liu.
[j'ai lu]

ut me fias penenr a mosi, et je sias soque je fvias me fiare taaprer, parcie que hoptial chairté, mkais fuatu uqe tu fasies u ntruc. s'sil
[tu me fais penser à moi, et je sais que je fais me faire taper, parce que hopital charité, mais faut que tu fasse un truc.]
le fiuat laisse toi du tmeps, s'il le ifaut prends du tkemps qiue porur toi, ene panesnant a toitm, et que a totio.
[s'il le faut laisse toi du temps, s'il le faut prend du temps que pour toi, en pensant à toi, et que à toi.]

depreresisson ou opas c'espt als quesitone, ocncrtement. c0est une mot suru un étatt, et l'détat tu smenble " le'avoir".
[depression ou pas c'est pas la question, concretement. c'est un mot sur un état, et l'état tu semble "l'avoir"]
ej siasp assi t'arrivierra a lire ce que ej 0acris,mais tmepsi je tenejn quand meem
[je sais pas si t'arrivera à lire ce que j'écris mais tant pis je tente quand même]

savsovir se ocmprendre mn'estp as cjhose faiscile et très peeru de perosene peuvnet s'enevnater.
[savoir se comprendre n'est pas chose facile et très peu de personne peuvent s'en vanter]

COsnsilter porurait être uen idée, mais uqeu si tu el souahite. la psychaiieturie n'estp as une formrulee magiuqee qui te suaviera
[consulter pourrait etre une idée, mais que si tu le souhaite. la psychiatrie n'est pas une formule magique qui te sauvera]
fdde totu tesm ot s et te verra voire la ive en rorose, ça, ç4a s'appelelee êtte defoencer.
[de tout tes mots et te verra voir la vie en rose, ça ça s'appelle être défoncé.]

regeiarde pas aurotur, regkairde toi, toti,.
[regarde pas autour, regarde toi, toi]
la maintntenant tut as neive de quoei tu ressiemes une besoin vies a viens de quoi ?
[la maintenant tu as envie de quoi, tu ressens un besoin vis à vis de quoi.]

je ete lsis et ça mee obulvkerse, ja'ieme pas.
[je te lis et ça me boulverse, j'aime pas]

Y a eue une eleekeent dlcélaencheur a ton tétat ? Tutt dis que c'0est la premeieeere aniee ou on te demandne auttnat si tu
[y a eu un élement déclancheur à ton état? tu dis que c'est la première année ou on te demande autant si tu]
vousdiras pas consutltér, il s'eto passeé quoi cette nnaiée. ?
[voudrais pas consulter, il s'est passée quoi cette année ?]



edit tisiphone : les entres crochets sont de moi pour être sure qu'elle soit comprise
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Dim 24 Juin 2012, 19:01

(oui, hopital charité tout ca. effectivement. C'est HS mais je tenais à le dire)

J'aime pas la notion de "maladie" pour la dépression, parce que à mon sens, c'est un état, pas une maladie. Un état qui arrive quand y a eu trop à gérer et que ca commence à saturer sévère dans la boite cranienne et dans les émotions.

Du coup, envie de te demander ce qui se passe pour te mettre dans un état pareil, en vrac, sans trier, mais les choses que tu as eu à gérer, que ca soit ces derniers temps ou de manière plus large, qui peuvent faire que le cerveau arrive plus à suivre le rythme et part en mode "gestion aléatoire des émotions".
Revenir en haut Aller en bas
Scissorhands




Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 23
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Dim 24 Juin 2012, 23:30

Je n'ai pas envie de consulter, j'ai déjà vu des psy contre ma volonté lorsque, je pense, ce n'était pas nécessaire.
Cette expérience de plusieurs séances à se regarder dans le blanc des yeux et à attendre m'a dégouté, j'ai trouvé ça inutile et je n'ai pas du tout envie de recommencer. Même si ça peut être une solution, je ne marche pas du tout dans cette direction.
Dirty Romance, que veux tu dire par changer certaines choses de ma vie ?

J'ai pas compris l'histoire hôpital/charité.

Cette année je ne pense pas qu'il se voit passé quoi que ce soit d'exceptionnel, ou je ne pense, rien de grave au point de faire voir qu'il y a quelque chose, il s'est passé des choses blessantes, mais je ne pense pas que ça ai pu autant augmenté mon état.
Non juste cette année, j'ai eu l'occasion de connaitre des gens à qui on peut déballer sa vie et qui en font autant, à mon habitude je ne parle pas à beaucoup de monde et encore moins de ma vie, mai ce sont ces gens qui m'ont fait la remarque.

Booh, j'ai employé le terme maladie ? J'ai beau zieuter mon message, je ne le vois pas, si c'est le cas je tiens à m'en excuser, parce que ça m'étonne moi même si j'ai employé "maladie".

Et pour ce qu'il ai bien pu se passer pour que je sois dans état pareil, c'est là que je bloque. J'ai l'impression d'être comme ça pour rien, ça me fait peur.
J'ai pas toujours connu des choses folichon, mais ce sont des choses que d'autres ont pu ou connaissent et qui pour autant ne partent pas en couille.
Mais si je devais trouver une période plus précise où l'on a commencé à me reprocher mon manque d'enthousiasme, où l'on a commencé à croire que quelque chose n'allait pas, c'est la période de classe de 3eme, donc 14 ans.
Ce qu'il s'est passé cette année là, euh, j'étais rejetée au collège, insultée, quelques violences du genre poussée dans les couloirs, critiquée par les profs. Premières crasses entre copines d'école, j'ai été jetée du "groupe" du jour au lendemain sans explications. C'est une année où j'ai eu du mal à suivre en cours, où m'a moyenne et ma motivation ont beaucoup baissée, de même pour le dessin. Période d'engueulade dans la famille, famille divisée en "gang" où j'ai compris qu'il fallait être faux cul. Premier amour donc première rupture.
Bref, des choses que j'appelle banales et que l'on voit partout.
Revenir en haut Aller en bas
Draculea




Masculin
Nombre de messages : 1457
Age : 23
Localisation : Toulouse
Passion : Ecriture, musique, ésotérisme.
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Lun 25 Juin 2012, 01:25

Une chose banale après l'autre peuvent mener à une dépression ou a un début de dépression. Tu as pas un moyen de souffler ? De te ressourcer ? Aller en boîte, danser comme une dingue et gueuler comme une charretière ?

Ou partir une journée à la montagne, au calme ?

Sinon tu devrais peut être trouver ce qui te fait sourire. Ou en parler de manière plus approfondie de cette période, y a peut être un truc qui passe pas ?

Sinon ben c'est aussi ton caractère qui s'est forgé je pense. Après ça explique pas la montée que tu as en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Scissorhands




Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 23
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Dim 08 Juil 2012, 22:48

Désolé de ne répondre que maintenant, j'avais et la flemme et le bac.
D'ailleurs je l'ai eu et ça m'a rien fait. Pourtant j'en ai chié j'ai stressé à mort et quand j'ai vu mon nom sur le papier ça m'a rien fait. Voilà voilà.

Euh non je n'ai pas vraiment un moyen de souffler/ me ressourcer, ect...
Enfin y'aurait bien "partir" que je voudrait faire, j'veux retourner en Angleterre, mais j'ai pas les moyens, et puis on peut m'emmener n'importe où, ça me fait aucun effet.
Après j'suis pas du genre à aller en soirée, même s'il m'est déjà arrivé d'aimer ça, mais c'était rare et il y a longtemps, aujourd'hui je supporte plus.
Putain, c'est con, c'est les vacances mais j'ai l'impression d'être encore dans un rythme tendu.

J'sais pas trop quoi répondre.

J'en ai marre. J'ai un gros raz le bol dans le crâne et il a l'air d'être bien installé dans ma tête.

J'sais pas ce qu'il s'est passé dans cette période pour que ça ai démarré là.

J'en ai vraiment marre, je suis fatiguée.
Revenir en haut Aller en bas
Draculea




Masculin
Nombre de messages : 1457
Age : 23
Localisation : Toulouse
Passion : Ecriture, musique, ésotérisme.
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Dim 08 Juil 2012, 23:30

Pour le Bac ça a été un peu pareil, un peu de fatigue et de blase et POUF, le plus grand exploit de sa jeune vie devient un simple fait sans effet.

Tu te reposes bien ? Cela peut paraître con, mais quand je me leves tard et que je me couches tard, je sais que ça influe pas mal sur mon humeur.

Ensuite pour le ras de bol, est-ce que tu saurais un peu le situer ? Sur quoi ça joue, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Scissorhands




Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 23
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Dim 08 Juil 2012, 23:38

Non je pense pas bien me reposer, déjà je n'aime pas dormir depuis toute petite. Je me couche souvent vers minuit, une heure du matin, voir deux heures cas exceptionnels, pour me lever vers 9h.
Je me sens en forme le matin, après manger le midi là je suis une vraie larve, certains soirs je me réveille et suis trop énergique, voir chiante.

Bah... Je sais pas trop, après le raz le bol est pas toujours présent, là il se manifeste un peu parce que demain c'est mon anniversaire et que j'aime pas trop ça (que ce soit le mien ou celui des autres), parce que je me sens être qu'une gamine, et que j'arrive à être jalouse de n'importe quoi.
En fait mon raz de bol concerne beaucoup de chose très diverses.
Comment ça sur quoi ça joue ?

'Tain ça m'énerve je sais jamais quoi répondre aux questions, j'ai l'impression d'être débile.
Revenir en haut Aller en bas
Draculea




Masculin
Nombre de messages : 1457
Age : 23
Localisation : Toulouse
Passion : Ecriture, musique, ésotérisme.
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Dim 08 Juil 2012, 23:52

Mdr non tu as plutôt bien répondu là. Pour le rythme de vie ça va c'est plutôt sain comparé à mes 4h du mat et réveil à 12h...

Ben que tu te sentes pas adulte à la limite heu... Et alors ? 18 ans c'est pas adulte pour moi, et le fait même d'être adulte est très subjectif, des mecs de 40 sont de beaux gamins... En quoi est-ce un problème ?

Et la jalousie, où prend elle naissance ? Pourquoi es tu jalouse ?

Et sur quoi ça joue, genre pourquoi ça va pas, mais tu y a répondu en partie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Scissorhands




Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 23
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Lun 09 Juil 2012, 00:06

Non mais gamine dans le sens, je me sens pas concernée par les responsabilités que je devrais prendre, enfin je sais pas du tout comment expliquer ça...

Je sais pas trop, j'me dit que c'est ma faute et que j'idéalise les relations que j'ai avec les gens, du coup je me dis que j'en attends trop d'eux, et puis du coup j'ai l'impression qu'on m'accorde pas beaucoup d'importance, et je vais à être jalouse de gens que parfois je ne connais même pas parce que les gens qui comptent pour moi s'occupent plus des autres.
Alors ça peut paraitre égoïste, ou pas, j'suis jamais sûre des mots que j'emplois, mais voilà.
C'est un peu ce que je ressent ce soir.

J'me sens souvent inutile, abandonnée et bête d'y accorder de l'importance a c'truc.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moi, je n'sais pas.   Aujourd'hui à 19:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Moi, je n'sais pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que je sais que vous aimez bien...
» Debut du régime je ne sais pas quoi faire comme menu
» Comme je sais que vous êtes des pros de la poussette :) Help
» Ne sais pas trop quoi en penser ...
» Je ne sais plus comment faire avec mon fils de 6 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: