Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Je ne serai jamais heureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Deicide




Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mar 15 Mai 2012, 00:51

Ben des qualités... J'en sais rien. Je la trouvais belle et gentille (gentille parce qu'elle ne me rejetais pas) et ça me suffisait.

Non je ne sais pas pourquoi c'était comme ça avec mes psy.

Avec ma famille, je ne me sens pas vraiment d'attaque pour raconter. De toute façon, les choses vont un peu mieux depuis quelques temps. J'arrive à prendre un peu mes distances.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mar 15 Mai 2012, 01:32

Et si quelqu'un te manifeste de l'intérêt, tu tombes toujours amoureux ?
Je pense qu'il faudrait comprendre pourquoi. En général, on aime les gens auxquels on trouve des qualités, enfin, en gros. Elle, elle n'avait que le fait qu'elle s'intéressait à toi. Ce n'est pas très sain, genre on peut te manipuler en faisant semblant de s'intéresser à toi ...
Et puis je doute que tu aies une relation "vraie" ainsi. C'est très narcissique.



Faudrait comprendre pourquoi tu n'arrives pas à changer. C'est parce qu'au fond, tu ne voulais pas ? Ou tu avais un blocage ? Zéro idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Deicide




Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 16 Mai 2012, 00:57

Ben après 23 à attendre de trouver une copine, à un moment on se dit "je prend tout". Enfin presque tout.

Et le pourquoi je n'arrive pas à changer, je ne sais vraiment pas.


Le soir au coucher et le matin au réveil j'ai une boule au ventre, comme maintenant. C'est pour ça que je poste toujours à ces heures là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 16 Mai 2012, 16:12

Deicide a écrit:
Ben après 23 à attendre de trouver une copine, à un moment on se dit "je prend tout". Enfin presque tout.
Tu pourrais dire ça si tu draguais tout ce qui te bouge, que la nana te plaise ou pas etc. Là c'est différent, tu t'attaches à toute personne qui te manifeste de l'intérêt. Je pense plutôt que le problème est que tu manques terriblement d'affection.
Revenir en haut Aller en bas
Deicide




Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 16 Mai 2012, 22:39

Oui voilà, c'est ça. Merci de me comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Sorrow




Féminin
Nombre de messages : 340
Age : 28
Localisation : Québec, Québec
Passion : RPG
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 20 Juin 2012, 18:42

Tu manques d'affection ?

*Fais un de ses mega-giga-big-calin-de-la-mort-qui-tue-pas à Deicide*



ça va mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Deicide




Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 20 Juin 2012, 19:55

D'accord, mais fais gaffe à ce que je ne tombe pas amoureux de toi ! ^^


Blague à part, à moins que la fille ait déjà un mec, je pourrai tomber amoureux rien qu'à cause d'un câlin.
Revenir en haut Aller en bas
Sorrow




Féminin
Nombre de messages : 340
Age : 28
Localisation : Québec, Québec
Passion : RPG
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 20 Juin 2012, 20:08

Je t'en fais un pareille
et non jai pas de mec

moi moi j'adore les calin
ça me manque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Sam 30 Juin 2012, 10:29

......


Dernière édition par Iced Earth le Dim 23 Sep 2012, 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deicide




Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Sam 30 Juin 2012, 15:05

Surtout du black et du folk maintenant. Troisième année d'histoire.

Ne pas insister je veux bien, mais après je fais quoi ? Je reste ami avec elle ou je coupe les ponts ? Je ne sais pas quelle décision prendre à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 04 Juil 2012, 18:10

..


Dernière édition par Iced Earth le Dim 23 Sep 2012, 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 04 Juil 2012, 18:17

"Vers de nouvelles conquêtes" -_-
T'as raison, va, le mec a qui tu parles c'est Alexandre le Grand.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 04 Juil 2012, 18:22

....


Dernière édition par Iced Earth le Dim 23 Sep 2012, 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deicide




Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mar 18 Sep 2012, 23:15

Salut tout le monde, je viens aux nouvelles. Pas parce que tout va bien vous l'aurez compris. biggrin


Ma rentrée (L3) se passe mal. Je subis des méchancetés et je me sens seul et vide. C'est probablement en partie du au froid qui revient. Je pense beaucoup au suicide (pas d'inquiétudes, je ne le ferai pas) et j'ai une boule au ventre.


Voici un avis simple et objectif, extérieur, comme si j'étais une autre personne et je m'observais de haut : Je suis une victime. Je me laisse écraser par les autres et je ne sais pas riposter, je subis sans rien dire. Je suis faiblard, pale, linverse d'énergique quoi. Ma voix trahi ma nullité que j'essaye de masquer, j'ai du mal à intéresser les gens qui m'intéressent. Je veux changer tout ce que je suis mais je ne sais absolument pas comment. Voilà, pas besoin d'un pavé pour expliquer TOUT le problème (qui en engendre d'autres (haine de soi etc...)).



ps: je me sens un peu honteux de revenir encore une fois sur ce forum après plusieurs mois d'absence comme dans un moulin. Si ça vous pose un problème dites-le blush
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mar 18 Sep 2012, 23:21

Genre en fac tu subis des méchancetés de qui ? Les autres élèves, les profs, la vie ?

Pour l'avis objectif j'ai des doutes sur l'objectivisme du truc, de ce que je vois tu te sous_traite beaucoup dans la nullité et le "je suis nul c'est donc ça...". Perso je pense pas que ça soit ça, c'est une partie du problème, spirale de l'auto-dépréciation et manque de confiance en toi qui font que tu pars perdant et donc tu échoues des entreprises donc tu te sens encore d'avantage mauvais etc. Qu'est ce que tu voudrais faire qui te fais plaisir à toi ? Qu'est ce que dans ta vie à toi là maintenant te fait envie de faire qui ne soit pas en rapport avec ta "nullité" ?
Revenir en haut Aller en bas
Draculea




Masculin
Nombre de messages : 1457
Age : 23
Localisation : Toulouse
Passion : Ecriture, musique, ésotérisme.
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mar 18 Sep 2012, 23:22

Dur, hum changer est assez difficile, j'avoue que sans déclic je pense pas que j'aurais pu le faire. Mais ce qui est sur c'est que ne plus être une victime, ça c'est faisable. Il te suffit déjà de ne plus accepter cet état de fait. Pourquoi serais tu victime ? T'es pas plus nul qu'un autre si tu crois en toi et que tu t'en donnes les moyens.

Qu'une rentrée se passe pas super ça peut arriver, après en L3 c'est un peu gros que tes "camarades" t'emmerdent. Au pire tu peux toujours leur expliquer que pour toi ils sont les égaux de ta matière fécale. Et ensuite les ignorer, en faculté on est pas là pour se faire des amis qu'on perdra de vue une fois le M1 entamé donc bon...

Pour ce qui est de l'image de toi, ça se travaille. Il y a des exercices à faire pour s'accepter et se voir tel qu'on est, on a souvent tendance à placer un bon gros filtre sur qui on est et la manière dont on se voit. Les ouvrages de psychologie, de sophrologie parfois et de méditation peuvent aider.
Revenir en haut Aller en bas
Deicide




Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mar 18 Sep 2012, 23:42

Les méchancetés dont je parle ne concernent qu'un petit nombre de personne. Exemple à une soirée récemment, j'ai un peu trop bu et ces personnes se sont moqués de moi. Pas un rire amical, je sais reconnaître le mépris. Il ya surtout deux mecs en particulier, et les filles à coté ont ris de leur méchanceté envers moi. J'ai peut-etre exagéré la chose, je ne sais pas. Je dois aussi souligner le fait que je suis extrêmement susceptible. ça par contre c'est un fait que j'assume, que j'accepte chez moi. Je ne me déteste pas pour ça. Sinon, je m'entend bien avec 95% de ma promo, j'ai parlé a tout le monde plusieurs fois.


Elyra > C'est triste à dire mais je veux savoir tout faire, être le meilleur dans tous les sports. J'aimerai savoir jouer de plusieurs instruments (violons, piano pour commencer). Je veux être parfaitement à l'aise quand je prend la parole, savoir intéresser mon ou mes interlocuteurs, parler bien et haut, en me tenant droit et en faisant des gestes, sans craindre d'être jugé.

Je demande la lune en gros. J'ai besoin de reconnaissance. Et par frustration de ne rien savoir faire, je méprise le foot, les gens qui réussissent (malgré d'ENOOORMES efforts pour être heureux de leur bonheur et leur réussite), et surtout moi-même.


Draculea > Je n'arrive pas à croire en moi et refuser d'être une victime. Si un jour je décidais de réagir, je risquerai de tuer quelqu'un. Si un mec se moque de moi et que, pour la première fois, je décide de ne plus me laisser faire, j'exploserai comme une bombe atomique et je le frapperai de toutes mes forces au lieu d'avoir une reaction à la mesure de la situation. Eh oui, j'ai une mentalité de collégien à 23 ans.


Dernière édition par Deicide le Mer 19 Sep 2012, 00:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deicide




Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mar 18 Sep 2012, 23:49

Je regrette le message que je viens de poster mais je ne le supprimerai pas. C'est sorti, ça reste. blush blush
Revenir en haut Aller en bas
Sima




Féminin
Nombre de messages : 1285
Age : 25
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 19 Sep 2012, 00:59

Qu'est ce que tu regrettes sur ton post précédent?

Sinon je pense que commencer une psychanalyse c'est d'abord être prêt à en faire une !
Tu n'y crois pas en y allant, sûr que ça marche pas, c'est pas de la magie hein.

Désolé de te le dire comme ça, mais on ne tombe pas amoureux parce qu'une personne deigne s'interesser à nous..
Le problème n'est pas cette fille, elle a le DROIT d'aimer un autre que toi et elle a le DROIT de draguer n'importe qui, tu n'as pas ton mot à dire étant donné que vous n'êtes pas ensemble. Le fait qu'elle ne t'aime pas ne peut pas l'interdire de sortir avec un autre, à toi de prendre tes vraies distances si tu en souffres, pas l'inverse.

Mais sincèrement, ce n'est pas elle le coeur du problème, cette situation n'est que le reflet de tout ce que tu traines derriere toi depuis je pense plusieurs années. Pose toi et réfléchis à ce que tu peux faire, à partir d'aujourd'hui, pour que demain soit un peu meilleur ?

Tu n'es pas victime, tu te mets en position de victime et je ne te jettes pas la pierre parce qu'Oh combien je sais que c'est tellement plus confortable que d'affronter les vraies raisons.

Parler du passé pour en parler ne sert pas à grand chose à mon sens, par contre comprendre son passé et l'accepter pour avancer c'est autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 19 Sep 2012, 01:23

"victime" de qui ?

Parce que victime, ca implique qu'il y ait un méchant dans l'histoire.

Et je me crois pas qu'il y en ait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 19 Sep 2012, 14:46

Je trouve que tu ne vois un peu que le négatif.
Quand tu dis que tu subis des méchancetés, on s'attend à quelque chose de grave. Mais finalement, tu dis que ça ne concerne que quelques personnes, à un moment précis, et que tu t'entends bien avec 95% de ta promo. Hello, 95% c'est énorme ! Dans tout groupe (surtout aussi grand qu'une promo), tu trouveras forcément des cons, et tu ne pourras pas t'entendre avec tout le monde.
Dire que ta rentrée se passe mal parce que deux-trois personnes, dans un contexte très précis (une soirée où tu as trop bu, donc pas le quotidien quoi), se sont foutues de toi, je trouve ça disproportionné.


Citation :
C'est triste à dire mais je veux savoir tout faire, être le meilleur dans tous les sports. J'aimerai savoir jouer de plusieurs instruments (violons, piano pour commencer). Je veux être parfaitement à l'aise quand je prend la parole, savoir intéresser mon ou mes interlocuteurs, parler bien et haut, en me tenant droit et en faisant des gestes, sans craindre d'être jugé.

Je demande la lune en gros. J'ai besoin de reconnaissance. Et par frustration de ne rien savoir faire, je méprise le foot, les gens qui réussissent (malgré d'ENOOORMES efforts pour être heureux de leur bonheur et leur réussite), et surtout moi-même.

En quoi c'est "triste" et "demander la lune" ? Tu sais de quoi tu as besoin, alors essaie de l'obtenir. Il n'y a rien d'insurmontable là dedans. Tu as essayé d'apprendre à jouer de ces instruments ?
De faire du théâtre, ou des ateliers de diction, pour être plus à l'aise quand tu prends la parole ?

Sois moins passif et moins négatif. Tu ne veux pas être une victime, alors mets tout en oeuvre pour ne pas en être une. Tu n'es pas con, alors tu peux réussir. Et si tu te bougeais un peu, tu aurais déjà une meilleure opinion de toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 19 Sep 2012, 16:40

Je plussoie la première partie de la réponse de la douce brise, t'es à la fac, si 5% des gens te lourdent c'est respirable - perso j'ai jamais pû blairer plus de 10% des gens qui étaient avec moi en cours post-bac -

Du reste tu devrais commencer par te reconnaître toi même, te persuader que t'as les capacités de pouvoir faire des choses valables et correctement. La reconnaissance des autres viendra peut être ensuite mais elle est incertaine, souvent inutile sauf pour le côté "grosse masturbation mentalo égotique" et totalement facultative pour réussir sa vie comme on l'entend, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Ctrl.




Féminin
Nombre de messages : 633
Age : 27
Date d'inscription : 08/08/2010

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 19 Sep 2012, 17:22

Deicide a écrit:
Je dois aussi souligner le fait que je suis extrêmement susceptible. ça par contre c'est un fait que j'assume, que j'accepte chez moi.
J'espère que c'est pas le seul point que tu acceptes chez toi, sinon tu m'en vois désolée de taper précisément dedans, mais c'est à mon avis une origine probable de ce qui ne va pas autour du thème "mon estime est foireux" "les gens ils m'aiment pas" etc.

Prendre de la distance. Lâcher prise. Ne pas se monter le bourrichon quand quelque chose ne va pas dans le bon sens du poil.

Ne plus craindre d'être jugé, c'est vraiment à prendre littéralement : ne plus craindre d'être jugé.

Pas "ne plus être jugé parce que je suis parfait". Ce qui est impossible, et demander la lune effectivement. Etre parfait ça n'existe pas, et même si ça existait, il y aurait toujours des gens pour t'en faire voire des vertes et des pas mûres.

Alors tu peux développer certains centres d'intérêt, apprendre à jouer du violon, etc. franchement go for it si ça te fait envie et te permet de partager ça par la suite avec d'autres gens, que tu travailles sur ta susceptibilité ou pas faire quelque chose que tu aimes c'est toujours bon à prendre, mais rien de tout ça ne te garantira de l'assurance si tu restes aussi susceptible. Alors en parallèle, apprendre à lâcher prise, relativiser, prendre de la distance bref peu importe le nom qu'on y donne, ça me semble quelque chose de prioritaire dans la liste des "trucs à apprendre pour réussir en société".

D'autant que quand on sait lâcher prise, putain quelle dose de prises de tête en moins, que ce soit les remarques de certaines personnes ou les petits tracas du quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaëlle
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 1742
Age : 25
Localisation : Naoned
Passion : La procrastination et suivre Poupée quand elle fait d'la merde
Surnom : Nath, Nathy, Nathou
Date d'inscription : 11/12/2010

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 19 Sep 2012, 18:51

Je suis d'accord avec Ctrl, si tu es susceptible, ça biaise la chose !
Ces personnes qui se moquent de toi, tu les côtoient plus que les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
http://nathaelle.tumblr.com
Deicide




Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Mer 19 Sep 2012, 19:38

Merci beaucoup pour vos réponses.


Aujourd'hui était plus agréable. J'ai un peu exagéré la chose. Le problème avec les gens comme moi, les timides, c'est qu'ils sont très égocentriques. Comme vous le dites il faut que je lâche prise. Que je m'oublie. J'y arrive parfois. Et d'expérience je sais que ça fait plaisir, à moi et aux autres. Mais ça ne dure jamais, et dès qu'on ne s'intéresse plus à moi, je me vexe, et je retourne dans mon coin "faire la tête" (assez réducteur comme terme comparé à ce que je ressens dans ces moments là, c'est à dire quasiment tous les jours)


Au sujet des deux personnes dont je parlais... Il y en a surtout un... En fait celui là c'est celui qui a failli sortir avec la fille dont je vous avait parlé, je le méprise, et je sens qu'il me méprise aussi, je le sens c'est tout. J'ai pas le temps de développer, je dois y aller ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne serai jamais heureux   Aujourd'hui à 13:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne serai jamais heureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il ne joue jamais
» Jamais rassasié
» Heureux les pacifiques
» Test : Etes-vous heureux(se) ?
» Jamais trop tard pour bien faire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: