Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Deux histoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scissorhands




Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 23
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Deux histoires   Mar 08 Mai 2012, 14:32

Bonjour !

Avec mon ancien compte (bon sang qu'est ce que ça a bien pu être mon mot de passe ? :( ),
J'avais déjà parlé de deux histoires il me semble.
L'une qui concernait Georges (qui n'est pas le vrai nom de la personne mais il me semble que je l'avais appelé comme ça), Georges qui m'avait largué, chamboullé la tête, moi je voulais changer, changer ? Non, on ne peut pas.
Et l'autre concernant... Je crois ne pas avoir donné de surnom donc on va l'appeler Robert. C'est bien Robert. Mon copain actuel depuis septembre, métalleux (monde inconnu formé de barbus aux cheveux longs).

On va commencer par le plus récent.
ROBERT...
Avec Robert quand on a commencé à sortir ensemble c'était... Bien mais étrange. En effet, monsieur ne montre pas vraiment ses sentiments et le jour où j'ai eu droit à un "je t'aime" j'ai ouvert le champagne (c'est une image mais j'étais contente).
Cela fait maintenant huit ou.. neuf mois (je suis nulle en maths) que nous sommes ensemble.
Jusque là nous avons eu qu'un seul accroc. Ou deux. Mais rien de grave.
Le premier c'est ma faute.
En effet, Robert est un fêtard sociable plein de copains qui aiment se bourrer la gueule. En plus il est musicien, faisait parti d'un groupe et donnait des concerts.
Moi, je suis... Je suis... Rien à voir avec ça.
Il m'a souvent proposé de l'accompagner à des anniversaires.
Et j'ai toujours décliné l'offre.
D'abord car je ne me vois pas m'incruster à l'anniversaire de quelqu'un que je ne connais pas.
Ensuite parce que j'ai une peur bleu des gens. C'est con mais c'est vrai. Je suis très mal à l'aise quand il y a du monde, je ne suis pas bien dans une foule, quand je connais personne c'est pire, je ne suis pas sociable, et pas foutue de m'incruster.
Vous allez me dire "Pas foutu de t'incruster? Comment tu le sais sans avoir essayé?".
Oui, oui, je sais, sauf que j'ai connu ça, justement avec mon ex Georges.
C'était des situations horribles, j'étais très mal à l'aise, seule dans mon coin et ça même quand on était qu'une petite dizaine ! (Alors imaginez quand il y a cinquante personnes...)
Le pire c'était les retours. Georges qui me disait "C'est génial tous mes potes me demandent si t'es toujours comme ça, à pas parler, à faire la gueule. J'aime pas ça, il faut que tu fasses quelque chose."
Revenons en à Robert.
A force, il a finis par ne plus me demander de venir.
Je suis à la fin de mes vacances scolaires. (en fait ça se finissait même dimanche mais avec le pont..)
Et depuis le début de ses vacances, Robert s'est mis à beaucoup moins me parler. Je ne me suis pas inquiétée vu qu'il est à fond dans son travail.
Le samedi de la première semaine des vacances, Robert donnait son dernier concert avant de quitter son groupe.
Et depuis ce samedi il s'est mis à ne plus me parler. Pendant deux jours j'ai eu du mal à le contacter, il a disparu de Skype, pas de réponse au bout du fil, rien. Jusqu'à ce que j'arrive à lui tirer les vers du nez :
Spoiler:
 
QUOI? J'avais pas compris. Alors je l'ai recontacté pour avoir plus amples explications mais.. rien.
Il refuse de parler.
J'ai attendu 2 ou 3 jours avant de forcer une nouvelle fois pour avoir des explications :
Spoiler:
 
Là, ça m'a foutu mal.
Comment il peut dire que je m'en fous ? Au contraire, le pire c'est qu'on en a déjà parlé de mon problème, je croyais qu'il avait compris.
Du coup je lui ai ré-expliqué. Vu l'heure (environs de une heure du matin), je ne m'attendais pas à une autre réponse, mais au moins le lendemain, mais non. Rien. Et pourtant on doit parler c'est clair, je lui ai dit, mais il refuse toute communication.
On me dit d'aller lui parler en face mais la semaine je ne peux pas et ce week end je ne pourrais pas, je vis assez loin de lui et un rendez-vous chez le dentiste fait que je ne pourrais pas le voir.
Je ne sais pas trop quoi faire étant donné que c'st vrai j'ai un peu merdé à refuser les sorties, bien que pour son concert il ne m'a pas forcément invité.
J'ai déjà demandé des avis à mon entourage, quelqu'un me dit au même si j'ai ma part de responsabilité dans l'histoire, il est dégueulasse de ne pas m'avoir avertis qu'il voulait une pause, que ça, ça se dit à l'autre, qu'il n'a pas à me laisser attendre comme ça. D'autres me disent que ça sent la rupture à plein nez. D'autres disent que je devrais poser un ultimatum. Etc.

Qu'est ce que vous en pensez ?
Devrais-je le laisser dans son coin, attendre, et peut être même attendre pour une mauvaise nouvelle ?


L'autre problème concerne donc Robert ET Georges.
J'ai posté un autre sujet "peut on aimer deux personnes à la fois ?"
Georges je le connais depuis 4 ou 5 ans. Je suis déjà sortie trois fois avec.
Ça peut paraitre beaucoup, mais dès qu'on essaye de passer à autre chose on y arrive pas forcément.
Moi avec Robert je pensais que cette fois ci c'était la bonne car juste avant j'avais ressentie comme un déclic "Alors cette fois ci c'était la dernière, il doit être temps de trouver quelque chose de plus stable", je me sentais même prête.
Et pourtant quelques mois plus tard Georges fait son apparition dans ma tête. Ça va paraitre bête mais du coup on a repris contacte au même moment, par hasard, le même jour on a eu besoin de reprendre contacte.
J'ai beau beaucoup aimer ma relation avec Robert qui, mise à part le problème actuel, est stable, en général on se comprends, je l'aime, c'est quelqu'un de très bien, je me sens bien; et bien on dirait que Georges ne quittera jamais ma tête.
La relation générale que Georges et moi avons est assez spéciale. J'ai l'impression que je ne pourrais jamais arrêter de l'aimer et je sais que c'est réciproque.
En revanche nos relations ont toujours finit par exploser. On a des caractères bien différents, on s'agace mais on se plait. Avec des efforts ça marche bien, mais si des éléments négatifs extérieurs nous influence sur notre humeur ça peut vite exploser. Mais au bout de trois fois on ne sait plus trop quoi penser.
Lui veut que je revienne.
Pour moi c'est non étant donné que je suis plutôt bien dans ma relation actuelle.
Mais c'est vrai que ce sont deux choses différentes.
Avec Robert il y a des choses qui manquent que Georges as.
Et si c'était l'inverse, avec Georges il y aurait des choses qui manquent que Robert as.
Je suis nulle en choix donc je refuse d'en faire.
Je me dit que le mieux est de laisser faire la nature étant donné que c'est moi qui ait un problème, si ma relation avec Robert devrait prendre fin, je crois que c'est parce que c'est lui qui l'aurait décidé.
En revanche s'il m'arrivait de finir célibataire, je ne sais pas si j'oserais reprendre quelque chose avec Georges. D'ailleurs je lui ai demandé "Qu'est ce qui ferait que ça serait mieux ?" et il a répondu "Rien, tu as raison, je laisse tomber". Je suis conne mais je ne veux pas le perdre alors j'ai réagis en faisant comprendre qu'il me faudra un temps d'adaptation.
Je me sens dégueulasse. Dire ce genre de chose alors qu'à côté je suis avec Robert.
Ça me donne l'impression de tromper les deux.

... Je ne sais pas quoi ajouter de plus.
Je suis perdue et ça prends beaucoup de place dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Deux histoires   Mar 08 Mai 2012, 19:56

Je pense qu'avant de faire un choix, il faut regarder ta relation avec Robert (ils ont pas eu de chance avec les noms que tu leurs as attribués, franchement :p). Est ce que tu penses que ça peut fonctionner entre vous sur le long terme ? Moi je n'ai pas l'impression, du moins pour lui, ça lui pose vraiment problème que tu sois pas une nana super sociable (si je peux résumer très grossièrement ainsi). Au bout de pas un an, ça le bloque déjà carrément.

Oui, faudrait en parler avec lui, voir s'il peut gérer avec ce côté de ta personnalité ou si c'est vraiment pas possible. Mais s'il ne veut pas ... hm ... je te conseillerais de lui dire clairement ce que tu ressens, pis d'attendre, en lui disant que s'il veut une pause, tu laisses X temps, et qu'au bout de ce temps tu veux que vous discutiez, et s'il ne veut pas, tu considères que c'est lui qui s'en fout et que c'est fini. Mon ex était de ce genre-là et quand il me faisait le coup, j'aurais dû réagir comme ça.
Courage, je sais que ce genre de silence rend dingue ...

Citation :

Qu'est ce que vous en pensez ?
Devrais-je le laisser dans son coin, attendre, et peut être même attendre pour une mauvaise nouvelle ?
Attendre et lui signifier. Mais pas sans date butoir.

Citation :
moi je voulais changer, changer ? Non, on ne peut pas.
Lui voulait te changer ? En quoi ?
Qu'est ce qui a foiré entre vous ? Tu penses que ça peut s'améliorer ?
Revenir en haut Aller en bas
Scissorhands




Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 23
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Deux histoires   Mar 08 Mai 2012, 21:02

(Les noms sont très biens ! ^^)
Sincèrement sur le long terme, je ne sais pas. Dans la vie en général j'ai du mal à me projeter dans le futur.
Moi ce problème je ne pensais pas que ça prendrais cette proportion, je m'en veux un peu car je n'ai pas cherché à faire des efforts, et j'aurais pu.
Aussi, au bout de 5 fois, donc assez vite il a arrêté de m'inviter. J'osais pas lui en reparler parce que d'un côté je m'en veux. J'aurais pu essayer ce que je n'ai pas fait.
Le problème c'est que s'il attends que je me déplace pour qu'on parle en face, ça peut durer un moment, j'ai peu de temps pour bouger et il ne vit pas la porte à côté. Il va peut être falloir attendre deux semaines encore.

C'est pas que mon ex voulait me changer, c'est que je crois qu'il en attendais beaucoup. J'avais pour problème le même qu'actuellement. Je lui ai promis de faire des efforts en commençant par sa famille (c'est mieux que rien et plus facile qu'avec ses potes), donc j'ai essayé d'être plus ouverte, discuter plus avec eux, j'ai même eu la chance de faire les courses avec la mère donc là même pas le choix l'effort était obligatoire et pour ça aucun problème, il les as vu mais j'étais très lente, il me faut beaucoup de temps moi en général pour réaliser quoi que ce soit, mais il aurait voulut que ça bouge plus vite avec ses amis, ça n'a pas été le cas.
Après il n'y a pas eu que ça, j'ai eu ma période de déprime en fin de relation, j'avais un comportement assez fou, je changeais d'état d'esprit toutes les trente secondes, je passais du rire aux larmes et ça l'a complètement déstabilisé.
Et puis il avait peur pour l'année scolaire prochaine (il m'a quitté en début de grande vacances) car il foire, et que pour lui ce qui serait le mieux serait de s'installer en Belgique et donc on ne pourrait plus se voir.
Si je pense que ça peut s'améliorer ? pour la première partie, je ne sais pas, de toute façon il faudrait étant donné que ça me gâche la vie d'être fermée et pas sociable, même au niveau professionnel, lors de mes stages on a tendance à être déçut de mon comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix.




Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 22
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: Deux histoires   Mer 16 Mai 2012, 22:12


    C'est étrange, je me reconnais quelque peu dans ta façon d'être - je suis pas à l'aise dans un groupe, j'ai aussi pas mal d'appréhension pour ce qui est des potes / de la famille de mes copains, je ne suis pas très soirée, j'ai aussi un ex avec qui j'ai une relation un peu ambiguë et un copain que j'aime... bref.

    Pour ce qui est des amis, et ça vaut pour n'importe quand avec n'importe qui donc c'est un peu à part de ton histoire avec ton ex ou ton copain en elle-même, si tes copains savent que tu n'es pas à l'aise, tu peux demander à d'abord les rencontrer séparément, lors de petites soirées à trois par exemple, histoire de faire connaissance, pour ensuite pouvoir aller en soirée et être plus à l'aise. C'est ce qui m'est arrivé avec mon copain, je n'osais pas lui dire que je n'étais pas à l'aise, il voulait me présenter à un ami et l'a donc fait venir un soir alors que nous étions tous les deux. J'avais beaucoup d'appréhension, et en fin de compte l'ami était très gentil, très sympathique, et nous avons beaucoup rigolé. Donc testé et approuvé. Après ça dépend si le courant passe ou non. Dans tous les cas, pour ce qui est de ton copain actuel, c'est vrai que si le concert comptait pour lui, on peut comprendre que le fait que tu ne sois pas là ait pu l'attrister, mais de là effectivement à te laisser en plan comme ça, c'est tout simplement du foutage de gueule (mais bon, comme ça fait un moment, la situation a peut-être évolué alors je ne peux pas vraiment m'avancer à ce sujet).
    Après, niveau relations en général, y a pas vraiment de secret, il faut se lancer, passer au-dessus de ça, même si c'est dur...

    Pour ce qui est de l'ex, il va peut-être falloir tout de même faire quelque chose aussi, mais encore une fois, il faudrait d'abord savoir où tu en es à l'heure actuelle :)
Revenir en haut Aller en bas
Scissorhands




Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 23
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Deux histoires   Sam 19 Mai 2012, 11:09

Merci de ta réponse

Je vois ce que tu veux dire pour rencontrer les potes petits à petits, enfin là avec mon copain actuel 'ai pas eu l'occasion d'en reparler depuis belle lurette.

Pour ce qui est de mon copain actuel, depuis la rentrée c'est à dire... le mercredi 9, il se remet à me parler petit à petit, mais rien d'exceptionnel. Et dès que j'essaye d'en savoir plus sur tout ce qui pourrait déconner, il arrête de me parler. De plus là ça va faire 5semaines qu'on ne s'est pas vu ça n'a pas l'air de lui faire grand chose (et de toute façon il a Diablo III, à prendre avec humour, c'est un jeu vidéo), il ne me dit jamais rien de ce qu'il ressent, on a toujours pas l'occasion de parler sérieusement, entre le boulot tout ça. Je me dis que même si j'allais le voir, je suis pas sûre qu'il y aurait une discussion. J'attends toujours donc. Mais sincèrement je me lasse que ça se passe comme ça.

Les relations en général c'est terrible pour moi. J'ai souvent mal, comme il y a quelques jours où je me suis rendue compte que la plupart de mes amies préféraient sortir avec d'autres potes à elles plutôt que moi car je suis moins drôle, moins du genre à déconner, etc. J'en vais douter de leur amitié, ça part même à finir par être odieuse avec elles. Mais bon c'est une autre affaire, mais je me sens d'un autre monde pour dire.

Et avec l'ex. Je ne suis pas du tout fière de moi.
Jeudi il est venu là où je vis seule la semaine.
On a passé l'après-midi ensemble.
Je me dégoute mais je l'ai laissé se rapproché et sincèrement sur le coup je n'ai pas vu le mal, je l'ai laissé me prendre dans ses bras ce genre de choses.
En partant il a tenté de m'embrassé, je n'ai absolument rien rendu.
Une heure après son départ on a cherché à comprendre. Il m'a dit qu'il était dégouté, qu'il avait envie de vomir. Il m'a dit qu'il était trop con et qu'il avait compris la leçon. Qu'il ne veut plus entendre parler de moi.
En fait comme je ne l'ai pas repoussé de ses avances il a cru que le champ était libre, ce qui a provoqué un faux espoir.
Je me sens terriblement conne.
...
Je ne sais quoi ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix.




Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 22
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: Deux histoires   Sam 19 Mai 2012, 18:11


    Tu n'as pas à t'en vouloir pour ton ex, c'est vrai que pour lui la situation ne devait pas être terrible, d'un autre côté étant donné la situation actuelle avec ton "copain" (si on peut encore l'appeler ainsi) c'est normal que tu cherches un peu d'affection auprès d'un autre... et même si tu t'es laissée faire, tu n'es pas non plus allée au bout des choses, tu ne lui a rien rendu comme tu dis... je pense que tu avais tout simplement besoin de câlins ^.^
    Je n'ai pas envie de trop m'avancer sur Georges, mais même si on a des sentiments pour quelqu'un, cela ne veut pas dire qu'on peut réellement construire quelque chose avec cette personne... quelque part, en ne répondant pas réellement à ses avances, tu prouves ici que ton histoire avec lui est plus ou moins terminée... ce n'est peut-être pas plus mal que vous preniez vos distances plutôt que de vous faire du mal...

    Pour revenir sur Robert, il abuse. Il faudrait vraiment que tu essaies d'avoir une réelle conversation avec lui... et s'il ne veut toujours pas parler, il serait peut-être temps d'en revenir à l'ultimatum. Il faudrait vraiment qu'il comprenne que tu n'es pas à son service, qu'il peut très bien te perdre lui aussi (car je ne suis pas sûre que ce soit non plus ce qu'il veut, sinon il t'aurait tout simplement quitté) et donc que lui aussi doit faire des efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Scissorhands




Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 23
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Deux histoires   Sam 23 Juin 2012, 11:33

Désolé de ne pas avoir répondu, j'avais envie de mettre ces choses de côté un peu..

Pour Georges de toute façon, il ne me parle plus, mon état d'esprit du moment fait que j'ai l'impression que ça ne me fait absolument rien mais au fond (au très très profond de moi, caché dans un coin) ça me blesse. C'est finit. Et ça me fait bizarre de le dire.

Robert, je sais plus quoi en faire (on dirait que je parle d'un objet encombrant ou d'un animal qui a été désagréable mais pas du tout, je me comprends ahah)
J'ai finis par réussir a savoir ce qu'il pensait, ça a été dur de lui sortir les vers du nez.
Avant ça j'avais été par surprise jusqu'à chez lui un soir, totalement désespérée et énervée. Il a vu que j'étais pas bien, il l'a compris (en même temps j'ai pas pu réussir à garder les yeux secs), il s'est beaucoup excusé et m'a demandé d'attendre la fin de son année scolaire qui se finissais pas longtemps après ce soir là, car ce n'étais pas le moment.
Bref,
Pour en revenir aux vers de son nez, je n'ai hélas plus son message (merci au portable qui supprime tout), mais en gros il m'a quand même dit qu'il tenait beaucoup à moi et qu'il n'avait pas du tout envie que ça s'arrête mais qu'il n'arrivait pas à coordonner tout ce qu'il doit faire, qu'il ne peut s'empêcher de mettre son travail en premier plan (le prix de son école ruine ses parents, donc s'il ne réussit pas... et puis le domaine qu'il a choisis c'est un peu son rêve de gamin).
Mais je ne sais pas quoi penser quand je vois qu'il arrive quand même à sortir avec ses potes, j'en suis jalouse.
Ma mère, qui d'habitude ne s'intéresse pas à ma vie, m'a demandé s'il ne me menait pas en bateau car c'est pas la première fois que le vendredi je dis à mère "finalement je rentre à la maison" plutôt que d'aller voir Robert. J'ai pas su répondre.
On devait se revoir hier soir après donc deux mois sans se voir, à la dernière minute il a demandé de se voir plus tard car il n'aime pas quand son colloc est là car on est pas tranquille et qu'il doit partir le samedi matin.
Moi comme c'est pas la première fois qu'il me fait le coup, ça ne m'étonne même pas, ça me blesse quand même mais... je sais pas... (Faut dire en ce moment j'arrive plus à m'inquiéter pour quoi que ce soit malgré le mal que ça donne comme avec Georges, ou même je n'ai même pas réussis à m'inquiété pour le Bac alors que je suis très médiocre et que j'ai à peine révisé pourtant dans le fond ça me fait peur, m'voyez?)
Mais que ma mère fasse la remarque ça m'a réveillé.
Est ce qu'il finira par voir ses potes ce week end en fait plutôt que moi ? je sais même pas.
Est ce que si c'est le cas du coup il se fout de moi ?
Pourtant il a quand même quitté son groupe de musique, alors que ce sont aussi des amis.
Je sais pas.
J'aime même plus envie de réfléchir à ça :/
Je suis un peu lassée
Revenir en haut Aller en bas
Sana'a




Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Re: Deux histoires   Sam 11 Aoû 2012, 19:02

Pour autant que tu disais avoir du mal a te projeter dans le futur, ce qui est normal, il y a des choses que tu sais. Lui a pris du temps pour lui, si tu en as besoin, prends du temps pour toi aussi. Ca te fera peut être du bien.

S'il repousse a chaque fois le moment ou vous devez vous voir ou le moment ou vous allez vous parler il faudra surement que tu mettes une limite a tout ca, vous ne pouvez pas toujours laisser une discussion importante pour plus tard, vous devez savoir ou vous en êtes et pour ca il faut se voir. Pour parler ou juste pour passer du temps ensemble afin de voir comment ca se passe. C'est normal que tu veuilles passer du temps avec lui, vous êtes tout de même ensemble, il faut voir ou vous en etes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux histoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux histoires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis perdu [Choix deux sièges auto]
» HISTOIRES EXTRAORDINAIRES
» Souvenirs, souvenirs et Noël...
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Problèmes Relationnels :: Amour-
Sauter vers: