Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Jeu 22 Nov 2012, 21:39

Qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Chauve-souris
Sans rang fixe


Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 105
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Jeu 22 Nov 2012, 22:52

Le seul qui compte vraiment.
Enfin le premier.
Mes hiérarchies battent de l'aile, toujours. Enfin, si elles en avaient.
Revenir en haut Aller en bas
Chauve-souris
Sans rang fixe


Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 105
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Dim 25 Nov 2012, 04:16

J'ai un mail qui date du 22 Avril. Mais ça ne suffit pas.
J'ai troqué le support numérique contre le papier depuis plus d'un an, ça garde un désavantage chronique : pas d'accès à ses pensées en un glissement de souris.
Je perds ma colère. Je n'aime pas ça. J'adore ma lucidité d'Avril, étrangement je n'arrive pas à la retrouver. Pas vraiment. Je sais que j'ai raison à ce moment là. Que les choix que j'ai fait n'étaient pas mauvais. Que je me suis respectée (FOLIE)
On dit que le temps permet de prendre du recul sur ses idées, l'ennui avec moi c'est qu'il m'adoucit. Et vous le savez certainement la douceur n'a jamais aidé à affronter le monde.
J'ai froid. Et je tremble depuis plus d'une heure. Il y a une heure ce n'était pas le froid, enfin je ne crois pas.
Je suis perdue et je ne sais pas où l'avouer. J'attends sa mort. Puisque la mienne n'est pas d'actualité.
Je voudrais me retrouver avec celle d'avril, pour boire un café en terrasse. Et discuter de la fin du monde. Et des bocaux à cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Chauve-souris
Sans rang fixe


Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 105
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Mar 27 Nov 2012, 15:14

Et personne ne fait rien.
Ne dit rien.
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2692
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Mar 27 Nov 2012, 17:00

A propos de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Chauve-souris
Sans rang fixe


Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 105
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Jeu 21 Fév 2013, 10:34

Du temps. De ma mort.

Je tombe amoureuse en éternuant : c'est l'hiver, j'ai froid. Il marche là dans la rue.
Gros con.

Je les déteste tous de ne pas être la moitié de ce que je l'ai aimé.

Pour rire.

Bite.

Je suis terriblement triste. Vous n'en savez rien.
Revenir en haut Aller en bas
Chauve-souris
Sans rang fixe


Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 105
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Jeu 21 Mar 2013, 17:02

Il y a ce livre et cette boite de chocolat.
On dirait un pied de nez de l'univers en entier. Putin que je déteste ça.

Je fume trop, mais là mes blondes me manquent.

Je voudrais m'échapper. Loin. Très loin.
Et crever sans bruit.

(Sinon vendredi je vais voir le psychiatre .. HEY OUAI)
Revenir en haut Aller en bas
Wierdofmind




Masculin
Nombre de messages : 408
Age : 26
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Ven 22 Mar 2013, 09:14

Pour l'envie de d'échapper loin, très loin, la porte de la Normandie t'es ouverte :).
Revenir en haut Aller en bas
Chauve-souris
Sans rang fixe


Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 105
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Jeu 16 Mai 2013, 20:48

Mais enfait le psychiatre c'était pas une bonne idée.

Mais enfait ça ne va pas mieux, j'ai envie de croire que c'est pire.

Il ne se passera rien. Jamais. Ou tout. Et ce n'est pas assez.
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Ven 17 Mai 2013, 02:57

Ben c'est un psy hein, pas Merlin-le-Magicien...

C'est pas en un mois que les choses qui sont encroutées depuis des années se règlent...

Pourquoi pas une bonne idée ? Le courant en passe pas ?

Après, pour le "c'est pire", plausible aussi que le fait de commencer à remuer la merde pour essayer de la régler ait un coté "Aïe" pas négligeable. Je pense qu'on est pas mal à avoir fait l'expérience d'un gros creux de vague en début de suivi, justement parce que les squelettes qu'on avait planqué sous le linge sale au fond du placard sont remis à la surface et que ca pique un peu..
Revenir en haut Aller en bas
Chauve-souris
Sans rang fixe


Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 105
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Ven 26 Juil 2013, 16:15

Hum hum.

Pas une bonne idée. J'y suis allée 4 fois ?
La première je me suis présentée, j'ai expliqué cliniquement ce qui m'amené, il a dit "c'est tout de même incroyable" et de revenir la semaine suivante. Je suis restée 10 min.
La semaine suivante je suis restée 4 min.
La fois d'après 13.

Voilà voilà. Oh il était pas méchant, mais non. J'apprenais plus en observant les gens dans la salle d'attente qu'en lui parlant dans son fauteuil gris souris. D'ailleurs je n'avais au final pas grand chose à lui dire.
Je n'ai pas du bien comprendre le principe. Ca doit être quelque chose comme ça.

Quant à remuer la merde, je le fais à intervalle régulier, comme un ménage pour éviter que tout s'encrasse trop.
Bon la discipline et moi c'est toujours un peu compliqué.

J'ai lu il y a quelques jours Rien ne s'oppose à la nuit. Et comment vous le dire. C'est terrible de se dire que c'est exactement le roman que pourrait écrire ma fille hypothétique à mon propos. Fin inexorable. Folie légère mais douloureuse.
Autant dire que mon angoisse du moment est la maternité. Pour changer. Mais oui en réalité ça change.
Ca tombe bien j'ai passé une semaine chez une encloquée, j'ai lu tous ses livres. Mais ça ne suffit pas vraiment à répondre à mes questions.

Vous me direz, pour enfanter faut être deux. Je vous répondrai : BANCO !
Je ne suis pas deux. Enfin je vis en couple en ce moment. OUAI dans le même appartement ET TOUT. Avec un très gentil monsieur. Je dirais bien jeune homme mais il a des cheveux blancs, pour de vrai, et des responsabilités. Ca ne lui va pas, "jeune homme". Ca c'était pour les nouvelles aux deux piafs de mon coeur qui viendront piailler ici.
Mais ça ne fait pas un deux.

Par contre ils sont cinq, ou quelque chose comme ça après tout je ne compte pas, à occuper ma vie, mon coeur, mon lit, au choix. Et de toute évidence l'amour que je jette avec chacun d'entre eux me fait perdre un peu de mon intégrité.
Oui fallait pas être Einstein pour deviner ça. Mais on fait se qu'on peut.

Et je ne sais pas ce que je vais devenir. Folle et suicidée, avec ou sans enfants, une vie d'amant et d'aventures extraordinaires par de là l'Europe, ou une femme au foyer tendre et précieuse. Bah ça occupe. Si si.

Des fois je me noie dans mes questions. Mais ça repousse l'inertie.

Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Ven 26 Juil 2013, 22:30

Ah ben les psy on ne tombe pas forcément vite fait sur le bon. ^^
Moi le premier que j'ai vu, était mou comme ses canapés et aussi adapté à ma psychologie qu'une clé de douze à un port USB. ^^

Quelque part je trouve ça presque rassurant, de te voir ignorer ce que sera ton avenir. Oui après tout l'avenir c'est plein d'incertitudes et de questions... Donc de possibilités alléchantes ! ^^
Sois pas trop pressée de te trouver une routine, moi je serais triste que tu perdes ta folie légère à tout jamais. :/ Pis tu sais j'suis pas sûr que tu puisses mettre la douleur sur le dos de ta folie légère... Cette folie elle fait ton originalité et ton charme.
Mais la douleur ça peut venir de tellement de choses enfouies dans la vase...
Mais je crois que sur cette terre l'amour est souvent mêlé de souffrance. La souffrance c'est plus dû à la manière de gérer les dilemmes et les crises que le choc des crises et des situations de dilemmes.
Si le psy te convient pas, pourquoi ne pas juste te chercher autrement ? Tu as des talents certains en arts, et exploiter ces talents peut t'aider à te trouver.
Au final j'ai l'impression que c'est davantage que tu te cherches parce que tu t'es perdue, qu'une histoire de cas social comme on peut en voir chez de nombreux psys.
Si le psy te convient pas mais que tu arrives à progresser dans ta compréhension de toi-même sans aide de pro, ben banco ! Fais péter les lectures intéressantes, les discussions autour d'un café avec tes proches, les ruminations devant la télé etc... Moi j'te crois assez intelligente pour faire pas mal de travail sur toi par toi-même. Surtout si tu arrives à apprendre plus de choses sur la nature humaine en regardant simplement les patients de la salle d'attente, plutôt qu'à discuter avec un type qui ne sait pas te mettre à l'aise.
Après parfois faut plusieurs essais pour trouver LE psy qui met à l'aise.

Mais tu peux p'têt t'en passer ? J'sais pas... L'impression que tu as juste besoin d'une personne de confiance pour discuter de toi, et pas forcément d'un spécialiste de la psychologie. D'un interlocuteur assez informé en dialectique pour avoir du répondant. ^^

Pis p'têt que tout ce dont tu as besoin, c'est une autre façon de voir la manière de répondre à tes questions... un moyen d'y répondre qui te soit adapté.
Juste... se poser des questions c'est sain mais le mieux c'est de leur trouver une manière d'y répondre... Et pour ça, moi j'ai rien trouvé de mieux que les forums de débats sur la religion. Ben toi ça peut être un truc du genre ou un truc totalement différent mais pas forcément "officiel".
Tu m'as l'air de trop penser. j'aimerais bien trouver la commande pour débrancher ta FAQ. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Wierdofmind




Masculin
Nombre de messages : 408
Age : 26
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Sam 27 Juil 2013, 17:52

Tu me rends triste.
Hug ?
Revenir en haut Aller en bas
Chauve-souris
Sans rang fixe


Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 105
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Lun 29 Juil 2013, 09:47

Thorongil a écrit:
Sois pas trop pressée de te trouver une routine, moi je serais triste que tu perdes ta folie légère à tout jamais. :/ Pis tu sais j'suis pas sûr que tu puisses mettre la douleur sur le dos de ta folie légère...

Il y a un peu plus d'un an, tu étais l'un des premiers à me parler de calme, de choses posées, tranquilles.

Citation :
L'impression que tu as juste besoin d'une personne de confiance pour discuter de toi, et pas forcément d'un spécialiste de la psychologie. D'un interlocuteur assez informé en dialectique pour avoir du répondant. ^^

Mais de solide et distant pour tout tenir ... Dur rôle que celui d'écoute.

Citation :
Tu m'as l'air de trop penser. j'aimerais bien trouver la commande pour débrancher ta FAQ. ^^

I love you sooooo much <3

Quant à Choux, ne sois pas triste, ça te va si bien.

J'ai postulé pour un cdi, qui rimerait avec histoire d'amour, et ca fait beaucoup de pression pour un seul poste. Je n'ai pas de nouvelles. Il faudrait que je les relance. Je crois. :/
Revenir en haut Aller en bas
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Lun 29 Juil 2013, 13:50

Chauve-souris a écrit:


Il y a un peu plus d'un an, tu étais l'un des premiers à me parler de calme, de choses posées, tranquilles.
Je le pense toujours.
Mais je crois que les deux ne sont pas incompatibles.
J'ai vu des gens avec une folie légère qui avaient une vie calme, tranquille et posée, et qui s'autorisaient des moments pour laisser place à leur originalité, histoire de ne pas s'enfermer dans une routine... La routine ce n'est pas une vie calme, posée et tranquille, c'est un début de souffrance par la lenteur.
Se poser oui c'est important, être tranquille et calme aussi. Mais pas au prix de ce qui fait qui tu es... Ta folie légère est un atout précieux.
Peut-être as-tu besoin de la maîtriser plutôt que la museler. Il doit y avoir moyen de la laisser s'exprimer sans qu'elle t'agresse... Sans qu'elle te fasse du mal.
Une folie douce en somme... :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.    Aujourd'hui à 19:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne tiens pas à vous parler d'espoir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Voulez-vous parler Limousin Occitan ?
» LOGAN + RUBY + AVA - J'aimerais vous parler ...
» je vous tiens au courant.....
» réunion "parler pour..." le jeudi 13 décembre à Veyrins
» Kinshasa 16 février 1992, la marche pacifique des chrétiens se termine dans le sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: