Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 wtf dans ma tête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Lun 14 Mai 2012, 20:04

Je pense que la lettre ça fera too much, et elle est aussi fermée que moi donc je sais ps ce qu'elle pense.
Revenir en haut Aller en bas
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Dim 27 Mai 2012, 11:21

Bon, c'est tombé à l'eau. Je suis tout de même tres content car cela m'a permis de digérer nettement ma dernière rupture :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Lun 28 Mai 2012, 02:28

Mince, désolée pour toi. :/
ça t'a un peu fixé sur ce que tu voudrais maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Dim 03 Juin 2012, 04:09

non, j'en ai encore la nausée dès que je pense à mon ex.
Revenir en haut Aller en bas
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Sam 25 Oct 2014, 05:45

tchip le cassos avec les meuf a encore failé beer

Après moultes années loin des femmes, si ce n'est quelques aventure aussi courte qu'un levé de soleil, cet été j'ai rencontré une fille cool. On a passé au mois 2 mois correctes ensemble, elle habitait à 15 minutes de chez moi, quelques chose d'assez exceptionnelle qui mérite d'être signalé si on tient compte de mon historique...
Bon alors oui, j'ai dit 2 mois correctes, on pourrait s'attendre à 2 mois "idyllique" quand on parle d'un jeune couple... mais non :( En mon fort intérieur et même si elle me plaisait je me sentais chez elle comme un étranger et je l'invitais chez moi jamais sans trop savoir comment ça allait se passer. Quand nous étions séparé j'étais tout aussi heureux dans ma bulle et donc tres loin de donner des nouvelles tous les jours sur 10 messages.
Je lui plaisais beaucoup et ça me flattait, elle me plaisait mais ça n'avait pas l'air de me suffire, peut etre que c'est l'histoire classique de quelqu'un qui s'engage un peu vite et qui se rend compte que ça colle pas si bien... mais voila j'ai l'impression que ça restera une constante chez moi et que me lier à quelqu'un semble être une montagne à abattre.Ca restera un grand chantier...
Je pense que je suis bien reparti pour quelques années de solitude avant de retenter quelque chose :D Ou tenter le chien :o
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3883
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Sam 25 Oct 2014, 09:53

Ou alors c'est parce que t'es muet comme une carpe, froid comme un frigidaire et sentencieux comme une oraison de Bourdalou qui permet pas le moindre pas de côté et méprise tout ce qui n'est pas à sa hauteur.

Allez savoir avec la vie.
Revenir en haut Aller en bas
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Dim 26 Oct 2014, 17:35

J'ai eu droit à ces 3 qualificatifs aussi biggrin j'ai bien constaté que j'avais pas réussi à changer mellow
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2695
Age : 21
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Lun 27 Oct 2014, 11:27

Et du coup, des projets pour essayer ? (de changer...)
Revenir en haut Aller en bas
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Lun 27 Oct 2014, 12:44

Rien, à n'en plus douter je suis très heureux tout seul (ce qui m'a pris un peu de temps).

Il faut croire qu'il me faut une relation qui puisse surpasser mon petit confort et qui soit vraiment profonde et fusionnelle pour me faire sortir de mon terrier.
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2695
Age : 21
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Lun 27 Oct 2014, 14:39

En première page, tu disais déjà être très heureux tout seul. Nous écrivons sur la troisième maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Lun 27 Oct 2014, 18:51

Merde, on te la fait pas à toi :o

Ben à priori oui, je suis content d'être seul et au bout d'un moment j'essaye de combler ma situation avec une situation de couple... peut être que je dois me méfier de ce schéma et ne pas "rechercher" à être avec quelqu'un ... car c'est un peut ce qui s'est passé.
Revenir en haut Aller en bas
Onda




Féminin
Nombre de messages : 2695
Age : 21
Localisation : Sud de la France
Passion : Lecture, Ecriture, Musique, Natation, Internet...
Surnom : Onda, Less, Lestounette puis d'autres plus ridicules les uns que les autres...
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Mar 28 Oct 2014, 09:40

Si tu recherches, c'est que tu en as besoin... Puis ce serait un peu triste une vie entière tout seul. Je pense que chercher à changer ton comportement avec autrui pour qu'une relation puisse durer, serait à terme plus efficace que ne plus rien rechercher (même si ce serait plus compliqué.) 
Mais ouais, je trouve ça triste de se priver de belles choses, juste parce que l'on ose pas mettre les mains dans le cambouis... 
Revenir en haut Aller en bas
Wierdofmind




Masculin
Nombre de messages : 408
Age : 27
Date d'inscription : 13/03/2013

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Mer 29 Oct 2014, 02:27

Va dormir ! Tu dois sortir pour ne plus être seul Tchip :p !
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3883
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Jeu 30 Oct 2014, 01:22

J'ai été dure (mais énervée). Je vais tenter de m'expliquer et d'être un peu plus constructive.

Ce qui m'énerve c'est ta façon de présenter les choses.
Bon pour resituer et tenter d'être claire pour tout le monde, tu m'excuseras d'expliciter (mais les choses à mon avis sont devenues obvious depuis ma réponse de tout à l'heure) - on a eu une relation de 5 mois il y a 2 ans.

Et tu changes pas dans ta façon de décrire... Depuis des années... Tu te présentes comme une victime du destin/de l'amour/de ton incapacité à communiquer et à comprendre les sentiments.
Je suis d'accord pour une partie... et pas d'accord et vraiment en colère pour une autre.

Quand tu poses des attentes floues et indescriptibles mais totalement idéalisantes sur toutes les femmes qui devraient partager ta vie,
quand tu juges ce qui ne te convient pas en elle avec le dernier mépris et le dernier dédain,
quand tu leur fais sentir ce mépris...

Quand par ailleurs tu partages ailleurs des récits et des réflexions totalement misogynes, extrêmement violents et objectifiants pour les femmes, et que tu attends de ta compagne qu'elle en rie,
et qu'elle complaigne le malheur de ces pauvres hommes qui souffrent de la cruauté de ces salopes qui veulent pas coucher avec eux alors qu'ils sont tellement nice...

Quand toi-même tu n'hésites pas à partager un récit où tu objectifies une femme, en regrettant à demi-mot mais en te posant en victime parce que tu aurais "tellement souffert" des femmes...

Non non non t'es pas SEULEMENT une victime du destin et du fait que tu sois un cassos et que tu comprennes pas les sentiments etc.

Replaçons les choses deux minutes ok : tu es misogyne et élitiste. Ça fait pas totalement de toi une pauvre victime dans le tourbillon de la dure vie trop dure.
Ce qui d'après tes saints critères très très très objectifs n'est pas parfait et bon devient sale et détestable. Et bon sang tu le fais BIEN sentir.
Ptêt qu'un jour par miracle une nana tombera pile poil dans la case que t'as créé pour elle où il y a pas beaucoup de place pour dépasser, mais même ça je suis pas sûr que tu seras capable de le voir.
Dès le début de ton dernier récit tu dis

Citation :
Bon alors oui, j'ai dit 2 mois correctes, on pourrait s'attendre à 2 mois "idyllique" quand on parle d'un jeune couple... mais non :(

Tu as des attentes totalement stéréotypées des jeunes couples. 2 mois idylliques? Wait j'ai jamais connu ça, des couples qui marchent que je connais ont pas commencé comme ça, je vois pas trop le souci ni ce qui pourrait empêcher que ça marche en fait. Mais tu sens la nécessité de le préciser... J'ai l'impression que tu as une grosse attente: il FAUDRAIT que ce soit le rêve la fusion la femme parfaite ton reflet ton idéal ta nymphe ta muse insérez un qualificatif cliché ici. Bref un fantasme, pas une vraie femme.
Et c'est un truc que j'ai toujours ressenti très fort chez toi : l'humain, l'individu t'intéresse finalement assez peu quand il s'agit de ce type de relation.
On a passé 5 mois ensemble hm? Je te mets au défi de me dire, disons, 3 choses qui sont vraiment importantes et signifiantes pour moi, dans ma vie.

C'est en ça aussi que je te pense misogyne: des potes tu peux être ouvert. LAFÂME. Non. C'est genre LE TRUC qui devrait réveiller, sortir l'homme de sa torpeur, le conduire vers la Lumière etc. Pendant qu'il attend tranquillement assis dans son canapé. Parce que. Elle vient, elle est idéale, elle fait tout quoi, c'est tout.

Tu dis qu'il y a qu'une relation fusionnelle qui pourrait t'aider, t'apporter quelque chose... Moi je suis pas sûre que tu laisses l'occasion à ce type de relation d'exister. Jpense que t'es arrivé à un tel degré de jugement, de méfiance et de mépris des autres que personne dans ta tête n'arrivera à ta cheville. À partir de là la fusion elle me semble dure à faire.


Après d'un autre côté je pense que j'ai été dure.
Ce qui est important dans mon message c'est surtout la dernière partie : ton mépris des autres, ta façon de rabaisser, de faire sentir minable, moins-que-rien, ce qui n'est pas à la hauteur de ce que toi, tu estimes bon. Je citerai pas d'anecdote, disons qu'elles restent entre nous.

Le reste. Froid, muet. Oui mais... jsuis pas sûre que ce soit ta faute.
Te concernant je vois un tel blocage et une telle impossibilité de l'aborder de façon "normale" (adaptée aux neurotypiques, genre, bouge-toi fais un effort et lol ça marche) que je pense que tu as un fonctionnement particulier, un autre souci.
Et c'est en ce sens particulièrement crevard et validiste de ma part de l'avoir formulé en ces termes.

Jveux pas faire ma psy du dimanche dans la mesure où j'en ai ni la formation ni la capacité,
mais bon,
si.
Dans le sens où ça peut mettre sur une piste d'y aller à l'intuition, quitte à valider ou invalider après.

Je pense que tes blocages pourraient être des traits autistiques au sens large. Du peu que j'en sais. Des particularités liées à des troubles neuropsys ou whatev', bref, quelque chose qui fait qu'on peut pas traiter ton cas comme n'importe quel bouquin de développement personnel ou éducateur lambda pourrait.
Tout comme on dit pas à un dépressif "hey sors de ton lit et bouge" ou à une personne souffrant de troubles de l'attention "fais un effort et concentre-toi". Parce qu'ils peuvent pas.
J'ai l'impression qu'ignorant toi-même ta particularité, tu cherches à la conforter à cette "normalité". "Allez je vais sortir pour régler mes problèmes sociaux, so easy" - "on va se forcer un peu et ça va marcher avec les filles"... Wait... si on reprenait du début et qu'on se disait qu'il y avait ptêt des choses que tu peux pas faire, ou pas comme ça?

Les neuro-atypiques n'ont jamais une vie "normale", seulement connaissant leurs problèmes et ayant des moyens de se comparer, de se retrouver, de parler de leurs difficultés et de leurs solutions propres, ils peuvent trouver des outils personnels pour vivre avec la société, en tout cas avec les gens qui leur conviennent.

J'ai l'impression que tu sais que y a un truc qui tourne pas rond, mais tu vas pas plus loin dans ton introspection. Tu cherches encore à le soigner ou à le comparer à un type "normal".
Je pense que t'as une forme de caractéristique neuro-atypique, le monde est large et ya de quoi piocher. Te connaissant... heu bon ça crève juste les yeux en fait.
T'as pas à te botter le cul pour être normal puis te sentir mal de pas y arriver. Parce que ptêt c'est pas ton truc. Et au fond c'est pas si grave.
Mais il faudrait que tu puisses avoir un regard lucide sur tes particularités et tes limites pour savoir comment t'y adapter.
Soit pouvoir poser un diagnostic. Soit lire des trucs sur certains troubles neuropsys qui te parleraient pour ton cas (l'autodiagn c'est pas le mal, imho), soit rencontrer des gens qui vivent avec des difficultés vraiment similaires. Je veux dire, vraiment. Pas juste qui te disent "lol j'étais timide mais depuis que j'ai sorti mes doigts du cul ça va mieux".

Jpense que ça t'éviterait de pouvoir te protéger du monde en te créant une carapace où, pour survivre, tu trouverais plein de raisons de te trouver supérieur à la populace. C'est pas mal non plus, c'est normal. Beaucoup passent par là.
Mais bon, pouvoir trouver aussi des méthodes, des idées, des mots adaptés, ça pourrait être bien.

En un mot comme en mille : t'es pas normal. Moi non plus note, je critique pas. Mais ya qu'à voir tes modes de sociabilisation, jveux dire je suis pas totalement une bouseuse de psy de comptoir, j'ai quand même des éléments assez solides.
T'es pas normal, et tu dois pas essayer d'adopter des stratégies normales pour t'adapter. Être lucide sur le fait que maintenant un certain nombre de merdes que tu fais est certainement le résultat de façon de t'adapter à des trucs assez chauds qui ont été mis dans ta face, des impératifs auxquels tu pouvais pas te conforter, des comparaisons et des mises en concurrences connes et pas fondées, ça peut être un bon début pour bosser sur ces merdes.

Moi j'ai peur que, cela non pris en compte, les conseils qu'on continue de te donner ici et ailleurs soient "et alors, fais un effort et tout ira mieux". J'ai pas tellement envie qu'en essayant de te tirer du trou on t'y enfonce.

Mais toi comme nous on a besoin pour ça d'avoir plus d'éléments. Sur tes bizarreries et tes trucs à toi. On est pas parfaits mais on peut tous apprendre.

Et franchement niveau renfermement, difficultés à communiquer, difficultés à comprendre les sentiments des autres et à comprendre les siens propres, difficultés à s'adapter aux attentes du monde et être à la hauteur de ses attentes propres, t'es pas le pire cas que je connaisse, loin de là.
Je sais pas si tu m'as déjà cru quand je te le disais, mais je le répète - j'ai un frère aîné qui se pose mieux.
Et un père bien mieux encore.

Tu peux vivre selon tes besoins et attentes, mais va falloir commencer par comprendre quel est réellement ton fonctionnement et quelles sont réellement tes limites. Et comment ça peut marcher tout ça, quelle zone de tolérance on peut avoir et quelle zone de bougeage de cul.
Et j'ai pas l'impression que ce soit tout à fait au point tout ça, ni pour toi ni pour ton entourage.

Voilà, déso pour la tartine et ptêt les conneries que j'y dis, mais au moins ce sera dit.

(et pitié, ce serait cool que ta vie sentimentale en général et tes copines en particulier soient pas le souffre-douleur et le parent pauvre de ta difficulté globale à t'adapter au monde. On a rien fait pour ça, vraiment.)
Revenir en haut Aller en bas
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Jeu 30 Oct 2014, 03:40

Hé bé... je sais pas ou tu as trouvé la motive de taper tout ça.

On va commencer par le plus violent, sans jouer à la victime, je pense avoir en effet quelque traits communs à l'autisme vu ma capacité à me suffire à moi même et fuir la communication avec les autres. Toutes celles qui m'ont approché de près on du s'en apercevoir. Je sais que j'ai aussi tendance à fuir ce problème... par exemple en disant que si je reste seul j'aurai plus de problème, alors que c'est plutot que j'aurai plus personne pour me dire que j'ai un problème...

Pour la misogynie je comprends pas, étant donné que je ne fais pas des femmes un cas particulier et des choses qu'il m'est arrivé de faire pour me contenter seulement d'un sourire. Je n'ai jamais ressenti de la haine que contre une seule fille dans vie et elle était au moins égale à celle que j'avais pour moi même. Je pense donc qu'il faut chercher ailleurs. J'avoue être parfois très cynique et stoïque par rapport à mes relations, ce qui peut être déstabilisant, surtout quand je parle a posteriori.

Je suis aussi totalement d'accord sur tout ce qui concerne ce que j'idéalise chez les femmes et une grande partie des relations que j'ai pour finir par me vautrer une fois que je suis confronté à la réalité objective.

Pour ce qui est des personnes traitée en objet il ne faut pas sortir certains récit de leur contexte, sur hfr je fais exprès de raconter mes aventures sous cet angle parce que les endroits où écrire sont soit des topic où c'est la dramatisation qui prime ou bien parce que le flux des messages et des drama fait qu'il n'y a rien à retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Poupée Subversive
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages : 3883
Age : 29
Localisation : Là où on parle de caca.
Passion : Clamer mon amour à Natha de façon inattendue hors de tout contexte.
Surnom : sordidement post-moderne
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Jeu 30 Oct 2014, 04:24

Tu as des traits communs à l'autisme et tu le sais.
Ben au final c'est ptêt pas une honte. Ptêt que fouiller le sujet, lire, rencontrer des vécus similaires permettrait d'avoir d'autres options pour agir parce que là tu me sembles bloqué.
Et surtout, permettrait d'avoir une autre appréhension que celle de neurotypique. Parce que les propos des neurotypiques sur les autistes sont extrêmement violents.
Et il est possible que moi et beaucoup d'autres personnes ayons eu cette violence envers toi. Ce qui explique aussi que tu n'aies pas franchement envie de continuer à te confronter à ça. J'imagine volontiers que c'est une horreur.
Pire que ton vécu, il y a sans doute ce que tu en entends et les conseils inadaptés qu'on te donne. Cf mon propre "muet comme une carpe et froid comme un frigidaire" (que je laisse pour la forme, mais que je supprimerais si tu le désires). Jsais pas, mais des neuroatypiques que je connais, il y en a dont je sais que de tels propos les pousserait quasi à des pulsions suicidaires. Je sais pas comment tu vis ça. J'ai l'impression que ton ressenti immédiat et locké profondément à l'intérieur, donc ptêt que tu ressens pas tout de suite de la violence.
J'en sais rien. Mais j'imagine que tu soupes de ça. Avoir un axe pour l'analyser et le voir comme une oppression validiste ce serait ptêt déjà une arme.
Et pouvoir trouver aussi, au final, tes particularités et tes façons de fonctionner.

Pour le fait que traiter des personnes en objet dans un certain contexte serait excusable parce que le contexte, je me permets de lever très haut un sourcil dubitatif.
Que le contexte encourage ce type de prise de parole, j'entends bien, mais ça n'empêche pas que cette forme du coup a été prise et qu'elle existe. J'ai beaucoup de mal à croire qu'on puisse se complaire et s'adapter à ce genre de récit tout en se faisant terriblement violence. La forme de ce qu'on lit, la forme de ce qu'on renvoie, influe grandement nos perceptions et nos façons de penser. Si tu étais réellement incapable d'objectiver tes conquêtes, pourrais-tu écrire, partager, rire à ce point à ces récits?
C'est comme les blagues racistes, sexistes, etc. "c'est pour rire" -> et? pourquoi c'est drôle alors?

Je veux dire si t'étais profondément, radicalement pas sexiste, tu serais même pas capable d'écrire dans cette forme-là. Et l'adopter dans un contexte social et culturel où les femmes sont massivement dénigrées par rapport aux hommes, dans leur image sociale globale, c'est certainement pas anodin.

Il y a des injonctions de bonne tenue envers moi, qui frôlaient le grotesque, que t'aurais certainement pas eu envers tes potes.
Beaucoup de choses ont été vécues de mon point de vue comme une forme de sexisme... Et... comment dire, en tant que femme il est possible que j'en ai un point de vue plus lucide là-dessus. Le propre des oppressions institutionnelles est qu'elles sont avant tout invisibles aux yeux des oppresseurs.
Après, ça ne veut pas dire que je pense que tu es UN SALOP. Dans la société où on vit, toute personne élevée en tant qu'homme a plus ou moins un potentiel de sexisme ordinaire. Tout comme en tant que blanche j'ai plein de réflexe de racisme ordinaire - je le sais. En tant que cis, de transphobe... Etc.
Revenir en haut Aller en bas
tchip




Masculin
Nombre de messages : 1429
Localisation : Grenobulu
Passion : La science
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   Jeu 30 Oct 2014, 05:31

Il n'y a rien à supprimer. Ce que tu dis est juste et je l'accepte d'autant plus que tu dois bien être la seule personne a être aller aussi loin dans l'analyse. Pour le ressenti immédiat ben ça suscite de la réflexion mais pas d'émotion je dirais...

Comme pour énormément de chose. D'ailleurs de ce point de vu je veux bien dire en effet que je considère beaucoup de gens comme des objets.Si il s'agit bien d'opposer l'objet à l'émotion alors oui je bien d'accord avec ta critique.
Je suis resté bloqué un long moment sur ce mot "objet" parce que je ne sais pas si il était à prendre dans le sens "objet qu'on collectionne... qu'on souhaite s’accaparer".

Pour le sexisme, étant donné que je suis le premier à pointer du doigt le sexisme ordinaire en général, on avancera pas sans exemple clair, surtout si c'est insidieux et inconscient . Je veux dire par la que la notion de "dominant/dominé" et étrangère au sexe ou que par exemple si tu m'avais présenté à n'importe quel groupe je me serai laissé subir toute injonction ridicule.

....

Ouais enfin en tout cas je me rends compte à quel point tout ça c'est profond, ça va être dur de sortir de ce schéma :/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: wtf dans ma tête   

Revenir en haut Aller en bas
 
wtf dans ma tête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» A quel age dans la Loola ???
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Problèmes Relationnels :: Amour-
Sauter vers: