AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !
Partagez | 
 

 Curacné et depression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Curacné et depression   Lun 10 Jan 2011, 23:30

Alors voilà. En septembre 2007 j'ai commencé un traitement contre l'acné, bien connu, du nom de Curacné. Je l'ai pris pendant 8 mois. Il a très bien marché, je n'avais plus d'acné du tout, sauf qu'au bout de 6 mois environ, j'ai fait une rechute, moins forte cependant, mais quand même. Depuis, j'ai continué les crèmes et autres antibiotiques, mais rien n'y fait. Mon dermato m'a donc proposé de recommencer le traitement, sachant qu'apparemment il n'y a quasi aucun risque de rechute la 2ème fois.
Seulement j'hésite, à cause des effets secondaires. Pas ceux qui sont d'ordre physique, ça je peux m'y résoudre. Mais plutot ceux qui sont psychologiques.
Vous avez peut être vu des reportages à ce sujet, il y en a eu plusieurs. Des reportages, ou des témoignages sur internet, qui disent que ce médicament peut entrainer des dépression, et de graves idées suicidaires voire des suicides. C'est aussi noté dans la notice. Certains disent que les cas sont très rares, d'autres sont alarmistes. Ma soeur a pris ce traitement il y a quelques mois, elle n'a eu aucun problème psychologique. Ma tante non plus, qui le prend en ce moment même.
Seulement moi, je l'ai pris en septembre 2007. Et mes problèmes d'automutilation ainsi que de TCAs ont commencé en septembre 2007 également. Et je me demande franchement si cela n'aurait pas un rapport ...
Et comme j'hésite à en reprendre (j'en ai vraiment plus que marre de l'acné ... J'en traine depuis que j'ai 10 ans, j'en ai maintenant 18 ... C'est pénible, ça me gène vis à vis des gens et de moi même ...), je me pose la question. Parce que si ça a effectivement un lien, qui me dit qu'en reprendre ne va pas aggraver ma situation déjà loin d'être agréable ? Qui me dit que je ne vais pas m'enfoncer encore plus ?
Je suis assez sceptique, mais si ce médicament a vraiment declenché mes TCAs ...
Bref, j'ai besoin de votre avis. Vous pensez que ça a un lien ? Vous pensez que je ne dois plus refaire ce traitement ? Que faire ?

J'espère que j'aurais des réponses assez rapidement, ma mère va appeler demain chez le dermato pour prendre rendez vous, et c'est pendant ce rendez vous que je devrais me décider ...
Revenir en haut Aller en bas
Draculea




Masculin
Nombre de messages: 1457
Age: 21
Localisation: Toulouse
Passion: Ecriture, musique, ésotérisme.
Date d'inscription: 15/03/2008

MessageSujet: Re: Curacné et depression   Lun 10 Jan 2011, 23:35

Hum, je n'ai pas les connaissances nécessaires pour te dire si le médicament à un effet ou pas sur ta psychologie.

Mais je peux dire que si tu es persuadée que c'est le cas, et que tu reprends ce médicament, il y a de grandes chances pour que ça ai cet effet. Tu es persuadé ou tu pense que c'est ça, ça déclenche la chose. Enfin ce n'est qu'un avis. Si j'étais toi j'essaierais d'autres choses. Et si il n'y avait vraiment que ça (ce dont je doute), vaut mieux avoir de l'acne que de se suicider.

PS : ça fait plaisir de te revoir Tsukiyo ! amigos
Revenir en haut Aller en bas
Nathaëlle
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages: 1742
Age: 23
Localisation: Naoned
Passion: La procrastination et suivre Poupée quand elle fait d'la merde
Surnom: Nath, Nathy, Nathou
Date d'inscription: 11/12/2010

MessageSujet: Re: Curacné et depression   Lun 10 Jan 2011, 23:37

Demande conseil à ton dermato en insistant bien sur le fait que tu veux autre chose que ce médicament. On oublie trop souvent que le patient peut lui aussi décider, et qu'il y a d'autres solutions.
Peut-être seront-elles moins efficaces (et encore, pas sûr), mais avoir un petit peu d'acné ce n'est rien, tant que c'est moins qu'au départ. Ça ne vaut pas une vie foutue en l'air.
Alors pourquoi choisir entre oui et non ? Choisis autre...
Revenir en haut Aller en bas
http://nathaelle.tumblr.com
Sima




Féminin
Nombre de messages: 1285
Age: 23
Date d'inscription: 17/11/2010

MessageSujet: Re: Curacné et depression   Lun 10 Jan 2011, 23:39

Une amie prenait un cachet également contre l'acné et elle était très très irritable, elle pleurait pour un rien, s'enervait contre tout le monde etc..
Elle en avait parlé au medecin qui lui a répondu que c'est probablement la cause.
Par contre je ne me souviens pas du nom du médicament, si ça t'interesse de comparer je pourrai lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Curacné et depression   Lun 10 Jan 2011, 23:41

Le problème c'est que je vais chez le dermato depuis que j'ai 10 ans. J'ai tout testé. Toutes les crèmes, tous les antibiotiques, tout. Il n'y a que le curacné qui a eu un effet sur moi (malgré la rechute). Les antibiotiques maerchent aussi, un peu, beaucoup moins que le curacné mais ma peau est quand même plus nette, mais mon dermato m'a dit qu'il m'en prescrivait déjà depuis longtemps et qu'il ne pouvait plus m'en prescrire encore des mois voire des années, que c'était mauvais pour la santé. Et dès que j'arrête l'antibiotique, tout revient ... Donc c'est soit je prends curacné, soit je continue à mettre des crèmes qui n'ont pas d'effet ...
Sima, le médicament que ton amie a pris est surement le même (peut être sous un autre nom, il en existe plusieurs). Si tu peux lui demander je veux bien oui ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sima




Féminin
Nombre de messages: 1285
Age: 23
Date d'inscription: 17/11/2010

MessageSujet: Re: Curacné et depression   Lun 10 Jan 2011, 23:44

Et lorsque tu n'en prends pas, tu te sens mieux?

Te dirai la réponse :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Curacné et depression   Lun 10 Jan 2011, 23:45

Bah j'en ai pris pendant 8 mois il y a plus de 3 ans, et depuis j'ai toujours des problèmes (ils se sont même empirés). Mais les gens qui parlent de cet effet secondaire disent que ça dure des années après le traitement, donc je sais pas si ça veut dire quelque chose ...
Revenir en haut Aller en bas
Nathaëlle
Babouin
Babouin


Féminin
Nombre de messages: 1742
Age: 23
Localisation: Naoned
Passion: La procrastination et suivre Poupée quand elle fait d'la merde
Surnom: Nath, Nathy, Nathou
Date d'inscription: 11/12/2010

MessageSujet: Re: Curacné et depression   Lun 10 Jan 2011, 23:54

Sinon on peut faire gaffe à l'alimentation. Eviter le trop sucré ou le trop gras (surtout le choco qui mélange les deux)
Revenir en haut Aller en bas
http://nathaelle.tumblr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Curacné et depression   Mar 11 Jan 2011, 00:01

Ayant des TCAs, c'est assez difficile pour moi d'éviter le gras ou le sucré quand je fais des crises de boulimie ... Mais de toute façon, c'est certain que ma très mauvaise alimentation aggrave mon acné mais même sans ça j'en ai quand même, mon dermato m'avait dit (avant que je prenne le curacné) que c'était à l'intérieur de mon corps que ça se passait, que c'était hormonal ou je ne sais plus trop quoi, mais qu'en gros il n'y avait pas que les facteurs exterieurs ...
Croyez moi, j'ai d'abord refusé de reprendre du curacné parce que ça me faisait peur, j'ai refléchi à toutes les solutions possibles pour arranger la situation sans devoir passer par là, j'ai tout tenté, et il n'y a vraiment pas d'autres trucs pour être vraiment tranquille. C'est pour ça que je repense au curacné, mais j'ai toujours peur, et si c'est à l'origine de mes troubles je préfère autant faire avec ma peau plutôt que d'aggraver encore plus les choses, mais si je m'affole pour rien je perds une chance d'être debarassée ... Beaucoup disent du mal de ce médicament, des tas de recherches ont été faites, des procès aussi, mais en même temps il y a aussi plein de gens qui en ont été très satisfaits, même dans mon entourage ... Donc je ne sais plus quoi penser ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Curacné et depression   Mar 11 Jan 2011, 13:24

En 2007, il s'est passé autre chose dans ta vie qui aurait pu déclencher les TCA ? Ou tu mets ça uniquement sur le compte du Curacné ?

Et qu'en dit ton médecin et ton dermato ?

J'ai pris du Curacné pendant environ un an. Je suis TRES sujette à la dépression et j'ai des cas de maladies mentales dans ma famille. Le terrain idéal pour les effets secondaires du Curacné, donc ! Et je n'ai rien eu du tout. A l'époque, j'allais tout à fait bien et ça n'a pas changé quand j'ai commencé ce médicament. Et pourtant, il est prouvé que ça déclenche des dépressions chez certains patients (et comme tu dis, c'est même marqué dans la notice ... moi j'avoue que j'ai un peu menti à mon dermato, mais c'est pas malin). Donc tu vois, ça dépend des gens, tout simplement.

Je te dirais de le prendre pendant un mois ou deux, et si tu vois que ton état s'aggrave, tu arrêtes (mais je demanderais conseil à ton médecin et à ton dermato avant).
Précise à ton médecin qu'il faut qu'il te surveille deux fois plus et demande à ton entourage de faire gaffe à si tu changes beaucoup quand tu prends ton Curacné. Fais attention à tes réactions, surveille toi. Et si rien ne se passe, continue (je pense que si c'est la deuxième fois, tu ne devrais pas avoir à en prendre pendant longtemps).

Par contre je ne savais pas qu'il y avait eu des procès o_O
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Curacné et depression   Mar 11 Jan 2011, 14:22

Je ne pense pas qu'il y ait eu autre chose en 2007 non ... Juste que pendant l'été j'ai eu ma seule période de confiance en moi et qu'en retour j'ai eu des insultes de la part de ma meilleure amie et de mon ex, mais bon j'ai connu pire au collège au niveau relationnel donc je ne pense pas que ça soit à cause de ça ... Je ne mets pas tout sur le dos du curacné, peut être que ça n'a rien à voir, peut être qu'en grandissant et en transformant mon corps en "corps de femme" j'ai simplement voulu arrêté ce processus, peut être plein d'autres choses. Je n'ai aucune idée de l'origine de mes problèmes, si ce n'est une envie de me détruire qui est passée par tout ce que je trouvais. Mais l'envie de destruction je ne sais pas d'où elle vient ...

Pour mon dermato, il n'est pas au courant de mes "problèmes" ... Mais je vais lui en parler oui, parce que ça m'inquiète. Je vais lui dire que j'ai commencé à être mal pendant le traitement et que j'ai peur que ça se reproduise en aggravant encore mon cas. Pour mon médecin je ne pensais pas lui en parler vu que je suis déjà suivie chez le dermato et donc je n'ai pas besoin de passer par lui, mais c'est une bonne idée, je vais en parler à ma mère pour qu'elle l'appelle et qu'on lui demande son avis.

C'est vrai que ça dépend des gens. La preuve, toi tu n'as rien eu, ma soeur et ma tante non plus ... Et à coté on voit des témoignages affreux sur ce médicament ...
D'ailleurs ça remet aussi en question mes 3 dernières années ... Je ne peux pas m'empêcher de me dire "et si c'était juste à cause de ce médoc ? Et si le fait de ne pas faire ce traitement avait pu empêcher mes TCAs ?"

Sinon oui, il y a eu des procès, aux Etats Unis apparemment. Il y a même une association en France contre les "victimes du roaccutane" (le 1er nom de ce médoc). Ça fait peur quand on voit tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages: 7499
Age: 36
Date d'inscription: 27/11/2007

MessageSujet: Re: Curacné et depression   Mar 11 Jan 2011, 17:52

Je pense que la question à te poser, c'est de savoir à quelle point ton acné en elle même nuit à ton moral, aussi.

C'est à mettre en balance : c'est où que tu as le plus de risque de déprimer ?

Avec les effets secondaires du médics ?
Ou en supportant mal ton reflet dans le miroir à cause de ton acné ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Curacné et depression   Mar 11 Jan 2011, 18:33

Je suis d'accord avec Booh, c'est pour ça que je te conseillais d'en prendre quand même, pour voir.

Mais parle en à ton médecin, quand même, oui. Même si tu es suivie par ton dermato, c'est quand même ton généraliste qui s'occupe de toi plus en détails, et comme ça tu auras un double avis. Et puis vu qu'il te donne des AD légers, il faut qu'il soit au courant de tout ce que tu prends en plus.
Et parle en aussi à ton dermato. Mais il ne t'a pas posé la question lui même, avant de commencer à te prescrire le Curacné ?

Sinon étrange pour ce qui s'est passé en 2007 ... mais tu faisais une dépression en même temps ? Parce que ça me paraît bizarre que ça déclenche justement des TCA ...
Qu'en dit ton psy ? (tu le vois toujours, d'ailleurs ?)

Et je vais me renseigner sur ces procès, ça m'intrigue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Curacné et depression   Mar 11 Jan 2011, 21:21

Booh, c'est sur que mes problèmes de peau ne m'aident pas à avoir confiance en moi ... Même si ça me gâche beaucoup moins la vie qu'avant (vu que ça s'est quand même atténué), ça reste un très gros complexe. Mais est-ce que ça vaut le coup de risquer de se plomber le moral, sachant que si le médoc a vraiment eu un effet sur moi il a fait BEAUCOUP de dégâts ? Je ne sais pas ... Quand j'y pense, comme ça, sans trop réfléchir, je me dis "tu fais le traitement, et en septembre quand tu reprendras tes études tu n'auras plus ce souci là". C'est ensuite que je repense à tous les témoignages, à ma propre "coïncidence", et que je prends peur ...

Briséis, oui je pense que je vais en parler, je ne veux pas prendre un traitement si ça me rend malade de stress, je préfère en discuter avant ... C'est vrai qu'en prendre et aviser ensuite en fonction de mon état n'est pas une mauvaise idée du tout. Par contre non il ne me semble pas que mon dermato m'avait parlé d'effets secondaires psys quand il m'avait prescrit curacné en 2007 ... Il m'avait juste donné une brochure qui parlaient des effets secondaires quand même, parce qu'ils sont très nombreux. Beaucoup de dermato n'y croient pas :/. Mais bon si je lui en parle, et que j'en parle à mon médecin traitant, je serais "prévenue" ?

Et non, en 2007 je n'ai pas fait de dépression, c'est juste que du jour au lendemain j'ai voulu me détruire. Je n'en sais pas plus, je n'ai plus aucun souvenir, j'ai de gros problèmes de mémoire ... Et je ne vois plus de psy non donc je ne peux pas lui en parler ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Draculea




Masculin
Nombre de messages: 1457
Age: 21
Localisation: Toulouse
Passion: Ecriture, musique, ésotérisme.
Date d'inscription: 15/03/2008

MessageSujet: Re: Curacné et depression   Mar 11 Jan 2011, 22:06

Juste une question à titre informative, t'es tu tournée vers les plantes ? Certains principes actifs contenues dans les plantes combattent mieux les problèmes de peau que bien des produits pharmaceutiques.

Cela pourrait être un remède sans effets secondaires...
Revenir en haut Aller en bas
 

Curacné et depression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  ::  ::  :: -