Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Les titres, ça sert à rien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mer 22 Sep 2010, 08:42

Retourner vers mon frère me fait peur. Ma petite boule de haine était pas si mal, c'était une protection en gros. Je sais que j'ai fais un bon choix, je sais aussi qu'il est pas facil, mais voilà, je dois y passer, ça fait presque 5 ans que je m'en empèche, et merde, va bien falloir faire ce pas un jour. Mais ça me fait peur, la haine c'est plus simple.

Mon hyper-sensibilité en ce moment me fou les boules. Je pleure. De joie, puis de tristesse. Mais quand je me met à pleurer de joie ça se transforme en tristesse. Jpeux être en train de ranger ma chambre (activité habituellement très prenante), ça passe pas. Ca s'empire. Et je me retrouve la tête dans les mains, face à l'armoire, à penser que je serai plus jamais bougé.

Et ce qui me fou, de loin et par-dessus tout les boules, c'est que reprendre contact avec Robin = besoin de voir régulierement mon amoureux pour me rappeller qu'il m'aime, surtout qu'on vient de passer par des moments qui pour moi n'ont pas été spécialement facil, même s'il est toujours là et à l'écoute. J'ai besoin de le voir, en vrai. Besoin d'être sur qu'il m'aime, chose que j'arrive à me rappeller que quand il me regarde.

Bon, à noter, je viens de changer de pillulle pour un problème médical (qui du coup reviens). Bref, c'est complexe. Mais je pense que même s'il y a plein de trucs derrières, mes hormones qui font du tango ça m'aide pas spécialement à garder du contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 23 Sep 2010, 20:18

Je m'éfondre. Que dire d'autre?

Je m'écroule. Je tombe.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Clown




Féminin
Nombre de messages : 1051
Age : 25
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Ven 24 Sep 2010, 09:04

Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Ven 24 Sep 2010, 17:58

Finalement pour rien.

La composition de mon nouveau médicament à de fortes chances de créer des dépressions. Merci pour l'info Doc'.

Bon, il y avait un truc qui clairement n'allait pas, que je préfererais ne pas étaller ici. Mais que clairement, ma sensibilité n'était pas net. J'ai fais la plus grosse crise d'angoisse jamais vu en science, pour un truc qui aurait bêtement du me dégouter. Je pleure tout le temps. Dés que je me couche, je comprends plus le but d'exister. J'avais prévu de me butter lundi (Si si, très très whinnant), où de m'arracher les bras hier pour une demande d'attention.

Je dois attendre un peu de voir si ça passe, mais le Doc pense que ça passera pas, peu de chance. Mais je dois attendre quand même.

Sauf que... J'ai pas d'autre traitements actuellement possible.

Et que... Si ça passe pas... Je vais clairement pas tenir. Clairement. Parce que si quand tout va bien je suis dans cet état là... Je vais devenir folle à lier.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Elenne




Féminin
Nombre de messages : 870
Age : 25
Localisation : Entre deux pages...
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Ven 24 Sep 2010, 18:05

Nom de Dieu.
Tu lui en as parlé? Dit à quel point c'était emmerdant/grave/potentiellement dangereux?
Courage. Tiens le choc. Dis-toi que c'est le médicament, qu'en réalité tu n'es pas comme ça. On est là. Tiens le coup.
Revenir en haut Aller en bas
http://vanille-tabac.tumblr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 25 Sep 2010, 00:46

Heu nan. On ne prend pas un médicament qui peut créer une dépression quand on va déjà super mal. Retourne voir on médecin. Il existe forcément autre chose, des molécules différentes, mais dis lui que tu veux autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 25 Sep 2010, 22:13

J'ai envie de crever. J'ai jamais été "folle", "dépressive", "schizophrène". J'ai été mal, très mal, j'ai parfois déconné, mais en soi j'ai toujours été saine.

Là j'ai l'impression d'être à plusieur. C'est la gonzesse "saine" qui cause là, parce qu'elle sent la folle arrivée, celle qui fait gerber, celle qui s'arrache la peaue. Impression de devenir folle. On a fait une super ballade en vélo bien drôle avec mon copain, magnifique moment, on est rentré, on s'est assit dans la chambre, et pouf, envie terrible de pleurer, pleur, sanglots. Cretine. Et je sais pas pourquoi je pleure, je sais pas parler parce que je sais pas quoi dire, je mouille l'épaule de mon copain avec ces conneries de larmes, un desespoir immense venu de nul part, une incompréhension de cette putain d'existence qui finalement ne mène à rien, ne mènera à rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Elenne




Féminin
Nombre de messages : 870
Age : 25
Localisation : Entre deux pages...
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 25 Sep 2010, 22:26

Tu es saine. C'est pas être "pas sain" que d'aller mal. C'est pas être "pas sain" d'être dépressif.
Tu n'es pas une crétine. Tu es désorientée et c'est normal. Il y a beaucoup de choses qui changent dans ta vie. Tu prends un médicament qui n'arrange pas les choses. Même si en surface la situation est moins difficile, tu n'en subis pas moins une perte de repères. Mais tu vas sortir la tête de l'eau, avec l'aide des gens qui t'aiment, et la nôtre. Parce que tu es saine, tu es forte. Tu n'es pas deux, tu es toi. Avec tes côtés normaux et tes côtés barrés, comme tout le monde. Il n'y a pas "la saine" et "la folle". Il y a Célestine, c'est tout. Parfois Célestine qui va bien et parfois Célestine qui pète un câble. Comme. Tout. Le. Monde. Tu es comme tout le monde. Tu en as juste pris plus plein la gueule que la majeure partie des gens, et ça fait de toi quelqu'un qui réagit de façon plus barrée que cette majorité.
L'existence ne se comprend pas, ne mène nulle part, ne mènera nulle part. Elle se déroule. Elle se vit. Le mieux possible. Nous sommes des êtres de sensation, de sentiment, pas seulement de logique. Ne te pose pas de questions, ne cherche pas le sens de la vie. Pas maintenant, c'est pas le moment maintenant.
Courage. On est là.
Revenir en haut Aller en bas
http://vanille-tabac.tumblr.com
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 25 Sep 2010, 22:38

Ouais, mais c'est tellement plus simple de dire qu'on est deux. Que la saloperie qui va mal qui s'impose dans mon corps, c'est une personne à part entière, qu'elle fait pas partit de moi, qu'un jour elle partira pour plus revenir. Je peux pas croire que Célestine c'est "A la fois" celle de l'école et des potes, et "A la fois" le débris que je suis pour le moment. Je peux pas me l'imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Elenne




Féminin
Nombre de messages : 870
Age : 25
Localisation : Entre deux pages...
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 25 Sep 2010, 22:48

Dis-toi que c'est une personne à part entière, si ça t'aide, si tu le conçois mieux comme ça. N'empêche que "celle qui va mal" et "celle qui va bien" ne sont que des facettes différentes d'une même personne, de toi.
Je crois que rien ne part jamais vraiment et qu'aucune blessure ne se referme jamais complètement. Ça laisse une cicatrice, quelque chose qui n'est pas lisse. Mais une fois qu'on sait où sont les cicatrices, et qu'elles sont bien propres, bien nettoyées, on peut apprendre à vivre avec sans avoir mal tout le temps. Et on est faits de ça, de creux et de bosses. Quelqu'un de tout lisse, ça existe sûrement, je sais pas très bien si c'est sympa parce que j'en connais pas, mais tu ne seras jamais toute lisse, personne ici ne le sera jamais. Et quelque part c'est pas plus mal.
La partie "qui va mal" ne s'en ira pas. Elle se confondra avec la partie qui va bien, quand tu n'auras plus besoin de cloisonner, quand tu auras trouvé l'équilibre entre les deux. Je pense que c'est plutôt comme ça qu'il faut l'envisager. Mais comme j'imagine que c'est pas trop le moment de te demander d'envisager grand-chose, je vais aussi te faire des bisous, et te dire que ça va passer, que tu vas aller mieux, que tu vas surmonter ça.
Crois en toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://vanille-tabac.tumblr.com
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 25 Sep 2010, 22:59

Merci. Beaucoup. Vraiment. Parce que tu me donnes matières à réfléchir. Parce que je me sens moins seule. Merci beaucoup. Rien de constructif à dire, là.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Elenne




Féminin
Nombre de messages : 870
Age : 25
Localisation : Entre deux pages...
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 25 Sep 2010, 23:02

De rien, du tout, vraiment. Je suis contente si j'ai pu t'aider.
Et si coup de moins bien et toute seule, mon msn est dans mon profil.
Revenir en haut Aller en bas
http://vanille-tabac.tumblr.com
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 27 Sep 2010, 16:36

Aujourd'hui j'ai 17 ans.



Putain, j'ai besoin de m'abimer, mais la tête. Les joues. Le coin des yeux. Plus les cuisses. Je ressens un besoin immense de me découper les joues.
Je le ferai pas. C'est trop stupide.



Aujourd'hui j'ai 17 ans. Je suis seule chez moi. Je dois étudier un cours qui me fait angoisser.



Mais j'ai 17 piges. C'est déjà ça. J'ai tenu jusque là. On va continuer à avancer, c'est super, tellement chouette. Continuez à marcher sur des cadavres comme tous les humains un peu friquer de cette terre. Marcher sur des cadavres en fermant les yeux. Ils y a encore un reste de puanteur, mais faut pas le dire, chut. Les autres qui souffrent c'est secret.

Marche, va jusqu'à tes 18 ans dans cette merde. Et cours, fuis tout ça, vieillis vite, histoire d'un jour te dire que tu aurais du profite.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 27 Sep 2010, 17:09

Ce n'est pas une vie de fuir. Tu as vécu 17 ans, c'est pas rien. Tu peux aller plus loin, plus haut. Tu n'es pas seule. tache de profité de cet anniversaire.
Ne te coupe pas, essaye de rester zen.

qu'est-ce que c'est comme cour qui te fait angoisser.?
pourquoi ça te stress?

Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 27 Sep 2010, 17:22

Biologie. Déjà, j'aime pas le sang. C'est bien ce qui m'aide à pas me couper. Sa vue et son odeur, ça me répugne, envie de gerber, tête qui tourne. Alors l'accouchement, la grossesse, maladie possible, déchirement de placenta, c'est pas pour moi. Quand on rajoute qu'on parle de relations physiques, spermes,.. non-stop, bah ça me fou très mal. C'est stupide.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 27 Sep 2010, 17:36

non c'est pas stupide. Tu as juste un problème avec tout ce qui est physique et c'est surement lié avec un long problème antérieur. Je pense que tu pourras un de ces jours passer outre ses soucis physique. Après tout on n'est pas obligé d'en venir au sang, au sperme, ou grossesse, etc dans un couple. Tout s'apprend et si tu y arrive pas, on ne t'en voudra pas.
Revenir en haut Aller en bas
Elenne




Féminin
Nombre de messages : 870
Age : 25
Localisation : Entre deux pages...
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 27 Sep 2010, 17:46

Pense que la bio c'est de la mécanique. Qu'on te parle de voitures, de rouages, d'horlogerie, de n'importe quoi sauf de gens. C'est ce que je faisais quand je devais disséquer des animaux au lycée, parce que couper dans la chair des bêtes m'était insupportable, et qu'il fallait que je le fasse quand même.
C'est bien que tu aies tenu jusqu'à aujourd'hui, et ce qui est encore mieux c'est que tu vas continuer à tenir, et que tu vas remonter, qu'un jour tu pourras te retourner et te dire "putain, c'est clair, quand j'avais dix-sept ans c'était la sacrée merde, mais maintenant ça va".
Revenir en haut Aller en bas
http://vanille-tabac.tumblr.com
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mer 29 Sep 2010, 14:34

Pouf. J'ai la tête hors de l'eau. Ma hanche se stabilise. Ca va être la pendaison cremallière de Sylvain (le "gentil" frère), que personne n'a vu partir en fait. J'suis amoureuse. J'ai danse ce soir. Ma migraine s'est calmé. Mon chat ne m'approche plus. J'ai passé finalement un chouette annif.

Tout tourne, bouge, vite.

J'arrive pas encore à sortir de mon procéssus d'auto-déstruction. A me dire que je suis bien moins en danger qu'avant. A ne pas avoir peur d'aller mieux.

Mais je me rends bien compte que tout n'est plus comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 30 Sep 2010, 20:49

Ok.

Je vais sortir ma tête de ma bulle de larme, de connerie de "je sais pas pourquoi je vais maaaaal, j'vais m'suicideeeer".

En fait oui, je sais pourquoi je veux mal, je veux juste pas l'affronter. Je suis bien, là, protégée, à l'abris de la vague tristesse qui me buttera.

Déjà...

Je vis pas ma tristesse. Je me la raconte. Je l'ai toujours fait. Putain, j'espère que des gens lise ça. Parce que je crève de l'écrire. Je me suis toujours raconter la douleur, depuis toute petite. Comme si j'écrivais tout ça dans un livre (et par la suite, quand je vous ai connu, comme si je vous la racontait). Je suis incapable de me dire que JE vais mal, à moi-même. Incapable de me dire "Célestine, tu crèves parce que ta putain de famille d'accueil te manque", non je me dis "Les gars, paraient que j'ai mal pour ci, pour ça". PUTAIN J4ARRIVE PAS A EXPLIQUER ET J4EN AI MARRE DES CRISES LA BORDEL

j'en peux plus putain de bordel de merde. Mon corps craque, ma vie craque.



Pourquoi je vais mal? J'ai fais le point hier, musqieu à plein tube.

Bouboule-le-chat à disparu il y a plus d'un mois. Mon "gentil" frère est partit vivre ailleurs. Ma meilleure pote disparait. Et... Et ma famille d'acceuil, ma Caroline, ils me manquent à crever. J'aurais accepter les tristesses une à une, j'en serais pas là aujourd'hui. Sauf que j'ai refoulé, refoulé, refoulé, j'ai fais semblant que tout n'existait pas. J'ai pas vu Sylvain partir. Je me suis dis que Bouboule reviendrait. J'ai fais genre que perdre Fanny ça me faisait rien. Et la famille d'acceuil, partir au bout d'un an et demi, c'était trop gros pour moi. Alors j'ai foutu tout ça dans un coin de ma tête, j'ai foncé, jpense que clairement être amoureuse m'a aidé à fuire et à tenir plus longtemps.

Et c'est ça qui me retombe sur la gueule. C'est la pote qui m'a sauvé durant 6 ans qui part. C'est le seul de la famille qui me protégeait qui est partit. C'est le chat qui me berçait pour que je dorme de temps à autre, que je virais parce qu'il ronronnait trop fort. C'est un an et demi dans une famille.

Je crois que c'est ça... Que c'est be^tement ça qui me fait chialer comme une merde devant cette écran. Qui me donne envie de crever. Qui me fait marquer des pauses entrent les phrases que j'écris. Et j'ai peur d'affronter ça.

J'me sens conne.

J'me sens faible.

J'me sens seule face à moi-même. Je suis seule face à moi-même.


J'veux plus être là... J'veux pas faire face à ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 30 Sep 2010, 20:54

Tu n'est pas seule... jamais...


T'es pas conne. Ni faible... Si t'étais conne et faible tu aurais cédé depuis longtemps, car même si ce n'est pas un signe d'intelligence ou de connerie de se suicider, la connerie n'arrange pas la lutte contre cette pulsion de mort. :/

J'aimerais beaucoup pouvoir te faire venir mille bisounours par la poste pour venir te faire un groooos câlin, afin que tu ne te sentes plus seule. Mais tout ce que je peux faire pour l'instant c'est te dire qu'on pense trèèèèès fort à toi ici... Gros comme ça !


Courage SoS.
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 30 Sep 2010, 21:11

C'est déjà beaucoup. Merci. Merci à toi d'entretenir ce lieu, et d'être la par petites pensées/mots/ où autre émoticones.

Et.. Calin. Comme avant. Où encore plus gros qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Thorongil



Masculin
Nombre de messages : 22620
Age : 27
Localisation : Ered Wethrin
Passion : Le PC
Surnom : Thor, Thothor, Tonton Gilles
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 30 Sep 2010, 21:15

Revenir en haut Aller en bas
Violette




Féminin
Nombre de messages : 2449
Age : 35
Localisation : ° ~ ° La tête dans les nuages.. ° ~ °
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 30 Sep 2010, 21:15

Tu n'as pas à te sentir ni conne, ni faible.

C'est normal de ressentir cette tristesse, cette colère même peut-être.

Tous ces "deuils" (parce que s'en est d'une certaine manière), que tu n'as pas pu faire parce que tu ne les as pas acceptés (facile à dire aussi >< ) parce que refoulés, tu te les prends en pleine poire maintenant. Et forcément, ça fait beaucoup d'un coup, ça fait beaucoup trop à gérer.

Donc non, évidemment pas, tu n'es ni conne, ni faible. Et puis, qui a dit que la faiblesse était un mal ? Avoir des sentiments c'est mauvais ? Ce qui est beaucoup moins bien, c'est de les laisser ancrer au fond de soi, parce que lorsqu'ils ressortent, forcément c'est douloureux.

Viens ici et poste (avec des pauses entre tes phrases ou pas) aussi souvent que tu en auras besoin. Parce qu'ici c'est aussi un peu de réconfort, de chaleur (ne serait-ce que virtuellement, mais c'est déjà ça), comme une sorte de famille en somme.

Tiens le coup. Gros bisous. 45
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Ven 01 Oct 2010, 22:25

Merci à vous pour ces messages, ces idées, et cette présence.



Vous allez crever. Vous allez tous crever. Je vais crever. Mes futurs gosses, amants, amis vont crever. Un à un, avant où après moi. Dévelopement, instruction, on court, on fonce pour tout apprendre. Et la mort nous ravis ce qu'on a pas assez appris, la seule chose qu'on ait pas en cours. L'amour. Aimer.

On va tous crever.


Je dois livre un lire pour français. "L'Adversaire". Un écrivain qui a tenté de comprendre ce qui est arrivé à Jean-Claude Romand, comment il en est arrivé à assassiner enfants, femme, parents et chien.

Sauf que putain...
Sauf que Nathan...
Nathan il s'est fait buté par son père. A coup de brique en béton sur la gueule. Il s'est fait broyé la tête dans son lit. Comme ses frères et soeurs. Sa mère. Sa Grand-mère. Puis son père s'est pendu.

J'ai l'image. L'image que je m'était créé, petite, du père pendu à une poutre dans son escalier. Je l'ai dans la gueule.

Nathan. Je me souviens pas de sa tête. Je me souviens vaguement de l'entré de l'égile, et j'ai l'impression de me souvenir aussi de tous les cerceuil, mais je crois que ça aussi, comme le pendu, je l'ai inventé.

C'était pas en 199* ça. C'était en 2001. C'était un camarade, une connaissance, qui du jour au lendemain n'est plus venu en cours, ni au loufteau.
Et je me souviens plus de lui. Putain, que la vie passe vite.

Putain, ce livre, c'est le projet de l'année de ce prof.

On va se nourir de ces vies trop vites passées. De ces crimes. Comme des mouches sur une énorme merde. Extraire chaque goute du jus, de la folie de cet homme qui a juste peté un plomb, cedé sous le poid de la peur.

Sauf que pour moi, ce sera pas fictif.

Pour moi ce sera Nathan. Et mes images que j'avais, petite. La chambre noir. L'ouverture de la porte qui projète une lumière verte sur le père.

Et la brique.

Finnissons-en.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 05 Oct 2010, 10:36

J'ai le dos completement bloqué. Les 2 homoplates qui me font mal rien que de taper sur l'ordi. Si on fou les doigts dans ma nuque, on sent l'énorme boule des trapèses à l'endroit où ils se crispent. Mon coccys à lair entouré de nerfs méga crispé et ma ciatique est repartit. Même mes paravertébraux pètent un cable, j'ai l'impression que mon dos gonfle tellement ça crispe. Pourtant à la danse hier ça allait, un peu crispé, mais pas au point d'être fort douloureux.

Oh pitié, vivement le medecin demain. Même l'ordi ça me fait crever de mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Aujourd'hui à 13:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Les titres, ça sert à rien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'orthographe ne sert à rien
» Les médecins ou l'art de ne rien comprendre à l'orthophonie......
» Pensées 9
» L'homme réfléchit beaucoup (humour)
» DIAGNOSTIC DYSLEXIE PAR PSYCHOLOGUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: