Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Les titres, ça sert à rien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 13 Nov 2010, 20:42

Et si tu ne reviens pas ?
Ou si tu fais juste une partie (genre tu débarasses mais tu ne fais pas la vaisselle, ou truc du genre) ?
Ou si tu demandes qu'il y ait une liste faite (comme dans pas mal de familles) pour répartir "qui fait quoi quel jour ?"
Ou si tu en parles hors moment où la table est à débarasser ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 14 Nov 2010, 11:16

Alors je me fais déchirer, parce que je "calcule" que je suis chiante etc etc. J'ai déjà essayé plein de techniques, mais yen a aucune qui fonctionne. Sylvain est partit vivre ailleurs sans avoir réussit à changer le système, je crois qu'il faudrait que j'arrête de perdre de l'énergie tenter de le changer moi-même, j'ai déjà changer beaucoup vis-à-vis de mes parents , pour Robin ça le fera pas, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 14 Nov 2010, 14:36

Qu'est ce que tu appelles "je me fais déchirer" ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 14 Nov 2010, 18:37

Soit ma mère gueule, soit elle part chialer dans sa chambre. Mon père ont peut pas appeller ça se faire déchirer, on peut parler de "mépris", je crois. Il me prend pour une merde quoi, mais la plupart du temps silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 14 Nov 2010, 18:47

Tu ne peux pas changer leur réaction.

Par contre, tu peux décider de les laisser réagir comme bon leur semble, mais ne pas pour autant faire ladite vaisselle quand ca n'est pas ton tour de le faire...

Tu leur dit que ca n'est pas contre eux, que tu fais volontiers ta part, mais pas celle des autres. Calmement. Et tu montes dans ta chambre.

Ils vont bien finir par voir que ça ne sert à rien de gueuler, vu que tu ne rentre pas en matière...
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 14 Nov 2010, 20:41

Appelé ma petite soeur d'acceuil pour qu'elle me raconte son voyage en Inde, pour voir le pays d'où elle était adopté. Quand elle dit le nom de ses parents, frères, soeurs, je me sens bizzare. Triste. Loin.

Fière de l'avoir fait. Et étrange, là, bizzare.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 14 Nov 2010, 21:09

Double post.

Je tiens. Pas de gerbe, médocs, larmes. Mais là, j'ai besoin de causer de ma psy. De façon inconstructive, de juste laisser libre cours à ma haine, jpense qu'après j'irai mieux. Ca risque d'être dans l'extreme on va me dire "c'est pas sa faute gnagnagna", merde, j'ai besoin d'en causer.



J'ai de la bile dans la bouche. J'écoute des musiques qui servent à rien, je me demande à qui je vais causer. Je repense aux deux bureaux où je l'ai vu. Un où je regardais vers la fenêtre, l'autre où l'ajencement des briques m'a toujours perturbée. Je pense à ce que je lui ai dis. Elle m'a peut vu pleurer, deux fois tout au plus, mais je lui ai donné une partie de ma vie. Je lui ai parlé de moi, de qui j'étais, d'où je venais. J'ai réfléchis sur pleins de trucs avec elle.

Puis un jour, un beau jour du mois d'aout, elle m'a vu. J'allais très bien, retour du camp pi, de nouveau mon amoureux,.. Elle m'a demandé d'arrêter nos scéances. J'ai dit que j'en avais besoin d'encore. Elle m'a dit "Oui, c'est vrai qu'il faut ce dire au revoir".

Spoiler:
 


Depuis ce jour là, j'ai commencé à avoir du mal. J'ai insister, obtenu des RDV. qui se sont espacés, même quand ça allait pas. Elle a prit trop de patients. Je lui ai demandé de se voir plus régulierement. RDV espacés, moins de facilité à causer. Une fois, je lui ai dit que je me faisais vomir, la fois d'après elle m'a sortit que "Maigrir m'allais bien" Merci, mais heu... Tu m'aides pas à arrêter..

Ca me fait chier. Serieux. Elle me faisait par période vraiment bien avancé, bouger. J'avais de la vrai discution avec elle malgré quelques une des ses erreurs. Et putain, là, qu'elle m'annule mes RDV par lettres informatisés bah ça fait mal, parce que je me sens numéro, je me sens ininterressante. Je me sens putainement abandonné. Toute seule, en fait. Parce que merde, son bureau c'était mon endroit où causer de moi, où parler de moi, j'y grandissais.

Et je veux pas lui dire. Ce que je pense. Que j'annule le lointain RDV. Envie de faire genre la lettre ne m'est pas parvenue. A la fois par vengeance, puis parce que je me sens tellement larguée que je ne veux plus du tout avoir a faire à elle.

Et que putain. Tout recommencer ailleurs, ça fait peur. Et ça fait chier.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 15 Nov 2010, 14:18

Est ce que tu lui as dit tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mer 17 Nov 2010, 16:26

J'en avais causé avec elle. Là, depuis la lettre, je la contacte pas.



Bon. Ouvrage des yeux. On va se forcer un peu là, sortir du "je vais maaaal, je sais pas pourquoiiiii, sauvez moiii".

Je vais mal. Sauvez-moi. Ok. Bon non, pas sauvez-moi, juste, je sais pas, ma gueule.

Mais j'ai peut-être des pistes du pourquoi. Peut-être que poster, écrire, avouer, wtf, ça va me forcer à ouvrir mes grandes paupières.

(Serieux, j'ai du mal)

Mon père boit. Après une longue période d'abstinence, il s'y remet. Oui, souvent. Hier, je suis rentré à 17h. Il était très loin. J'ai du aller dormir chez une pote.

Comment je le prend? Bah je sais pas trop. Quand je m'en rend compte, j'ai l'impression d'être incapable de tristesse, bonheur, peur,... Je suis loin, extremement loin, avec les milles scénarios de divorces,... et rien de plus. C'est l'après-coup, je suis triste, j'ai serieusement les boules de devoir de nouveau changer de façon/d'endroit de vivre. Envie de me poser, à un moment.

Et n'avoir aucun temps avec mon père... Ca me gave de ne jamais pouvoir lui causer, parce que lundi mercredi jeudi je rentre tard. S'il boit le mardi, bah...
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mer 17 Nov 2010, 16:42

Les boules de changer d'environnement c'est sur que bon .. Ca va être dur.
Mais t'es consciente quand même que continuer dans un environnement comme le tien pour le moment, c'est pas vivable ?
Là, tu vis pas. Tu survis pas non plus, t'es entre le je patauge et je coule.
Tu tiendras pas longtemps comme ça et tu le sais.
Je pense vraiment que tu devrais voir une AS et parler de tout ça clairement avec elle.
Je vais regarder de mon côté si j'ai pas moyen de t'en trouver une près de chez toi, ouais parce que là sérieux, je le sens pas.
Mais alors pas du tout.

Et pour ton père, je peux comprendre que t'es besoin de temps avec lui. C'est normal, sauf que bon, je pense pas qu'il l'est compris lui. Qu'il doit être dépassé par les évènements pour se refoutre à boire, qu'il doit pas être bien de savoir que toi ça va pas et que ouais il agit pas comme un père. Mais t'as beau vouloir ses moments avec ton père, ça fait pas mal de temps que t'en as plus, et c'est pas avec la situation que tu vis pour le moment, que les moments vont revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 18 Nov 2010, 10:24

Je reviens juste un peu sur ta psy : tu devrais la recontacter, ou même en changer. Elle a un comportement plus qu'étrange et surtout inadapté. Et je suis convaincue que tu as besoin d'être suivie psychologiquement. Tu la voyais où ? Dans un genre de cmp ? Tu pourrais rappeller en demandant quelqu'un d'autre (il y en a plusieurs en général dans ce genre de centres) ?

Dis. Ton père est violent avec toi quand il boit ?

Est ce que tu sais pourquoi il a replongé ? (je sais, c'est pas à toi de gérer ça, mais ça t'aiderait peut être de le comprendre)
Est ce qu'il y a quelqu'un près de toi pour l'épauler ? Ou c'est à toi de le faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Ven 19 Nov 2010, 00:06

Je l'ai contacté par un centre où les 4 psy contacté (familliale, où pour mon frère, où pour moi) ont tendance à se volatiser. Mais j'ai peut-être une piste de nouveau suivit.


Mon père est-il violent. Je me pose assez souvent cette question. Avec moi, Physiquement, il ne l'a été qu'une fois. Et une autre, où il a peté ma béquille, blalancé mes fringues partout, dégat matériel mais pas physique en somme. Sinon, il est parfois méchant, m'insulte rarement, mais il est surtout extremement chiant, il nous réveille la nuit pour poser des questions stupides, s'endort partout, fait des reflexions sur tout en tentant de paraitre normal,..

Je sais pas pourquoi il a replongé. Il est au chomage, cherche un emploi qui ne vient pas,...

Pas d'élément soudain, c'est revenu petit à petit
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mer 24 Nov 2010, 17:52

J'étais sur le bord d'une fameuse crise de nerf, parce qu'à la fatigue de répétition se melait de la difficulté à commencer à bosser pour mes exams et surtout que... J'étais très loin d'être prète pour théâtre.

Et putain, aujourd'hui ça a été une répet' de ma-lade, là je suis prète à foncer, à tout déchirer, envie de jouer! Retrouver le bonheur du théâtre, dansé seule dans la rue en sortant, achat de bonbons à la menthe, puis étude des exams, et putain, je me sens tellement mieux et liberer... :)
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mer 24 Nov 2010, 17:57

Je te dis merde pour tes examens.
J'espère que t'as pas un horaire comme le mien, parce qu'alors, je te plains vraiment x)

T'as tes résultats après ou avant les vacances ?

Et puis .. Je veux des photos du spectacle si y en a, quand tu l'auras fait :)
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 30 Nov 2010, 15:13

J'ai eu mon putain de spectacle de théâtre.

Et là, je suis juste putainement amoureuse de la vie, parce qu'elle m'a offert ça.

Putain de merde. Que c'est bon.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 30 Nov 2010, 16:06

Aquarelle a écrit:
J'ai eu mon putain de spectacle de théâtre.

Et là, je suis juste putainement amoureuse de la vie, parce qu'elle m'a offert ça.

Putain de merde. Que c'est bon.

que ça perdure alors, que ça continue, que ça t'aide à aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 30 Nov 2010, 17:31

T'as géré.
T'as assuré.
T'es la meilleure.
Y a rien à dire de plus.

Ah si. Je vais te remontrer tes dires quand tu diras le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 07 Déc 2010, 16:38

Mon frère m'emmerde. Je précise, pas l'agresseur, le frère actuel.

Il va mal, c'est clair, ok. Il ne nous parle plus, claque des portes, quand on lui demande de causer il part la tête haute, il nous traite comme de la merde... Parce que c'est finit avec sa copine.
C'est agréablement en train de foutre la merde entre mes parents et moi pour l'habituel raison "Maman est un bouclier, alors que Célestine en a marre" avec le changement vachement incroyable que, mon père, ours habituel dans sa taverne qui jamais, au grand jamais, à peter un cable après s'être prit une porte pour... demander à mon frère s'il venait manger.

Bon, c'est bien beau tout ça. Mais là, je me remets très doucement mais serieusement à aller mieux de ces dernières semaines, et, encore une fois, je me retrouve à me faire engueuler par ma mère dés que je dis un mot sur le comportement de Robin, ne remplit pas ces tâches à sa place,... Et j'ai, actuellement, affreusement besoin d'une mère que je retrouve et avec qui j'ai peut-être enfin trouvé un juste milieu. Et merde, je sais pas quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 07 Déc 2010, 16:44

Commence par te calmer.

J'ai a peu près le même souci que toi avec mon frangin. Et c'est très dur de faire tampon parfois car nous aussi on ne va pas forcément bien.

Essaye de discuter avec ta mère et de te mettre dans une situation neutre pour ne pas en subir les conséquences.

Essaye de vivre ta vie, pas en égoïste, mais du mieux que tu peux que la situation avec ton frère vienne foutre la merde dans ta propre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 07 Déc 2010, 16:54

J'essaye, sincèrement. Des discutions avec ma mère, calme comme en petant un cable, serieux, j'en ai eu plein. Mais qu'il pète son cable quand j'étudie, qu'il foute la merde, et qu'il rende ma mère indisponible quand j'ai besoin d'elle pour mon néerlandais, bah c'est bof. En soi, qu'il aille mal parce qu'il a plaqué sa copine, c'est totalement compréensible, j'allais mal aussi quand j'avais quitté mon homme. Mais je n'accepte pas et ne sait pas comment réagir à sa façon d'accaparer tout tout tout pour lui, et souvent durant plusieur semaines, lorsqu'il va mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 07 Déc 2010, 18:58

Et essayer de trouver une autre stratégie ? Genre définir des moments, "plannifés", agendés, avec ta mère ?

Lui dire "écoute, tu donnes toute l'attention que tu veux à Robin le reste du temps, mais de telle heure à telle heure chaque jour, j'aimerais qu'on se garde une plage horaire pour nous, que ça soit pour que tu me files un coup de main pour mes devoirs, pour passer un moment ensemble, whatever" ?

Comme ça, le cadre est posé, et il l'est aussi pour Robin... Parce que - d'expérience - quand quelqu'un accapare à ce point l'attention, c'est souvent par peur de ne pas réussir à l'avoir... Alors si le cadre est clair, bah... il pourra peut être gérer mieux lui aussi les moments où il n'a pas cette attention ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 07 Déc 2010, 19:02

"Ca se voit que tu manges des chips avec tes boutons"
"T'as du bidou alors que t'as même pas encore eu d'enfants"

Merci Maman, tu peux te retenir de crier "Célestine ma chériiiie" quand je monte l'escalier en courant après et de taper à ma porte.

C'était plus simple les doigts au fond de la gorge. Je sais que j'ai repris, mais juste 2 petits kilos... C'est pas grand chose, avec ce que j'avais perdu, jme disais que c'était un bon deel contre une santé correcte... J'étais fière de plus vomir...

Et des boutons j'en avais pas avant de changer de pilule...


J'ai un énorme problème avec mon image, mon corps, et pour une stupide remarque là je me retrouve à whinner dans mon vide sac en chialant et à regretter de plus me faire gerber, et de pas savoir reprendre mon calme pour pouvoir quitter cette chambre et aller gerber dessuite.

Ta gueule grosse conne, dans ce cas là, reprend pas ton calme. Je veux pas replonger. En aout, j'ai été trop loin.

Je veux garder ma fierté de gagner contre ça.





Edit : pas mauvaise idée, Booh..
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 12 Déc 2010, 20:28

Ma vie s'envole.

Petit papillon.

Examen. Ca va le faire. Enfin, je crois. Mais je bosse bien. Je vais m'en sortir plus où moins bien. Fin j'espère.

Je suis amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 12 Déc 2010, 20:32

"Ma vie s'envole", tu veux dire quoi par là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 12 Déc 2010, 20:35

Ca ira, j'ai confiance, tu peux le faire !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Aujourd'hui à 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Les titres, ça sert à rien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'orthographe ne sert à rien
» Les médecins ou l'art de ne rien comprendre à l'orthophonie......
» Pensées 9
» L'homme réfléchit beaucoup (humour)
» DIAGNOSTIC DYSLEXIE PAR PSYCHOLOGUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: