Aide, Ecoute et Espoir

Parler, se défouler, soulager, mais sans juger...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
La relance de l'activité économique en Zone Espoirienne se matérialise par une effervescence sur le marché de l'espoirine, qui titre à 110 €$poirs le litre. Par ailleurs la hausse de la natalité dans la Zone Espoirienne a donné confiance dans les actionnaires des principales entreprises telles que Pizza Hutt et Honda Motors pour ne citer qu'elles, qui ont donc investi à hauteur de 150 000 milliards d'€$poirs lourds dans les projets étatiques du Royaume d'Espoir, en forte demande de crédits intéressants. A noter que le Royaume d'Espoir a vu sa note augmentée par Finch' à AA+ ce matin en raison d'un pressentiment positif sur le rebond tant attendu de la Zone Espoirienne.
"Winter is Coming" est le titre de la nouvelle campagne de promotion de l'Angélique Bar d'Espoir : au programme des festivités sont prévus des arrivages de la série du Trône de Fer en Blu-Ray ainsi que la complétion de la bibliothèque par les quinze livres de la série fétiche de Georges R.R. Martin, des averses de neige encore plus abusives, encore plus drues, limite dictatoriales, tandis que le patron Thorongil concocte chaque soir un tonnelet de vin chaud aux épices pour tous les volontaires venus se réchauffer autour du feu. Enfin, la nouvelle version du Bar d'Espoir arrive avec l'adjonction d'un sous-sol disponible depuis l'escalier et l'ascenseur principaux, où seront prochainement installés une salle avec un immense bain bouillonnant de source volcanique chaude, une salle de jeu de rôle d'apparence du plus pur style gothique, et surtout l'accès aux salles inférieures, autrefois secrètement gardées par le Patron du Bar, où chacun pourra se servir en bière, cidre et denrées non périssables à loisir grâce à l'Automne fructueux qui s'est écoulé. Car rappelez-vous : l'Hiver vient !
N'oubliez jamais ceci : "Aide, Ecoute et Espoir : Parler, se défouler, soulager...Mais sans juger."
Gloire à Améthyste pour l'exceptionnel travail de planification de la refonte structurelle d'Espoir ! Gloire à Onda pour son aide précieuse lors de la réalisation des travaux ! Gloire à elles ! Gloire à Espoir !

Partagez | 
 

 Les titres, ça sert à rien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mer 13 Oct 2010, 04:32

C'est une bonne chose profite de tout ça. C'est une bonne chose vraiment.
Tant que tu sais en profiter c'est déjà un peu de gagne.

Ps : Bien reçu ton sms hier matin ♥
Et c'était pas en silence et la vielle sonnerie pourave a résonné dans tout le bus (a)
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mer 13 Oct 2010, 21:32

Ephénia, c'est joli.


Ma vie s'écoule, elle passe, elle glisse. Avec les moments magiques, comme la danse aujourd'hui avec Pamela, ma pote parfaite qui à toujours exellé dans tous les domaines. C'est chouette de lui aprendre des trucs. Comme au théâtre, où on m'écoute, où on prend en compte ce que je dis, même si c'est pas toujours simple. Avec des moments noirs, le soir, devant la balance, devant la lame, quand mon père boit. Je vais bien, mal, je sais pas. Ce soir ça va pas trop mal, j'ai juste une conviction totale que je tiendrai pas. Que la première crise comme celle de lundi, ça va craquer, que je m'arrêterai plus aux 5 petits spidifens et égratinure, c'est trop simple.

29 novembre. Comme d'hab. Tenir jusqu'à la prochaine présentation de théâtre. Et quand on y arrive, vite prévoir la suivante. Mais je sais pas. J'y tiens moins que d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 14 Oct 2010, 04:41

Je t'expliquerais pourquoi ce soir, enfin dès qu'on se recroise.

On ne peut malheureusement pas tout le temps se raccrocher trop fort à ses passions. Parce que quand la passion est loin, on s'écroule.
Ta vie n'est pas facile là.
T'es seule dans ta merde. Tu peux pas vraiment en parler autour de toi, parce que ou il y a personne pour t'écouter, ou ils peuvent pas vraiment comprendre ce que tu vis, là maintenant tout de suite.
Je pense, c'est une idée donc je sais pas ce qu'elle vaut, que pour commencer sur de nouveaux pieds et de manière à ce que tu puisses réessayer de manière convenable, c'est trouver un nouveau psy.
Parce que là ... C'est moi ou ce psy te sert à que dal ? T'avances pas, tu lui parles mais sans plus, t'en vois pas la différence.

Promis avant 2011, je vois ta tête. Je vais m'arranger pour. Tu vas pleurer pour me renvoyer chez moi. Ca te fera du bien. A toi comme moi, on sera gagnante.
Revenir en haut Aller en bas
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 14 Oct 2010, 16:34

EUh... il est passé où le psy qui te faisait vachement avancer, y a pas si longtemps que ça ?

Il a changé, il est parti... ou tu es moins preneuse de "constructive-attitude" et tu arrives moins à tirer qqch d'utile de ces séances ?

Ton père re-picole depuis quand ?

Il se fait toujours aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Jeu 14 Oct 2010, 20:05

Le psy est devenue une psy qui, la scéance après celle où je lui ait (enfiiiin) avouer que je me faisais vomir, m'a dit "T'as maigris, c'est bien, ça te va bien".
Où j'ai été extremement mal à une scéance, et mieux à la scéance d'après parce que un mois d'intervalle et elle m'a dit "Tu vas mieux aujourd'hui, veux-tu qu'on suspende les scéances?" WTF? Si je me DOIS d'aller mal à chaque scéance pour obtenir votre aide, on poura jamais avoir de discution pausée pour justement parlé des problèmes qu'il y a en-dessous plutôt que des problèmes qui me foutent mal.


Mon père picole par-ci par-là, pas souvent en soi, juste assez pour que ma mère pète un cable. Mère qui n'arrête pas de me parler de ça.

Fatiguée aujourd'hui. Une fille avec qui je m'entendais bien c'est fait viré du théâtre. Donc de l'école. Chiant. Nos projets prenaient forme, ça va modifier le truc.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 16 Oct 2010, 16:10

http://www.youtube.com/watch?v=lmpTikZjaZ4&feature=related

Jsuis tombée dessus par hasard, parce que le titre me disait quelque chose. C'est un remix d'une chanson que j'écoutais à la période où mon frère venait me toucher dans ma chambre.

Ca fait bizzare à entendre. C'est une chanson pleine de silence.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 16 Oct 2010, 23:22

J'ai revu ma petite soeur d'acceuil avec qui j'ai tant partagé. J'ai sauté dans ses bras. Je l'ai eu contre moi. Je lui ai parlé.

Elle m'a manqué.

Ritu...
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Sam 16 Oct 2010, 23:28

Choupit.















Quoi ça pue ?
Quoi ça veut rien dire ?
Pfff.
<3
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 17 Oct 2010, 19:51

Ce monde crève. Ce monde meurt sous mes pas. Ce monde s'écroule derrière moi. Butez-moi. Tuez moi, j'ai pas la force de la faire. Ayez cette force. Oubliez moi. La seule mort, c'est l'oubli.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 17 Oct 2010, 20:00

Stop mélodrame stérile, Cel !

Sérieux, tu vas pas nous faire un truc larmoyant sur la misère du monde qui te tuuuuueuh, hein ?

C'est cliché, surfait, surjoué. Et re-re-re-re-re-recuit !

Alors qu'est ce qui ne va pas, CONCRETEMENT. La misère du monde, c'est un prétexte, là !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Dim 17 Oct 2010, 20:07

Pas mal d'accord avec Booh là ..
Il s'est passé quoi aujourd'hui ?
Ton copain ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 18 Oct 2010, 19:57

Pas mal d'accord que vous là, en fait. J'm'en suis vite rendu compte en faisant de la corde à sauter dans le froid tard, moyen de sortir tout.


Mon ennui c'est que je sais pas ce qui va mal concretement. J'ai l'impression de crever, une constante envie que ça se termine. Alors que heu... J'ai une méga classe, ça se passe bien avec mon copain, je suis de retour chez moi et ça se passe mieux qu'avant,... Hier, le petage de cable était suite à une énorme crise de jalousie face à Robin, mon frère à qui on donne tout sur un plateau. J'ai du coup dis à mes parents comment j'allait mal, moi aussi, et que OK je sors pas mon cutter devant tout le monde, c'est pas pour autant que je dois faire les taches ménagères de mon frère.

Je vomis plus. Je me sens coupable de plus vomir. Du coup je compense ça par des minis-coupures, parce que ça m'aide à tenir, mais c'est pas la solution du siècle même si tant que je m'acharne pas c'est déjà mieux.

Ce monde me fait peur. Le futur aussi.


Jpense que j'ai les boules de mon actuelle réussite.
Je vis une relation amoureuse de plus en plus stable. Et pourtant j'arrête pas de me dire "Ouais mais si un jour j'arrête de l'aimer jvais lui faire du mal, faut pas que je m'accroche (heu... WTF à moi même là, ya pas de logique)"

Je deviens un point de repère en théâtre. La dernière en m'écoutait trop. Ca m'a foutu les boules. J'ai pris mon sac, j'ai claqué la porte en gueulant, je suis partie.

Je me fais des connaissances, des relations, des amies. Et un ami, un vrai, un type qui écoute ma non-envie de parler, qui voit quand je vais mal, qui est juste là sans qu'on se raconte tout. Et c'est réciproque. Il me raconte pas tout. Je sens juste quand il gère pas, je suis là.

Je viens de recevoir un 18,6/20 en math. Moi qui était une merde. Pas parce que l'interro était simple, car le proche l'a corrigé en classe tellement il y avait des échecs. Et en général, je crois que j'aurais un bulletin faisable, je vise le "aucune pète" moi qui en avait toujours minimum 3.

Je m'améliore en danse, clairement.


Et tout ça me fou les jetons. Je crois que j'avais jamais prévu de réussir. Jamais prévu de pouvoir avoir mes points en math et de faire réellement mon rêve : architecte de jardin.

Je sais pas, bordel, je sais pas pourquoi je pète des cables quand la lumière s'éteind, alors que je pète en général la forme toute la journée. Mais le soir, dés que j'ai plus rien à faire, dés qu'il fait sombre, je deviens folle, j'ai envie de me buter/faire du sport toute la nuit/m'arracher la peau/vomir/je sais pas quoi. J'ai pas envie d'exister. J'ai pas envie d'être là.

Scéance interressante avec ma psy (ça datait tien...). On a causé du fait qu'apparement j'ai un temperament de meneuse. Sauf que je veux pas être une meneuse, j'ai toujours détesté ça. Mais voilà, ma façon d'être fait qu'on m'écoute, qu'on se confie à moi, qu'on me prend pour la "grande". Qu'on me donne des responsabilités. Et je veux pas e ça "Je suis grande, je suis raisonable, je donne l'exemple, je suis responsable" (L Lemay). On me l'a déjà sortie cette chanson. Mais j'en veux pas, putain. Je veux pas qu'on me suive, je veux pas d'importante. Avant on me voyait pas, sauf pour se foutre un peu de moi, je comptais pas beaucoup IRL. J'avais mon chat, mon ordi, ma chambre.

Et maintenant....?


Mais je sais pas. Je comprends pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 18 Oct 2010, 20:10

Le changement fait peur, et c'est normal.
Y compris quand c'est un changement positif.

Etre la gamine abusée par son frère, subissant sans broncher son père alcoolo, foirant ses études parce que n'arrivant pas à bosser, invisible, tout ca... Ben tu connaissais. Même quand c'est pourri, un truc qu'on connait est rassurant.

Par contre, réussir, aller bien, avoir une vie sociale, savoir s'imposer, c'est nouveau. Tu le fais bien, mais c'est nouveau. Donc destabilisant. Normal.

Pour les coupures, j'aurais tendance à te dire que c'est vraiment moindre mal par rapport à se faire gerber, niveau conséquences sur la santé. Donc bon, si vraiment tu ne peux pas ne faire AUCUN des deux, le viandage, ça va te laisser des cicatrices éventuelles (ou pas, si tu fais vraiment des minis coupures !), mais ca ne va pas te ruiner la santé. Te faire gerber oui, par contre.
Donc franchement, je ne vois rien à redire à ça, le temps que tu arrives à réaliser que NON tu ne deviens pas un baleineau échoué si tu ne te fais pas vomir. Travaille là dessus, fais toi éventuellement aider par ton psy, tout ca... Mais clairement, le viandage te ruinera largement moins la santé que te faire gerber !
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 18 Oct 2010, 20:54

Non, l'actuel viandage n'est clairement pas mauvais, vu que, même si je m'attaque l'entierté des jambes, je m'applique à uniquement griffé.

Je dois attendr 2 mois avant de changer de foutu pillule (dont la composition provoque des dépressins, merci medecin) qui influence clairement mon humeur et va finir par me faire me butter. Sauf qu'on sait pas quoi me donner. Youpiiie......
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Booh




Féminin
Nombre de messages : 7499
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Lun 18 Oct 2010, 23:09

Pourquoi tu as cette pilule, par contre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 19 Oct 2010, 03:51

Ils n'ont toujours pas trouvé un autre moyen de te soigner ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 19 Oct 2010, 07:46

Pour ma (putain de merde de) hanche qui me fait souffrir ('fin là justement, elle me fait plus souffrir, mais je me passerai qu'elle le fasse à nouveau).

J'viens de m'enfermer dans ma chambre après dispute avec ma mère. Je suis une gamine caprissieuse jamais contente. Connasse. N'empèche que pour me foutre dans cet état, elle doit bien avoir raison. Et mon frère c'est Dieu, oui oui, Dieu qui va pas à sa formation, qui me dit que mon école sert à rien, qui critique mes profs et le peu de monde qui m'entoure. Amen Dieu-tout-puissant. Mes parents te sont en tout as bien dévoué, ils seront les premiers disciple de ta religion.

Merde. Je viens de me couper et çapasse pas là. Je me sens toujours pas dans la capacité d'ouvrir cette putain de porte, de partir à l'école. Mauvaise nuit. Cauchemard. Mais d'habitude le matin jem'en sors quoi, merde...
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 19 Oct 2010, 13:00

Je pense que tu dois faire la part des choses, de ce qui va mal et bien.
Que chose mal qui te tombent dessus, tu trouveras un bien à combler derrière.

Note-le si il faut.

Ton école c'est de la merde ? C'est ce qui te donne le sourire, tu les emmerdes.
Tes profs c'est de la merde ? Bizarre tu piges des trucs que t'as jamais capté. Ils sont au cours à ta place ?
Les gens qui t'entourent c'est de la merde ? Moins que lui, qui n'a que la solution de te descendre et faire du mal pour exister.

Le plus con dans l'histoire c'est pas toi. C'est lui. C'est eux.

T'es entrain de réussir ta vie, chose que lui, ne sait pas faire.
Tes parents ont juste pitié de sa poire c'est tout.
Même si ouais, l'envie de les baffer là, me prend pas mal.

Cél, t'es pas une merde.
Vraiment pas.
A moins que tu veux que je fasse une comparaison ?
T'es un gros caca dur bien ferme, lui c'est qu'une diarrhée qui stink à trois mètres.
Qui va réussir tu penses ?
La merde étalée, ou celui bien dur qui se relève ?

Y a pas photo là ..
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 19 Oct 2010, 20:48

T'as comparaison m'a en tout cas bien fait sourire.

Aujourd'hui je monte sur scène avec prof N°2. Hier j'ai fais des exercices avec prof n°1. Et prof n°2 me sors "Alors comme ça on a fait un super "Pantalon" (perso de Comedia dell'arte) hier? =D"

Choquée. Qu'on parle de moi. En bien.

22/20 en religion car "Tu as une magnifique capacité à accepter la douleur des autres même quand elle t'es incompréensible" (Travail sur un type qui va se faire sauter, on explique comment il en est arrivé à devenir terroriste,...)


Et heu... Heu... Heu...

On se produit à Bruxelles en février. Au musée des sciences naturelles. Déhambulé dans les couloirs, impro,... Pendant que les filles qui sont de l'option danse font leur spectacle. 21h->1h du mat'. 1500 personnes attendues. On va pour la première fois sortir de l'amateur. On va faire du professionel. Devant des gens qui sont pas venu pour "voir le spectacle des humanités théâtre" mais bon pour "voir de l'art". On a été "séléctionné" entre les 3°, 4° 5° et 6°, c'est la première fois qu'il y aura un truc comme ça.

Ce sera nous.



Ce sera moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Violette




Féminin
Nombre de messages : 2449
Age : 35
Localisation : ° ~ ° La tête dans les nuages.. ° ~ °
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 19 Oct 2010, 21:21

Clairement vachement fière (je sais qu'on ne se connait pas, mais ça n'empêche pas, hein ? ^^° ) de toi (et pour). Parce que c'est pas rien d'être sélectionnée parmi autant d'élèves ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 19 Oct 2010, 21:40

C'est l'entierté de la classe qu'on prend, mais c'est une confiance vraiment énorme que nous font nos profs, ça va être de la folie :)
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Violette




Féminin
Nombre de messages : 2449
Age : 35
Localisation : ° ~ ° La tête dans les nuages.. ° ~ °
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Mar 19 Oct 2010, 22:01

Oui, il faut vous donner à fond ! Ca va être un moment plein d'adrénaline (dans le bon sens du terme), un moment magique, dont tu te souviendras toute ta vie ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Ven 22 Oct 2010, 18:09

Ca me fait chier. Plus je coup, plus j'ai besoin de couper fort. Et quand je coupe pas, envie de me faire vomir. Besoin de violence. Je sais pas comment sortir de ça. Et je recommence à ne plus apprécier l'état de mes cuisses.
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Ven 22 Oct 2010, 18:12

Un bon moyen serait de te défouler contre quelque chose avec acharnement, avec violence, un punching ball ça aide pas ?
Tu lui donne un nom, tu lui dessine un joli visage et tu l'enguele, puis quand ça démange tu lui en colle plusieurs jusqu'à épuisement.
Revenir en haut Aller en bas
Aquarelle




Féminin
Nombre de messages : 751
Age : 23
Localisation : Belgique
Passion : Scoutisme, théâtre, danse.
Surnom : Ruru, Watussi, Ankole, SOS.
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Ven 22 Oct 2010, 18:23

J'ai pas de punching bal, la corde à sauté marche pas mal quand c'est une légère envie, facile à évacuer j'utilise ça. Mais je sais que mon homme ne supporte pas les cicatrices. Qu'il comprend pas. C'est tout à fait normal. Mais ça me fou les boules, là...
Revenir en haut Aller en bas
http://jums-elles.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les titres, ça sert à rien.   Aujourd'hui à 19:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Les titres, ça sert à rien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'orthographe ne sert à rien
» Les médecins ou l'art de ne rien comprendre à l'orthophonie......
» Pensées 9
» L'homme réfléchit beaucoup (humour)
» DIAGNOSTIC DYSLEXIE PAR PSYCHOLOGUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide, Ecoute et Espoir :: Aide, Ecoute et Espoir :: Déprime, Dépression, Suicide :: Déprime, Dépression-
Sauter vers: